Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Anniversaire
Itelligence
fête
ses 25 ans


Cela fait 25 ans que la société Itelligence existe. Ce cabinet allemand, spécialiste des solutions SAP s'est fait connaitre en France voici 4 ans avec la reprise d'un autre « Pure player SAP » : la société Adelante. A cette époque, l'entité dirigée par Cyril Trouillet représentait une quarantaine de collaborateurs. Aujourd'hui elle en compte 80. Une progression comparable à celle du groupe qui est passé, dans cette même période, de 1.800 salariés à presque 4.000. Toujours à la tête de la filiale française, Cyril Trouillet ne voit que du positif dans cette évolution qui a permis à l'entreprise de franchir un cap décisif et d'acquérir une dimension internationale. « En fait nous sommes devenus le centre de compétence du groupe pour la partie exécution. Depuis 2005, SAP a énormément investi dans le TMS et le WMS. Ces outils sont désormais très riches, très complets mais aussi très ouverts. Ce qui nous permet d'apporter aux clients notre compétence métier sans avoir recours aux développeurs de SAP. L'autre avantage c'est qu'après l'installation l'utilisateur bénéficie de la même autonomie, s'il veut par exemple, changer ses paramétrages ». Même si sa cible privilégiée reste des utilisateurs de l'ERP, Itelligence considère que le marché va bien au-delà : « les solutions d'exécution de SAP sont désormais au même niveau que les meilleurs spécialistes du marché, ce qui ouvre de nouvelles perspectives », affirme Cyril Trouillet. Après ces 25 premières années de collaboration, le développement d'Itelligence reste donc très lié à celui de SAP. Ce qui ne dérange nullement les dirigeants français qui se félicitent de cette parfaite complémentarité : « notre vocation est - et restera - d'adapter la puissance et la technologie SAP aux besoins fonctionnels exprimés par les Supply Chain Managers ». JPG
Photo :
Cyril Trouillet
 
 
 
 
Evénement
Une matinée
placée sous
le signe de
la réactivité



Hier matin, le cabinet Diagma organisait une conférence autour du thème « réactivité pour répondre à une demande exigeante et diversifiée ». Après une brève introduction d'Olivier Dubouis, directeur associé du cabinet, Hugues Doligez, a dressé les contours de la problématique : « il s'agit désormais de pouvoir répondre à des attentes de plus en plus précises. Le client veut choisir son produit, son point de livraison ou de retrait, l'heure à laquelle il arrivera, pouvoir suivre sa commande et parfois il exige un service personnalisé. Face à ces nouveaux comportements il faut un réseau logistique capable de s'adapter ». Pour ce faire, Hugues Doligez préconise de mettre en place une organisation autour de 3 axes : l'offre produit, l'offre de service (délai, lieu de retrait...), et la géographie (quelle région, quelle forme d'habitat...). Pour le consultant il convient également de différencier le process par typologie de commandes (mono-ligne, multi-lignes, urgences…) et d'organiser le picking par « affinités de produits » pour limiter les déplacements des préparateurs. Concernant les systèmes d'information, le consultant a souligné l'importance de l'Order Management pour avoir une vision globale des flux. Il a également insisté sur l'utilité des prévisions et de l'ordonnancement pour raccourcir les délais. Il s'est également prononcé en faveur du Lean dans l'entrepôt : « une place pour chaque chose et chaque chose à sa place ». Enfin, évoquant la nécessité de s'inscrire dans une démarche de progrès continue, il a commenté une spécificité de Diagma : l'analyse vidéo, qui consiste à filmer les opérateurs (avec leur consentement) pour traquer les éventuelles imperfections et proposer des mesures correctives concrètes et faciles à appliquer. La méthode aurait déjà apporté ses résultats. JPG
Photos : Olivier Dubouis et Hugues Doliguez (de h en b)
 
 

Evénement
Une matinée
placée sous le
signe de la
réactivité
(suite)



Au cours de la matinée organisée par le cabinet Diagma, Jean-Michel Dubois Directeur logistique de Raja est intervenu pour expliquer comment cette entreprise spécialisée dans l'emballage (1.400 personnes, 421 M€ de CA) a pu séduire ses clients et s'étendre au plan européen pour occuper en quelques années une place de leader : « Nous sommes dans une recherche constante d'agilité », a-t-il déclaré en introduction. De fait, cette entreprise, dont le principal site de distribution (42.000 m²) est situé à Paris nord 2, se remet en cause en permanence pour s'adapter à la demande de ses clients. A titre d'exemple, le directeur logistique évoque une ligne de préparation de commandes automatisée qui a fonctionné pendant une dizaine d'années et qui a été démontée au profit d'une organisation plus réactive : « Le système n'était pas en cause. Il fonctionnait bien. Mais nous voulions améliorer le remplissage des cartons, optimiser l'espace et être plus réactif notamment pour répondre aux commandes urgentes ». Plus récemment l'entreprise a travaillé sur l'harmonisation des gammes des produits et sur le rapprochement des systèmes d'information. Reflex (de l'éditeur Hardis) a été mis en place en France et au Benelux et le Voice Picking a été déployé avec la société Vocollect. Pour ce qui est de l'Order Management, il a été développé en interne. En 2015 le grand chantier sera l'installation du TMS d'Hardis notamment pour le suivi budgétaire et la facturation du transport mais aussi pour la sélection des transporteurs. « L'outil devrait nous aider à opérer des arbitrages plus fins notamment entre la messagerie et les lots complets ». L'organisation actuelle permet d'assurer un service de 24/48 heures sur toute la France avec un cut-off à 12 heures pour la province et à 16 heures pour l'Ile de France. Jean-Michel Dubois s'est dit par ailleurs très vigilant au plan des ressources humaines : « la formation des équipes est très développée et nous mettons l'accent sur la polyvalence, toujours dans un souci de flexibilité ». Dirigée par une femme, Danièle Marcovici, cette entreprise poursuit son développement à un rythme soutenu. De nouveaux projets seraient actuellement « dans les cartons ». On parle d'un nouvel entrepôt. Mais chut ! Rien n'est encore décidé. Quant à la fonction Supply Chain, elle n'existe pas encore. Mais le directeur logistique a vu au fil des ans son périmètre évoluer. Il lui arrive de travailler sur des dossiers internationaux en collaboration avec des homologues d'autres pays. Et si la nécessité de coordonner l'ensemble des flux au niveau monde ne s'est pas encore imposée jusqu'ici, cette évolution pourrait, en toute logique, s'inscrire dans le cadre d'un développement ultérieur. JPG
Photo : Jean-Michel Dubois
 
 
 
 
Immobilier
logistique
Deux nouvelles
opérations
immobilières
au profit de
France
Boissons
Capim Ouest vient de livrer pour le compte de France Boissons, une plate-forme logistique d'une surface
de 6.044 m², dont 355 m² de bureaux, à Gerzat dans le Puy-de-Dôme. C'est le second clé-en-main conclu entre les deux acteurs après celui de Saint-Barthélemy-d'Anjou (49). Le projet de Gerzat est également réalisé avec le concours de CCR (Rhône-Alpes) en tant que contractant général. Par ailleurs France Boissons a loué un entrepôt avec bureaux d'une surface de 1.297 m² sur un foncier de 11.351 m² à Trangé (72), au sein du parc d'activités de l'Etoile auprès d'Idec Invest. Ces deux opérations ont été réalisées avec le concours d'EOL, ce qui, après Gennevilliers (92) sur 21.000 m² et Saint-Barthélemy-d'Anjou (49), porte à 4 le nombre de transactions réalisées pour France Boissons par ce cabinet conseil en immobilier. JPG
 
   
 
Automatisation
Le groupe Spi
crée sa filiale
logistique
« Spil »


SPI, un des spécialistes européens du conditionnement, s'est engagé dans le domaine de la logistique en créant sa filiale logistique SPIL. « Notre objectif est de participer à l'élan d'automatisation, dans les métiers de préparation de commande, en proposant des solutions réalisées dans nos propres ateliers » explique Philippe Illiano Président de Spi. Fort de son expérience de plus de 15 ans, la division engineering du groupe a développé un concept appelé module A2P (Automatisation Préparation de Picking). Ce module a déjà été installé dans un entrepôt du groupe SPI à Saint Vulbas (01) pour produire des palettes hétérogènes en automatique. « Les challenges que nous imposent les nouvelles lois sur la pénibilité renforcent notre raison d'être, à savoir mettre rapidement en place des process de mécanisation simple, évolutif et transférable », poursuit Philippe Illiano. Georges Journet, Directeur Général de SPIL, compte bien développer cette filiale en s'appuyant sur les forces du groupe et le potentiel commercial du module A2P. Des études seraient actuellement en cours avec de grands industriels et distributeurs. Aujourd'hui le groupe SPI réalise 76 M€ de CA et dispose de 57.000m2 d'ateliers de conditionnement et d'entrepôts en France. JPG  
 
 
 
Immobilier
logistique
Gazeley fait
l'acquisition de
13 entrepôts
en France et
en Hongrie
IDI Gazeley vient d'acheter auprès de CarVal Investors un portefeuille de 228.000 m² d'entrepôts composé de 13 bâtiments dont 11 en France situés à Paris et Lyon et deux en Hongrie à proximité de Budapest. Ce portefeuille de qualité, tous les entrepôts étant de Classe A, est occupé par des locataires eux aussi de premier plan tels que Geodis, Lidl, FM Logistics, Norbert Dentressangle ou encore Kuehne & Nagel. Il s'agit de la deuxième acquisition majeure réalisée l'investisseur britannique ces six derniers mois, Gazeley ayant s'étant récemment porté acquéreur d'un autre portefeuille de trois bâtiments Classe A en France, en Italie et en Allemagne, pour un total de 97.000 m². « Cette acquisition s'inscrit pleinement dans notre stratégie qui consiste à acquérir des biens logistiques à valeur ajoutée dans d'importants marchés et loués par des clients forts. Nous avons hâte d'annoncer d'autres prises dans le futur » commente Nick Cook, Chief Acquisition Officer chez IDI Gazeley. PM  
 
Club
d'échanges
Le comité
de pilotage de
l'Agora
Rhônes-Alpes
accueille
3 nouveaux
membres
Alors que le Club Agora du Supply Chain management Rhône-Alpes entame sa quatrième année, son comité de pilotage accueille 3 nouveaux membres : Yvan Nambotin, Directeur Supply Chain de Grosfilex, Régis O'Mahony, Supply Chain Director du Laboratoire Aguettant et Pierre-Henri Rémy, Responsable logistique Aliapur. Comme son homologue parisien et lillois, le club Agora du SCM Rhône-Alpes se réunit 10 fois par an dans un climat d'échanges constructifs de business et de convivialité. Il est réservé exclusivement aux professionnels de la Supply de l'industrie et de la distribution.
Pour tout contact
avec les clubs Agora
 
 
ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
10 décembre 2014

JANVIER 2015

Jeudi 15
FORUM DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
« Présentation
des 8 dossiers
en compétition
pour
les Trophées »

De 8h à 17h
Salons de l'Aveyron
Paris 12e



Jeudi 15
FORUM DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN


INSCRIPTION
EN LIGNE



Les partenaires

DU FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
2015
Les partenaires
de la cérémonie
de remise
DES TROPHEES 
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
2015