Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
La loi sur
la pénibilité
dans
le collimateur
des prestataires
La loi du 20 janvier 2014 fixant un certain nombre de critères pour permettre aux manutentionnaires un départ à la retraite avant l'heure, serait-elle de nature à fragiliser les prestataires logistiques ? Aura-t-elle pour conséquence la perte de dossiers logistiques qui partiront aux Pays-Bas en Allemagne ou en Belgique ? « C'est une évidence ! » répondent les professionnels du secteur qui dénoncent le caractère complexe des modalités de calcul. Dans un communiqué signé d'Eric Hémar et de Yannick Buisson (1) les deux co-présidents du Conseil Supply Chain de TLF évoquent Kafka et déplorent une gestion « totalement bureaucratique » aux conséquences néfastes : « notre secteur ne pourra pas échapper à une complexification de gestion de paie (...) à quoi s'ajoutera une taxation nouvelle, chiffrée à 1,8% de coût salarial ». Le communiqué demande que les entreprises françaises soient placées sur un pied d'égalité avec leurs voisins européens et que le territoire national reste attractif pour les grands centres logistiques. Enfin il critique le système de calcul contenu dans la loi, et suggère ironiquement une application informatique (genre Apple Store pour les intermittents), pour permettre à chacun d'optimiser ses points de pénibilité. Les co-signataires rappellent par ailleurs le travail réalisé depuis des années avec la Cramif pour réduire la pénibilité et l'accidentologie, et déplorent en conclusion : « c'est le mystère français… casser ce qui marche ». Il est vrai que l'on peut se demander pourquoi une loi, aussi vertueuse soit-elle, devient un vrai casse-tête au moment de son application (cf. l'écotaxte). Et si les grandes sociétés se disent pénalisées par un dispositif administratif complexe et contraignant, que dire des PME qui disposent d'encore moins de ressources pour remplir des tâches improductives ? « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? », s'interrogeaient autrefois les Shadoks. Mais c'était bien avant le choc de simplification. JPG
(1) Respectivement Président d'ID Logistics et Directeur Général de FM Logistic France
 
 
 
 
Produits
dangereux
Une plate-forme Seveso près de
Moulins (03)
Conçu dans une démarche ISO 1400, le parc multimodal Logiparc 03 près de Moulins dans l'Allier, a été retenu par Eiffage Construction Centre Est et les Transports Bourrat pour promouvoir le projet d'une plate-forme de nouvelle génération dédiée à la logistique des matières dangereuses. Conforme aux normes Seveso III, le futur bâtiment modulable et sécable de 18.000 m² conjuguera les niveaux les plus élevés de sûreté et de sécurité avec une offre de transport multimodal routière, ferroviaire et combiné rail-route de qualité. « En Europe, il n'existe qu'une poignée de sites capables de stocker ces matières sensibles, et rares sont ceux qui proposent une offre locative sécurisée, flexible et disponible », résume Pascal Robat, Consultant spécialisé en logistique et transport auprès des territoires. Cette plate-forme pourra recevoir la plupart des produits emballés relevant des rubriques de la nomenclature des installations classées définies par le Code de l'Environnement. « Une étude d'opportunité et de faisabilité a mis en évidence un besoin de stockage en grande quantité de produits de consommation tels que peintures, bombes aérosols, cosmétiques, colorants alimentaires etc. qui nécessite l'utilisation de bâtiments spécialisés correspondant au projet », révèle pour sa part Fabienne Thiéry, Directrice du développement économique de Moulins Communauté. Le dépôt des demandes administratives (permis de construite et autorisation d'exploiter) et le démarrage de la pré-commercialisation interviendront début 2015 au plus tard. La construction du bâtiment pourrait démarrer à la fin du second semestre 2015. Pour Pascal Robat Logiparc 03 ne manque pas d'atouts : « il se démarque par une offre foncière disponible de qualité et compétitive de 184 hectares. Desservi par des infrastructures de transports non saturées, il bénéficie en outre d'une position géographique stratégique au croisement de réseaux routiers et autoroutiers et sera complété par un embranchement ferré. Accessible à un coût marginal sur le parc, le ferroviaire est un mode premium dans le transport de produits classés dangereux pour relier les principaux bassins européens et nationaux de production, de consommation, de stockage et de transit comme les ports maritimes et intérieurs ». Les industriels et les prestataires seront-ils convaincus par ces arguments ? Les prochains mois nous le diront. JPG  
   
  Pascal Robat, Consultant spécialisé en logistique et transport auprès des territoires.  
   
  Fabienne Thiéry, Directrice du développement économique de Moulins Communauté  
 
 
 
Association
L'Agence du
Don en nature
parmi les
15 initiatives
du programme
« La France
s'engage »
L'Agence du Don en Nature (Coup de cœur des Rois de la Supply Chain 2014) a été sélectionnée mardi 24 juin parmi les 15 initiatives pour représenter l'innovation sociale en France, au travers le programme « La France s'engage ». Ce programme est une démarche portée par le président de la République afin de soutenir et de faciliter l'extension d'initiatives socialement innovantes.
« L'Agence du Don en Nature a été retenue comme initiative exemplaire, inspirante et qui mérite un changement d'échelle. Cette reconnaissance devrait lui permettre de sensibiliser toujours plus d'entreprises à donner leurs invendus et de favoriser son action de lutte contre toute forme d'exclusion par le don de produits », a déclaré Stéphanie Goujon, Déléguée Générale de l'association. JPG
Pour tout contact avec l'ADN, CLIQUEZ ICI
 
   
  Stéphanie Goujon, Déléguée Générale du Don en Nature lors de la cérémonie des Rois de la Supply Chain  
 
Logistique
Eurodislog,
des produits
promotionnels
au e-commerce
Eurodislog a installé et démarré une nouvelle chaine de production automatisée mais flexible et adaptable pour le compte d'un nouveau client de e-commerce/vad. « Par ce biais nous comptons désormais compléter notre offre de logistique de détail/PLV par une nouvelle offre adaptée à la VAD et au e-commerce » révèle Julien da Costa Noble, Président. « A ce jour, nous traitons déjà quotidiennement près de de 8.000 colis mais la capacité de notre chaine permet encore d'absorber des flux additionnels. Nous entendons donc continuer à investir significativement dans ce nouveau marché et à le faire savoir ». Cosmétique, vins, arts de la table, mais aussi gastronomie font partie des produits préparés sur cette chaîne fonctionnant sur le principe de « l'automated tu light ». JPG
Photo : Julien da Costa Noble
 
 
 
 
Intralogistique
Actualité
chargée pour
Viastore


L'intégrateur et éditeur allemand Viastore, qui fête cette année ses 40 ans, a présenté la semaine dernière lors d'une conférence de presse son actualité et ses projets 2014. Installé à Saint Jean de Braye (45) depuis 1993, l'intégrateur fait aujourd'hui état d'une gamme complète de système de stockage automatisé comprenant transstockeurs, tour de stockage (Hanël), miniload, robotique et shuttle grâce à son partenariat avec Knapp. C'est d'ailleurs sur la technologie de ce constructeur autrichien qu'est basée la solution viaflex, un shuttle haute performance présenté lors du Cemat en mai dernier et qui vient renforcer sa gamme hardware, une gamme secondée par un WMS maison viad@tWMS, l'éditeur étant d'autre part partenaire certifié de Microsoft, Oracle et SAP. Fort de 60 installations en France, Viastore compte également des réalisations dans 30 pays ce qui se traduit par une activité internationale intense. Parmi ses projets internationaux, Viastore est récemment intervenu au Brésil avec le déploiement du WMS et d'un TMS (Terminal Management System) pour l'optimisation des flux de marchandises, le projet devant être terminé en 2015. La société a également déployé ses solutions à Singapour (magasin automatisé, convoyeurs, viad@tWMS, interface SAP) chez un fournisseur mondial de moteurs, en Russie dans l'entrepôt grande hauteur (42,9m) d'un distributeur d'articles de bricolage ainsi que chez Oriola, un distributeur pharmaceutique, en Finlande (toujours chez Oriola), aux Etats-Unis chez Cargill (30 transstockeurs viaspeed XL) ainsi qu'un Espagne dans l'entrepôt bi-température (2°c et -20°c) de Casa Taradella, producteur et distributeur de pizzas. PM  
   
 
Nominations
De nouveaux
dirigeants
à la tête
du groupement
Astre

A l'occasion des Assemblées Générales du Groupement Astre le 25 juin 2014, les membres du Groupement ont élu leurs nouveaux dirigeants. Denis Baudouin, a été élu Président d'Astre Coopérative en remplacement de Jean-Claude Plâ qui occupait cette fonction depuis 2006.
Eric Thévenet est réélu à la tête d'Astre Commercial et Jean-Claude Plâ, assurera désormais la promotion d'Astre Assurances. Enfin, M. André Heintz et M. Eric Cabaille auront la fonction de Vice-président. JPG
 
 
Nomination
Elisabeth
Rasmussen,
nouvelle DRH
de Geodis
Elisabeth Rasmussen a rejoint Geodis en tant que Directrice des ressources humaines du Groupe. A ce titre, elle intègre le Comité exécutif de Geodis. Cette diplômée de l'Essec de 52 ans, était précédemment Directrice des Ressources Humaines de Vinci Facilities. Elle revendique 25 ans d'expérience en ressources humaines dans l'industrie, l'énergie et les services. Elle a débuté dans l'industrie du verre chez PPG Europe en 1984 où elle a occupé diverses fonctions RH. Elle intègre le groupe Cegelec en 2001 et devient DRH de Cegelec France avant de rejoindre VINCI Facilities en novembre 2010. JPG  
 
High Tech
Dassault
Systèmes lance
une solution
de traçabilité
globale
Dassault Systèmes, qui a racheté l'été dernier l'éditeur américain Apriso, lance un outil de traçabilité globale de la Supply Chain et de management de la qualité destinée aux industriels de la high tech. Estampillée Delmia Apriso (suite au rebranding de la marque Flexnet), la solution Global Traceability and Containment for High-Tech est conçue pour aider à manager les processus de gestion des événements de traçabilité et les opérations dites de « containment », qui consistent à isoler les éléments sur lesquels ont été détectés des problèmes de qualité et à mettre en place des actions temporaire pour contenir le problème. Pour détecter les alertes qualité sur l'esnemble de la Supply Chain mondiale, l'outil s'appuie en quasi temps réel sur un référentiel unique, global, qui agrège les données produits, les numéro de lot, la généalogie, et les évènements provenant de nombreuses sources (usines, partenaires, et SI divers)."Le succès sur le long terme de l'industrie High Tech est très dépendant de la vitesse et du respect des délais. Cette nouvelle solution aide les fabricants à jouer sur ces deux tableaux avec des résultats significatifs en termes de rendement et de qualité » a déclaré James Mok, Directeur des solutions Delmia pour l'industrie du High Tech chez Dassault Systèmes. JLR  
 
Identification
automatique
Cognex lit les
codes barres
sur les palettes
Cognex a développé une application basée sur la technologie imageur et dédiée à la lecture automatique des codes-barres sur les palettes. Selon le fabricant américain, les lecteurs imageurs Dataman 300 et 500 utilisés peuvent lire un ou plusieurs codes sur la largeur et la hauteur de la palette, quelle que soit leur orientation et même s'ils sont plissés, endommagés ou occultés par le filmage. La solution est proposée soit en lecture fixe, soit en mode embarqué sur un chariot. JLR  
   
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
30 juin 2014

Juillet 2014

Mardi 1er
Conférence CXP
« Enjeux
et objectifs du
Supply Chain
Management.
Résultats
de l'enquête
réalisée par
le CXP et
Supply Chain Magazine »

De 8h30 à 10h30,
A Paris,
Ladurée
Champs Elysée
s


Jeudi 10
FORUM D'ÉTÉ
Organisé par
SCMagazine
Partenaire
ESCP Europe
« Ces Supply Chain
qui préfigurent
l'avenir »

De 8h45 à 18h
ESCP Europe
Paris 11
e




SEPTEMBRE 2014

Jeudi 25
Quintiq
World Tour
Smart Planning
Smart Business
« Comment
les leaders
se préparent
au futur ?
»

Événement
entièrement
en français
Avec le soutien de
SCMagazine
De 17h00 à 20h30
Tour Montparnasse
Espace 56 e
Paris 14e




OCTOBRE 2014

Jeudi 16 et
vendredi 17
Formation EURODECISION
« Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
De 9h00 à 17h00
Paris-La Défen
se