Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Résultats
ID Logistics
maintient
un bon niveau
de croissance
en 2014

Dans un contexte économique peu favorable, ID Logistics réussit à maintenir une croissance organique très confortable (11,4%) en 2014. Cette progression, qui s'établit à 19% si l'on y ajoute l'intégration de CEPL, constitue un réel motif de satisfaction pour Eric Hémar, président-fondateur de l'entreprise qui souligne « une activité soutenue tant en France qu'à l'international ». Ce dynamisme s'est traduit par la signature de nouveaux contrats : En France avec Nespresso sur un site de 9.000 m², mais aussi Conforama dans un entrepôt de 54.000 m², Saint Gobain Distribution avec 3 entrepôts représentant un total de 75.000 m², et enfin Cdiscount pour la gestion de ses flux logistiques (électroménager, équipements de la maison...), à partie d'une plate-forme de 50.000 m². A l'international signature en Russie avec le démarrage d'un entrepôt pour MVideo (distributeur de produits électroniques – 368 magasins) ou encore en Chine avec Carrefour pour la création et la gestion d'un entrepôt alimentaire de 26.000 m² qui distribue 62 hypermarchés sur Shanghai. Malgré ces bons résultats Eric Hémar nous a confié que les dossiers d'externalisation se complexifiaient et que la conjoncture économique avait pour effet d'allonger les temps de décision : « C'est un métier qui est devenu extrêmement pointu avec un niveau d'exigence qui s'est considérablement élevé. Nous avons atteint une phase de maturité qui ne porte plus uniquement sur les compétences métier mais sur notre capacité à nous adapter à un marché à la fois plus mondial et plus technique ». Une des raisons pour lesquelles ID Logistics recrute des ingénieurs et renforce son département innovation. Il noue également des partenariats avec certaines grandes Ecoles (Centrale Paris, Lyon et Lille) ou l'Université d'Aix-Marseille. L'effectif de l'entreprise vient de dépasser les 15.000 collaborateurs, en ligne avec la croissance du chiffre d'affaires qui atteint désormais 874,5 M€. Pour 2015 le président d'ID Logistics reste confiant. Le savoir-faire acquis (notamment après le rachat de CEPL) dans la préparation de détail et le e-commerce devrait lui permettre de maintenir un bon niveau de croissance au cours des prochains mois. « C'est le domaine sur lequel nous sommes le plus souvent consultés en ce moment », confie-t-il. L'activité « Tour de Contrôle » pour le pilotage des flux industriels, reste également très porteur, notamment pour le secteur FMCG. Enfin Eric Hémar ne s'interdit pas de recourir à la croissance externe... si une nouvelle opportunité se présente. JPG
Photo ci-contre : Eric Hémar
 
   
 
 
 
Anniversary
World Tour
August
et Friedrich
ou l'incroyable
histoire
des logisticiens
de Brême
Il était une fois, voici bien longtemps de cela (125 ans pour être précis), August Kuehne et Friedrich Nagel créaient une petite société de transport qu'ils baptisèrent tout simplement... Kuehne et Nagel. Au début il s'agissait de transporter du coton, des céréales, du bois, du sucre... les affaires prospérèrent à tel point que, quelques générations plus tard, l'entreprise finit par atteindre 63.000 collaborateurs répartis sur un millier de sites dans une centaine de pays. Pour célébrer les fondateurs et fêter cet anniversaire, le groupe affrète 2 containers contenant 4 studios multimédia : ce dispositif va voyager dans le monde entier (est et ouest) et s'arrêter dans 14 villes pour présenter à l'occasion d'événement nationaux, l'incroyable histoire de Kuehne+Nagel. JPG
 
 
Ports
Haropa juge
son bilan positif
pour 2014
L'alliance stratégique Haropa née en 2012 entre les ports du Havre, de Rouen et de Paris présentait hier son bilan 2014 et ses axes de travail pour cette année. Certes, le tonnage global est en décroissance de -1,3%, à 89,2 Mt, les vracs liquides sont en léger repli de -1,1% à 47 Mt et les vracs solides chutent de -11,7% à 12,4 Mt. Mais les deux « points forts » d'Haropa, les conteneurs et les céréales, se portent plutôt bien. Même si le trafic à l'export de céréales du Port de Rouen accuse un léger repli de -1% par rapport à 2013, les 7,3 Mt sont néanmoins considérés comme une « excellente performance », bien au-dessus de la moyenne de ces dix dernières années (+700.000 t). Quant au trafic conteneurs d'Haropa, il fait un bond de +4,9% en tonnage en 2014 (26,9 Mt dont 26,1 Mt pour le Havre) et promet cette année de dépasser son record historique. En termes d'EVP, cela représente 2.648 unités, soit une croissance de +2,3% par rapport à 2013. Au Havre, environ les deux tiers de ces conteneurs sont destinés au transbordement, via de nombreuses lignes « feeder » vers Nantes, La Rochelle, Bordeaux, le Royaume-Uni, l'Irlande, les pays baltes et désormais l'Espagne et le Portugal. Le Havre compte par ailleurs capitaliser sur son excellent temps de transit et sur le fait que l'ensemble des quatre nouvelles alliances des armements maritimes sont positionnées sur le port : Ocean Three (CMA CGM, China Shipping Container Lines et United Arab Shipping Co), 2M (Maersk et MSC) , G6 (APL, Hapag-Lloyd, Hyundai, Mol, NYK et OOCL) et CKYHE (Cosco, K Line, Yang Ming, Hanjin et Evergreen). Ce qui n'est pas forcément pour tous les autres ports du « range Nord ». JLR  
   
  De gauche à droite : Christian Feuvre, Directeur des Réseaux Haropa, Antoine Berbain, Directeur Général délégué Haropa, Nicolas Occis, le nouveau Directeur du Port de Rouen et Président de Haropa, Hervé Cornède, Directeur Marketing et Commercial Haropa et Olivier Ferrand, Directeur du Développement Haropa.  
 
 
 
Port
(suite)
La multimodalité
au cœur de
la stratégie
d'Haropa
Actuellement en cours de validation, les trois projets stratégiques 2014-2019 des ports du Havre, de Rouen et de Paris ont été élaborés dans une démarche de coordination au sein d'Haropa. Avec notamment des objectifs communs en matière de multimodalité. Les ports du Havre et de Rouen ont ainsi pour ambition d'atteindre 25% de part modale massifiée (contre 15% actuellement) avec des modes alternatifs à la route (fer et fluvial). Au Havre, environ 200.000 EVP ont été transportés par voie fluviale en 2014, soit une augmentation de +5%. Quant au Port de Rouen, le champion des port français en matière fluviale, le trafic s'est élevé en 2014 à 5,9 Mt soit une hausse de +5,2%. A noter également la belle progression de 9% du trafic fluvial de conteneurs en Ile-de-France. En revanche, la situation du fer est moins satisfaisante, avec à peine 5% de part modale pour l'ensemble d'Haropa . La mise en exploitation, prévue pour le printemps 2015, du nouveau terminal multimodal sur le port du Havre (140 M€ d'investissements), qui facilitera le transbordement des conteneurs maritimes sur train ou barge fluviale, devrait permettre de faire bouger les lignes. A noter également la montée en puissance cette année du programme collaboratif Real Grain, qui vise à promouvoir le report modal massifié et mutualisé vers le rail pour approvisionner les silos céréaliers de Rouen en provenance de zones situées hors du quart Nord-Ouest (c'est-à-dire l'hinterland traditionnel du port de Rouen en matière de céréales). JLR  
 
Résultats
Stef progresse
de 5%
en 2014
Stef progresse de 1,5% au 4ème trimestre 2014,
et atteint en chiffre d'affaires cumulé pour l'ensemble
de l'année 2,765 milliards d'euros, soit 5% de croissance.
Les activités logistiques augmentent en France de 2,5% tandis que le transport accuse un recul de 2,8% lié à la répercussion de la baisse du prix de carburant en pied de facture. La croissance européenne est soutenue (+ 6,4% à périmètre comparable). JPG
 
   
 
Produits
dangereux
ND inaugure
un entrepôt
Seveso
de 56.000 m²
à Poupry
Norbert Dentressangle a inauguré mardi dernier
à Poupry (Eure-et-Loir) une plate-forme de 56.000 m² comprenant 24 cellules de stockage et 70.000 emplacements palettes. Classé « Seveso seuil haut » ce nouveau site est destiné à accueillir des produits réputés dangereux. Le bâtiment comporte 102 portes à quai et dispose d'une capacité d'extension à 78.000 m². A terme ce site pourrait employer 400 collaborateurs. Actuellement une cinquantaine de postes sont à pourvoir. A ce jour ND emploie 43.200 personnes et est présent dans 25 pays. JPG
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Asie
Un fabricant
d'huile de palme
veut une
SC propre
C'est une première, Wilmar International Ltd, plus grand producteur d'huile de palme au monde basé à Singapour, vient de rendre sa Supply Chain transparente à travers la mise en place d'une plate-forme web. C'est ce que révèlent nos confrères de The Triple Pundit, ceux-ci indiquant que le producteur est désormais en mesure de lister l'intégralité de ses fournisseurs situés en Indonésie et en Malaisie. Il travaillerait également sur la cartographie du reste de ses sources en Afrique, en Chine et en Inde. La plate-forme, développée en partenariat avec l'ONG Forest Trust, propose un tableau de bord doté d'un système rapportant toute activité anormale, les avancées des investigations en cours ainsi que la résolution des problèmes. Les plantations d'huile de palme en Indonésie couvrent actuellement 9 millions d'hectares, leur surface devrait tripler d'ici 2025 en raison de leur fort rendement et de l'huile bon marché qu'elles produisent. PM  
 
Maritime
Le Maersk
Triple E
embarque
une cargaison
record
Après avoir perdu le record de capacité au profit du Globe de CSCL (cf NL 1974), le Maersk Triple E s'octroie celui, plus concret, du navire ayant transporté la plus grosse cargaison jamais enregistrée. Ce navire, baptisé Maersk McKinney Moller en l'honneur du fils du fondateur de l'opérateur maritime danois, a quitté Algeciras (Espagne) le 27 janvier dernier avec à son bord 18.168 EVP (pour une capacité de 18.240) en destination de Tanjung Pelepas en Malaysie. Niels Vestergaard Pedersen, capitaine du navire, indique ressentir autant de fierté que d'humilité devant cette performance. « Remplir un vaisseau comme celui-ci n'est pas une tâche simple. Etablir un tel record est difficile. C'est un travail d'équipe qui a demandé beaucoup de réflexion et de planification » ajoute-t-il. Le précédent record était déjà détenu par Maersk avec 17.603 TEU également chargés à Algeciras. PM  
   
 
ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
29 janvier 2015

JANVIER 2015

Jeudi 29
Événement
CITWELL
« VP Supply Chain
Globale chez
Sanofi, un rôle
stratégique et
tactique dans
un groupe
pharmaceutique
international »

De 8h30 à 12h00
Hôtel Raphaël

Paris 16e

MARS 2015

Jeudi 19
Thinking
Retail! Event
  « Symposium
Européen TXT
Retail Planning
et PLM »

De 10h à 17h
Westin Paris-Vendôme
Pari
s 1er



Jeudi 26 et
vendredi 27

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ? »

Durée 2 jours
(14 heures)

Versailles


Mardi 31 au
jeudi 2 avril
SITL Europe
« Semaine
internationale
du Transport et
de la Logistique »

Paris Porte
de Versailles
Pavillon 7
.2