Petite
histoire
africaine

Petite histoire entendue cette semaine : deux individus marchent dans la brousse africaine. Le premier dit à l'autre : « tiens tu portes des tennis maintenant ? » « Oui, réponds son compagnon, car j'ai peur des lions ». « Mon pauvre ami si un lion surgit, il ira plus vite que toi... même avec des chaussures de sport ». L'homme s'arrête : « Je sais bien. Mais ce n'est pas pour courir plus vite que le lion, c'est pour courir plus vite que toi ! » Dans un monde qui ressemble parfois à une jungle, se donner les moyens d'être plus rapide ou plus agile que les autres est sans doute le meilleur moyen de rester en vie. Telle est la morale de cette petite fable rafraîchissante, utilisée subtilement mercredi dernier, pour illustrer une conférence sur les enjeux du S&OP, laquelle aurait pu s'intituler : « comment atteindre ses objectifs pendant que les concurrents se font rattraper par la complexité d'un monde féroce et impitoyable ». JPG  
 
 
 
Formation
Et maintenant
une certification
en S&OP 
Le S&OP possède désormais sa certification. C'est le pari que se sont lancés Tom Wallace, Mel et Sue Nelson avec l'IOWA State University. Avec succès puisqu'en moins de 18 mois plus de 1.000 professionnels provenant d'une dizaine de pays auraient été « Certified in Sales and Operations Planning »  (CS&OP) par le S&OP Institute www.sopinstitute.com. L'examen consiste en 120 questions à choix multiple auxquelles il faut répondre en 2h30 avec un taux de réussite égal ou supérieur à 70%. Originalité : il peut être passé chez soi sur son propre PC muni d'une connexion internet et d'une webcam. Celle-ci permettra au « Proctor » de vérifier qu'il n'y a personne à proximité pour vous souffler la bonne réponse. Maintenant rodé, il est à même de prendre le contrôle de votre PC et garantir l'intégrité de l'examen. « Cette certification s'adresse aux professionnels qui mettent en place des S&OP, aux consultants qui veulent valider leurs connaissances et à tous ceux qui souhaitent obtenir une vision d'ensemble des systèmes de planification. Quant à la formation proprement dite, elle pourrait aider certains dirigeants à mieux comprendre pourquoi et comment ils doivent s'impliquer dans la mise en place du S&OP », indiquent les formateurs. MG  
 
Résultats
Croissance
pour
Capgemini
Consulting
en 2013 et
recrutements
pour 2014
La practice Excellence opérationnelle de Capgemini Consulting annonce une croissance de 13% de son chiffre d'affaire sur 2013 malgré un contexte tendu. Le cabinet explique cette progression d'une part par son implication dans de grands programmes de transformation des Supply Chain de groupes internationaux industriels, et d'autre part, par l'accompagnement de projets visant à adapter les réseaux de distribution aux nouvelles contraintes du e-commerce et de l'omni canal. Cette tendance se confirmant pour ce début d'année,  le cabinet souhaite étoffer son équipe de 120 consultants. « La practice Excellence Opérationnelle Capgemini consulting a pour ambition de recruter en 2014 plus de 40 consultants dont la moitié de consultants expérimentés en Supply Chain Management et performance industrielle », nous confie Mathieu Dougados en charge de cette activité. JPG
Photo : Mathieu Dougados
 
 
 
 
SITL/
Intralogistics
Croissance
européenne
pour LPR et
Europool
System
LPR, loueur de palettes et filiale d'Euro Pool System, annonce une croissance organique de son CA de 15% en 2014, une performance résultant essentiellement de sa politique d'expansion géographique. « Il y a un an nous annoncions notre volonté d'être présent en Pologne, aujourd'hui nous y sommes » déclare Yves Degouve, DG France de LPR. Objectif 2014 ? 500.000 mouvements de palettes en Pologne cette année, via des clients existants mais également à travers la conquête de grands comptes européens. LPR dénombre aujourd'hui 53 millions de mouvements de palettes en Europe et prévoit d'atteindre les 60M en 2014 avec un objectif 2018 de 100 M. Au niveau groupe, Euro Pool System a réalisé en 2013 un CA de 377 M€ soit 7,7% de croissance, la location de bacs ne progressant que de 4,5% (+3,5% en volume) après un début d'année perturbé par des conditions météorologiques difficiles. Euro Pool System revendique 709 millions de mouvements et maintient son objectif 2018 de doubler son CA en cinq ans et d'atteindre 1 milliards de mouvements. Pour améliorer la rotation et le suivi des bacs, notamment des bacs à forte valeur utilisés pour manutentionner la viande, le loueur enrichit sa gamme avec deux nouveaux bacs équipés d'une puce RFID en partenariat avec Cogit et Inotec, des produits basés sur ceux qu'il avait conçus à l'origine pour Auchan Italie en 2012. Enfin, encouragé par son succès au Benelux, le groupe cherche à développer, en France notamment, les synergies entre la location des palettes et celle des bacs. PM  
   
 
Palettes
Paki innove
dans l'échange
de palettes
Paki, société du groupe FHG, innove dans le domaine du pooling de palettes. « Avec les chèques palettes, nous avons dématérialisé la palette. Désormais, nous dématérialisons le chèque palettes » déclare Christian Lagasse, Managing Director, Paki France. Et de poursuivre : « l'e-voucher fournit une meilleure visibilité au client que les chèques, mais le client peut continuer à utiliser les chèques s'il le souhaite. Dans le cas il lui suffit de nous les envoyer et nous les entrons dans le système. La plate-forme est connectée à une base de données qui répertorie les crédits et dettes de palettes, la traçabilité est totale. Pour un distributeur, l'avantage est clair : au lieu d'avoir des dizaines de dettes envers ses fournisseurs, il n'en a plus qu'une auprès de Paki. Pour les industriels, l'avantage est qu' ils n'ont plus à rapatrier les palettes sur de longues distances ». En effet, grâce au pooling, ce sont les crédits qui circulent et non les palettes, Paki se chargeant de trouver l'utilisateur le plus proche de la source de palettes et se charge de les faire transporter depuis la source vers le prochain utilisateur. Adossé à FHG, premier fabricant européen de palettes, Paki opère un pool de plus de 500M de palettes, constitué d'un « fonds propre » et d'un « fonds commun ». PM  
 
 
 
Immobilier
Kusmi Tea
s'installe
au Havre
Prologis annonce la location de 6.569 mètres carrés de surface logistique à Orientis Gourmet dans le bâtiment 5 du Parc du Hode (Le Havre) pour sa marque Kusmi Tea. Le distributeur utilisera le bâtiment pour y créer d'une part, sa plateforme logistique nationale : stockage de matières premières, stockage de produits, réception des importations des produits venus de l'étranger et distribution dans les magasins, boutiques et corners nationaux. D'autre part, Kusmi Tea y installera également sa plateforme logistique e-commerce : livraison, approvisionnement et traitement des commandes en ligne. « Afin d'accompagner nos activités nationales et le développement de l'activité e-commerce de Kusmi Tea, nous recherchions un bâtiment à forte valeur ajoutée avec une bonne surface exploitable. », déclare Sébastien Duho, Directeur des Opérations France. JPG
 
   
 
Mutualisation :
David
contre Goliath,
même
problématique,
même
solution !
Pour la deuxième édition des matinales de la mutualisation de l'Aslog le 27 Mars 2014, en partenariat avec ECR France, les débats et les échanges se sont déroulés dans une ambiance conviviale autour du sujet suivant : mutualiser vos flux quelle que soit la taille de votre entreprise. Cette conférence a été animée par Pierre Fournet, associé SAY partners et président de la commission Supply Chain Agile de l'Aslog qui a introduit le sujet en rappelant que la mutualisation est protéiforme et s'applique à tout type d'entreprise. Pour nourrir les débats, deux pools, qui ont été primés Rois de la Supply Chain en 2013 et 2014, ont témoigné, David et Goliath ! D'un côté le petit David, représenté par Géry Tison, PDG de Maison Peneau, PME de moins de 3 millions d'€ de chiffre d'affaires, qui produit notamment du saumon avec une contrainte forte de saisonnalité : « 65% de mon chiffre est réalisé au mois de décembre, soit 35 tonnes sur deux semaines ». De l'autre, Goliath, représenté par le pool Sphinx, qui regroupe 7 multinationales pour un chiffre d'affaires cumulé de 1,4 milliard d'€. FM Logistic, Intersnack, Kimberly Clark et Maison du Café se sont exprimés pour ce pool. Au-delà de ces différences, les présentations des deux pools et les échanges autour de la table ronde animée par Pierre Fournet, mettent en évidence des similitudes. La problématique logistique reste la même : optimiser la supply chain et diminuer le coût d'approvisionnement des produits. La solution est également identique : la mutualisation logistique ! Seuls les moyens techniques et humains de mise en œuvre diffèrent. Pour Maison Peneau, la mutualisation passe par un portail Fluid-e qui consolide les flux de commandes pour atteindre des franco de port plus adaptés pour livrer les points de vente. La mise en œuvre avec Système U a permis une augmentation des ventes de 40%, une meilleure présence de l'assortiment en point de vente et une augmentation du nombre de points de vente livrés du fait de la productivité et de la compétitivité retrouvées (baisse des coûts de transport de 40 à 80%). Maël Barraud, PDG de Fluid-e signale : « cette solution permet une communication plus importante et plus claire entre les acteurs. Elle regroupe aujourd'hui 39 industriels partageant un catalogue commun et s'étend à d'autres distributeurs ». PF  
   
 
Mutualisation
(suite)
La pésence d'un
acteur majeur :
le tiers
de confiance
Pour le pool Sphinx, la mutualisation passe par le regroupement des acteurs dans un même entrepôt avec une complexité accrue du fait des volumes traités (1 million de palettes par an et 1500 SKU). Caroline Sellier Sulfour, Responsable au Développement de solutions Supply Chain chez FM Logistic indique que « la mise en œuvre à nécessité un an de projet avec un plan de migration considérable ». Laure Dezauney, Responsable Supply Chain Industrielle chez Intersnack France ajoute « Cela a requis plus de 250 heures de réunion avant de démarrer». Ce sont donc 7 industriels qui se trouvent aujourd'hui sous le même toit avec des règles de gestion bien définies : la coordination GMA (pilotage et synchronisation des flux) est sous la responsabilité de FM Logistic et la coordination des transports est assurée par la société Interlog Services. En termes de résultats opérationnels, Greg Bouvart, Distribution Manager France chez Kimberly Clark souligne que « la mise en œuvre a permis de multiplier par 2,5 les fréquences de livraison, d'avoir des taux de chargement de 38 "palettes-sol" », mais également « une réduction de 20 à 30% des stocks du distributeur » s'empresse d'ajouter Alain Courrouyan, Directeur service clients Sara Lee. L'autre point commun entre David et Goliath réside dans la présence d'un acteur majeur, appelé « tiers de confiance » par Xavier Hua, Délégué Général d'ECR France, pour qui le tiers de confiance a pour rôle de synchroniser les flux et d'agréger les KPI pour assurer la confidentialité et la fiabilité du pool de mutualisation. La mutualisation est donc un processus dynamique qui s'adapte à la taille des entreprises. Pierre Fournet a conclu la table ronde en rappelant les différents pôles et les différents types de mutualisation existants. Une présentation d'ECR à également révélé que les pools de mutualisation évoluent dans le temps, s'étendent, pour aller probablement vers de l'ultra mutualisation© (multi-industriels, multi-distributeurs). Xavier Hua nous informe qu'ECR travaille actuellement sur une vision possible de cette ultra mutualisation© et ses impacts en terme de gouvernance, de modèle économique, de gestion des commandes et des stocks. Ce document sera publié en juin. La conférence s'est conclue par une intervention de Xavier Derycke, Directeur Supply Chain de Rexel et Administrateur de l'Aslog, qui a synthétisé l'ensemble des échanges de la matinée, invitant notamment les participants à ne pas manquer les prochaines éditions. PF  
 
INFOS INTERNATIONALES  
Michigan
Ford investit
dans des AGV
Le constructeur automobile Ford Motor Company, basé à Dearborn dans le Michigan, a commandé des chariots à guidage automatique (Automatic Guided Vehicle, AGV) à JBT Corporation. Le montant de la commande dépasse 10 millions de dollars. « Avec plus de 250 AGV JBT en fonctionnement dans ses usines de production, cette commande montre la force de l'engagement de Ford en faveur de nos AGV », se félicite l'équipementier. Les AGV sont essentiellement utilisés pour déplacer des palettes, des bobines, des râteliers et des conteneurs. La mise en service de ces chariots est prévue pour le quatrième trimestre 2014. JBT Corporation a construit et expédié plus de 4.000 AGV à ce jour. Les AGV dédiés aux applications de manipulation de matériel représentent 10 % des ventes 2012 de la branche AeroTech de JBT Corporation, soit près de 36,6 millions de dollars. À l'échelle de la société, dont le siège se trouve à Chicago, JBT Corporation enregistre un bénéfice de 36,2 millions de dollars pour un CA de 917,3 millions dollars en 2012. JPG
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
14 avril 2014

MAI 2014

Jeudi 15 et
Vendredi 16

Formation
EURODECISION

« Méthodes et
pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense


Jeudi 15
Webinaire
QUINTIQ
« Optimisation
du Réseau
de transport &
Planification
logistique »

De 10h à 10h3
0



Vendredi 23

Conférence
PEA Consulting et
TIP Trailer Services
« L'impact
de la révolution
numérique sur
le transport »

Partenaires :
Université Paris Dauphine,
SCMagazine
De 14h à 16h35
Université
Paris Dauphine
Paris 16e