Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Que faire
des portiques
Ecotaxe ?
Ségolène Royal l'a dit et répété à propos de l'écotaxe :
« il ne faut pas que l'écologie soit punitive ! »
Le monde du transport et les bonnets rouges en ont pris bonne note. Reste à présent à savoir quel sort sera réservé aux quelque 160 portiques mis en place dans le cadre de ce dispositif. Supply Chain Magazine a imaginé différents scénarios. Ainsi, pour respecter la vocation écologique du projet de loi, ne pourrait-on pas recouvrir les tubes métalliques de vigne vierge, de clématites ou autres plantes grimpantes ? Le paysage s'en trouverait embelli, de nombreux oiseaux pourraient s'y poser et les écureuils franchiraient la route nationale sans crainte de se faire broyer les os par un vilain 44 tonnes. Une autre application, moins bucolique (mais infiniment plus lucrative), serait d'utiliser les capteurs de reconnaissance de véhicules pour repousser les limites du marketing mobile. Reconnu par le système, le conducteur pourrait alors recevoir, via son GPS ou son smartphone, un message personnalisé de ce type : « Bonjour Monsieur Dupont. Nous sommes heureux de vous revoir sur la N 104. Vous nous avez manqué. Savez-vous qu'à 7 kilomètres d'ici, à Bourg-les-Oies, le restaurant  « Au bon conducteur » vous propose des menus à des prix imbattables ? Nous ne saurions trop vous recommander également la prochaine station-service qui offre, contre un plein de carburant, une superbe serviette de plage aux couleurs de l'équipe de foot de Bourg-les-Oies ». Enfin, si d'aventure cette possible et vertueuse reconversion ne parvenait à soulever l'enthousiasme de nos élites, on pourrait imaginer le même système, mais sur un mode plus répressif : « Monsieur Dupont, cela fait déjà trois fois que l'on vous dit de ne pas partir en week-end un vendredi soir. Votre indiscipline contribue aujourd'hui encore à accroître la saturation de la N 104 et à augmenter les émissions polluantes nocives pour la planète. Désormais vous n'êtes plus autorisé à utiliser cette voie avant samedi 16h ! ». Comme vous le voyez, l'investissement lourd réalisé auprès d'Ecomouv' pour la collecte de fonds peut être réaffecté de bien des manières. Et si l'Ecotaxe est définitivement enterrée, peut-être que les portiques peuvent encore être sauvés. JPG
Partagez cet article à travers vos réseaux sociaux
(logo des réseaux)
Photo : ©Ecomouv
 
   
 
 
 
Réflexion
Lancement
du Cercle
prospectif
de la SC
Jeudi 24 avril s'est tenue la première réunion de comité stratégique de Cercle prospectif de la Supply Chain. Lancé par Mathieu Genoud, Directeur Supply Chain Strategy et Loïc Vuichard, Community Marketing Manager chez Deloitte, en partenariat avec Supply Chain Magazine, ce cercle vise à fédérer les leaders de la communauté SC qui souhaitent réfléchir et contribuer collectivement aux évolutions de ce métier en pleine mutation. Ce cercle de décideurs de haut niveau se réunira une fois tous les deux mois en comité restreint de 15 à 20 personnes maximum sur une thématique prospective. Le comité stratégique se compose d'Alain Doudard, Directeur Supply Chain de LVMH, de Yann de Féraudy, Directeur des Opérations d'Yves Rocher, d'Olivier Gourmelon, Responsable du Supply Chain Management, Europe du Sud-Ouest de Siemens, d'Hervé Laureau, Customer Supply Chain VP chez Unilever et de Matthieu Leroy, Conseillé du Président, Directeur des projets, de la communication et des relations institutionnelles d'In Vivo. Participeront également aux réunions à venir des représentants d'Airbus, de Nespresso et Rexel. La prochaine réunion est fixée au 21 mai, elle abordera le thème de la Gestion des Talents en SC (Quelles compétences nécessaires dans 10 ans ? Comment s'y préparer dès à présent ? ...). Si vous êtes au moins de niveau Directeur Supply Chain et que vous souhaitez participer à ce cercle, n'hésitez pas à prendre contact avec la rédaction (Jean-Philippe Guillaume ou Cathy Polge) pour en savoir plus. CP  
   
  De gauche à droite : logo Cercle prospectif de la SC, ©Deloitte, Alain Doudard, LVMH, Yann de Féraudy,
YVES ROCHER,
Olivier Gourmelon, SIEMENS, Hervé Laureau, UNILEVER, Mathieu Genoud, DELOITTE ©DR
 
 
 
 
Immobilier
logistique
Bon
démarrage de
l'lle-de-France
et de Lyon
au premier
trimestre
La demande placée pour les entrepôts de plus de 10.000 m² a atteint 360.000 m² en France au premier trimestre 2014, soit un volume dans le sillage du 1er trimestre 2013, selon Didier Terrier, le Directeur Général de la société de conseil Arthur Loyd Logistique. Sans surprise, c'est la dorsale Lille Paris Lyon Marseille qui a concentré 75 % des commercialisations, même si Marseille reste « hors-jeu » ce trimestre et que le Nord Pas-de-Calais n'a enregistré que trois transactions pour un total de 30.000 m². C'est l'Ile de France qui enregistre le meilleur démarrage avec 160.000 m², en hausse de 60% sur la même période de 2013. Quant au marché lyonnais, il s'en sort plutôt bien, avec un volume de 87.000 m² placés, soit son meilleur premier trimestre depuis 5 ans grâce notamment aux 52.000 m² pris par Norbert Dentressangle. « Mais ce marché reste plus que jamais contraint par le manque de foncier et d'offres, avec un record à la baisse du stock disponible de seulement 204.000 m² » fait remarquer Didier Terrier. JLR
Photo : Didier Terrier ©Cathy Polge
 
 
Terminaux
durcis
JLT lance un
« embarqué
ultra compact »
Le constructeur suédois JLT lance aujourd'hui son nouvel ordinateur durci : le verso+ 10 accompagné d'un système d'installation rapide QuickLock. Cet ordinateur est conçu pour des véhicules à habitacle étroit ou ne bénéficiant que d'un espace de commande réduit (un chariot élévateur par exemple). Il dispose d'un système tactile multipoint à technologie capacitive projetée (PCT). Comme ses prédécesseurs, ce dernier-né de la famille Verso a été conçu pour résister à des environnements particulièrement rudes comme les industries minières, les scieries, les industries offshore, les grands chantiers, les ports...
Mais son niveau de performance et sa résistance aux milieux hostiles en fait un compagnon tout à fait adapté au milieu agité des entrepôts, des ports et plus généralement de la logistique interne ou externe. En France, la marque est représentée par Philippe Briantais, un spécialiste de la mobilité et de la gestion des flux. JPG
 
   
  De gauche à droite, Philippe Briantais, Per Holmberg (CEO de JLT) et Peter Lundgren présentent le dernier né de la génération des Verso (le Verso+ 10) en avant-première dans les locaux de Supply Chain Magazine.  
 
Chaîne du froid
Un enregistreur
qui murmure
à l'oreille des
smartphones

Comme sa couleur blanche ne l'indique pas, le testo 184 du fabricant allemand Testo AG est bel et bien une sorte de « boîte noire » qui enregistre et contrôle les données de températures, humidité et/ou chocs des colis de denrées alimentaires ou sensibles durant les phases de fabrication, de stockage, de transport et de distribution. Conforme aux directives HACCP (Hazard Analysis Critical Control Points), cet appareil au format clé USB est conçu pour voyager dans les soutes et les compartiments à marchandises lors du transport ferroviaire, aérien ou routier. Dès qu'une alarme se déclenche (selon des seuils paramétrables), l'information s'affiche sur l'écran ou sur les LED. Par ailleurs, toutes les informations sont enregistrées toutes minutes et sont restituables sous la forme d'un rapport au format pdf qui est généré automatiquement dès que le testo 184 est connecté à un PC. Grande première par rapport aux modèles précédents, cet enregistreur intègre la technologie NFC (Near Field Communication), ce qui permet de consulter directement les données sur site, sans fil (à une distance d'une dizaine de cm), à l'aide d'un smartphone Androïd compatible NFC, ou encore d'imprimer un ticket prouvant le respect de la chaîne du froid avec une imprimante mobile testo. JLR  
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
 
Chine
Une application
pour le perfec-
tionnement
passif
chez SAP
Après l'éditeur Amber Road en octobre 2013 (voir NL 1694), c'est au tour de SAP de s'intéresser au régime du perfectionnement passif en Chine. L'éditeur allemand vient en effet de lancer Global Trade Services, une application dédiée à la gestion de cette problématique douanière dans le pays qui devrait détrôner les USA en tant que première puissance mondiale d'ici la fin de l'année. Cette opération, qui doit concilier déclaration en douane, nomenclature, suivi des inventaires et transactions commerciales, représenterait selon SAP 47% des exports et 30% des imports chinois en 2010, des chiffres en progression constante. Global Trade Services a donc été conçu pour faciliter la tâche des entreprises et minimiser les risques de non-conformité en centralisant toutes les activités liées au perfectionnement passif. « La Chine est devenu la première place commerciale de biens dans le monde. SAP Global Trade Services aide les entreprises à mieux gérer les e-manuels et guides douaniers, les déclarations électroniques et les entrepôts sous douane, améliorant considérablement l'efficacité des procédures douanières et réduisant les risques de non-conformité » a déclaré Mark Gibbs, Président de SAP Greater China. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
5 mai 2014

MAI 2014

Jeudi 15 et
Vendredi 16

Formation
EURODECISION

« Méthodes et
pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense


Jeudi 15
Webinaire
QUINTIQ
« Optimisation
du Réseau
de transport &
Planification
logistique »

De 10h à 10h3
0



Mardi 20
Evénement
CITWELL
» Les évolutions
des métiers
d’approvisionneur
et du marketing
produit dans
la distribution »

Témoignage
de la société
Doyen Auto
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h15
Dans les locaux
Citwell
Rue Royal
e à Paris



Vendredi 23

Conférence
PEA Consulting et
TIP Trailer Services
« L'impact
de la révolution
numérique sur
le transport »

Partenaires :
Université Paris Dauphine,
SCMagazine
De 14h à 16h35
Université
Paris Dauphine
Paris 16
e



Juin 2014

Jeudi 12
Conférences
SLIMSTOCK
« Présentations
thématiques pour
répondre aux
enjeux de
l'optimisation
des stocks. Rencontre et
moment d'échange
avec des experts
Métier. »

De 13h30 à 17h30
Relais SPA Chessy,
Marne-la-Vallé
e




Mercredi 18
Séminaire
+ Forum Utilisateurs
BARLOWORLD
« Nouvelle
Approche de
la Planification Intégrée »

Témoignages
clients DIM et
SABENA TECHNICS
Partenaire :
SCMagazine
De 13h30 à 17h30
Centre NCI
Pari
s 10e



Mardi 24
Séminaire
DYNASYS
» Séminaire SC
Performance
Prévision
des Ventes et
S&OP »

Témoignage :
Mapa Spontex
Partenaires :
Viseo, Jarden
Home & Family
SCMagazine
De 8h30 à 12h15
Hôtel du Louvre
Paris 1e
r