Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Quand la
Supply Chain
s'invite
à Davos

 


Le fait est suffisamment rare pour qu'il soit souligné : vendredi dernier à Davos lors d'un débat sur les effets du changement climatique, c'est un Chief Supply Chain Officer, en l'occurrence celui d'Unilever, qui s'est exprimé à la tribune pour plaider en faveur d'une croissance respectueuse de l'environnement : « Nous voulons que la prospérité et le business ne se fasse pas au détriment des ressources de la planète », a notamment déclaré Luigi Sigismondi.
De nombreux autres orateurs se sont également exprimés sur le sujet comme Christine Lagarde qui a tiré la sonnette d'alarme en s'exclamant sans nuance : « nous sommes tout simplement confrontés au risque d'être grillés, fris et rôtis ! » Dans un même temps un grand nombre de dirigeants d'entreprises ont exhorté les gouvernements à trouver un accord de grande ampleur lors de la Conférence sur le Climat qui se tiendra à la fin de l'année à Paris. Dans ce contexte, les thèmes autour de la Green Supply Chain (réduction des gaz à effet de serre, économie d'énergie, transports alternatifs à la route, bâtiments HQE, etc.) pourraient bien devenir au cours des prochains mois des sujets... brûlants. JPG
 
 
 
 
Innovation
Hardis
revendique
un « drone
d'inventaire »
Hardis prouve que l'avenir des drones en logistique
ne se cantonne pas à une hypothétique livraison des colis
e-commerce. L'entreprise grenobloise vient de déposer un brevet portant sur un système embarqué sur un drone conçu pour automatiser les inventaires et les opérations de contrôles de stocks à l'intérieur des quatre murs de l'entrepôt. Le système serait en mesure non seulement de traiter l'intégralité des formats de codes-barres du marché, mais aussi d'identifier l'étiquette adéquate pour le contrôle des stocks, dans le cas où plusieurs étiquettes sont apposées sur la palette (fournisseur, transporteur, logisticien). Toutes les informations recueillies par cet objet volant sans pilote, à savoir sa position dans l'entrepôt et les données du code-barres peuvent ensuite être exploitées par n'importe quel WMS du marché (pas uniquement celui développé par Hardis). L'utilisation ce drone inventoriste pourrait permettre de réaliser non plus des inventaires tournants, mais des inventaires permanents, quotidiens, et automatisés, pendant la nuit par exemple, offrant aux logisticiens une visibilité exacte des marchandises présentes dans l'entrepôt. JLR
 
   
   
 
Livraison aux
particuliers
Colis Privé
signe la Charte
de la logistique
urbaine
Durable
Colis Privé, opérateur privé spécialiste de la livraison de colis des particuliers, a signé le 21 janvier dernier la Charte en faveur d'une Logistique Urbaine Durable. Identifié par le comité de direction de Colis Privé comme un axe essentiel de sa politique, cette signature marque la volonté de l'entreprise de contribuer à la mise en œuvre d'une livraison du dernier kilomètre durable et écologique. « Le sujet de l'écologie est au cœur de la politique de Colis Privé car, comme dans toutes entreprises de transport, l'impératif économique rejoint la préoccupation écologique », rappelle son président Eric Pommier. Colis Privé emploie près de 400 collaborateurs et a distribué plus de 25 millions de colis à travers son réseau de 1.700 livreurs de proximité, assurant ainsi le maillage de tout le territoire national grâce à ses 19 agences régionales, ses deux hubs nationaux et 9.000 relais partenaires. JPG  
 
 
 
Formation
Paris-Dauphine
certifie
une nouvelle
promotion
de Demand
Planner
L'Université Paris-Dauphine a décerné mercredi 14 janvier, des certificats à la nouvelle promotion de Demand Planner. Créé à l'initiative de Régis Bourbonnais, directeur du Master Supply Chain, ce diplôme permet de promouvoir une fonction importante dans le Management de la Supply Chain. En effet, le Demand Planner est à la base du processus de planification et donc la « pierre angulaire » de l'optimisation logistique (approvisionnement, optimisation des stocks, distribution...). Cette fonction, qui a fortement évolué au cours des dernières années se trouve à l'interface entre le commercial, le marketing, les achats et la production. Dans un contexte d'internationalisation et de grandes incertitudes, le processus de prévision s'est profes¬sionnalisé et demande des compétences multiples en statistiques, infor¬matiques, marketing... Il était donc nécessaire de mettre sur pied une formation destinée à des professionnels soucieux d'acquérir ou d'améliorer leurs compétences. « L'objectif est de répondre à une nouvelle demande de la part des entreprises et des cabinets de conseil », explique Régis Bourbonnais. « Cette formation permet de mieux appréhender les outils statistiques, d'observer l'évolution des besoins liée aux nouvelles technologies de l'information (e-commerce), de piloter un projet, ou encore de définir des outils d'alertes et les tableaux de bord ». Ce certificat, qui tire sa légitimité de l'alliance d'un enseignement académique universitaire reconnu et d'une approche opérationnelle, constitue une véritable reconnaissance mais aussi un atout supplémentaire pour la carrière des certifiés. JPG
 
   
  De gauche à droite : Régis Bourbonnais, Laïla M'Barki, Thibault Duval, Vincent Rochez, Romy Nivoix, Patrick Maury, Sylvie de La Touche  
 
Immobilier
logistique
Un marché
conforme à
la moyenne des
10 dernières
années, mais
très contrasté


Avec près de 2 millions de m² commercialisés, soit un retrait de 8% par rapport à 2013, le cabinet Arthur-Loyd Logistique observe « un marché des entrepôts très contrastées selon les régions ». Didier Terrier, Directeur Général, souligne « qu'à elles seules, les régions Ile-de-France et lyonnaise ont polarisé 54 % des transactions, à la faveur de nombreux clés-en-main initiés parfois de longue date par les acteurs de la grande distribution mais aussi les prestataires qui marquent leur retour en force. » Avec 750.000 m² placés et une progression annuelle de 40 %, la région parisienne retrouve son leadership. David Riboux, Directeur associé et spécialiste de ce secteur, recense plus de 11 opérations clés-en-main, un nombre de transactions en forte progression, bien que de taille moyenne plus réduite et souligne la belle progression du secteur Nord qui capte 53% de la demande. La performance honorable du marché lyonnais, qui enregistre 307.000 m² sur un marché impacté par une faible demande, est due à la concrétisation d'un pôle logistique de 4 bâtiments totalisant 109.000 m² pour la centrale d'achats Leclerc Socara. En l'absence de cette dynamique d'opération en compte-propre qui les avait portés en 2013, les marchés lillois et marseillais sont en net repli avec respectivement 180.000 m² et 134.000 m² placés. A contrario, les marchés secondaires font preuve de plus de régularité et concentrent 30 % de la demande. La région Centre arrive en tête avec 165.000 m² placés, dopée par les clés-en-mains de chargeurs locaux, suivie par les régions Alsace-Lorraine et Normandie. L'offre immédiatement disponible s'établit à près de 1,9 million de m² de bâtiments de classe A et B sur la dorsale, concentrée pour plus de la moitié en Ile-de-France et constituée en majorité d'immeubles peu qualitatifs et de taille moyenne. Car, et ce n'est pas nouveau, l'offre neuve ne se renouvelle pas. Malgré des capacités foncières et des projets de développement potentiels importants sur la plupart des régions (à l'exception toujours notable de la région lyonnaise), les constructions en blanc font encore défaut. Toujours selon le cabinet Arthur Loyd Logistique les transactions sur les bâtiments de classe A témoignent d'une stabilité notable, sauf sur quelques secteurs prime sous-offreurs. Elles s'établissent à 49€/m²/an en Ile-de-France (hors 1ère couronne) et de 41 à 44 € sur la dorsale. Pour 2015, Didier Terrier anticipe un marché toujours tiré par l'optimisation et la rationalisation de la Supply Chain, sur lequel quelques projets significatifs à l'étude (toutes régions confondues) présagent d'un premier semestre dynamique. « Mais les conditions d'une vraie reprise restent liées à l'évolution des indices économiques, voire de la fiscalité et de la règlementation », conclut-il. JPG
Photo : Didier Terrier, Directeur Général,
Arthur-Loyd Logistique
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Allemagne
Thomas Kraus
devient
Directeur
Marketing
de Geodis

Geodis annonce la nomination Thomas Kraus au poste de directeur marketing. Cet allemand de 48 ans aura pour mission d'élaborer « une stratégie marketing fédératrice et différenciatrice intégrant l'ensemble des métiers et des savoir-faire du groupe, mais également d'animer la communauté marketing de Geodis ». Il était précédemment PDG de la branche Express de TNT Allemagne, entreprise pour laquelle il a occupé différents postes dont celui de directeur marketing en 1990, de directeur du service commercial, marketing et client en 2006 et PDG de TNT Innight la même année. Pendant ses 24 années passées dans le secteur du Transport et de la Logistique, il a acquis une expérience dans la mise en œuvre de stratégies marketing ainsi que dans le management d'équipes, notamment en tant que DG de TNT Express Allemagne. « Je compte sur l'expertise de Thomas dans le secteur du transport et de la logistique au niveau international pour élaborer une stratégie marketing diversifiée et adaptée à tous nos métiers afin », a déclaré Marie-Christine Lombard, DG de Geodis. PM  
 
Immobilier
Logistique
Prologis nominé
à Davos pour
ses initiatives
environ-
nementales
Prologis annonce sa nomination au « Global 100 », classement qui répertorie les 100 entreprises les plus engagées dans le développement durable au monde. Les points clés lui ayant valu cette reconnaissance incluent : la certification de 4 millions de m² d'entrepôts durables dans 12 pays ; l'installation de plus de 100 mégawatts de panneaux solaires dans six pays, avec 17,3 mégawatts achevés en 2013 sur 10 bâtiments au Japon et aux Etats-Unis et le lancement en mai 2013 d'Impact Day, Journée Mondiale de Prologis au service de la collectivité. « La responsabilité sociale, environnementale et économique fait partie intégrante de la culture de Prologis et nous cherchons constamment à apporter de la valeur à nos clients, actionnaires, collaborateurs et collectivités sur lesquelles nous sommes implantés, » a déclaré John R. Rizzo, Directeur général, construction et développement de Prologis. PM  
 
USA
Année record
pour
Union Pacific
Cela devient une habitude, l'opérateur de fret ferroviaire américain Union Pacific enchaine les trimestres et les années record. 2014 ne déroge pas à la règle, UP annonçant un chiffre d'affaires de 24 Md$ (21,4 Md€) pour l'année complète, en hausse de 9%, ainsi qu'un résultat d'exploitation de 8,8 Md$ (7,8 Md€) en progression de 18%. « D'importants volumes ont mis notre réseau sous pression une bonne partie de l'année, mais nous sommes restés focalisés sur le fait d'ajouter les ressources nécessaires pour améliorer notre qualité de service. Nous sommes encouragés par les progrès que nous faisons » commente son CEO Jack Koraleski. « 2014 étant derrière nous, nous nous tournons résolument vers l'année à venir » reprend-il, « Globalement, l'économie américaine continue de progresser à un rythme modéré mais quelques incertitudes demeurent. L'une des principales incertitudes concerne bien évidemment les perspectives du marché de l'énergie, lequel amènera son lot de défis et d'opportunités. Nous entamons l'année avec de bonnes ressources et sommes prêts à fournir des services à valeur ajoutée efficaces à nos clients tout en améliorant les rendements de nos actionnaires en 2015 » conclut-il. Union Pacific opère sur 23 Etats des deux tiers ouest des USA, la société a investi un total de 31 Md$ dans son infrastructure sur les 10 dernières années. PM  
   
 
ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
26 janvier 2015

JANVIER 2015

Jeudi 29
Événement
CITWELL
« VP Supply Chain
Globale chez
Sanofi, un rôle
stratégique et
tactique dans
un groupe
pharmaceutique
international »

De 8h30 à 12h00
Hôtel Raphaël

Paris 16e

MARS 2015

Jeudi 19
Thinking
Retail! Event
  « Symposium
Européen TXT
Retail Planning
et PLM »

De 10h à 17h
Westin Paris-Vendôme
Pari
s 1er



Jeudi 26 et
vendredi 27

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ? »

Durée 2 jours
(14 heures)

Versailles


Mardi 31 au
jeudi 2 avril
SITL Europe
« Semaine
internationale
du Transport et
de la Logistique »

Paris Porte
de Versailles
Pavillon 7
.2