Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Conseil
Naissance
d'AlizNet
Group

AlizNet, cabinet de conseil 100% Retail, a acquis en juin dernier le cabinet Barthel & Schunck Consulting, spécialisé dans le conseil en organisation, management et système d'information dans la distribution et le luxe. C'est ainsi qu'est né AlizNet Group. Cette entité réalise 9,5 M€ de CA et compte 80 collaborateurs répartis sur quatre bureaux : à Laval, Paris, Rabat et Shanghai. « Avec la création d'AlizNet Group, né de la fusion d'AlizNet et de Barthel & Schunck Consulting, nous sommes à présent en mesure de proposer une visions à 360° à nos clients, quelle que soit leur taille, expose Patrick Péchier, Président d'AlizNet et d'AlizNet Group. En travaillant sur la totalité de la chaîne de valeur, nous nous adressons aujourd'hui à la direction générale, à la direction de l'organisation, la DSI, mais aussi au Marketing, au style ou encore aux achats ». Ces deux sociétés veulent en effet jouer sur leur complémentarité. « Ce rapprochement s'est naturellement imposé du fait de notre très forte synergie. L'objectif est de renforcer nos domaines d'expertise respectifs, d'augmenter nos capacités de production et d'être un partenaire solide pour nos clients », a confirmé Thierry Lembert, Directeur de Barthel & Schunck Consulting.
Le groupe vient de se réorganiser en quatre Business Units : Barthel & Schunck Consulting constitue la BU Prospective & Transformation (collaboration avec les directions générales lors de mission de consulting, de veille, de benchmark, de stratégie...) ; AlizNet Enterprise gère la BU Enterprise Project (accompagnement des entreprises dans la transformation de leur SI , de leur processus... avec AMOA) ; AlizNet Digital représente la BU Digital Transformation (département expert en solutions digitales qui a lancé l'offre CaaS – Commerce as a Service- basée sur IBM Websphere Commerce en mode SaaS) et Realiz International est la BU International (aide les entreprises à s'installer en Chine via son bureau ouvert cet été à Shanghai). AlizNet Group a pour clients des sociétés comme Auchan, Bruneau, Célio, Conforama, Groupes Beaumanoir, Chèques Déjeuner et Eram, Fnac, Picard, Printemps, Senoble, Vivarte, Zannier... Il anime également un cercle de dirigeants qui propose divers événements dont des retail Tours (ex : au NRF à New York en janvier 2015). CP
 
   
  De gauche à droite, les quatre Directeurs Associés d'AlizNet Group : Thierry Lembert (Barthel & Schunck Consulting), Virginie Fulcrand (Realiz International), Patrick Péchier (AlizNet Group et AlizNet Enterprise) et Arnaud Naccache (AlizNet Digital). ©AlizNet Group
 
 
 
 
Distribution
spécialisée
Twiistore, une
solution RFID
clé-en-main
pour
les boutiques
Le Lyonnais Twiister Systems, spécialisé dans la conception et l'intégration de solutions de mobilité et de traçabilité en milieu professionnel et industriel, lance une solution RFID clé en main de gestion de stocks et de relation clients destinée aux boutiques. Baptisée Twiistore, cette offre se veut accessible économiquement à toutes tailles de magasins, aussi bien dans les secteurs de l'habillement (Twiistore Fashion), des chaussures, que de l'optique (Twiistore Optique), de la parfumerie, ou encore de la bijouterie. Les tags RFID fournis par Twiistore, sous forme d'étiquettes autocollantes réutilisables, font office à la fois de système antivol et de source d'informations via un dialogue en continu avec le logiciel de back-office qui gère en temps réel le stock physique ou virtuel (magasin en ligne). Ces étiquettes vont également interagir avec d'autres équipements, les terminaux PDA des vendeurs bien sûr (pour les inventaires), mais aussi des « miroirs communicants », qui pourront ainsi afficher pour le client les caractéristiques du produit, les tailles disponibles dans la boutique, et même lui suggérer d'autres articles « coordonnés » avec le produit qu'il envisage d'acheter. Cerise sur le gâteau, Twiistore donne aussi la possibilité aux boutiques de remettre à leurs clients lors de leur premier achat une « carte de conciergerie VIP » qui dialoguera avec la base de la boutique lors des prochaines visites et permettra au vendeur de connaître instantanément l'historique client pour mieux l'aider dans ses choix. Et si le client veut se débrouiller tout seul, il pourra toujours compter sur une application sous Android pour le guider par signal sonore vers le produit qui l'intéresse et qui est obligatoirement disponible en magasin, grâce à la gestion intelligente des stocks. Selon Twiister Systems, l'investissement de départ d'un tel système débute à partir de 3.000 €, avec un ROI estimé à moins d'un an sur les économies réalisées avec une meilleure gestion de stocks et le temps gagné lors des inventaires. La société table sur plus d'une vingtaine de boutiques équipées en 2015. La première boutique équipée est Lyonnaise, c'est un magasin de chaussures dénommé Les Carnets d'Edouard. JLR
 
   
 
 
 
Industrie
chimique
Appel à
candidatures
pour un terrain
dans le Port
du Havre
Le Conseil de Surveillance du Grand Port Maritime du Havre (GPMH) a validé le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt sur une activité de stockage de vrac liquide dédiée à la logistique « Chimie » sur un terrain situé le long du Grand Canal du Havre, dont la superficie pourrait à terme atteindre 30 hectares. C'est sur ce site que le stockiste et armateur norvégien Odfjell prévoyait initialement de bâtir une installation, mais le projet a finalement été suspendu pour des raisons d'incertitude économique dans le secteur de l'industrie pétrochimique. Le GPMH entend bien poursuivre le développement de la filière chimie sur l'Axe Seine, conformément à son projet stratégique 2014-2019. JLR  
 
Cloud
Open Text
poursuit sa croissance
dans
un contexte
qui lui est
favorable
« Optimiser les flux physiques ne sert à rien si l'on ne dispose pas des informations à temps », estime Manuel Montalban, Directeur France de la société Open Text/GXS. Cette société de 5.500 collaborateurs spécialisée dans la gestion d'informations d'entreprise (EIM) avait racheté voici un an GXS pour compléter son offre avec une plate-forme d'intégration BtoB dans le cloud. Une opération judicieuse qui réunissait des compétences complémentaires mais aussi, de part et d'autre, un important portefeuille de clients. Un an après Manuel Montalban se félicite de ce rapprochement qui amplifie le succès déjà enregistré au cours des derniers mois. « Cette fusion est d'autant plus intéressante qu'elle intervient dans une période où les modes de consommation évoluent et bouleversent l'organisation des entreprises. Les sociétés, trop souvent statiques revoient leurs Supply Chains pour être plus dynamiques, plus collaboratives. Ce qui nécessite une information disponible pour l'ensemble des parties prenantes ». Mais la croissance d'Opentext/GXS ne serait pas uniquement liée aux changements qui s'opèrent dans le commerce. Pour Manuel Montalban elle correspond également à un besoin exprimé dans le cadre de fusions-acquisitions : « Quand des groupes internationaux réalisent des opérations de croissance externe ils doivent intégrer des systèmes hétérogènes. C'est là que nous intervenons pour mettre à disposition une information cohérente et digeste. Tous les acteurs doivent être au même niveau d'information et doivent pouvoir en disposer au même moment ». Début décembre l'entreprise a rajouté une nouvelle brique à son dispositif de traitement de l'information avec le rachat de la société Actuate : « Il nous avions l'un des plus gros big data du monde et un volume considérable d'informations, mais il nous manquait à un niveau supérieur un outil d'analyse de données. Le rachat d'Actuate va nous permettre d'ajouter une couche de Business Intelligence qui va apporter à nos clients de nouvelles possibilités comme d'affiner leurs indicateurs de performance pour améliorer l'efficacité de leur Supply Chain ». JPG  
 
ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
23 décembre 2014

JANVIER 2015

Jeudi 15
FORUM DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
« Présentation
des 8 dossiers
en compétition
pour
les Trophées »

De 8h à 17h
Salons de l'Aveyron
Paris 12e



Les partenaires

DU FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
2015
Les partenaires
de la cérémonie
de remise
DES TROPHEES 
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
2015

Jeudi 29

Événement
CITWELL
« VP Supply Chain
Globale chez
Sanofi, un rôle
stratégique et
tactique dans
un groupe
pharmaceutique
international »

De 8h30 à 12h00
Hôtel Raphaël

Paris 16e