Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Haro sur
les « stocks
roulants » ?
Lors de l'audition par la mission d'informations sur l'écotaxe poids lourds, (voir article ci-dessous), Ségolène Royal a souligné l'importance de la filière logistique, qui représente « des milliers d'emplois et d'entreprises ». Cette déclaration faisait suite aux interventions successives des députés Gilles Savary (PS) et François Michel Lambert (EELV) sur la nécessité de mettre en œuvre un schéma national directeur de la logistique. Mais la ministre s'est ensuite lancée dans une analyse quelque peu sibylline : « Le vrai problème aujourd'hui, c'est celui des « stocks roulants », qui permettent de faire prendre en charge par la dépense publique ce qui devrait relever de la dépense privée. De ce point de vue, les flux de transit constituent de véritables détournements de fonds publics. Il faut, en effet, donner consistance à un schéma national directeur de la logistique, Monsieur Lambert, si on veut placer les entreprises devant leurs responsabilités et calculer le coût économique de ces prises en charge indues ». Doit-on comprendre que le futur schéma directeur de la logistique aura pour rôle, non pas de dynamiser le secteur, mais de se limiter à récupérer « ces prises en charge indues » ? Mystère... JLR  
 
 
 
Transport
Ne l'appelez
plus jamais
« écotaxe »
Quelle que soit la future solution alternative annoncée en juin par le gouvernement pour financer nos infrastructures de transport, le terme écotaxe en sera banni. « En tout état de cause, le mot est condamné. Je ne reprendrai pas cette terminologie, car je refuse d'associer le terme écologie à celui de taxe » déclarait Ségolène Royal il y a quelques jours lors de son audition par la mission d'informations sur l'écotaxe poids lourds, dont le compte-rendu détaillé a été récemment mis en ligne. « Le dispositif, déjà extrêmement complexe, était devenu, en outre, totalement incompréhensible sur le plan des principes, en particulier pour une région périphérique. Tout le monde étant assujetti, et ce quel que soit le mode de transport, il avait perdu tout caractère d'incitation à adopter des comportements écologiquement vertueux » ajoute-t-elle, en rappelant par ailleurs que conformément au principe de continuité de l'Etat, il n'y aurait aucune remise en cause de l'objectif de financement des projets retenus par la commission « Mobilité 21 » de 2,5 Mds€ par an. « Madame la ministre, je pense que vous auriez pu attendre de rencontrer les parlementaires avant de vous exprimer sur l'écotaxe dans la presse » lui reproche un membre (UMP) de la commission d'informations. « Si j'ai perturbé les travaux de la mission, je vous prie de m'en excuser. Il s'agissait seulement pour moi d'évoquer des pistes, et non d'aller contre vos prérogatives » lui répond-t-elle. Et de préciser, à un autre moment : « à ce stade, je recherche en toute transparence les solutions les plus acceptables, sans me préoccuper pour l'instant de leurs modalités techniques – tâche qui revient plutôt à votre mission ». D'autres parlementaires reviennent sur les contraintes juridiques et/ou financières des solutions évoquées début avril par la ministre, à savoir la taxation des seuls camions étrangers et l'augmentation des sociétés d'autoroutes. « Je n'ai pas de réponse toute faite à ce problème et j'aimerais que ma contribution à la réflexion ne soit pas caricaturée. Il me semble simplement que le bon sens nous commande de rechercher une solution du côté de l'instauration d'un péage de transit à nos frontières » se défend-elle. En ce qui concerne une taxation accrue des sociétés d'autoroute, Ségolène Royal évoque la perspective d'un accord gagnant-gagnant « puisque les grands groupes de travaux publics qui sont leurs actionnaires bénéficieront des travaux prévus dans le cadre des contrats de projets État-régions et des grands projets de transports collectifs ». JLR
Pour en savoir plus CLIQUEZ ICI
 
 
 
 
INVITATION
Une nouvelle
approche de
la planification
intégrée
(témoignages
Dim et Sabena)
Barloworld Supply Chain Software et Supply Chain Magazine vous invitent mercredi 18 juin dans les locaux de l'éditeur (20-22 rue des petits hôtels Paris) à partir de 13h30 à une demi-journée de conférences sur le thème « Une nouvelle approche de la planification intégrée ». Au programme : « Optimisation d'un réseau européen au service de grandes marques », avec Xavier Lépingle, DG des opérations de DIM et Claude Sonzogni, Directeur de KRT Conseils. « Optimisation des stocks de consommables dans le secteur aéronautique » avec Jacques Dumoucel, SVP Support industriel de Sabena. Au cours de cette même après-midi, démonstrations de solutions, forum utilisateurs (Cast et Optimiza) et cocktail en fin de journée avec la présence de Kevin Boake, DG de Barloworld Supply Chain et de Gilles Alais, Country Manager.
Programme détaillé
et inscription en ligne, CLIQUEZ ICI
 
 
Contrôle
Transalliance
Logistics
renforce
son offre
Qualité et
Métrologie

Avec la multiplication et l'éloignement des sources d'approvisionnement, les industriels doivent renforcer leurs moyens de détection des non-conformités aussi bien pour leurs produits finis que pour les produits publi-promotionnels et de merchandising. Pour répondre à ce besoin, Transalliance Logistics propose une offre « Qualité et Métrologie », qui permet de réduire les conséquences des variations techniques et des non-conformités. « Elle donne la possibilité de fiabiliser la gestion des stocks et la préparation de commandes et d'accélérer le traitement des anomalies. A partir des informations recueillies, nous adaptons les conditionnements et emballages et optimisons les plans de chargement, » précise Emmanuel Louis, Directeur des activités logistiques de Transalliance. Concrètement il s'agit d'une prestation complète incluant le contrôle d'aspect, la vérification colorimétrique, les contrôles dimensionnels, la validation du respect des spécifications techniques, les tests de performance et de résistance mécanique, les corrections et l'enrichissement des bases de données produits. Une externalisation à valeur-ajoutée dans la mesure où elle favorise la flexibilité par la mise en place des processus sur-mesure répondant aux besoins de contrôle aléatoire ou unitaire, sur des grandes ou petites séries. JPG
Photo : Emmanuel Louis
 
 
 
 
Ports
Un an après
son démarrage
Dunkerque
tire un bilan
positif
du projet AP+

Suite à un appel d'offre lancé en 2012, les professionnels de l'Union Maritime et Commerciale (UMC) de Dunkerque avaient choisi MGI pour mettre en place AP+. L'objectif était de proposer aux utilisateurs un système communautaire comprenant les fonctionnalités de l'ancien système Gemini (géré par le GIE Gecom) mais aussi celles d'AP+. « Aujourd'hui, avec 118 départements d'activité répertoriés dans AP+ l'objectif a été atteint », indique-t-on chez MGI. Le périmètre de l'outil a évolué depuis le démarrage afin de répondre aux besoins des professionnels : empotage en MDT (magasin de dépôt temporaire) hors port par Echanges de Données Informatisés entre systèmes privatifs des groupeurs et AP+, procédure Fluvio Maritime sur l'axe Dunkerque Lille/ Dourges, adaptation du module déclaration navire pour la collecte des droits de port, création du module groupage hors port. Patrick Nerrière et Didier Béthune, respectivement Président et Directeur du GIE Gecom, se félicitent « des synergies obtenues par les parties dans le cadre d'une collaboration ouverte et efficace tant sur le plan humain que technique, dont les effets se sont déjà bien concrétisés au terme de cette première année anniversaire ». Alain Perez, Directeur de projet AP+ Dunkerque, conclut « C'est grâce à la mobilisation de la communauté portuaire de Dunkerque, à la collaboration du Grand Port Maritime de Dunkerque, à l'implication de la douane et au partenariat UMC-Gecom/ MGI que nous pouvons aujourd'hui dresser un bilan très positif un an après le démarrage d'AP+ Dunkerque.» JPG
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
12 mai 2014

MAI 2014

Jeudi 15 et
Vendredi 16

Formation
EURODECISION

« Méthodes et
pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense


Jeudi 15
Webinaire
QUINTIQ
« Optimisation
du Réseau
de transport &
Planification
logistique »

De 10h à 10h3
0


Mardi 20
Evénement
CITWELL
» Les évolutions
des métiers
d’approvisionneur
et du marketing
produit dans
la distribution »

Témoignage
de la société
Doyen Auto
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h15
Dans les locaux
Citwell
Rue Royal
e
à Paris



Vendredi 23

Conférence
PEA Consulting et
TIP Trailer Services
« L'impact
de la révolution
numérique sur
le transport »

Partenaires :
Université Paris Dauphine,
SCMagazine
De 14h à 16h35
Université
Paris Dauphine
Paris 16
e



Juin 2014

Jeudi 12
Conférences
SLIMSTOCK
« Présentations
thématiques pour
répondre aux
enjeux de
l'optimisation
des stocks. Rencontre et
moment d'échange
avec des experts
Métier. »

De 13h30 à 17h30
Relais SPA Chessy,
Marne-la-Vallé
e



Mercredi 18
Séminaire
+Forum Utilisateurs
BARLOWORLD
« Nouvelle
Approche de
la Planification Intégrée »

Témoignages
clients DIM et
SABENA TECHNICS
Partenaire :
SCMagazine
De 13h30 à 17h30
Centre NCI
Pari
s 10e



Mardi 24
Séminaire
DYNASYS
» Séminaire SC
Performance
Prévision
des Ventes et
S&OP »

Témoignage :
Mapa Spontex
Partenaires :
Viseo, Jarden
Home & Family
SCMagazine
De 8h30 à 12h15
Hôtel du Louvre
Paris 1e
r