Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
e-commerce/
VAD
La Redoute
réinvente
sa logistique
pour 2016
Lors d'une conférence de presse hier à Roubaix, Nathalie Balla et Eric Courteille, les deux co-présidents et repreneurs de La Redoute (depuis juin dernier) ont présenté dans le détail leur projet en matière de logistique et de service client, qui devrait contribuer au retour à l'équilibre de l'entreprise pour 2017. Il s'agit de concentrer à la mi-2016 toute la logistique (actuellement dispersée dans 5 bâtiments sur le même bassin régional, avec des transferts permanents de marchandises), sur une seule plate-forme située à Wattrelos (59), à 300 mètres de l'entrepôt historique de la Martinière. La Redoute se porte donc acquéreur d'un bâtiment de classe A de 42.000 m², construit il y a quelques années par Goodman pour le compte du prestataire logistique danois DSV Solutions, qui avait mandaté Tostain & Laffineur comme conseil pour cette transaction. Avec l'intention d'en faire le « site de préparation de commandes le plus innovant d'Europe », qui permettra un délai de deux heures entre la prise de commande sur Internet et la sortie de l'entrepôt (contre deux jours aujourd'hui), et une capacité de 3.500 commandes à l'heure sur un référentiel articles de 300.000 SKU simultanés (contre 160.000 aujourd'hui). La solution technique retenue, dont l'installation commencera en janvier 2015, fait évidemment largement appel à l'automatisation avec un miniload pour la mise en stock (sur 18.000 m²), un système à navettes sur 9.000 m² avec 21 allées et autant de postes de picking de type « goods to man » (avec une capacité de 12.500 commandes à l'heure), un système de tri à pochettes (pocket sorter) pour reconstituer les commandes clients en temps réel et les acheminer vers les postes d'emballage disponibles, et enfin un trieur automatisé vers 450 destinations. De la réception à l'expédition, les produits ne seront manipulés que 4 fois, contre 14 avec le processus actuel, sur plusieurs étages, et basé sur un traitement par batches (ou vagues de préparation). JLR  
   
 
 
 
e-commerce/
VAD (suite)
Dematic
s'engage
sur les
performances
du futur site
de La Redoute
« Nous voilà de retour dans l'innovation logistique » nous a confié avec fierté Patrice Fitzner, le Directeur logistique de La Redoute, qui prévoit d'investir 320 M€ dans cette opération de « transformation » (à la fois en termes d'investissement et de besoins en fonds de roulement). Et d'ajouter, pour expliquer en quoi résidait la véritable innovation : « Nous allons associer l'ensemble de ces technologies, qui existent indépendamment les unes des autres, afin d'avoir une gestion dynamique en temps réel de la configuration de l'ensemble de l'entrepôt et de la totalité de la chaîne des flux. Dematic nous a proposé une solution complètement intégrée  et ils vont porter l'ensemble des technologies, de la supervision et de l'informatique industrielle ». L'intégrateur/fabricant Dematic a accepté de s'engager non seulement sur un calendrier relativement serré (mise en exploitation à la mi 2016), mais également sur les performances globales du site : 12.500 lignes de commandes à l'heure, temps de préparation de commandes en deux heures, et capacité de gérer 300.000 références en simultané. Un autre argument qui aurait fait pencher la balance en faveur de Dematic a été la mise en avant de sa capacité à émuler et à simuler la totalité des flux de l'entrepôt, ce qui permettrait de gagner beaucoup de temps sur les phases de tests. Le travail de définition précise de chacune des étapes du processus va se poursuivre jusqu'en janvier prochain. Le cabinet de conseil Metis sera chargé notamment de la validation au fil de l'eau, avec Dematic des différentes simulations et émulations des flux. La Redoute s'appuiera également sur l'expertise du prestataire Norbert Dentressangle, pour l'assistance à la maîtrise d'ouvrage, notamment sur la période délicate du démarrage de l'entrepôt, ainsi que sur la mise en place du WMS Reflex de l'éditeur Hardis, qui sera utilisé comme outil de pilotage des flux. JLR  
   
 
e-commerce/
VAD (suite)
La Redoute :
une
organisation
du travail
à réinventer


Outre l'aspect service client et ses perspectives de livraisons le jour même, le projet logistique est en cohérence avec le plan de départs annoncé en avril de 1.178 salariés de La Redoute d'ici quatre ans. Avec ce nouveau site à la mi 2016, la logistique du vépéciste e-commerçant ne nécessitera que 550 salariés, contre 1.180 aujourd'hui (principalement sur le site de la Martinière). C'est notamment sur la partie picking que les changements seront les plus notables, tant en termes d'effectif (450 personnes aujourd'hui, 70 demain) que sur la manière de travailler (entre 7 et 10 km de déplacement en moyenne par jour aujourd'hui, et poste fixe de type Goods-to-Man demain). « Nous allons devoir revoir nos habitudes, c'est un véritable enjeu managérial. Il y a une nouvelle organisation du travail à inventer quand on met en place un outil industriel aussi flexible » reconnaît Patrice Fitzner. Le Directeur logistique de La Redoute en est persuadé, l'entrepôt ne pourra être performant dans la durée que si les postes de travail ont été bien conçus, en tenant compte avant tout de l'avis et du ressenti des opérateurs. Cette phase de conception des postes de travail de picking et d'emballage devrait d'ailleurs bientôt s'engager, en partenariat avec Clarté Association, en faisant appel à des techniques d'immersion de réalité virtuelle. JLR
Photo : Patrice Fitzner, le Directeur logistique
de La Redoute
 
 
 
 
AWARDS
Top 15
SC Europe
du Gartner
Lors d'un diner réunissant les participants à sa Supply Chain Executive Conference qui s'est tenue à Londres les 10 et 11 septembre, le cabinet d'analystes et de consultants Gartner a dévoilé son Top 15 Europe des sociétés qui ont les Supply Chains les plus performantes. Ce classement annuel tient compte de critères financiers (croissance des revenus, rendements des actifs et rotation des stocks) et de l'opinion des Directeurs SC et des analystes du Gartner. Le trio de tête européen est inchangé par rapport à l'année dernière : 1er, Unilever, 2ème Inditex et 3ème H&M. Seagate fait son entrée à la 4ème place de ce Top 15, de même que trois autres sociétés que sont Ahold, Delphine Automotive et Reckitt Benckiser. Le classement 2014 est donc le suivant : Nestlé occupe la 5ème place, suivi de L'Oréal en 6ème position, BMW 7ème, GlaxoSmithKline 8ème, Diageo 9ème, Ahold 10ème, Delphi Automotive, 11ème, BASF 12ème, Volkswagen 13ème, Reckitt Benckiser 14ème et Syngenta 15ème. Au niveau du Top 25 mondial, Unilever se classe 4ème, Inditex 11ème et H&M 13ème. « La tendance sous-jacente d'une Europe évoluant à deux vitesses est devenue plus marquée en 2014. Certains pays européens ont pu se réjouir de la poursuite de leur croissance économique avec de belles perspectives de créations d'emplois en masse, tandis que d'autres sortent à peinent de profondes récessions et se battent pour une reprise économique durable. Quel que soit l'avenir de ce continent, les organisations de pointe en Europe vont continuer à s'appuyer sur leurs fonctions Supply Chain pour maintenir une croissance durable, mettre en œuvre des stratégies orientées consommateurs et garantir une bonne gouvernance et une bonne conduite citoyenne », a déclaré Stan Aronow, Vice-President de la Recherche au Gartner. CP
Photo : Gartner Londres ©C.Polge
 
   
 
Cosmétique
Plus d'agilité
pour
Ales Groupe
Ales Groupe, producteur de produits cosmétiques (218 M€ dont 42% en France et le reste à l'international) souhaitait absorber une croissance de volumétrie et du nombre de références tout en garantissant à ses clients un service optimal et des délais courts. La solution a été de revoir complètement le système d'information comme l'explique David Godard, directeur des opérations : « Nous avons décidé de faire évoluer nos outils car le système actuel « à capacité infinie et sans contrainte », intégré à notre ERP, demandait un temps de traitement trop long et surtout fastidieux du plan de production et des demandes d'approvisionnement. Pour accroître notre agilité avons donc choisi les solutions Ortems car elles présentent l'avantage de permettre une mise à jour quasi « Temps Réel » du planning et de l'ordonnancement. De plus, les algorithmes « à capacité finie et sous contrainte » nous permettront l'optimisation du taux de charge de nos équipements, un pilotage maitrisé de nos goulots d'étranglement, tout en minimisant l'impact des changements de séries et des recettes. L'interface graphique et ergonomique de la suite de logiciels Ortems a été aussi un facteur déterminant dans notre choix car elle permet une lecture et une analyse rapide des informations importantes pour une prise de décision immédiate face aux aléas de production ou de la demande Marché. Enfin, pour terminer, les derniers arguments en sa faveur ont été : un retour sur investissement rapide au regard de nos enjeux de réduction de stocks et du Lead Time, la dynamique des équipes d'Ortems, leurs méthodes Projets éprouvées permettant un déploiement à court terme ». Ales Groupe emploie actuellement un millier de collaborateurs. Ses produits sont commercialisés sous les marques Phyto, Lierac, Secret Pro, Subtil et Caron. JPG  
   
 
26 et 27
novembre
au CNIT
Un village
« Agora »
lors de
Supply Chain
Event
Supply Chain Event, l'évènement qui rassemble chaque année le marché de la Supply Chain compte à ce jour 80 exposants. Cette manifestation qui se déroulera les 26 et 27 novembre prochains accueillera 3.500 visiteurs dans les domaines de l'industrie, la distribution et le transport & logistique. Un programme de 40 conférences avec des carrefours sectoriels et Best practices sera organisé par Supply Chain Magazine. Cette année les conférences sont sponsorisées par les sociétés Citwell, Ibm, Quintiq, Witron, Metis Consulting, Sdv, Manhattan, Argon, Gt Nexus, Oracle et Metapack. Des acteurs dans les domaines de l'EDI comme Opentext et Edicom ou bien des prestataires logistiques comme SDV feront partie des nouveaux exposants. Enfin l'espace village SCE situé au cœur de l'évènement, sera animé par l'Agora du Supply Chain Management, offrant la possibilité aux participants d'échanger dans un cadre convivial. Il est encore temps d'exposer pour ceux qui le souhaitent. Une réunion d'information est prévue le 26 septembre.
Contact : Iskander Lazali - 01 47 56 67 76
Iskander.lazali@reedexpo.fr

Photo : Iskander Lazali
 
   
 
Palettes
Un « Red Day »
pour une Europe
plus verte
LPR-La Palette Rouge organise aujourd'hui une vaste opération de sensibilisation, le « Red Day », en plantant symboliquement une centaine d'arbres dans 11 pays d'Europe où le loueur de palettes exerce son activité.
Tous les collaborateurs de la société sont mobilisés
pour l'occasion. L'entreprise entend par différentes actions
de ce type, compenser l'impact de son activité sur l'environnement. JPG
 
 
Transport vert
Easydis et
Transports
Jacky Perrenot
exploitent
une flotte
au gaz naturel
liquéfié
Easydis filiale logistique de Casino et les transports Jacky Perrenot, ont décidé d'exploiter en conditions réelles une flotte au gaz naturel liquéfié (GNL). Axègaz Solutions Transport, en qualité d'architecte et de maître d'œuvre, a été sélectionné pour la conception et la gestion de la Supply Chain du gaz jusqu'aux réservoirs, ce qui inclut le système de ravitaillement. Pour le groupe Casino, cette initiative s'inscrit dans le cadre de sa démarche « Citygreen » pour la performance énergétique, la compétitivité et le bilan carbone de ses activités. Signataire de la charte Objectif CO² de l'Ademe, les transports Jacky Perrenot développent également une politique de réduction de l'empreinte carbone comme en témoigne une flotte de 2.500 véhicules où 80 % des moteurs sont Euro 5-EEV et Euro 6. Ce transporteur dispose également de groupes frigorifiques à l'azote indirect et utilise des camions GNC alimentés en biométhane carburant. La société Transports Jacky Perrenot recevra entre septembre 2014 et début 2015 dix Stralis Euro 6 GNL acquis auprès d'Iveco. JPG  
   
  Photo : Edouard de Montmarin, Responsable commercial d'Axégaz Solutions Transport et Philippe Givone, Transports Jacky Perrenot  
 
INFOS INTERNATIONALES  
Moyen-Orient
Gefco Dubaï
renouvelle son
partenariat avec
GK Automotive
Gefco annonce l'extension de son contrat avec GK Automotive, distributeur exclusif de la marque Hyundai en Irak, pour trois années supplémentaires. Dans le cadre de cet accord, le prestataire prend en charge l'arrivée des véhicules en provenance de Corée, leur stockage sur son site à Jebel Ali (au sud-ouest de Dubaï) ainsi que le dédouanement et leur distribution en Irak. Depuis son ouverture en 2012, Gefco Dubaï a renforcé sa présence au Moyen-Orient afin de développer les échanges avec la Chine, l'Europe occidentale et orientale. « Nous sommes très heureux de poursuivre notre collaboration avec GK Automotive. Notre position géographique privilégiée alliée à nos infrastructures logistiques de pointe permettent à nos clients de la région de bénéficier de l'ensemble des expertises du Groupe Gefco et d'un accompagnement personnalisé », explique Stefano Polloti, Directeur Général de Gefco Dubaï. PM  
 
Chariots
Linde construit
son
750.000 ème
chariot
Linde annonce fièrement la construction de son
750.000ème chariot élévateur dans l'usine d'Aschaffenburg. Il s'agit d'un frontal E50 électrique 5t, traction avant bimoteur, équipé d'un contrôle de traction, d'un frein à main automatique, d'une cabine avec chauffage, de fourches de 2,30 m, du freinage automatique au relâché de la pédale et de la direction hydrostatique. Son propriétaire, BMW, un client de longue date, l'utilisera pour charger et décharger les composants des camions à l'usine de Wackersdorf. Lors de la conférence de presse, Sabine Neuß, (COO) de Linde Materials Handling a rappelé les modestes débuts de la marque avec un chariot diesel apparu en 1959, un production de quelques 2.000 unités par an dans les années 1970, la sortie en 1982 du premier modèle électrique de la marque et en 1985 de la série 351 qui s'est vendu à plus de 100.000 exemplaires avant l'arrêt de la production en 2001.
Elle a également profité de l'occasion pour annoncer de futurs travaux d'agrandissement sur le site d'Aschaffenburg, un investissement de 60M€ qui devrait s'échelonner d'ici à 2021. PM
 
   
  Photo : Sabine Neuß, Chief Operating Officer (COO)
of Linde Materials Handling
 
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
12 septembre 2014

SEPTEMBRE 2014

Mardi 16
1er atelier du
Club Innovation
Logistique
de Sénart
« 4 tables rondes organisées
avec les acteurs
de l'innovation »

Partenaire SCMagazine
de 10h30 à 14h00
EPA Sénart
à Savigny-le-Temple (7
7)


Jeudi 25
Quintiq
World Tour
Smart Planning
Smart Business

« Comment
les leaders
se préparent
au futur ?
»

Événement
entièrement
en français
Avec le soutien
de SCMagazine
De 17h00 à 20h30
Tour Montparnasse
Espace 56 e
Paris 14e




OCTOBRE 2014

Jeudi 2
Conférence
Retail TXT
Avec le retour
d'expérience
de Monoprix
et de Delsey
« sur le
Merchandise
and Assortment
Planning
et le PLM »

Partenaire
SCMagazine
De 9h à 12h
Hôtel Particulier
Eurosites,
Paris
9



Mardi 7

Journée DynaSys DEMAND &
SUPPY CHAIN PLANNING DAY
« L'APS au Service
de l'Innovation
de la
Supply Chain »

Partenaires :
SCMagazine,
MGCM, Möbius,
Viseo, et
WestMonroe
Disneyland Paris
Hotel New Yo
rk



Vendredi 10
De 8h00 à 17h30
Journée  
« e-commerce »

Pôle Léonard
de Vinci
Organisée par
CCM Benchmark
et Supply Chain Magazine
En partenariat
avec l'Aslog et
le Master Supply
Chain de Paris

Dauphine



Jeudi 16
Conférence
JUNGHEINRICH
« Solutions
logistiques et
investissements,
comment faire
les bons choix ? »

Partenaire
SCMagazine
De 9h00 à 12h00
Maison
de la Mécanique

Courbevoie



Jeudi 16 et
vendredi 17
Formation EURODECISION
« Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
De 9h00 à 17h00
Paris-La Défen
se



NOVEMBRE 2014

Jeudi 6
Journée OFP
« Réformes,
conférences...
que deviennent
le fret ferroviaire
et les OFP ? »

De 8h30 à 18h
Salon d'honneur
Mairie
de Levallo
is