Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
MES
Siemens
finalise
le rachat de
Camstar


Le géant allemand Siemens a officialisé la signature d'un contrat portant sur l'acquisition de l'éditeur américain Camstar Systems, spécialisé dans les logiciels de gestion des processus industriels également appelés MES (Manufacturing Execution System). La transaction, dont le montant n'a pas été communiqué, devrait avoir lieu d'ici à la fin novembre. Camstar fera alors partie intégrante de Siemens PLM Software, dont le siège est situé à Plano, au Texas. Comme ceux d'Elan en 2009 (voir NL n°728) et de Preactor en 2013 (voir NL n°1640), ce nouveau rachat s'inscrit dans la stratégie de Siemens de bâtir une solution complète d'«entreprise digitale intégrée ». « L'acquisition des solutions de Camstar accélérera notre intégration des solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM) avec les solutions de gestion des opérations industrielles (MOM). Dans l'entreprise digitale intégrée, nous assurons l'interopérabilité des solutions PLM, MOM et d'automatisation industrielle pour aider les clients à développer des produits et des processus innovants tout au long de la chaîne de valeur » a déclaré Chuck Grindstaff, le PDG de Siemens PLM Software.
Outre des solutions MES conçues pour les secteurs du matériel médical, des semi-conducteurs et de l'électronique, le portefeuille de produits de Camstar comprend également une solution d'analyse des processus opérationnels et de la Supply Chain d'une entreprise au niveau mondial, basée sur une technologie Big Data. Toutes ces solutions viendront renforcer le catalogue MES de Siemens, Simatic IT. JLR
Photo : Chuck Grindstaff, le PDG de Siemens PLM Software
 
 
 
 
Nomination
Emmanuel
André rejoint
la direction
d'Exapaq
Exapaq, le spécialiste BtoB du transport de colis rapide de moins de 30 kilos de Geopost (Groupe La Poste) a promu Emmanuel André au poste de Directeur Général en charge de la branche Opération, Réseau et Qualité. Il supervisera les nouveaux projets de développement et dirigera la société aux côtés de Georges Kipiani, l'actuel DG de la société qui sera plus particulièrement en charge des aspects commerciaux et marketing de l'activité. Arrivé chez Exapaq il y a deux ans, Emmanuel André a fait ses armes auprès de spécialistes de la logistique comme Jet Services et Wincanton ainsi que la filiale logistique du groupe Michelin où il a exercé différents rôles de direction. Créé en 1995, Exapaq compte 1.800 collaborateurs et assure la livraison quotidienne de 230.000 colis pour un CA annuel de 343 M€. PM
 
 
Agora du
Supply Chain
Management
Comment
mener à bien
une négociation
complexe ?
Jeudi 13 novembre, le thème de l'Agora du Supply Chain Management sera « comment mener à bien une négociation complexe ». Cette réunion, qui se tiendra au Pavillon Dauphine à Paris aura un caractère spécial puisque l'invité est un des très grands spécialistes de la négociation : Laurent Combalbert, ancien négociateur du RAID, conférencier et fondateur d'Ulysceo. Diplômé de la prestigieuse National Academy du FBI, Laurent Combalbert a participé à la création et au développement du métier de négociateur au sein du RAID. C'est dans cette unité reconnue comme une des meilleures du monde et spécialisée dans la lutte anti-terroriste ainsi que dans la gestion de situations complexes qu'il a travaillé en tant qu'officier pendant de longues années. Aujourd'hui, président de l'Union Professionnelle des négociateurs de crise ainsi que de l'ONG Négociateurs Sans Frontières, il est aussi fondateur et dirigeant de Ulysceo, réseau de conseil en gestion de situations complexes non conventionnelles et auteur de plusieurs ouvrages. Après cette soirée, qui promet d'être passionnante, plus aucune négociation vous paraîtra insurmontable !
Rappelons que le club Agora du SCM est exclusivement réservé aux professionnels de la Supply Chain de l'industrie et de la distribution.
Renseignements, site Web
Inscriptions, mailto:relation-membres@agoraclubs.fr
 
 
 
 
e-commerce
Le
e-commerçant
Vente du Diable
devient
« multicanal »



Il va être bientôt possible d'acheter chez son buraliste ou sa maison de la presse des produits high-tech (iPhone, iPad, Appareil photo Nikon, casque audio Beats, Tablette Galaxy, etc) reconditionnés ou neufs, à des prix attractifs. C'est le résultat de la stratégie multicanale du e-commerçant Vente du Diable, spécialisé dans la vente de destockage en ligne de produits high tech neufs et reconditionnés (17 M€ de CA, entre 10 et 15.000 commandes par an). Le site créé à Toulouse en 2002 et détenu par l'entreprise PCKado a en effet signé un partenariat avec la société héraultaise Vanexport (CA 2013 de 71 M€), un grossiste spécialisé dans la vente de produits dématérialisés (cartes prépayées, e-books) et produits connexes (téléphones, liseuses) pour vendre une sélection des meilleurs produits du site Vente du Diable.com directement dans des commerces de proximité. « Nous avons besoin d'asseoir notre notoriété et nos services auprès d'un réseau physique dense et de qualité. Nous allons investir plusieurs centaines de milliers d'Euros dans ce partenariat qui nous ouvre les portes d'un service multicanal et innovant unique en France » a déclaré Olivier de Trémaudan, le PDG de PCKado. Dénommé Libert-e Shop, ce service sera proposé exclusivement aux buralistes et marchands de journaux utilisateurs de la solution d'encaissement Devlyx, en vertu d'un accord entre cette dernière société et Vanexport. Il n'y a pas de stock chez le commerçant (qui bénéficie par ailleurs de marges cinq fois plus élevées que sur les e-recharges) : le consommateur achète un ticket prépayé qui lui permet de revenir retirer son produit high tech sous 48 h. C'est Vanexport qui se charge des stocks et de livrer les commandes chez les commerçants. Rappelons qu'en amont, la logistique de Vente du Diable est externalisée chez deux prestataires, Cmalog à Bordeaux et E-logik à Toulouse. Libert-e Shop a été testé depuis juillet avec succès auprès d'une centaine de bureaux de tabac. L'objectif pour les trois partenaires est de convaincre 1.500 points actifs d'ici à la fin de l'année (sur un réseau qui compte au total 7.000 clients Devlyx). JLR
Photo : Olivier de Trémaudan, PDG de PCKado
 
   
 
Prestataires
logistiques
CAT Batilly
se met à l'abri
de la grêle
Le parc logistique CAT de Batilly, près de Metz, est désormais équipé d'un nouveau dispositif de protection contre la grêle pour 2.500 places de stockage, soit une surface équivalente à 7 terrains de football. CAT a déjà équipé plusieurs de ses sites d'un tel système de filets anti-grêle notamment le Havre, mais aussi des parcs situés dans d'autres pays européens (dont la Slovénie, la Turquie et l'Italie). A Batilly, la mise en place, qui a duré quatre mois, faisait partie des engagements d'investissements pris par le groupe CAT (Compagnie d'Affrètement et de Transport) lors du renouvellement du contrat avec le constructeur automobile coréen Hyundai Motor Company en début d'année (voir NL n°1822). D'autres travaux sont également prévus sur ce site, notamment, dès la fin de cette année, la construction d'un second atelier, un bâtiment de 1.600 m² qui permettra de doubler les capacités de production. CAT prévoit en outre de réaliser en 2015 une extension du parc de Batilly, pour un montant global de 5 M€ d'euros, afin d'en augmenter la capacité de 7 000 places supplémentaires. JLR  
   
 
 
 
Transport
routier
La convergence
Union-TLF
et FNTR s'étend
aux régions
Lancé au plan national il y a quelques mois, le mouvement de rapprochement entre l'Union-TLF et la FNTR commence désormais à se décliner en région. Cela va se traduire par la désignation dans chaque région de représentants professionnels pour former des comités de liaison régionaux. Il revient à chaque région de décider des modalités concrètes du rapprochement. Parallèlement, la démarche de convergence va se poursuivre au niveau national notamment en ce qui concerne la recherche de lieu unique pour les deux sièges parisiens, et la mise en synergie des commissions nationales et spécialisées. JLR  
 
Formation
continue
La première
promo du MBA
de l'E.S.T.
s'apprête à
débarquer
Overlord. C'est le nom que s'est choisi la première promotion de l'Executive MBA « Global and Domestic Transport Management » de l'E.S.T. (Ecole Supérieure des Transport), en hommage au débarquement allié en Normandie, le 06 juin 1944, qui aura été la plus grande opération logistique militaire de tous les temps. Ce nouvel EMBA, spécialisé en transport tous modes, a « débarqué » dans le monde de la formation continue, avec l'intention de se démarquer par un cursus atypique, basé notamment sur le partage d'expérience, la « cross fertilisation » entre les Mastérants et les intervenants, qui sont uniquement des dirigeants experts en poste dans des entreprises chargeurs et prestataires de renom. Le cursus de la promotion Overlord se termine en décembre 2014 par un voyage à Tanger. La soutenance des mémoires se déroulera en avril 2015. Les inscriptions sont déjà en cours pour la future promotion, qui débutera dès janvier 2015. JLR  
   
   
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Opérateurs
postaux
bpost choisit
la marque
Landmark
Global à
l'international
La stratégie d'expansion internationale de l'opérateur postal historique bpost (50% détenu par l'Etat belge, 50% côté sur l'Euronext) a franchi une nouvelle étape avec la mise en place d'une nouvelle organisation, sous le nouveau nom de marque « Landmark Global, a bpost company » et avec une nouvelle devise : « les paquets d'abord ». Landmark Global était déjà une société américaine existante majoritairement détenue par bpost. Son fondateur et CEO, Dave Mays, dirigera la nouvelle organisation dont le principal objectif est de répondre aux besoins de livraison des paquets engendrés par le marché mondial de l'e-commerce. Les sites de Landmark Global intègreront les actuelles filiales de bpost International, avec 12 implantations stratégiques situées aux États-Unis et au Canada, à Londres, à Groningen (Pays-Bas), à Bruxelles, à Beijing, Shanghai et Guangzhou (Chine), à Hong Kong, à Singapour et à Sydney. JLR  
 
Etats-Unis
Les ports
de Seattle et
Tacoma
s'unissent
Une fois n'est pas coutume, les ports voisins de Seattle et Tacoma (Etat de Washington), distants d'une quarantaine de kilomètres, ont décidé d'arrêter de se concurrencer et d'unir leurs forces. Leurs commissions portuaires respectives, qui perdureront malgré cette union, viennent en effet de valider la création de la Seaport Alliance qui supervisera et coordonnera les opérations des deux ports, les investissements et les efforts de marketing et de planification. « Nous tenons à clarifier le fait qu'il ne s'agit pas d'une fusion » a précisé Tara Mattina, Directrice Communication du Port de Tacoma. « L'alliance a été créée pour renforcer notre position concurrentielle au niveau régional » a-t-elle ajouté. Avec plus d'1,7 M d'EVP cumulés annuellement, la réunion de ces deux ports se hisse au quatrième rang américain derrière Port of Los Angeles, son voisin Long Beach et New York-Newark. Ensemble, les ports de Seattle et Tacoma pèsent 4,3 Md$ (chiffres 2013) dans l'économie locale et leurs opérations portuaires génèrent 48.000 emplois dans la région. PM  
   
 
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
FORMULAIRE D'ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
23 octobre 2014

NOVEMBRE 2014


Mardi 4
Conférence et
table ronde SC de
LLamasoft et Deloitte
« Supply Chain Design :
une approche
pour réduire
les coûts de votre Supply Chain »

Partenaire :
SCMagazine
De 9h00 à 11h00
Neuilly-sur-S
eine


Mercredi 5
Matinée B2G
« Comment définir
une stratégie Supply Chain
gagnante
pour les pays
émergents ? »

Partenaires :
SCB et
SCMagazine
De 8h30 à 12h30 Hôtel
Prince de Galles

Paris 8e



Jeudi 6
Journée OFP
« Réformes,
conférences...
que deviennent
le fret ferroviaire
et les OFP ? »

De 8h30 à 18h
Salon d'honneur
Mairie
de Levallo
is



Jeudi 13
Séminaire du Club
de la logistique
de Seine-et-Marne
« Innovation et
emploi
logistique en
Seine-et-Marne »

De 15h00 à 17h30
à l'IUT
de Sénart

Fontainebleau


Vendredi 14
à Dijon
de 8h30 à 14h0
« Automatisation, mutualisation et
performance »

Matinée Aslog
avec
Laboratoire Urgo,
Union Blasons
de Bourgogne,
Miste
r Auto…


Mercredi 26 et
jeudi 27
Supply Chain
Event

au CNIT de
Paris La Défense
Pour obtenir votre badge gratuit
CLIQUEZ IC
I



DECEMBRE 2014

Mercredi 3 au
vendredi 5
SIMI
« Le Salon de l'immobilier d'entreprise »
Près de 25 000 professionnels et
440 exposants
Palais
des Congrès
Porte de Maillot

Paris