Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Supply Chain
Event
Les principaux
temps forts
de la journée
de jeudi
Jeudi matin les conférences de Supply Chain Event commenceront par une conférence « énergie » pilotée par Patrick Legris d'Argon Consulting. En parallèle le cycle « prospective et innovations » ouvrira sur la restitution de la 2ème enquête internationale « Impact du digital sur les Supply Chains » réalisée par Capgemini Consulting en collaboration avec Supply Chain Magazine. Dans le prolongement de cette conférence, une large place sera accordée aux technologies avec la mise en œuvre de robots mobiles chez BSL, l'état de l'art en matière de drones, les technologies de demain telles que les envisage FM Logistic, sans oublier les systèmes de mécanisations et d'automatisation... Dans l'après-midi la conférence organisée par l'Aslog nous expliquera, à travers le témoignage de plusieurs professionnels, comment être à la fois omnicanal et multi-pays. L'association Fapics reviendra pour sa part sur le concept DDMRP avec Ryan Rhoades, director of Education & Research de PMI Production Management et le témoignage de Bernard Controls et d'Agilea (conférence en anglais). Enfin, le cycle « Sécuriser une Supply Chain Internationale » abordera ce sujet avec des entreprises comme Say Partners, Hennessy, GT Nexus, SDV et Oracle. Cette demi-journée sera animée par Norbert Cohen. JPG
 
 
 
 
Supply Chain
Event
Un nouveau
site et
de nouvelles
perspectives
pour 2015
Devant le succès grandissant de Supply Chain Event, plusieurs initiatives seront prises en 2015 pour pouvoir augmenter le nombre de visiteurs et d'exposants. En premier lieu le périmètre de l'exposition s'étendra à de nouvelles expertises et se renforcera dans certains domaines : RFID, traçabilité, mobilité à travers les terminaux et PDA professionnels de nouvelle génération, internet des objets et ERP. Soit tous les outils à la disposition des managers pour optimiser leurs actions opérationnelles dans l'entreprise. « Supply Chain Event 2015 marquera aussi cette nouvelle étape en s'installant dans le hall 5 du Parc des Expositions de Paris - Porte de Versailles le 17 et 18 novembre 2015, et en élargissant sa représentation internationale », annonce Alain Bagnaud, Directeur Général de la division Transport, Logistique et Tourisme de Reed Expositions. En outre la manifestation devrait accueillir les 300 participants internationaux du Demand Driven Europe 2015, 1er sommet européen du Demand Driven Material Requirements Planning. Ce concept est déjà déployé par Unilever, Le Tourneau Technologie, Romac Industries, Aviglion, LG International ou encore Tube Forging America et Bernard Controls. Organisé par le Demand Driven Institute en collaboration avec Fapics, ce premier sommet européen du DDMRP s'adressera aux directions financière, contrôle de gestion, achats, opérations et Supply Chain.
Nous reviendrons très prochainement sur les orientations de cette nouvelle édition avec notamment la création d'un comité de pilotage réunissant dans un même groupe de travail des experts de la Supply Chain d'horizons différents. Supply Chain Event est une manifestation co-organisée par Reed Expositions et Supply Chain Magazine. JPG
 
   
  Alain bagnaud et Jean-Philippe Guillaume
 
 
Gestion
du transport
Wolters Kluwer
présent sur
Supply Chain
Event
Solution logicielle de gestion des transports en mode SaaS, largement plébiscitée dans l'hexagone, Transwide (groupe Wolters Kluwer Transport Services) propose aux chargeurs un ensemble d'applications on demand dédiées à l'achat de transport, à la planification, l'optimisation et à la gestion du transport et de ses coûts. A l'occasion de la troisième édition du Supply Chain Event, l'éditeur présente ses références clients les plus récentes, comme E.ON France ou encore la société Bledina particulièrement élogieuse : « Outre de piloter au mieux notre budget transport, qui représente 50% de nos coûts logistiques, les solutions Transwide nous permettent d'évaluer la performance de nos partenaires transports et de suivre presque en temps réel tout incident ou retard. Cela s'est traduit par une amélioration notable de notre taux de service client avec une réduction drastique des litiges voire des pénalités », témoigne Xavier Cheynet, Supply Chain Manager de Blédina. A découvrir sur le stand D26. JPG  
 
 
 
RDV Demeter
Economie
circulaire
et logistique







Le 20 novembre dernier, le Club Demeter a consacré son RDV au thème : «Economie circulaire et logistique ». En guise d'introduction, François-Michel Lambert, Député des Bouches du Rhône et Président Fondateur de l'Institut de l'économie circulaire (créé il y a huit mois) a rappelé la définition qu'avait donné l'Ademe de ce concept : « C'est la capacité à préserver la ressource ». Ce qui peut se décliner à travers l'écoconception, le partage d'un bien payé à l'usage, la capacité à faire durer un produit (réparé, transmis, recyclé au niveau des matières...). « Aujourd'hui, nous sommes dans un monde d'opportunité. Demain, nous serons dans un monde d'urgence, a-t-il prévenu, avant de poursuivre : L'économie circulaire pense la chaîne dans son ampleur, aux problèmes de répartition de valeur. La logistique, en tant que pilote des flux physiques par les flux d'information, doit accompagner cette mutation à venir ». Le club en a ensuite profité pour évoquer les diverses initiatives menées en 2014 : pilotes entre Bel, Pierre Schmidt et Auchan pour limiter le gaspillage des produits en déverrouillant certains contrats dates ; produits nouveaux pour réduire la consommation d'énergie en matière d'éclairage, de production de froid dans des véhicules, d'émissions de CO² ou encore, les collisions entre piétons et chariots ; mais aussi logistique urbaine dans le Grand Lyon, « VAE Demeter », tableaux de bord RSE et mise en œuvre d'un portail de veille logistique durable. Une table ronde animée par Laurence Benhamou de l'AFP, s'est proposé de voir « Comment la logistique peut répondre aux besoins de l'économie circulaire ». Rémy Lemoigne, Consultant en logistique et auteur d'un ouvrage intitulé « L'économie circulaire » déplore que l'Europe s'intéresse encore peu à ce concept et que les quelques industriels qui s'y sont attelés l'ont fait dans un objectif commercial. Il souligne également du coup le potentiel qui s'offre désormais. « Les entreprises détruisent cinq fois plus qu'elles ne donnent », renchérit Stéphanie Goujon, Déléguée Générale de l'Agence du Don en Nature, qui a créé une Supply Chain du don sécurisée. Elle revient également sur les difficultés de la logistique du don : récupération de produits hétérogènes, tri et constitution de lots hétérogènes plus petits pour répondre aux besoins des associations, une gestion plus souvent sous Excel que par EDI avec les donateurs et la complexité du dernier km pour la logistique aval. Jean-Luc Petithuguenin, Président du groupe Paprec, se réjouit quant à lui « des progrès colossaux enregistrés en 30 ans de collaboration privé/public en matière de non pollution et de non/production de déchets, de réparation et de recyclage. Et d'ajouter : Tout le monde est pour l'économie circulaire. Le problème est la taille du cercle : à l'échelle d'une circonscription pour un député, de 700 km pour être rentable en PET, de 150 km pour le papier, de 70 km pour le bois de chaufferie, de 300 km pour les panneaux de particules...», illustre-t-il, en insistant sur le besoin d'adapter la logistique à chacun de ces cercles. Contrairement à l'ADN qui sous-traite sa logistique à Norbert Dentressangle, Emmaüs Défi, gère sa logistique en propre, ce qui lui permet de pratiquer de la réinsertion, en plus de la récupération de produits neufs pour équiper de nouveaux foyers. « Notre enjeu est de trouver des solutions logistiques innovantes pour faciliter les dons », a mis en avant Rémi Tricart, DG d'Emmaüs Défi. Il met ainsi à disposition des camions dans les quartiers pour faciliter les collectes, est partenaire de points relais Pick Up, etc. » C'est tout une économie qui est à construire », ont conclu les participants, Louis-François Gombert, Président de Déméter, se voulant confiant quant aux progrès à venir en la matière... CP
Photos (de haut en bas) : François-Michel Lambert, Député des Bouches du Rhône et Président Fondateur de l'Institut de l'économie circulaire et Louis-François Gombert, Président de Déméter ©C.Polge
 
   
  Table ronde (de gauche à droite) : Laurence Benhamou (AFP), Stéphanie Goujon (ADN), Jean-Luc Petithuguenin (Paprec), Rémi Tricart (Emmaüs Défi) et Rémy Lemoigne (Consultant) ©C.Polge  
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Allemagne
Kratzer
récompensée
par la fondation
Oskar-Patzelt
Chaque année, la fondation Oskar-Patzelt, distingue 12 entreprises, banques et institutions qui incarnent le mieux les valeurs des PME allemandes. Il s'agit de la récompense la plus honorifique dans le domaine économique. L'Allemagne distingue ainsi les entreprises les plus emblématiques de son modèle culturel et économique dans le domaine entrepreneurial. Cette année le jury avait sélectionné plus de 4.000 candidats et Kratzer Automation s'est vu décerner le prestigieux trophée, qui récompense non seulement sa stratégie, son management et ses réalisations depuis 30 ans, mais également l'engagement social de l'entreprise.
En effet en Allemagne, l'entreprise est vue comme un puissant vecteur de cohésion social et doit s'engager pour le développement de sa région.
« Les PME sont non seulement les garants du succès de notre économie, mais assurent également le bien-être de notre société », a déclaré lors de la cérémonie, Nils Schmid, Ministre Président adjoint et Ministre des Finances et de l'économie du Bade-Württemberg. JPG
 
 
Belgique
Menlo ouvre
un entrepôt
de 16.000 m²
à Genk
Le logisticien américain Menlo Logistics vient d'inaugurer une nouvelle plate-forme de 16.000 m² à Genk, au nord-est de la Belgique. Située à proximité des frontières hollandaise et allemande et traversée par les routes N75 et N76, par le canal Albert et une voie ferrée la reliant à de grandes villes comme Maastricht et Aix-la-Chapelle, Genk a été choisie par le 3PL pour optimiser les couts de transport de son client. La totalité de la surface est en effet occupée par un industriel dont le nom ne nous a pas été communiqué.
Le bâtiment présente une hauteur sous toit de 11,50m, compte 12 portes à quai et est sécurisé par un dispositif anti-incendie (sprinkler) ainsi qu'un système de surveillance CCTV. Un système de radiofréquence assurera d'autre part la traçabilité des marchandises. Adapté au stockage de matières dangereuses, le site gèrera la réception et la distribution en Europe et à l'export, la gestion des retours ainsi que différentes activités comme le kitting, l'étiquetage, le ré-emballage de produits reçus avant envoie et gestion des déchets, le tout avec des équipes tournant en 2X8. PM
 
 
Transport
Gefco
en République
Dominicaine
Gefco a récemment signé un contrat avec Vinci Construction Grands Projets dans le cadre d'un projet d'assainissement en eau dans 5 villes en République dominicaine. Gefco prend ainsi en charge l'ensemble des prestations de transport et de dédouanement pour acheminer le matériel hors gabarit et les équipements nécessaires à la construction de réseaux d'assainissement et de stations d'épuration. Au total 20 équipements hors gabarit représentant un volume total de 800 m3 seront chargés sur 300 conteneurs et expédiés avec du matériel de construction, des fournitures et 150 kilomètres de tuyaux. Le prestataire prendra également en charge des expéditions par voie aérienne. JPG  
 
Suède
Prologis
va construire
un entrepôt
e-commerce de
28.000 m²
Prologis a signé un projet de construction pour un entrepôt clef en main de 28.000 m² à Ljungby, au sud de la Suède. Celui-ci sera occupé par le logisticien Strålfors qui y gèrera les activités de son client CDON Group, un important e-marchand local. « Le centre de distribution ultra-moderne de Prologis assurera la distribution dans la région nordique tout en permettant à CDON de maitriser ses coûts » témoigne Stefan Lager, Responsable de l'activité préparation de commandes chez Strålfors. Cette plate-forme sera située dans le Prologis Park Ljungby DC 1, le long de l'autoroute E4, avec un accès direct à Copenhague au Danemark ainsi qu'à plusieurs grandes villes suédoises comme Malmö et Göteborg.
Prologis détient actuellement plus de 350.000 m² d'entrepôts et de centres de distribution en Suède, et jouit d'un taux d'occupation de 100%. PM
 
 
ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
26 novembre 2014

NOVEMBRE 2014


Mercredi 26 et
jeudi 27
Supply Chain
Event

au CNIT de
Paris La Défense
Pour obtenir votre badge gratuit
CLIQUEZ ICI



DECEMBRE 2014

Mercredi 3 au
vendredi 5
SIMI
« Le Salon de l'immobilier d'entreprise »
Près de 25 000 professionnels et
440 exposants
Palais
des Congrès
Porte de Maillot

Paris




Mardi 9

Conférence
DIAGMA
« E-commerce
et VAD :
comment gagner
en réactivité
Supply Chain
pour répondre
au mieux à
une demande
plus exigeante
et diversifiée ? »

Témoignage de
la société RAJA
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h0
0
Paris 5e