Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Ecotaxe
Le transport
vent debout
contre toute
fiscalité
supplémentaire
Aménagement ou suppression ? L'heure des choix approche pour le Gouvernement maintenant que les deux commissions parlementaires ont rendu leurs rapports respectifs sur l'épineuse question de l'ecotaxe poids lourds. Le dernier en date, rendu mercredi par la commission d'enquête du Sénat sur les modalités du montage juridique et financier du contrat passé avec Ecomouv', n'a pas identifié de raisons de nature à remettre en cause le contrat et préconise une redéfinition avec Écomouv' du périmètre de l'opération et des responsabilités réciproques de l'État et de son mandataire, tout en trouvant un nécessaire accord financier. Le rapport Chanteguet, remis le 14 mai dernier, plaide pour un aménagement de cette taxe rebaptisée « eco-redevance ». C'est dans ce contexte que les organisations syndicales TLF, FNTR et Unostra ont décidé de rappeller dans un communiqué commun leur opposition à toute taxe supplémentaire, quel que soit son nom : « Il appartient aujourd'hui au premier ministre de trancher sur un dossier qui empoisonne le transport routier depuis trop longtemps (...) Les entreprises de transport routier ne peuvent affronter à la fois la crise économique, les conditions de concurrence déloyale et l'instabilité fiscale permanente ». Le projet écotaxe, ou tout ce qui pourrait lui ressembler de près ou de loin, reste donc un sujet extrêmement sensible. JPG  
 
 
 
Immobilier
logistique
Brookfield
crée la marque
IDI Gazeley

Un an après le rachat de Gazeley (Voir NL n° 1647), Brookfield crée une marque mondiale unique, IDI Gazeley, qui regroupe désormais les actifs logistiques clés provenant de Brookfield, Industrial Developments International («IDI», opérateur de centres de distribution en Amérique du Nord) et Gazeley. Ce rapprochement a notamment pour objectif de mutualiser les expertises clients provenant de secteurs aussi diversifiés que la distribution/FMCG, le transport et la logistique, l'automobile, l'industrie, les secteurs pharmaceutique et manufacturier. « Dans un contexte de reprise économique mondiale, et face à une supply chain en constante évolution, à un fort développement du e-commerce et à l'augmentation des modes de consommation dans les marchés émergents, nous nous attendons à voir des opportunités de croissance importantes dans le secteur de la logistique » a déclaré Ric Clark, le PDG de Brookfield Property Group. Filiale de Brookfield Logistics Properties, IDI Gazeley gère un portefeuille actuel composé au total de 5.4 millions de m² d'entrepôts logistiques, et de 6.3 millions m² de terrains à bâtir en Amérique du Nord, en Europe de l'ouest et en Chine. 1,58 millions m² de développement sont actuellement planifiés pour 2014. JLR
Photo : Ric Clark, PDG
de Brookfield Property Group
 
 
INVITATION
(rappel)
Une nouvelle
approche de
la planification
intégrée
(témoignages
Dim
et Sabena)

Barloworld Supply Chain Software et Supply Chain Magazine vous invitent mercredi 18 juin dans les locaux de l'éditeur (20-22 rue des petits hôtels Paris) à partir de 13h30 à une demi-journée de conférences sur le thème « Une nouvelle approche de la planification intégrée ». Au programme : « Optimisation d'un réseau européen au service de grandes marques », avec Xavier Lépingle, DG des opérations de DIM et Claude Sonzogni, directeur de KRT Conseils. « Optimisation des stocks de consommables dans le secteur aéronautique » avec Jacques Dumoucel, SVP Support industriel de Sabena. Au cours de cette même après-midi, démonstrations de solutions, forum utilisateurs (Cast et Optimiza) et cocktail en fin de journée avec la présence de Kevin Boake, DG de Barloworld Supply Chain et de Gilles Alais, Country Manager.
Programme détaillé
et inscription en ligne, CLIQUEZ ICI
 
 
 
 
Equipements
de manutention
Des convoyeurs
Prodex sur
le nouveau site
de Pro'Fil

Depuis le mois de mars, le nouveau bâtiment industriel de la société Pro'Fil, à Niort (2.900 m²) est équipé de convoyeurs Prodex. La société française, spécialisée dans les solutions préfabriquées et packagées pour le logement, avait déjà fait appel à la filiale de Savoye il y a trois ans pour son premier site de production, à Passel (60). Sur le site de Niort, Prodex a mis en place 50 lignes de stockage dynamique et de solutions de convoyage qui sont utilisées pour éviter aux opérateurs de manipuler des charges lourdes, mais également pour la préparation de commandes, qui s'effectue directement sur palette. Les chariots sont inutiles : tous les déplacements à l'intérieur de l'entrepôt s'effectuent sur convoyeurs. JLR  
   
 
Spécial Cemat
Auf
wiedersehen
Cemat 2014
C'est l'heure du bilan pour l'édition 2014 du Cemat. Quelque 53.000 visiteurs, dont 33% d'étrangers venus de 65 pays, ont visité ce salon international dédié aux équipements de manutention. 1.025 exposants ont exposé leurs nouveautés et Supply Chain Magazine vous a présenté ces derniers jours quelques innovations découvertes sur place. Aujourd'hui encore nous vous faisons partager à travers deux articles (ci-dessous) des nouveautés qui nous ont particulièrement intéressés. Est-ce le succès de l'édition 2014 ? Toujours est-il que le Cemat se déroulera désormais tous les deux ans et non trois comme c'était le cas précédemment. Autre nouveauté : le salon se déroulera sur 4 jours au lieu de 5, et aura lieu la prochaine fois du 31 mai au 3 juin 2016. La structure tarifaire évolue également avec une formule originale puisque les tarifs proposés aux exposants tiendront compte du positionnement du stand dans le hall. Les plans des halls d'exposition seront d'ailleurs disponibles en ligne à partir de décembre 2014, les exposants pourront ainsi réserver en ligne leur emplacement et en recevoir la confirmation par e-mail. Enfin, l'organisateur proposera un système de récompense innovant : à l'issue du salon, les exposants recevront la somme de 4 € par visiteur ayant visité le salon suite à leur invitation. PM  
 
Cemat
(suite)
Gebhardt
présente
Flexlog
Le Cemat fut l'occasion pour Gebhardt Fördertechnik de présenter la gamme de produits de sa jeune filiale Flexlog. Agée de deux ans, celle-ci propose essentiellement 2 produits : le premier, dénommé FlexTechnology, n'est autre qu'un convoyeur modulaire qui ressemble étrangement à d'autres systèmes déjà connus en France, à la différence près qu'il est géré à partir d'un iPad. Ainsi, les modules se raccordent facilement les uns aux autres et il suffit de dessiner du doigt les chemins que devront suivre les colis. Ensuite, il est possible de redessiner tactilement un nouveau chemin si l'on souhaite modifier la configuration. Ce produit a valu à Flexlog le prix de l'innovation VDI, remis par l'association des ingénieurs allemands. Le second est une grille de tri, d'où son nom le Gridsorter. Développée en partenariat avec Gebhardt Fördertechnik et l'Institut für Fördertechnik und Logistiksysteme, cet équipement est capable de rediriger très rapidement un très grand nombre de colis vers des convoyeurs et est, bien entendu, compatible avec le FlexTechnology. Si Flexlog ne dispose pas de filiale en France, Christian Spiess, son Directeur Commercial, nous assure que les produits sont d'ores et déjà disponibles sur le territoire national. Des installations auraient même été déjà réalisées dans l'Hexagone. PM  
   
  Christian Spiess, Directeur Commercial Flexlog  
   
  Le Flexlog de Gridsorter  
 
INFOS INTERNATIONALES  
Cemat
(suite)
Lancement
d'un système
d'imagerie
en 3D
chez Framos
La société Framos, spécialiste allemand de la captation de données, a profité du CeMat pour lancer une nouvelle solution de vision industrielle, le VLG (pour Volume Light Grid). Ce portique de lecture, conçu pour s'intégrer à tout type de convoyeur, capte les données volumétriques d'un objet en mouvement et les restitue sous forme d'images 3D. Ces données peuvent alors servir à optimiser le stockage, la palettisation, le colisage, la facturation (au volume) ou encore le positionnement des bagages en milieu aéroportuaire. La particularité du VLG réside dans le fait qu'il est basé non pas sur la technologie laser comme c'est le cas habituellement mais sur la technologie led, ce qui assure selon le constructeur une bien meilleure captation, notamment sur des objets réfléchissants, noir, ou rouge. Autre avantage : une précision de lecture de 2,5 à 10 mm, et ce, même à des vitesses de déplacement atteignant 5m/s. Le VLG est disponible en différents formats allant de 50x50 cm à 3x3 m. PM  
   
 
Etats-Unis
L'APICS
s'enflamme
pour la remise
à neuf

Dans une étude intitulée « Examining Remanufacturing in Supply Chain and Operations Management », APICS Foundation, la branche de recherche de l'association américaine à but non lucratif APICS, identifie les activités de « remise à neuf » comme essentielles à une Supply Chain efficace et durable. Selon l'APICS, l'organisation d'un processus de réparation et de reconditionnement des produits usagés ou détériorés revêt un intérêt stratégique, y compris dans le B2B alors que ce concept du « good as new » s'est jusqu'à présent cantonné à certains secteurs spécifiques du B2C. « La remise à neuf apporte des bénéfices évidents pour la marche en avant des initiatives de supply chain durables » affirme Sharon Rice, Directrice exécutive d'APICS Foundation. 59% des entreprises qui ont répondu à l'étude n'ignorent pas que cette démarche va entraîner une complexité supplémentaire sur leur reverse supply chain, mais 66% sont persuadées que cela peut accroître la satisfaction client et 47% jugent les effets positifs sur la chaîne de valeur, tant en termes de produits que d'organisation. JLR
Plus d'infos : CLIQUEZ ICI
Photo : Sharon Rice, Directrice exécutive
d'APICS Foundation
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
30 mai 2014

Juin 2014

Jeudi 12
Conférences
SLIMSTOCK

« Présentations
thématiques pour
répondre aux
enjeux de
l'optimisation
des stocks. Rencontre et
moment d'échange
avec des experts
Métier. »

De 13h30 à 17h30
Relais SPA Chessy,
Marne-la-Vallé
e


Mardi 17

Conférence a-SIS
« Comment mieux orchestrer
la distribution
avec un Order
Management
System »

Témoignages :
Vente-privée.com
Toupargel,
Partenaire:
SCMagazine
De 9h00 à 14h30
Hôtel Renaissance
Paris 16
e


Mercredi 18

Séminaire
+Forum Utilisateurs
BARLOWORLD

« Nouvelle
Approche de
la Planification Intégrée »

Témoignages
clients DIM et
SABENA TECHNICS
Partenaire :
SCMagazine
De 13h30 à 17h30
Centre NCI
Pari
s 10e



Mardi 24
Séminaire
DYNASYS

« Séminaire SC
Performance
Prévision
des Ventes et
S&OP »

Témoignage :
Mapa Spontex
Partenaires :
Viseo, Jarden
Home & Family
SCMagazine
De 8h30 à 12h15
Hôtel du Louvre
Paris 1e
r



Jeudi 26
Conférence
AIR LIQUIDE
ADVANCED
BUSINESS &
TECHNOLOGIES

« Comment
transformer
vos chariots
élévateurs en
nouveaux leviers
de performance
pour votre
entrepôt ? »

Avec HYPULSION
Partenaire :
SCMagazine
De 9h00 à 11h30
Sofitel Marseille
Vieux Por
t