Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Evolution
Daher montre
un nouveau
visage

« C'est un coup d'accélérateur que nous avons l'intention de donner à l'entreprise », déclarait ce matin Patrick Daher en présentant le nouveau logo du groupe destiné à fédérer l'ensemble des activités autour d'une marque unique (Daher) et d'une seule base line : Shaping Industrial Intelligence. L'occasion également pour le PDG de se projeter dans l'avenir et d'évoquer une stratégie ambitieuse soutenue par un actionnariat toujours détenu majoritairement par la famille Daher (80%) et BPI France. « Et pour accompagner cette transition j'ai nommé Didier Kayat en tant que directeur général délégué. Il sera dans quelques temps appelé à prendre la direction de l'entreprise, moi-même restant président non-exécutif », a encore précisé Patrick Daher. S'agissant des nouvelles orientations qui pourraient être prises à l'occasion de ces changements, Didier Kayat a beaucoup insisté sur la « réconciliation des paradoxes », comprenez être à la fois une entreprise industrielle et de services et s'en servir comme d'un atout sur un marché mondialisé : « nous sommes très peu nombreux dans le monde industriel à avoir cette double casquette », devait encore souligner Patrick Daher. Et d'illustrer le propos à travers les différents succès remportés en 2014, tant dans le domaine de la Supply Chain (contrat de Lead Logistics Provider signé avec Airbus Helicopters), que sur le terrain du Manufacturing (par exemple avec Dassault en tant qu'équipementier) ou encore en qualité de constructeur avec le programme TB 900, un avion qui occupe désormais sur son segment 20% de part de marché. Notons que Daher a connu une nouvelle progression en 2014 et frôle désormais le milliard de chiffre d'affaires (970 M€). L'entreprise emploie désormais 8.100 collaborateurs et revendique un carnet de commandes rempli sur un horizon de 3 ans et demi. Un matelas bien confortable qui permet en effet d'envisager le futur avec audace et sérénité. JPG  
   
  Didier Kayat et Patrick Daher ce matin lors de la présentation de la nouvelle identité du groupe (One Brand Daher).  
 
 
 
Clubs Agora
Directeurs
immobiliers
et directeurs
Supply Chain
réunis
le 14 avril
autour de
Luc Ferry
Pour sa 3ème édition, le Gala de l'Immobilier d'Entreprise qui se tiendra le mardi 14 avril 2015 de 18h30 à 23h45 à l'Hôtel du Collectionneur (Paris) réunira 120 directeurs Immobiliers mais aussi des directeurs Supply Chain. Cette année, le thème de ce gala a une orientation immobilière et logistique : « Impact des nouveaux comportements sur l'immobilier d'entreprise et les entrepôts : les nouvelles façons de travailler ». Cette thématique sera abordée lors d'une table ronde de prestige en présence de Luc Ferry, écrivain et philosophe, ancien Ministre de la Jeunesse, de l'Education nationale et de la Recherche. Cette soirée riche de contenu s'annonce studieuse mais aussi très conviviale avec des animations favorisant les échanges et le partage.
Pour participer
à cet événement
 
 
Logistique
Acsep aide
XP Log à gérer
des accessoires
médicaux

Dans le cadre d'un dossier confié par une société américaine d'accessoires médicaux, le prestataire logistique XP Log (groupe Challenge International) a fait appel à l'éditeur-intégrateur Acsep pour l'optimisation du stockage et la mise en place d'une solution EDI. L'éditeur a donc joué un rôle de conseil, notamment en termes d'espaces à prévoir, d'étude d'implantation et d'organisation des flux. Et Il n'aura fallu que 4 mois pour que ses équipes techniques intègrent la solution Talend, réalisent le développement des messages et mettent en place la plateforme d'échanges AS2. Olivier Jean-Baptiste, DG d'XP Log estime que le soutien d'Acsep a permis à son entreprise de monter en puissance, notamment dans le domaine médical : « Nous sommes aujourd'hui le seul prestataire logistique à bénéficier de tels outils. Depuis ce contrat nous sommes même sollicités par des partenaires et clients de notre client pour prendre en charge leur logistique » avoue-t-il. JPG  
 
 
 
 
Manutention
Localiser
les chariots
élévateurs en
temps réel
inconsoRLS (Real Time Locating System) est un nouveau système de localisation qui permet de maximiser l'efficacité du pilotage des chariots élévateurs. Le système enregistre l'emplacement de chaque chariot en temps réel et est en mesure de leur proposer l'itinéraire optimal en fonction de leur position. Il s'adapte spatialement aux conditions de stockage : les positions sont calculées par le GPS dans les entrepôts extérieurs, les données RLS de l'environnement des entrepôts sont moulinées en temps réel. Ce RLS peut être utilisé dans les entrepôts comme solution de localisation et même comme solution d'optimisation de manipulation de palettes entières. Un plan de stockage en trois dimensions comprenant les données des emplacements du WMS et la position et les dimensions de chaque palette est intégré. Pour la capture et la sortie des données, la solution utilise en plus du terminal lié au chariot élévateur, une antenne GPS connectée et (ou) une caméra. La détermination des données de position se fait grâce à un récepteur frontal situé directement sur le chariot. Ainsi, des informations sur la hauteur, l'écartement ou le décalage des fourches sont prises en compte via une carte d'entrée/sortie. Cette solution peut être mise en œuvre rapidement et sans interruption trop longue. En plus de l'implémentation de l'add-on inconso dans un WMS existant, il est nécessaire de posséder quelques terminaux pour les chariots élévateurs et également un bon marquage au sol. JPG  
   

 
Préparation
de commandes
KLS à
la recherche
du temps perdu
dans les
entrepôts
« L'observation de diverses entreprises spécialisées dans la distribution nous a conduits à analyser l'activité de préparation de commandes », nous informe Gilbert Garcia, Président de KLS. « Ce maillon stratégique dans le secteur du e-commerce occupe la première marche du podium en terme de coût soit environ 55% des coûts logistiques pour les entrepôts ». Partant du constat que l'ordonnancement n'est plus comme dans la préparation de commande classique, une tâche déterministe mais un processus continu de missions optimisées basées sur un portefeuille évolutif, KLS propose une autre approche : chaque îlot de stockage se voit affecter une zone d'étude et d'optimisation propre où le groupement intelligent de partition de commandes offre le meilleur rendement possible. « La mise en place d'un système plus évolué et flexible intégrant la complexité et la diversité des modes de préparation des entrepôts de distribution modernes laissent entrevoir de multiples enjeux », poursuit Gilbert Garcia. Et de souligner une rentabilité accrue du poste de picking, une baisse de la pénibilité du travail des opérateurs, une réduction des délais de traitement des commandes, une amélioration de la productivité du personnel et une augmentation de la capacité de production de façon significative à surface constante.
« Si le périmètre d'action des WMS s'est considérablement élargi ces dernières années, il s'est aussi considérablement spécialisé sur l'optimisation des postes et modes opératoires »
conclut-il. JPG
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
USA
La FAA avance
sur l'utilisation
commerciale
des drones
Jugée en retard sur le sujet et mise sous pression par des sociétés comme Amazon, la Federal Aviation Agency (FAA) vient de proposer un ensemble de recommandations entourant l'usage de drones utilisés à des fins commerciales. Les machines de moins de 20 kg seraient ainsi autorisées à voler de jour, à une hauteur de moins de 160 m, à une vitesse de moins de 160 km/h et toujours directement dans le champ de vision de l'opérateur. Celui-ci devra être âgé d'au moins 17 ans et avoir passé un test de connaissances en aéronautique. Autre détail, il est interdit de lâcher un objet depuis un drone « commercial ».Tout ceci exclurait de fait possibilité de livrer un colis en ville ou en zone difficiles d'accès et avec un guidage automatique mais rien n'est encore réellement décidé. Une période de consultation de deux mois vient d'être ouverte, le gouvernement souhaitant sans doute faire ainsi preuve de bonne volonté. Les drones dits récréatifs sont eux soumis à d'autres règles mais il leur est également interdit de survoler les aéroports et de voler dans les couloirs aériens empruntés par les avions à l'atterrissage et au décollage. Le besoin de légiférer semble assez urgent : ce marché pourrait peser selon la FAA jusqu'à 80 M$ d'ici 2025 et contribuer à la création de 100.000 emplois. PM  
   
 
Nomination
Une SVP
Global SC
arrive chez
Kimberly-Clark

Kimberly-Clark annonce la nomination de Sandra MacQuillan au poste nouvellement créé de Senior Vice President Global Supply Chain. Elle aura à sa charge les opérations de transport, achats, développement durable, amélioration continue, qualité, sécurité et règlementation. Elle dirigera également le conseil SC mondial de la société, lequel comprend les leaders SC de nombreuses filiales, et établira les bases d'une SC de nouvelle génération. Cette anglaise de 48 ans officiait jusqu'à présent auprès de Mars Inc. qu'elle avait rejoint en 1994. Elle y avait tenu différents rôles en lien avec la Supply Chain y compris au sein de filiales en Belgique, en Russie, aux Emirats Arabes Unis et à Dubaï. Elle dirigeait dernièrement le manufacturing, l'engineering et la logistique de la division Mars Petfood qui pèse 15 Md$ de CA. Elle reportera directement au Président et CEO Thomas J. Falk et fera partie de l'équipe de Senior Leadership au niveau monde. PM
Photo : Sandra MacQuillan
 
 
ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.
 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
25 février 2015


MARS 2015

Mardi 17
Webinaire
QUINTIQ

« GPS pour
le Business :
le S&OP en
temps réel »

avec Alain Perrot
à 11h
(durée 40 m
n)


Jeudi 19
TXT Thinking
Retail Symposium
  Avec la
participation de
Miroglio, Pandora
et Sephora
De 10h à 17h
Westin Paris-Vendôme
Pari
s 1er



Mercredi 25
HAROPA
Ports du Havre-
Rouen-Paris
« Le port naturel
de Rungis pour vos
imports/exports
sous température
dirigée »

Avec la
participation
du Ministère de
l'Agriculture, de
la Direction
Régionale des
Douanes du Havre
et de SDV, STEF, CAPGEL, General MILLS, Transit MEAL, FINDUS…
A partir de 10h30
à l'Espace Ru
ngis



Jeudi 26 et
vendredi 27

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ? »

Durée 2 jours
(14 heures)

Versailles


Mardi 31 au
jeudi 2 avril
SITL Europe
« Semaine
internationale
du Transport et
de la Logistique »

Paris Porte
de Versailles
Pavillon 7
.2