Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Contestation
Après l'écotaxe,
le transport
se mobilise
contre la
« Ségotaxe »
Les organisations de transporteurs TLF, FNTR, Unostra
et CSD ont rencontré hier le Secrétaire d'Etat aux transports, Frédéric Cuvillier. Les 4 organisations professionnelles ont d'entrée de jeu fait part de l'exaspération des chefs d'entreprises face à l'avalanche de mesures fiscales et de contraintes règlementaires supplémentaires.
Ils ont également abordé la question du compte pénibilité (cf. l'édito de lundi) et surtout la question épineuse de la taxe poids lourd rebaptisée par les organisations « Ségotaxe » en référence à la Ministre qui affichait voici encore quelques semaines son hostilité à toute forme de fiscalité écologique punitive. « La Ségotaxe n'est pas un péage de transit poids lourds visant uniquement les entreprises étrangères: elle touche tout autant le transport routier français », s'insurgent les fédérations professionnelles. Et de dresser une liste de régions particulièrement touchées : « Le seul département de l'Allier concentre à lui seul autant de kilomètres taxés que les régions Aquitaine, Midi Pyrénées, PACA et Languedoc-Roussillon réunies ! L'Ile-de-France représente 16,3% de l'ensemble des kilomètres taxés. L'Alsace et la Lorraine : 16,8%. Le Limousin, qui a le PIB le plus faible de l'hexagone, est la 3e région taxée en termes de nombre de kilomètres, après l'Ile-de-France et la Lorraine… Pour les transports locaux, l'explosion des coûts est au moins de 10% ». Et de conclure : « En taxant lourdement le transport routier français de ces régions, c'est l'économie de ces régions qui est frappée ». Décidément, le débat est loin d'être clos. JPG
 
 
 
 
e-commerce
Otto Groupe
passe
à l'offensive

Deux filiales d'Otto Groupe (Hermes et Mondial Relay) viennent d'annoncer la création d'un réseau européen de (B2C et B2C) de 36.000 points de retrait. Cette alliance s'inscrit dans le cadre d'une vaste offensive menée par le groupe allemand : « En créant le plus grand réseau en Europe, nous offrons à nos clients les meilleures conditions pour prendre part à l'essor du e-commerce » lance Hanjo Schneider, Membre du conseil d'administration d'Otto Groupe et directeur d'Hermes Europe. « Cette internationalisation accélérée n'est qu'une partie de notre offensive en terme de service », ajoute le dirigeant tout en précisant qu'un investissement de 300 M€ d'euros aurait été injecté en 2014 dans l'infrastructure logistique en Allemagne. « Ce partenariat signé entre Mondial Relay, Hermes et les principales sociétés de transport en Europe constitue une solution idéale pour les transfrontaliers européens », estime de son côté Bernard Avril, Président et CEO de Mondial Relay 3SI Services. En 2013, la société Hermes, spécialisée dans les services logistiques, a réalisé plus de 2 milliards d'euros de CA avec 11.814 collaborateurs. JPG
Photo : Bernard Avril
 
 
Réflexion
1ère réunion
de travail
du Cercle
prospectif
de la SC
Mercredi matin, une vingtaine de Directeurs des Opérations ou Supply Chain de grands groupes industriels et de distribution (Airbus, Aperam, Areva, Castorama, Coca Cola, Essilor, Krys, In Vivo, Lapeyre, LVMH, Nespresso, Rexel, Safran, Sanofi, Seb, Siemens, SNCF et Unilever), ont participé à la 1ère réunion de travail du Cercle Prospectif de la Supply Chain, co-organisé par Deloitte et Supply Chain Magazine. Bruno Croizat, Responsable pédagogique du Mastère Spécialisé en Supply Chain de l'Essec, a introduit le débat en exposant le profil des jeunes talents qu'il rencontre, leurs motivations et leurs freins à embrasser des responsabilités en Supply Chain.
Puis, durant près de 2h, les participants ont apporté leur vision de la gestion prospective des talents dans la Supply Chain. Quelles  compétences seront nécessaires d'ici 10 ans pour obtenir et maintenir un avantage concurrentiel ?  Quelles sont les principales évolutions attendues en termes de profil ? Quelles sont les meilleures formations initiales et continues, sont-elles vraiment adaptées ? Comment préparer la transition et faire évoluer les équipes actuelles ? Telles sont les questions auxquelles Loïc Vuichard, Community Marketing Manager de Deloitte, a invité les participants à répondre. Les débats, de haut niveau, feront l'objet d'un compte-rendu plus détaillé dans le Numéro de Septembre de Supply Chain Magazine. Il sera néanmoins anonyme, le principe étant que chacun s'exprime en son nom propre et de manière confidentielle. CP
Photos : ©C.Polge
 
   
   
 
 
 
Conseil
Say Partners
veut réconcilier
Manufacturing
et Supply Chain
Créé au sein du groupe Weave par Hervé Hillion voici 18 mois, le cabinet Say Partners emploie désormais directement ou indirectement une vingtaine de collaborateurs pour un chiffre d'affaires prévisionnel d'environ 2 millions d'euros. Cette société qui s'appuie sur des consultants expérimentés propose des prestations de conseil autour de problématiques classiques (network design, pilotage de flux, aide au choix de logiciels, ingénierie d'entrepôt...) mais aussi des offres innovantes comme la sécurisation des filières (par exemple avec des montages pour soutenir financièrement les ETI) ou encore en matière de logistique urbaine et de mutualisation. « Dans le cadre de la constitution d'un pooling, nous aidons les acteurs dans la mise en place d'une gouvernance », commente Hervé Hillion. Parmi les axes de développement que connait l'entreprise, l'omni-canal est un domaine sur lequel les consultants de Say Partners sont amenés à plancher de plus en plus souvent : « des anciens collaborateurs d'Amazon nous ont rejoint pour travailler sur ce type de sujet », révèle Pierre Fournet, Associé du cabinet depuis quelques mois. Mais l'offre qui connait aujourd'hui le plus de succès, c'est incontestablement Gopal : « Nous enregistrons une accélération très forte autour de cette offre », confie Hervé Hillion. « C'est une méthode qui réconcilie le Manufacturing et la Supply Chain. Dans les usines et les ateliers de fabrication on a trop longtemps laissé le pouvoir aux ERP. Nous proposons aux industriels de reprendre la main et de mieux maitriser leurs flux de production. L'enjeu, qui s'exprime en termes de flexibilité et de réactivité, est considérable ». De nombreuses sociétés auraient déjà adopté le système Gopal. Et pas uniquement dans le secteur automobile : un grand nom de la bijouterie serait actuellement en phase de déploiement. Mais chut ! Nous vous en dirons plus dans quelques temps. JPG  
   
  De gauche à droite : Hervé Hillion et Pierre Fournet  
 
SupplyChain
Magazine.fr
Retrouvez des
avis de lecteurs
à la rubrique
« Nos lecteurs
ont la parole ! »
« Un lancement réussi pour la coupe du monde ». « Péage de transit pour les poids lourds ». « La voix en logistique, moteur de la transformation ». « Une alternative à l'écotaxe »... Nombreux sont nos lecteurs qui nous communiquent des « avis d'experts » ou simplement leurs opinions sur des sujets d'actualités. Nous ne pouvons malheureusement pas tous les publier. Mais sur le site internet www.supplychainmagazine.fr à la rubrique « Nos lecteurs ont la parole », vous pouvez retrouver une sélection des meilleurs articles signés par leurs auteurs. Nous vous encourageons vivement à les découvrir.
Pour accéder directement
à cette rubrique, CLIQUEZ ICI
 
  Vous souhaitez également vous exprimer sur un sujet, publier un avis. Envoyez-nous votre article sous format Word ou PDF, à supplychain@wanadoo.fr
les meilleurs figureront dans cette rubrique.
 
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Automatisation
Des AGV chez
le fabricant
d'emballage
Schur
Schur, Fabricant mondial d'emballages pour l'industrie agro-alimentaire, souhaitait améliorer l'environnement de travail en automatisant les mouvements répétitifs au sein de son usine de fabrication au Danemark. L'industriel a donc installé un système de véhicules autoguidés JBT Corporation pour déplacer les matériaux en fin de ligne de production. Schur produit des emballages en carton dans cette usine. À la fin de la ligne de production, les produits finis (des boîtes en carton ondulé) sont empilés sur des palettes. Les palettes complètes sont dans un premier temps déplacées vers une cercleuse et une filmeuse et sont ensuite transférées dans un entrepôt de stockage. De plus, les palettes vides sont retirées de la machine à empiler et remises aux palettiseurs. Avant de mettre en place cette solution, Schur aurait étudié 2 technologies : les chariots de transfert et les AGV pour automatiser le déplacement des palettes. Après une évaluation approfondie des deux solutions, c'est finalement les AGV qui ont été retenu pour leur flexibilité.
L'automatisation comprend 4 chariots JBT à fourches. La taille réduite des véhicules était importante pour Schur car elle permet d'effectuer des virages plus serrés dans les allées étroites. « Le fonctionnement prévisible, la navigation précise, l'accélération douce, les capteurs de sécurité sans contact et les signaux visuels et sonores ont convaincu les employés du gain de sécurité apporté par les AGV par rapport aux véhicules et aux systèmes manuels », affirme l'équipementier. De son côté Schur estime que le système sera amorti au bout de 2 ans. Avec plus de 4.000 chariots AGV en service dans le monde, JBT Corporation propose une gamme complète de véhicules. Le groupe JBT Corporation emploie 3.300 personnes à travers le monde et assure la fabrication, la vente, et le service dans plus de 25 pays. JPG
 
   
 
USA
UPS agrandit
son hub
de Memphis

UPS vient d'entamer des travaux d'agrandissement de son hub international de Memphis (Tennessee) afin d'accroitre et d'accélérer ses capacités de tri. Aux 40.000 m² actuels viendront donc s'ajouter 12.000 m² supplémentaires ainsi que de nouveaux trieurs et convoyeurs de dernière génération, dotés de scanners cubiques (à 6 côtés) capables de capturer les données plus rapidement. Ce projet de 70 M$ (51 M€) serait rendu nécessaire par la croissance des volumes enregistrés dans le sud des Etats-Unis, principalement sous l'impulsion du e-commerce, ce hub desservant par la route l'Alabama, l'Arkansas, la Louisiane, le Mississippi et le Tennessee. LE site de Memphis s'inscrit par ailleurs dans un programme de « laboratoire roulant » puisqu'il a récemment été équipé de pompes à gaz naturel, alimentant ainsi 59 nouveaux tracteurs fonctionnant au GNV. La fin des travaux est prévue pour 2016, UPS prévoit d'embaucher dans les trois ans à venir 350 nouveaux collaborateurs qui viendront s'ajouter aux 1.300 que compte déjà ce site. PM  
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
4 Juillet 2014

Juillet 2014

Jeudi 10
FORUM D'ÉTÉ
Organisé par
SCMagazine
Partenaire
ESCP Europe

« Ces Supply Chain
qui préfigurent
l'avenir »

De 8h45 à 18h
ESCP Europe
Paris 11
e


SEPTEMBRE 2014

Jeudi 25
Quintiq
World Tour
Smart Planning
Smart Business
« Comment
les leaders
se préparent
au futur ?
»

Événement
entièrement
en français
Avec le soutien de
SCMagazine
De 17h00 à 20h30
Tour Montparnasse
Espace 56 e
Paris 14e




OCTOBRE 2014

Jeudi 16 et
vendredi 17
Formation EURODECISION
« Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
De 9h00 à 17h00
Paris-La Défen
se