Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Tours
de contrôle
GT Nexus signe
un partenariat
avec Capgemini
Consulting
France




Proposer des technologies et services pour une Supply Chain hyperconnectée, où tous les partenaires commerciaux seraient regroupés au sein d'un seul réseau, pour une visibilité de bout en bout sur la chaîne d'approvisionnement. C'est la raison d'être du partenariat stratégique récemment signé entre GT Nexus et le cabinet Capgemini Consulting France. Les deux sociétés vont travailler en étroite collaboration pour offrir aux entreprises des secteurs de l'industrie, des sciences de la vie, des biens de consommation et de la distribution des solutions et services de tour de contrôle globale supply chain en s'appuyant sur la plate-forme technologique de GT Nexus, utilisée par plus de 25.000 entreprises dans le monde.
« La transformation de la supply chain repose sur deux piliers : la visibilité et l'agilité. C'est la raison pour laquelle s'appuyer sur un réseau cloud qui connecte tous les acteurs au sein d'un écosystème collaboratif est la meilleure approche » estime Mathieu Dougados, vice-Président senior de Capgemini Consulting France. « Il est indispensable de mettre en place une connectivité multi entreprises, sur un modèle similaire à celui des réseaux sociaux. Chaque partie connectée au réseau est en mesure d'obtenir la visibilité dont elle a besoin. Grâce à son savoir-faire et son expertise, Capgemini Consulting France pourra appliquer ce modèle aux Supply Chains dans les secteurs de l'industrie et de la distribution » a déclaré de son côté Gary Schneider, vice-Président exécutif des partenariats stratégiques chez GT Nexus. En septembre dernier, GT Nexus a également signé un partenariat stratégique avec le cabinet Kurt Salmon (voir NL n°1907). JLR
Photo 1 : Mathieu Dougados, vice-président senior de Capgemini Consulting France
Photo 2 : Gary Schneider, vice-président exécutif des partenariats stratégiques chez GT Nexus
 
 
 
 
Prévisions
Armor choisit
FuturMaster
pour optimiser
le pilotage
de sa
Supply Chain
Pour assurer les prévisions de son activité AICP, Armor, spécialiste du transfert thermique, a choisi le logiciel Futurmaster. La solution concerne les produits semi-finis et finis. Le développement mondial de cet industriel s'appuie sur une unité de fabrication en France qui sert une série d'usines de finition implantées dans chaque continent (USA, Brésil, Afrique du Sud, Mexique, Inde, Japon, Singapour et Chine notamment). « Les marchés sont différents et nécessitent une adaptation logistique aux réalités de chaque client avec une réactivité et un sur-mesure accru », explique l'éditeur. La solution a commencé à être déployée pour les semi-finis et fin 2015 elle sera installée pour gérer les produits finis : ainsi Demand Management assurera le pilotage des prévisions à partir d'informations générées par les différents services de l'entreprise, Distribution Planning gèrera la planification et la coordination avec les acteurs de la chaîne logistique sur l'ensemble des étapes et Production Planning planifiera sous contraintes et à capacités finies le site de production nantais d'Armor. Il lui permettra d'élaborer son PDP (Plan Directeur de Production). Armor emploie 2.000 collaborateurs répartis dans 24 filiales et 10 sites de production. Son chiffre d'affaires 2014 devrait s'établir autour de 220 millions d'euros. JPG
 
 
Forum
des Rois de la
Supply Chain
Les inscriptions
seront ouvertes
à partir
de mercredi
Le programme complet du Forum Rois de la Supply Chain 2015 ainsi que le formulaire d'inscription seront disponibles à partir de mercredi. Nous vous rappelons que les 8 dossiers nominés seront présentés et que le public pourra se rendre au moment des pauses et du déjeuner sur l'espace « partenaires » où seront représentées les sociétés suivantes : ADAMEO, ALSTEF, ARTHUR LOYD LOGISTIQUE, CITWELL, CIUCH, DYNASYS, FIVE, FRAIKIN (PARTENAIRE PREMIUM), GENERIX GROUP, HARDIS, HAYS, INTERROL, KNAPP, LOG'S, LRS, MANHATTAN ASSOCIATES, QUINTIQ, RHENUS LOGISTIC, SAVOYE, SPI, VIASTORE, VIF, ZETES.
 
 
 
 
Supply Chain
Event
Inotec
présente une
étiquette
inviolable
« C'est un vrai certificat d'authenticité », nous a confié Bernard Pagnon, Ddirecteur France de la société Inotec sur le salon Supply Chain Event en nous présentant la toute dernière nouveauté d'Inotec : Diosafe, l"étiquette inviolable pour lutter contre la contrefaçon. Ces étiquettes vont au-delà des solutions de protection « traditionnelles » proposées sur le marché, puisque ce nouveau système utilise les technologies de téléphonie mobile et offre aux marques un avantage marketing additionnel. Le système est composé d'une étiquette de sécurité tracée et traçable et d'un service web facile à intégrer dans tout processus de fabrication et de commercialisation. L'étiquette Diosafe offre un « double niveau » de protection, de par son coté adhésif et inviolable. En effet, elle est utilisée pour sceller le produit ou son emballage et permet de visualiser toute tentative d'ouverture. Le fait de retirer la couche supérieure de l'étiquette est donc la preuve de la manipulation de l'étiquette. De plus, un code de sécurité unique placé sous l'étiquette permet d'identifier la provenance du produit. Le code de sécurité peut être scanné à l'aide d'un smartphone ou bien enregistré manuellement, les 20 caractères seront alors saisis dans l'application smartphone ou sur le site Diosafe. Le code de sécurité sera comparé à la base de données Diosafe et le client saura alors immédiatement si son produit est authentique ou s'il s'agit d'une contrefaçon. Imparable ! JPG  
   
  Bernard Pagnon, Directeur France (à gauche), Serge Lanot, Responsable Commercial Ventes Indirectes (à droite)  
 
INVITATION
Pour une
Supply Chain
e-commerce
plus réactive
Le cabinet Diagma et Supply Chain Magazine vous invitent mardi 9 décembre de 8h30 à 11h à Paris (Terrasse
Kardinal près de Jussieu), à une matinée de conférences sur le thème : « e-commerce et VAD, comment gagner en réactivité pour répondre au mieux à la demande ». Outre la présentation des experts du cabinet Diagma, vous pourrez également entendre le témoignage de Jean-Michel Dubois, Directeur logistique du groupe Raja, spécialiste de la distribution d'emballage, qui vous fera partager son expérience dans la mise en place d'un projet de transformation pour gagner en réactivité et en productivité. Un débat animé par Jean-Philippe Guillaume, Directeur des rédactions de Supply Chain Magazine, permettra de creuser un certain nombre de questions comme : comment améliorer l'agilité d'une Supply Chain ? Quels moyens pour répondre au besoin croissant de performance, de délais et de flexibilité ? Comment animer des projets d'amélioration en entrepôt ? Comment piloter une Supply Chain étendue sur un périmètre européen ?
Programme complet
et inscriptions en ligne
 
 
 
 
Supply Chain
Event
Comment
s'implanter
en Afrique ?
« L'Afrique n'était pas une priorité pour nos clients mais le devient car ils ont besoins de trouver de nouveaux relais de croissance » témoigne Jean-Yves Gras, Supply Chain & Logistics VP chez SDV en ouverture de la conférence « Conception d'un schéma logistique en Afrique ». Faisant partie du Groupe Bolloré, lequel compte 23.500 collaborateurs en Afrique et y réalise un CA de 2,5 Mds€, SDV connait bien ce continent qu'il ne faut en aucun cas considérer comme un bloc commun tant les disparités sont grandes d'un pays à l'autre. « Il existe en Afrique plusieurs zones de libre-échange, chacune ayant ses propres accords aussi bien en interne qu'avec l'extérieur » explique Paul Bernard, Deputy Director of Logistics Solutions, Bolloré Africa Logistics. Selon lui, les problématiques réelles (instabilité politique, procédures douanières, congestion portuaire, infrastructure informatique insuffisante, difficulté de trouver et garder des compétences) ne doivent pas faire oublier les points positifs : progression de 18% des imports entre 2005 et 2012, croissance économique de 5% en moyenne avec une inflation en baisse, 1 Md de personnes et quelques pays comme le Nigéria en plein boom démographique, des infrastructures de téléphonie mobile omniprésentes (installées par le chinois Huawei). « A terme, (il y aura) du manufacturing en Afrique ! » affirme-t-il. Reste à savoir quel point d'entrée choisir en fonction des zones que l'on veut desservir, quelle politique douanière adopter et trancher entre externaliser sa logistique ou non. C'est le choix qu'a fait Schneider Electric qui a commencé à se développer sur ce continent il y a 15 ans. Le groupe y compte aujourd'hui 5 centres de distributions, prestés par SDV, prestataire choisi pour sa connaissance du terrain et son agilité et avec lequel Schneider a établi sa stratégie dans une démarche collaborative. « L'Afrique se développe. Allez-y mais sachez comment faire » conclut Paul Bernard. PM  
   
  De gauche à droite : Norbert Cohen, Président Maudalisa Consulting ; Jean-Yves Gras, Supply Chain & Logistics VP, SDV ; Paul Bernard, Deputy Director of Logistics Solutions, Bolloré Africa Logistics ; Laurence Reboul, Supply Chain Project Manager, Schneider Electric  
 
INFOS INTERNATIONALES  
Ferroviaire
Heppner ouvre
un service
Chine-Europe
Heppner complète sa gamme de solutions Overseas avec le lancement d'un nouveau service de transport ferroviaire de marchandises, développé depuis deux ans avec son partenaire Hellmann Worldwide Logistics. Les marchandises sont transportées en conteneurs et empruntent notamment la ligne de la soie avec un transit-time de 18 jours. « Avec 4 départs par semaine, cette solution offre une réelle réactivité aux clients importateurs face aux fluctuations du marché et répond aux problématiques de disponibilité des produits », indique le transporteur tout en soulignant qu'elle permet une vraie alternative au transport maritime ainsi qu'au transport aérien. « A travers cette nouvelle solution, Heppner entend développer les marchés du Retail, de l'industrie et de l'Automotive », commente François Decaudin, Directeur Général International d'Heppner. JPG  
 
Hongrie
Yusen renforce
son partenariat
avec Ford
Yusen Logistics poursuit son développement commercial avec Ford Europe en finalisant un important contrat de transport de lot partiel en Europe Centrale avec le département Material Planning and Logistics (MP&l). Avec ce nouveau contrat pluriannuel, le prestataire livre désormais les pièces destinées à la production et retourne les emballages réutilisables utilisés par ses centres de distribution (ODC) à plus de 240 fournisseurs en Pologne, en République Tchèque, en Slovaquie, en Autriche, en Hongrie, en Slovénie et en Croatie.
Sa relation avec Ford remonte à 2006 lorsqu'il a été sélectionné pour gérer son centre de distribution et de transbordement à Prague pour effectuer des livraisons d'envois consolidés de pièces automobiles en Europe Centrale. En 2010, Ford a inauguré son deuxième ODC à Budapest, qui est également géré par le 3PL. « Nous sommes très heureux d'avoir remporté ce nouveau contrat qui nous donne l'opportunité d'améliorer la Supply Chain de Ford. Il renforce notre réseau automobile dans la région, ce qui est positif pour nos clients, leurs fournisseurs ainsi que de nos sous-traitants » a déclaré John Mitchell, Responsable du secteur automobile de Yusen Logistics Europe. PM
 
 
ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
1 décembre 2014

DECEMBRE 2014

Mercredi 3 au
vendredi 5
SIMI
« Le Salon de l'immobilier d'entreprise »
Près de 25 000 professionnels et
440 exposants
Palais
des Congrès
Porte de Maillot

Paris


Mardi 9
Conférence
DIAGMA
« E-commerce
et VAD :
comment gagner
en réactivité
Supply Chain
pour répondre
au mieux à
une demande
plus exigeante
et diversifiée ? »

Témoignage de
la société RAJA
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h0
0
Paris 5e