Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Le savoir-faire
des prestataires
logistiques
français
La semaine dernière une série de résultats financiers ont montré la bonne tenue des prestataires logistiques français dans un contexte économique pourtant peu favorable. Parmi eux Norbert Dentressangle, Stef, FM Logistics et ID Logistics réalisent de belles performances avec une présence à l'international de plus en plus significative. Juste derrière ces acteurs de tout premier plan, d'autres entreprises entrepreneuriales, souvent enracinées sur un territoire régional, (Log's dans le nord, Deret dans les pays de Loire, Denjean dans le sud-ouest...), connaissent également un beau parcours. Est-ce à dire qu'il existe en France, dans le secteur de la logistique, un savoir-faire particulier ? Et comment ces entreprises ont-elles réussi en quelques années à développer un tel niveau d'expertise ? Vraisemblablement la conjonction de plusieurs facteurs : des formations spécialisées et adaptées à ces métiers, des clients particulièrement exigeants (PGC, Grande distribution), des partenaires compétents dans l'informatique ou l'immobilier par exemple. Sans perdre de vue le talent des équipes dirigeantes qui ont privilégié l'investissement et l'esprit de conquête plutôt qu'un repli frileux sur des objectifs à plus court terme. Quelles qu'en soient les raisons, force est de constater qu'il existe sur notre territoire de belles pépites. Et que si la France a un incroyable talent, il est bien en logistique ! JPG  
 
 
 
Logistique
Rhenus France,
satisfait de
l'année 2014

Egbert Maagd, Président de Rhenus France se dit satisfait de 2014, une année riche en développements au niveau international avec de nouvelles implantations et des rachats comme le groupe Brenner ou le tractionnaire ferroviaire Crossrail. En France, de nouveaux contrats ont été signés en logistique in-situ, comme dans l'usine de Solvay à Saint-Fons près de Lyon. Egbert Maagd signale également le renouvellement du contrat Viking à Strasbourg et les nouvelles activités dans le domaine des dispositifs médicaux sur trois sites, à Strasbourg, Lyon et en région parisienne. En ce début 2015, Rhénus démarre la mise en place de la logistique du e commerçant Zooplus dans un nouvel entrepôt à Sevrey près de Chalon-sur-Saône. « Avec 180 embauches en CDI, cette nouvelle activité confirme notre capacité à accompagner nos clients à l'international », souligne encore le dirigeant. JPG
Photo : Egbert Maagd
Président de Rhenus France
 
 
The Fresh
Connection
Fapics et Aslog
vainqueurs !

Vendredi 30 janvier, Fapics, Association française du SCM, et l'Aslog, Association de la SC et de la Logistique, ont organisé une journée dans les locaux de la DGE (Direction Générale des Entreprises du Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique) pour faire découvrir le serious game The Fresh Connection aux organismes français œuvrant à la promotion du Supply Chain Management. Ont répondu présent : l'Agence du Don en Nature, l'Aslog, CCI d'Ile de France, la CNS (Commission Nationale des Services), ECR France, Fapics, le Groupement Achats- SC des Centraliens, GS1, la DGE et la DGTIM (Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer), l'Agora du SCM et Demeter n'ayant pu se libérer. Ils se sont répartis en six équipes, pilotées par Caroline Mondon, Présidente de Fapics, Laurent Grégoire, Président de la section thématique L&SC à la CNS et Paul Sanséau, Président d'X-SC. A l'issue des trois rounds joués, les six équipes avaient toute progressé dans leurs résultats et quatre d'entre elles s'étaient qualifiées potentiellement pour jouer à la compétition internationale, en sauvant de la faillite la société fabricant et distribuant du jus d'orange (par un R.O.I positif). Et les vainqueurs sont... l'équipe des Associations du SCM composée de Cédric Colley de GS1, David Gau et Catherine Schmitt Weber de Fapics, soutenus par Valérie Macrez de l'Aslog ! « Rapidement, si on veut obtenir de bons résultats, c'est la qualité des interactions qui fait la différence », analyse Paul Sanséau. Caroline Mondon a rappelé que ce jeu « servait d'éveil pour voir les compétences sur lesquelles on a besoin de progresser ». Elle a également indiqué que ce jeu, qui comporte des extensions (S&OP, CO², Risk Management, Collaboration externe...), évolue chaque année via la compétition internationale, qui sert de test, et les demandes des associations. Une prochaine journée pour la filière automobile sera organisée à Euralogistics, près d'Arras, le 19 février 2015. Et le 24 février 2015 se tiendra au Palais Brongniart, à Paris, en partenariat avec Le Pôle de Compétitivité Finance, une journée de lancement du jeu The Cool Connection, la version financière du serious game avec une société qui fabrique des produits de beauté et introduit un rôle de financier, en plus des achats, des ventes et de la SC/opérations (qui sont regroupés). Laurent Grégoire a terminé la session en évoquant l'actualité de la CNS : une réunion le 3 mars 2015 avec Emmanuel Macron, pour définir les moyens d'une vraie sensibilisation des PME et ETI à la démarche SC, confirmé que l'organisation de la Conférence Nationale de la Logistique courant 2015 progresse, qu'un travail autour de la promotion des métiers de la SC s'imposait, à commencer par leurs définitions pour mettre à jour et en cohérence les référentiels existants, et qu'un rapprochement entre la Commission Nationale des Services et celle de l'Industrie se précisait... CP
 
   
  De gauche à droite : Paul Sanséau (X-SC) et Caroline Mondon (Fapics) répondent aux questions de David Gau, Catherine Schmitt Weber (Fapics), Valérie Macrez (Aslog) et Cédric Colley (GS1), l'équipe qui a enregistré le meilleur R.O.I. à l'issue des 3 rounds. ©C.Polge  
   
  L'ensemble des participants à la journée The Fresh Connection organisée dans les locaux de la DGE, à Ivry-sur-Seine. ©C.Polge  
 
 
 
Enseignement
L'ESC Rennes
lance R-Scom,
un centre
de recherche
dédié au
Supply Chain
Management
L'ESC Rennes vient de lancer officiellement son centre de recherche dédié au Supply Chain Management. Composé d'une quinzaine d'enseignants-chercheurs permanents de l'ESC Rennes, le Centre de recherche R-SCOM a déjà développé ces dernières années une expertise reconnue dans les domaines du Supply Chain Management, de la logistique et des achats, comme en témoignent les nombreux articles scientifiques publiés par ses membres dans des revues à comité de lecture en 2014. Le Centre R-SCOM est également engagé dans plusieurs contrats de recherche avec des entreprises en France et à l'international. Déjà dotés de programmes de formation spécialisés (Master of Science, Bachelor ESLI), l'ESC Rennes entend se positionner comme un acteur majeur de la formation et de la recherche en Supply Chain Management. JPG
Liens internet du centre de recherche
au Supply Chain Management

 
 
Transport
combiné
T3M lance
quatre
nouvelles
lignes
L'opérateur privé de transport combiné rail-route T3M lance aujourd'hui un nouveau service qui remplace son train Toulouse, Bordeaux – Paris. Il propose désormais des liaisons quotidiennes directes, du lundi au vendredi, non seulement entre Bordeaux et Paris Valenton et entre Toulouse et Paris Valenton, mais également, grâce à l'ouverture d'un nouveau terminal à Lille Port de Lille (dans le parc d'activités CCIGL), des liaisons entre Bordeaux et Lille ainsi qu'entre Toulouse et Lille. Ces liaisons directes vont permettre à T3M de faire face à la demande du marché, et d'améliorer les horaires de ses services Bordeaux – Valenton et Toulouse – Valenton. Rappelons que depuis 2009, T3M est propriétaire de ses sillons, quelque que soit le prestataire de la traction de ses trains. JLR  
   
 
Transport
Un outil pour
contrôler
et ajuster
les heures
de livraison en
temps réel

L'éditeur PTV lance Drive&Arrive, une solution dans le Cloud pour contrôler en temps réel la ponctualité des livraisons. En clair, cette application prédictive permet d'informer les acteurs de la Supply Chain, du donneur d'ordre au destinataire, d'un éventuel retard pour pouvoir prendre les décisions adaptées. Ainsi, chaque transport, identifié par un numéro unique, est traçable tout au long de son parcours par l'ensemble des acteurs concernés. « Prenons le cas de la livraison de yaourts. L'industriel, le transporteur et la grande surface cliente suivent la livraison grâce à l'heure estimée d'arrivée, ajustée en temps réel. Pour le transporteur, c'est la possibilité d'adapter l'itinéraire selon les incidents sur la route, mais aussi de s'organiser avec la grande surface cliente dans le cas d'un retard avéré. Pour la grande surface, l'information de ce retard lui permet, par exemple, de réorganiser sa file de livraison. « Et pour l'industriel, pas de retours ni de pénalités ! » explique Marc Dalbard, Responsable Marketing PTV Group. Au cœur de cette innovation, Drive&Arrive intègre l'information trafic historique et temps réel, la base Truck Parking Europe et prend en compte les modèles de conduite spécifiques poids lourds (restrictions, vitesses moyennes, temps d'attente...).
L'objectif est de gagner en efficacité dans les processus amont et aval. « Plus précisément, il permet aux entreprises d'optimiser leurs ressources, de réduire les coûts, d'améliorer le service client avec des livraisons à l'heure et de réduire plaintes et pénalités », résume Marc Dalbard. JPG
Photo : Marc Dalbard
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Turquie
TNT
relie Istanbul
à l'Europe
TNT annonce la mise en place d'une ligne quotidienne entre Istanbul et Sofia. La capitale bulgare étant reliée à l'entier réseau européen de l'expressiste hollandais, les marchandises quittant la plus grande ville turque peuvent ainsi rejoindre par la route l'ensemble des métropoles européennes dans un délai allant de quatre à sept jours. Avec une croissance annuelle moyenne de 6% entre 2010 et 2014, 3% prévus en 2015, la Turquie devient un pays d'autant plus stratégique qu'il a pour premier client commercial l'Union Européenne.
TNT y exploite un réseau de 26 hubs et dépôts ainsi qu'une flotte de 328 véhicules reliant ainsi des grandes villes telles qu'Ankara, Izmir, Adana et Bursa. TNT annonce d'autre part la création d'une connexion bi-hebdomadaire entre Sofia et Pristina, capitale du Kosovo. Ce service permet aux clients d'expédier colis et palettes (jusqu'à 500 kg) vers l'Europe du sud-est en J+1 depuis Sofia, les deux villes étant distantes de seulement 320 km. PM
 
 
Technologie
DHL teste
la réalité
augmentée
Durant trois semaines, dans l'entrepôt de son client Ricoh situé aux Pays-Bas à Bergen op Zoom, près du Port d'Anvers, DHL a testé la réalité augmentée. Son choix s'est porté sur les Google Glass et les Vuzix M100, une autre marque américaine, le périmètre étant restreint à la fonction du picking. 10 opérateurs ont prélevé 20.000 articles et remplis 9.000 commandes, profitant des instructions fournies par les lunettes intelligentes et de leur scanner intégré. « C'est pratique d'avoir les mains libres », « on les oublie très vite après les avoir mises » ou encore « bien plus rapide et facile à opérer » sont quelques-uns des commentaires laissés par les opérateurs au sujet de ces nouveaux outils hautement technologiques.
Selon DHL, ils auraient été 25% plus efficaces qu'avec les scanners traditionnels et le papier, la solution habituellement employée dans cet entrepôt. Si la vidéo présentée sur le site de DHL ne nous a pas convaincu outre mesure, le logisticien se dit prêt à étudier la viabilité économique de cette solution et à répéter l'expérience dans d'autres domaines en collaboration avec d'autres partenaires. PM
 
   
   
 
E-commerce
Amazon
toujours
en perte
et pied
au plancher


Le numéro mondial du e-commerce clôture son année 2014 avec une perte d'exploitation de 241 M$, comparé à un excédent de 274 M$ en 2013. La hausse du dollar a tout de même impacté négativement les revenus d'Amazon à hauteur de 636 M$. Mais tout n'est pas noir, loin de là. Son CA croit de 20% pour atteindre 88.99 Md$ et son cash-flow s'est amélioré de 25% sur 12 mois glissant grimpant ainsi à 6,84 Md$. Jeff Bezos, comme à son habitude, se veut optimiste. « L'an dernier, lorsque nous avons augmenté le tarif de l'abonnement Prime, nous étions confiants que les clients continueraient à le considérer comme l'affaire du siècle. Les chiffres sont là et les clients sont d'accord. Notre base d'abonnés payant a augmenté de 53% l'an dernier dont 50% aux USA et un peu plus en dehors. Prime est unique, une sorte de buffet à volonté hybride physique-digital, en 2014 nous avons payé des milliards de dollars en frais d'envois liés à ce service et investi 1,3 Md$ sur Prime Instant Video. Nous allons continuer à travailler dur pour nos abonnés » commente le CEO-fondateur. Outre la vente de produits physiques en tous genres, y compris de produits frais avec Amazon Fresh, le géant de Seattle continue en effet d'étoffer son offre digital avec des livres kindle, des séries TV, des films (Amazon Studios) accessibles via sa « box » FireTV et dont une partie est d'ailleurs disponible uniquement chez Amazon, ainsi que des services de base de données (Amazon Aurora) et de logistique avec le développement de la plate-forme Amazon Logistics au Royaume Uni. Cette dernière n'est d'ailleurs pas que virtuelle puisqu'il s'agit d'un réseau de 45 sous-traitants, « complémentaires » (utilisés en théorie en période de pic) à la Royal Mail et aux autres expressistes, utilisant deux centres de tri et une technologie appartenant au e-commerçant. PM
Photo : Jeff Bezos
 
 
ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
2 février 2015

MARS 2015

Jeudi 19
Thinking
Retail! Event
  « Symposium
Européen TXT
Retail Planning
et PLM »

De 10h à 17h
Westin Paris-Vendôme
Pari
s 1er


Jeudi 26 et
vendredi 27

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ? »

Durée 2 jours
(14 heures)

Versailles


Mardi 31 au
jeudi 2 avril
SITL Europe
« Semaine
internationale
du Transport et
de la Logistique »

Paris Porte
de Versailles
Pavillon 7
.2