Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Exclusif
Grande réforme
Supply Chain
des armées
françaises






Que le SDIS du Tarn, récompensé aux Rois de la SC 2015, se rassure : il n'est pas le seul service public à avoir compris les bienfaits des bonnes pratiques du SCM. Le Ministère de la Défense (Mindef) s'y emploie également ! « Pour répondre aux contraintes budgétaires, aux nouvelles menaces et aux contrats opérationnels définis dans le livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, le Ministre de la Défense a lancé un vaste plan de transformation des armées, directions et services. Dans le domaine de la logistique, le Ministre a demandé au Chef d'Etat-Major des Armées de repenser, selon une logique de bout-en-bout, les chaînes logistiques des forces armées. Tous les types de soutiens sont concernés : MRO, soutien de l'homme, carburants, munitions, santé... », explique le Général de Division Richard Bienfait, Chef de projet SC au sein de l'Etat-Major des Armées (EMA). Une vaste réflexion qui mûrit depuis 2012. Le but étant, via une équipe de projet transverse, de trouver un maximum de synergies entre les acteurs impliqués des trois armées (de terre, marine et de l'air) et l'ensemble des services de soutien, aux cultures marquées et dont l'organisation matricielle des moyens est complexe et cloisonnée. Ce «projet SC» veut à la fois optimiser le modèle de SCM des services de soutien (gouvernance, pilotage, organisation et processus, ressources humaines, règles de gestion, données communes et systèmes d'information) et rationaliser la logistique physique (schéma de distribution, transport...). «L'idée est de prendre en compte toutes les fonctions supports relevant des services de soutien du Mindef : achats, finance, RH... En effet, pourquoi ne pas considérer les compétences, quelle que soit la couleur de l'uniforme, par exemple en matière de logistique d'entreposage ?», interroge le Lieutenant- Colonel Stéphane Gauthier, Référent Supply Chain pour l'EMA. 2013 a été consacrée à la construction d'une «base de faits», autrement dit à un état des lieux chiffré de l'existant (nombre d'entrepôts, surfaces, matériels de manutention utilisés, volumétries des flux, personnels…) matérialisé sous forme d'une base de données. Le projet interministériel, baptisé « projet Supply Chain – ensemble, autrement et mieux », a débuté en janvier 2014. Après une phase de diagnostic (de la maturité des pratiques SC, des RH, de la logistique physique, des stocks, du transport, etc.), six mois ont été alloués à la conception générale d'un modèle cible au niveau SCM et logistique de distribution. « Le projet entre dans sa 3ème phase, celle de la conception détaillée du modèle cible et de la manœuvre de transition correspondante. Nous devons notamment mener un gros travail de comptabilité analytique pour établir un modèle robuste de nos coûts et être à même de négocier des contrats de sous-traitance, là où ce sera nécessaire », indique le Lieutenant-Colonel Gauthier. La phase suivante, qui correspond au déploiement du modèle cible, devrait durer au moins trois ans à partir de l'été 2015. Le projet SC mobilise une équipe de projet d'une soixantaine de spécialistes des armées, directions et services, pilotée par l'EMA et appuyée par le Cabinet EY. « A titre d'exemple, le budget annuel du MRO est de l'ordre de 3 Md€. Nous avons déjà identifié des quick wins. Le projet est porteur de gains avérés. L'objectif est de les transformer en disponibilité pour nos matériels et nos achats, ce qui est un enjeux politique fort dans le contexte actuel », relève Stéphane Gauthier. CP
Photo 1 : Général de Division Richard Bienfait, Chef de projet SC au sein de l'Etat-Major des Armées ©Mindef
Photo 2 : Lieutenant-Colonel Stéphane Gauthier, Référent Supply Chain à l'Etat-Major des Armées ©Mindef
 
 
 
 
Nord Isère
Logistic Expo,
un salon dédié
aux métiers de
la logistique



La semaine prochaine (les 24 et 25 février) aura lieu la troisième édition de Logistic Expo, organisé par Pil's (Pôle d'Intelligence Logistique). L'originalité de cette manifestation entièrement dédiée aux métiers de la logistique, est de se dérouler sur le Parc de Chesnes en Nord Isère, une zone logistique de première importance, qui ne regroupe pas moins de 2 millions de m² de plates-formes et emploie environ 14.000 personnes. L'événement se tiendra précisément au sein d'une cellule de 4.300 m², propriété du promoteur Proudreed. Claire Ribouillard, Déléguée Générale de l'association révèle que le e-commerce sera cette année particulièrement à l'honneur. Les visiteurs pourront par exemple simuler en direct une commande sur Internet et appréhender le parcours type d'un produit à partir du clic de départ. Au programme également, un circuit de visite, accompagné par des professionnels du secteur, pour découvrir l'univers de la logistique, ses différents métiers et ses technologies. En outre les visiteurs pourront découvrir une partie « exploitation » complètement reconstituée avec un véritable WMS développé par les partenaires pour la circonstance. De nombreuses autres animations sont également prévues : le jeu vidéo My Logistic Serious Game Academy, un espace « orientation, emploi et formation », un atelier sur le travail temporaire... Bref, une vraie opportunité pour une mise en relation entre les entreprises qui recrutent et des visiteurs qui souhaitent s'informer, prendre des contacts ou réfléchir à une première (ou nouvelle) orientation professionnelle.
« Notre salon est aussi labellisé par le Conseil Régional Rhône-Alpes, et soutenu financièrement par l'Etat, les collectivités territoriales mais aussi les entreprises et centres de formation de notre secteur, qui nous ont absolument tout prêté... de l'entrepôt loué gracieusement aux palettes, engins de manutention mais aussi scotch, film plastique et carton. Cet évènement est à l'image du Pôle d'Intelligence Logistique et de ses adhérents : solidaire ! » commente également Claire Ribouillard. 53 exposants participent à Logistic Expo 2015, un événement qui attend cette année plus de 1.000 visiteurs. JPG
Photo ci-contre : Claire Ribouillard
RENSEIGNEMENTS
ET CONTACTS

 
   
 
Logistique
urbaine
Bilan
« retentissant »
des livraisons
silencieuses
dans le
Grand Lyon
Les premiers retours de l'expérimentation des livraisons nocturnes et silencieuses lancée il y a un an par la Métropole de Lyon en partenariat avec le Club Déméter Environnement & Logistique sont tellement encourageants qu'un accord prochain devrait pérenniser à Lyon ces livraisons entre 22h et 7h (à l'exception du créneau « nuit noire » entre 2h et 4h du matin) à l'aide de camions certifiés « Piek », garantissant un seuil maximal de 60 db en horaires décalés. D'après les indicateurs collectés sur le périmètre des tournées effectuées notamment par le groupe Casino et Martin Brower (le prestataire logistique de Mc Donald's pour la France), une baisse des consommations et donc des émissions de polluants a été constatée, en même temps qu'une amélioration de +16% du taux de ponctualité des livraisons, le tout sans aucune plainte de riverains par rapport au bruit. Ces résultats vont désormais faire l'objet de modélisations pour en estimer l'impact en situation de basculement majeur d'une partie des flux de marchandises en horaires décalés, selon différents scénarios (5%, 10%, 15% des flux concernés). Outre Easydis Casino et Martin Brower, les autres entreprises impliquées dans cette expérimentation, qui se déroule par séquences d'au moins 8 semaines par enseigne, sont Carrefour, Stef (avec Picard), Samada-Monoprix, Cerise et Potiron et Pomona-Terre. JLR  
   
 
 
 
Nomination
Combiwest
a trouvé
son futur DG

A partir du 2 mars prochain, c'est Emmanuel Descloux qui prendra la direction de Combiwest, l'opérateur de transport combiné filiale de la Sica de Saint-Pol-de-Léon. La transition se fera progressivement avec l'actuel directeur général Raymond Blouët, qui prend sa retraite cette année. Ingénieur de l'Ecole Supérieure d'Agriculture de Purpan – Toulouse, Emmanuel Descloux a exercé durant sa carrière les postes de responsable développement chez Cogedis en 1997, puis responsable de la communication international chez Villemorin en 2004 et directeur marketing en 2007 chez Prince de Bretagne, une marque collective utilisée par les producteurs de six coopératives agricoles bretonnes, dont la Sica de St Pol. Avec un effectif d'environ 45 personnes, achemine plus de 650 UTI (Unité de Transport Intermodal) par semaine sur deux lignes principales (Rennes-Mâcon-Lyon et Le Mans-Lyon) et sur des boucles secondaires (Morlaix, Château-Gontier et Miramas. JLR
Photo : Emmanuel Descloux,
le futur Directeur Général
de Combiwest ©MarcelMochet
 

 
Planification
des ressources
Eurailscout,
toujours prêt…
avec Quintiq
Eurailscout, spécialiste de l'analyse et l'inspection des infrastructures ferroviaires, a annoncé aujourd'hui avoir sélectionné Quintiq pour améliorer la planification intégrée de ses ressources. Cette société a pour mission d'inspecter et d'analyser plus de 8.000 aiguillages et 100.000 kilomètres de voies à travers l'Europe. L'objectif : faire en sorte que les opérations ferroviaires se déroulent dans un environnement parfaitement sécurisé. Les services sont souvent perturbés par des aiguillages défectueux (50% des difficultés). Eurailscout, qui jusqu'ici utilisait le tableur Excel, avait besoin d'une solution qui puisse synchroniser les données de plusieurs équipes de planificateurs afin de créer un planning intégré pour les ordres de mission, les trains d'inspection, les équipements et les effectifs de tous les sites d'Europe, conducteurs, agents de manœuvre et analystes. La solution sera mise en œuvre par l'intégrateur Ab Ovo. JPG  
 
 
 
Transport
et logistique
Astre Finances,
un accompa-
gnement pour
les membres
du groupement
en difficulté
Rassemblant près de 160 PME à travers toute l'Europe,
le Groupement Astre, réseau de transport et de logistique
a créé la Commission Astre Finances, un nouveau levier
de développement permettant d'accompagner les membres
et nouveaux entrants dans la gestion financière de leur propre entreprise. Ce dispositif se décline en 5 outils principaux dédiés au contrôle de gestion, au suivi de la santé financière, à l'amélioration du compte de résultat, à la pérennité des entreprises ainsi qu'à l'accompagnement des adhérents (les astriens) en difficulté.
Il permet ainsi de visualiser avec précision l'état de santé de ses membres qui acceptent de partager certaines informations financières. Composée d'une douzaine de volontaires (chefs d'entreprise ou contrôleurs de gestion), la Commission Astre Finances a pour mission de veiller au bon fonctionnement de ce dispositif inédit. « En s'engageant pour davantage de transparence financière entre ses membres, Astre Finances met en action les principes fondateurs de notre Groupement – la confiance, la transparence, l'échange de savoir-faire et la coopération », commente Denis Baudouin, Président du Groupement Astre. JPG
 
 
Avant-première
SITL
Bext, un logiciel
Seveso III
compatible
A l'occasion du salon SITL qui se tiendra du 31 mars
au 2 avril Porte de Versailles, l'éditeur informatique Infflux présentera, le dernier-né de ses modules logiciels métiers : Bext Gestion des Produits Dangereux. Celui-ci répond aux nouvelles exigences de la directive Seveso III à savoir, fiche de sécurité, certificat & bulletin d'analyse et ADR. Il propose une gestion dynamique des incompatibilités de stockage, des seuils de dangerosité par rubrique et/ou matières dangereuses et surtout une représentation en 3D de l'entrepôt selon différents codes couleurs de familles de produits (rouge-acide, bleu-base et vert toxique). « Cette visualisation facilite l'équilibre constant des charges de dangerosité et le respect des règles d'incompatibilité dans la totalité de l'entrepôt », précise l'éditeur. L'outil a comme missions de fiabiliser, fluidifier et optimiser le stockage, la manutention, le chargement et le transport de produits toxiques, comburants, explosifs, inflammables, combustibles, corrosifs... Il gère notamment les priorités et caractéristiques de rangement, séparation des substances et préparations (acide, base, inerte, toxique).
De plus, il centralise toutes les fiches de données de sécurité (FDS), réglementairement remis par le fabricant au logisticien qui comporte en 16 points les renseignements nécessaires à la prévention et à la sécurité. Le transport est également supervisé par l'outil qui vérifie les habilitations, la signalisation et l'étiquetage ainsi que les équipements obligatoires du véhicule, les documents de transport, le protocole de sécurité pour le chargement et le déchargement et les règles particulières de circulation. JPG
A voir stand K91
 
 
ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
20 février 2015


MARS 2015

Mardi 17
Webinaire
QUINTIQ

« GPS pour
le Business :
le S&OP en
temps réel »

avec Alain Perrot
à 11h
(durée 40 m
n)


Jeudi 19
TXT Thinking
Retail Symposium
  Avec la
participation de
Miroglio, Pandora
et Sephora
De 10h à 17h
Westin Paris-Vendôme
Pari
s 1er



Mercredi 25
HAROPA
Ports du Havre-
Rouen-Paris
« Le port naturel
de Rungis pour vos
imports/exports
sous température
dirigée »

Avec la
participation
du Ministère de
l'Agriculture, de
la Direction
Régionale des
Douanes du Havre
et de SDV, SEAFRIGO, CAPGEL, General MILLS, FRIAL, Transit MEAL…
A partir de 10h30
à l'Espace Ru
ngis



Jeudi 26 et
vendredi 27

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ? »

Durée 2 jours
(14 heures)

Versailles


Mardi 31 au
jeudi 2 avril
SITL Europe
« Semaine
internationale
du Transport et
de la Logistique »

Paris Porte
de Versailles
Pavillon 7
.2