La Redoute
face à
son destin



Ce soir le tribunal de commerce aura à se prononcer sur la survie de la Redoute, l'une des plus emblématique enseigne de vente à distance. Comment cette entreprise créée en 1837 en est-elle arrivée là ? Nul doute que le virage du e-commerce a été pris trop tardivement. Comme le Titanic apercevant l'Iceberg, les dirigeants ont tourné la barre pour éviter l'obstacle. Ils se sont dotés d'un site Internet moderne, attractif. Mais cela ne suffisait pas à transformer un VADiste en e-commerçant. Les vieux entrepôts de la Martinoire mécanisés à la fin des années 80 n'étaient plus adaptés, et les systèmes d'information développés en interne avaient atteint depuis longtemps leurs limites. Dès lors, malgré les efforts déployés pour infléchir la trajectoire, l'inertie était la plus forte et le choc devenait inévitable : les pertes financières sont brutalement arrivées comme l'eau s'engouffrant dans la brèche du paquebot menaçant son équilibre. Aujourd'hui l'entreprise n'est pas encore totalement engloutie. Mais que peut-on faire ? Qui pourra la faire repartir ? Combien de personnes peuvent être encore sauvées ? Pour les candidats à la reprise, dont Nathalie Balla, patronne de la Redoute depuis 2009, une seule certitude : il faut la transformer pour l'adapter à son époque. Mais pour satisfaire le e-consommateur et préparer sa commande en 2 heures (contre 1 jour et demi), c'est toute la logistique qui serait à revoir. Un investissement de l'ordre de 50 M€ rien que pour la gestion des flux physiques (entrepôt, mécanisation..;) et de 30 M€ pour l'informatique. Une refonte totale de l'organisation qui permettrait de gagner en efficacité et en productivité pour reprendre des parts de marché et réduire les coûts d'exploitation. C'est ce qu'a fait le groupe 3SI (anciennement Les 3 Suisses) en créant sa filiale Dispéo. Cet autre groupe de vente à distance a brillamment réussi sa transformation pour se positionner à 100% sur l'Internet. Pour preuve, la disparition cette semaine du célèbre catalogue éponyme. Tout un symbole ! JPG  
 
 
 
Préparation
de commandes
Generix dévoile
un concept
de lunettes
connectées
Sur la SITL (1-4 avril), l’éditeur Generix va présenter une solution dite de « réalité augmentée » appliquée à la préparation de commandes en entrepôt. Il s’agit d’une paire de lunettes qui permettent de guider en temps réel le préparateur avec des informations visuelles sur les quantités et sur l’endroit exact vers lequel se diriger pour prélever ou déposer les produits (modes picking, picking multiclient, ou put-in). Ces lunettes « informatives », créées par la société française Laster Technologies basée à Courtaboeuf (Essonne), sont conçues pour être connectées au logiciel de gestion d'entrepôt GCS WMS de Generix Group. La solution, développé depuis deux ans en partenariat avec l'Ecole Centrale de Lille, est conçue comme une alternative à l’utilisation de terminaux RF ou à la préparation vocale. « A l'ère des objets connectés, les acteurs technologiques sont en quête perpétuelle de nouveaux terminaux innovants améliorant la productivité tout en offrant aux opérateurs une vraie liberté d'utilisation et de mouvement. Des lunettes connectées à un outil de gestion de l'entrepôt apparaissent comme LA solution idéale » s’enthousiasme Mike Hadjadj, Directeur Marketing & Communication de Generix Group. Cela dit, le projet est encore en phase expérimentale : même si une vidéo commerciale tournée chez Oscaro.com en montre le principe de fonctionnement, il apparaît que le dispositif actuel doit encore être relié physiquement à un PC portable, ce qui limite pour l’instant son utilisation en environnement de production. JLR  
   
 
Serious Game
Compétition
Fresh
Connection
2014
Le 18 mars 2014 a eu lieu une 2ème journée de découverte et de qualification pour la compétition 2014 du serious game the Fresh Connection organisée par Euralogistic, pôle d'excellence logistique à la CCI Grand Lille, en partenariat avec Fapics et le cabinet Axoma. Cinq équipes ont ainsi pu découvrir le jeu (des PME de l'industrie et une du transport avaient constitué des équipes avec leur dirigeant, des consultants locaux leur servant de coach). Une équipe s'est même qualifiée pour participer à la compétition nationale. Jean Louis Guérin, Directeur Général de la CCI et Laurent Desprez, Directeur du pôle Euralogistic, avaient placé cet événement « dans le cadre de la 3ème révolution industrielle », sous l'œil bienveillant de Christophe Hausberg, ardant promoteur depuis trois ans du projet de Fapics de proposer à toutes les CCI françaises de pratiquer cette simulation afin d’améliorer la performance des Supply Chains et donc la compétitivité des entreprises par leur développement à l'export. Les qualifications pour la compétition 2014 sont ouvertes jusqu'à mi-avril. Pour la 3ème fois, la PMI Bernard Controls, gagnante de la compétition française 2012 et arrivé 6ème mondiale, présente une équipe. Elle sera en notamment en concurrence avec Essilor, LVMH, Fromagerie Bel, Air Liquide et les consultants CGI. CP
Pour en savoir plus : www.fapics.org
Photo : ©Fapics
 
   
 
 
 
BENCHMARK
3ème édition
du Peak
Collaborative
Index
Où vous situez-vous en matière de collaboration avec votre plus gros fournisseur ? Votre 1er client ? Etes-vous très avancé ou plutôt pas ? Pour le savoir, Supply Chain Magazine vous invite à évaluer la qualité de votre relation client et/ou fournisseur à travers le Peak Collaborative Index. Depuis deux ans, 120 clients et fournisseurs participent à l’élaboration de cet indice de référence de la collaboration client/fournisseur. Pour participer, il vous suffit de répondre au questionnaire (voir line ci-dessous) en tant que client et/ou que fournisseur. 10 min suffisent ! A la fin de votre évaluation, vous pourrez consulter vos résultats et les comparer à ceux des autres répondants. Vos réponses seront traitées de façon anonyme. Vous pouvez aussi inviter vos partenaires à évaluer la relation qu'ils entretiennent avec vous et obtenir sur demande vos résultats personnalisés. Pour cela, envoyez à vos partenaires le code parrainage qui vous sera donné en fin d'évaluation.
Merci de votre collaboration ! CP
Pour répondre, CLIQUEZ ICI
 
 
Immobilier
Argan
s’offre une
plate-forme
louée
à Casino
Argan annonce l’acquisition auprès du fonds Logistis géré par AEW Europe d’une plateforme logistique HQE de 46 800 m², louée au groupe Casino. Ce bâtiment de dernière génération est situé dans la région historique du groupe Casino à 16 km au Nord de St Etienne (42). Il est destiné à l’approvisionnement des magasins, hypermarchés et supermarchés de l’enseigne, du nord-est au sud-ouest de la France. La plateforme est louée pour une durée ferme résiduelle de 7,5 ans. Cette acquisition porte le patrimoine locatif d’Argan à 1.294.000 m² et s’inscrit dans le cadre du plan triennal 2013-2015 visant à la poursuite du développement du groupe. JPG  
 
 
 
Chariots
Toyota
prépare son
Cemat
« Tous les chariots présentés sur le Cemat auront une chose en commun : ce seront des smart trucks » déclare Matthias Fischer, Président de Toyota Material Handling Europe. Cela signifie qu’ils seront tous compatibles avec I-Site, le système d’administration et de gestion à distance des chariots, jusqu’alors disponible uniquement sur les flottes de machines. Existant depuis trois ans mais améliorée pour 2014, cette application est un tableau de bord personnalisable qui récupère les données à distance et les renvoie sur un serveur via GPRS. Consultable depuis un iPhone ou un iPad, elle gère en lien avec Twist (Toyota Wireless System) leur performance (avec possibilité de bridage), enregistre les chocs subis par les chariots et fait le lien avec l’ERP du client pour un reporting complet et automatique. Toyota présentera également l’ensemble de ses nouvelles motorisations thermiques TICO (Toyota Industrial Corporation) offrant une consommation de réduite ainsi que les cas d’utilisation de la technologie pile à combustible et des AGV 100% Toyota. Le Cemat aura lieu du 19 au 23 mai à Hanovre en Allemagne. PM  
   
  De gauche à droite : Norman Memminger, Managing Director Toyota Material Handling Deutschland, Hirooki Fujiwara Chairman Toyota Material Handling Europe et Senior Managing Officer Toyota Industries Corporation, Matthias Fischer Président Toyota Material Handling Europe, Hans Leeuwen Executive Vice President & Sales Toyota Material Handling Europe.  
   
 
Chariots
Toyota
prépare
son Cemat
(suite)
Force est de constater de Toyota n’aura aucun mal à remplir les 1.800 m² de son stand au Cemat, lequel occupera d’ailleurs tout le hall 32. Le constructeur présentera en effet de nombreuses nouveautés, dévoilées en avant-première lors d’une conférence de presse le 19 mars dernier à Hanovre, à commencer par le BT Levio B-series. Complètement nouveau après cinq ans de développement, il sera disponible en capacité de 2T à 2,5T et proposera une batterie lithium-ion en option. Son châssis mesure 730 mm en largeur et 780 mm en hauteur et il est capable d’évoluer à des vitesses allant de 6 à 12,5 km/h. Son timon est ajustable en hauteur et sa direction peut être assistée électroniquement, en option. Sera également présentéz la familleTonero. Construite pour le marché européen, conçue avec le souci d’une plus grande standardisation pour en faciliter l’entretien, c’est une gamme de chariots à convertisseur de couple allant de 1T à 8T. Leurs nouvelles motorisations gagnent respectivement 50% et 36% de consommation par rapport à la génération précédente selon qu’il s’agisse de diesel ou de gaz naturel. Enfin, la gamme Traigo (de 4T à 5T) tout électrique est conçue pour être utilisée là où l’on trouve habituellement des chariots à moteur thermiques. Elle sera disponible dans la deuxième moitié de 2014. PM
Photos : BT Levio B-series ; TMHE Tonero 25 HST
 
   
   
 
 
 
Chariots
Yale s’associe
à Seegrid
et lance
un tracteur
visio-guidé
C’est à l’occasion du Modex qui s’est déroulé du 17 au 20 mars à Atlanta que Yale, marque du groupe NACCO, a dévoilé le tracteur MO50T « Guided by Seegrid » ou visio-guidé grâce à la technologie de guidage par vision, spécialité du fabricant d’AGV Seegrid. Le déploiement de ce matériel est simple, sa navigation ne requiert en effet aucun équipement spécifique de type fils, réflecteurs ou marquage. Il suffit à un opérateur de lui apprendre les itinéraires et comportements souhaités. Durant cette phase d’apprentissage, le système capture les images de son environnement et les compile sous la forme d’une carte 3D, à partir de laquelle il est ensuite capable d’apprendre de nouveaux chemins. « L’ajout de la technologie de visio-guidage de Seegrid à notre MO50T fournit une autre solution de manutention personnalisable qui va booster la performance et de l'efficacité pour nos clients, a déclaré David McNeill, Warehouse Products Manager chez Yale. La technologie est facile à intégrer dans les infrastructures existantes et donne au tracteur MO50T une polyvalence, pouvant alors fonctionner aussi bien en mode AGV qu’en mode manuel ». Le MO50T a une capacité de traction de 4,5T. PM  
   
 
Toulouse
Le 16 avril
aura lieu
le 3ème dîner
de la
logistique
Mercredi 16 avril se tiendra à Toulouse le 3ème dîner de la logistique. Il s’agit de réunions conviviales qui réunissent tous les deux mois des acteurs de la logistique autour d’un repas. « Chacun vient avant tout pour se détendre, évacuer la pression mais aussi pour nouer des contacts professionnels durables », nous confie Jean-François Segneur, organisateur de cet événement. La prochaine soirée sera marquée par une présentation artistique « surprenante ». Mais Jean-François Segneur se refuse à en dire plus pour le moment.
Contact : jfsegneur@lesdinersdelalogistique.fr
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Intralogistique
+3% en 2013
pour
Interroll
Interroll annonce des résultats 2013 positifs avec 3% de croissance à 316,3M CHF (259,4 M€). Si son chiffre d’affaires en Europe a chuté de 5,7%, ses ventes ont bondi de 20,4% en Amérique du Nord (68,1M CHF soit 55,9 M€) notamment suite à l’achat de la société Protec Inc et la signature de nouveaux contrats avec Amazon et Walmart. En Chine, la croissance a atteint 27,8% avec 45,2 M CHF réalisés (37,1 M€). Coté produits, les moteurs pour convoyeurs représentent 109,4 M CHF (89,8 M€, +10,2%), les convoyeurs et trieurs 71,2 M CHF (58,5 M€, +2,6%), les « rolls » pour racks dynamiques 60,3 M CHF (49,5 M€, +3,8%) alors que les ventes de « rollers » pour convoyeurs ont décliné de 6,2% à 75,4M CHF (61,9 M€). En 2014, le fabricant suisse s’attend à la même volatilité de la demande en Europe et à une croissance continue en Chine et en Amérique du Nord, mais également à un fort développement de certains marchés comme l’agroalimentaire, la logistique aéroportuaire, le courrier, la messagerie, la distribution et l’industrie. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
24 mars 2014

MARS 2014


Mardi 25
COMPLET
Transport Efficiency
Forum 2014
Organisé par
TRANSWIDE
« Le lieu d'échange
des chargeurs
européens »

De 9h à 17h
Aéroport

de Bruxelles

Mercredi 26
Séminaire
DESCARTES
« Multicanal
et livraison
à domicile :
les clés de
la réussite »

Témoignage :
John Lewis
Partenaire :
SCMagazine
De 13h30 à 17h
Capital 8

Paris 8e



Jeudi 27

De 10H00 à 17H00
Hôtel
Adlon Kempinsk
BERLIN
THINKING
RETAIL! EVENT
Sommet Européen TXT  pour
la distribution
Avec les
interventions de :
Adidas-Group
Bestseller
HR Group
Devanlay Lacoste
Levi's
Ulla Popke
n



Jeudi 27
COMPLET
Séminaire Aslog
« La mutualisation vous intéresse ? »
Partenaire :
SCMagazine
CNITT

Paris-La-Défense



AVRIL 2014


Mardi 1 au
vendredi 4

Salon
SITL Europe
« Le rendez-vous international
du Transport,
de la Logistique
et du freight Forwarding »

Paris Nord
Villepinte

Hall 6



Mercredi 9
Conférence METIS
« S&OP :
le processus
business clé
pour piloter
une croissance
rentable »

Témoignages :
Danone et Essilor
Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Maison
des Centraliens
Paris 8
e



MAI 2014


Jeudi 15 et
Vendredi 16

Formation
EURODECISION
« Méthodes et
pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00

Paris-La Défense