Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Impression
3D
Les palettes
odorantes
arrivent sur
le marché !

Après la palette blanche, la bleue, la verte et la rouge, voici maintenant la palette parfumée. En effet, le fabricant chinois Lim-Hand lance une nouvelle génération de supports odorants qui va révolutionner le monde de l’entrepôt. Ces palettes seront fabriquées à l’intérieur des sites logistiques par des imprimantes 3D. L’utilisateur pourra acheter la matière première (un mélange de résine et de poudre de poisson) et choisir lui-même son parfum : senteurs printanières, notes florales, fraîcheur de l’aube, champignons des bois... Plus d’une centaine de fragrances en catalogue !
Le concept commence à faire fureur Outre-Atlantique. Ainsi le fabricant californien « Go-to-Sleep », spécialiste du pyjama et du sous-vêtement masculin a choisi « Nuit de Chine » pour agrémenter ses expéditions d’une légère touche orientale. Un groupe international, très connu dans le monde l’optique, a préféré la suave subtilité de « lentilles vertes » pour accompagner ses palettes. 
Certains arômes ont été adaptés aux spécificités culturelles régionales. Ainsi  le parfum « friture du matin », a spécialement été créé pour les entrepôts belges tandis que la palette odorante « 300 fromages » devrait être disponible en France dès l’année prochaine. Elle sera présentée lors de la SITL 2016, qui d’ailleurs ne se tiendra pas aux Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte comme initialement prévu, mais dans un lieu plus propice aux rencontres d’affaires et aux échanges internationaux : le marché couvert de Brie-Comte-Robert. JPG     
 
 
 
 
Grand débat
A vos claviers,
citoyens de la
Supply Chain !
Que vous soyez prestataire, client, transporteur, gestionnaire de flux au sein de votre entreprise, promoteur de l’immobilier d’entreprises, collectivité territoriale, chercheur, formateur, etc. votre avis peut être utile pour préparer la Conférence nationale sur la logistique, qui se tiendra avant la mi-juillet (voir NL 2029). Alain Vidalies, le Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, a annoncé hier à la SITL le lancement d’une large consultation sur les enjeux de la logistique et de la Supply Chain disponible en ligne, jusqu’au 15 mai, afin de « mieux connaître les besoins et les priorités des acteurs concernés ». Il s’agit d’une série de questions, dont les réponses seront traitées de façon anonyme, dans quatre domaines : La performance logistique/L’emploi, les compétences et la formation/L’insertion des activités logistiques dans le territoire/La recherche, l’innovation et le partage des connaissances. JLR
Consultation
en ligne

 
   
  Alain Vidalies, le Secrétaire d’Etat chargé
des Transports, de la Mer et de la Pêche, à la conférence plénière de la SITL ©JL.Rognon
 
 
INVITATION
(rappel)
Comment
optimiser une
Supply Chain
sous
contraintes
Alis International et Supply Chain Magazine vous invitent
le 10 avril de 9h à 12h30 au Cercle National des Armées à une matinée de conférences et de débats sur le thème : « Comment optimiser votre Supply Chain dans le respect d’un environnement réglementaire contraignant ». Au cours de cette demi-journée les différents intervenants vous aideront à mieux appréhender la gestion des flux internationaux en intégrant les contraintes réglementaires mais aussi tirant avantage de certaines dispositions administratives, fiscales et douanières. Avec la participation de : Nadine Lebourdier de la direction des douanes, François Mion, groupe Renault, Karine Bellony, Fondatrice de VAT Solutions, Jean-Philippe Lacroix, Compliance Advisor, Jean Damiens, Directeur de l’EST, Denis Serot, Service Client de Louis Vuitton, Jean-Michel Fromont, Responsable logistique de Fives FCB. Sans oublier les experts d’Alis International. Débats animés par Jean-Philippe Guillaume. Cette réunion sera suivie d’un cocktail. Attention il ne reste plus que quelques places !
Inscriptions et
programme complet
 
 
 
 
SITL 2015
Beau décollage
pour l’activité
Link@pilot
18 mois après sa création, et à peine huit mois depuis son lancement commercial et opérationnel, l’entité Link@pilot du groupe Log’S (anciennement Grimonprez Logistique) compte aujourd’hui une dizaine de clients et vise pour 2015 un CA de 3 M€. Son activité de pilotage de flux, dite de 4PL, s’appuie principalement sur DDS Shipper (planification, affrètement, tracing, gestion financière, simulation), le TMS de l’éditeur français DDS Logistics. Sur la SITL 2015, le Directeur de Link@pilot, Marc Bot (ancien Directeur Supply Chain du groupe SIA Home Fashion) est revenu sur trois exemples de références clients, avec chiffres à l’appui. Un système de réappro en produits régionaux, avec pilotage de cadencier et accès direct par les responsables de rayons de 38 magasins Auchan dans le Nord et mutualisation du transport multi température pour les fournisseurs, aurait permis aux industriels  d’économiser 20% sur leurs coûts de transport depuis huit mois. L’optimisation de la distribution des 220 magasins de l’enseigne La Foir'Fouille au départ de ses deux entrepôts (en France et Belgique), la mise en place d’un cadencier de commandes sur les flux permanents, et l’optimisation des livraisons multimagasins avec développement d’un portail d’informations a amélioré de près de 15% le budget transport sur les 4 premiers mois d’exploitation. Par ailleurs, pour Damart, Link@pilot assure la gestion des ordres de transport automatisée, la facturation transport, la gestion de la ponctualité en magasin, et a mis en place un portail ADV (suivi des livraisons) et un portail entrepôt (étiquettes transport et EDI). Selon Marc Bot, ce type de prestation engendre des économies supérieures à 10% du budget transport. « L’étape d’après pour Link@pilot, à court terme, sera de mutualiser les camions entre plusieurs clients » a déclaré Marc Bot. « Pour que ce modèle de mutualisation multiclients fonctionne, il faut un pilote dans l’avions et c’est clairement le rôle du 4PL » a précisé de son côté Jérôme Bour, le PDG de DDS Logistics. JLR
 
   
  Marc Bot, Directeur de Link@pilot
et
Jérôme Bour, PDG de DDS Logistics
 
 
Nos lecteurs
ont la parole
L’impression
3D,
nouvel allié
de l’innovation
et de la
performance
industrielle
« Élément moteur de l’innovation, l’impression 3D est en passe de transformer radicalement l’industrie manufacturière. Après avoir explosé aux yeux du grand public ces dernières années, la fabrication additive est aujourd’hui utilisée dans de nombreuses industries. Alors que des voix commencent à dénoncer l’usage détourné de l’impression 3D et du respect de la propriété intellectuelle, cette technologie ouvre la voie à une nouvelle façon de penser production industrielle et innovation ».
Pour lire l’intégralité
de cet article réalisé
par Magali Testard, Associée Supply Chain et par
Mathieu Genoud
, Directeur Conseil Supply Chain Strategy chez Deloitte
 
 
 
 
Immobilier
Les
Mousquetaires
se renforcent en
Ile de France

Le groupement des Mousquetaires via sa filiale ITM Alimentaire renforce ses activités logistiques sur
le Sud de l’Île de France. Après une première acquisition
en 2011  d’une plateforme logistique de 100.000 m² à Vert Saint Denis (77), ITM vient de prendre à bail pour une durée de 6 ans , sur cette même commune, un nouvel immeuble de 38.000 m² , propriété d’AXA. « Cet entrepôt construit en 2008 par PRD présente toutes les caractéristiques de l’immeuble dernière génération : rubriques ICPE, hauteur, gestion flux VL et PL, qualité architecturale... » précise Didier Terrier (Arthur Loyd Logistique) qui dans cette transaction conseillait le preneur et le propriétaire. Et d’ajouter : « Depuis le début de l’année ALL a commercialisé près de 160.000 m². Notre positionnement de spécialiste et nos performances sur ce marché favoriseront en 2015 le développement de notre équipe ». JPG
Photo : Didier Terrier
 
 
Immobilier
Extension de
la plate-forme
Carrefour de la
plaine de l’Ain
Parcolog Invest (Groupe Generali France) accompagne la croissance de son locataire Carrefour en réalisant une extension de 11.100 m² de sa plate-forme logistique située à la Plaine de l’Ain à Saint Vulbas (01). La surface globale de ce site logistique récent et indépendant sera de 63.600 m² lors de la livraison prévue en juin 2015. La construction est réalisée par GSE. JPG  
   
 
Spécial SITL
Immobilier
logistique
« Comment valoriser ses actifs immobiliers dans le durable » était le thème de la table ronde animée par Jean-Philippe Guillaume, Directeur des Rédactions de Supply Chain Magazine. Pour Léo Barlatier, Président de Barjane, un bâtiment certifié (HQE, BREEAM ou LEAD) est « plus qualitatif et offre davantage de services. En tant que foncière, nous voulons détenir des bâtiments de qualités, et nos clients y sont sensibles » assure-t-il. Rémi Vertupier, Fund Manager pour Logistics AEW Europe, a exprimé un point de vue similaire : «  En tant qu’investisseurs, nous cherchons la qualité. Le bâtiment ne se louera ou ne se vendra peut-être pas plus cher, mais certainement plus vite. La certification est une démarche dans le temps. D’ailleurs le ROI se situe en général autour de trois ans et les économies en énergie sont significatives » avance-t-il. Les utilisateurs semblent aussi y trouver leur compte. « Les économies d’énergie sont réelles, en passant à l’éclairage par luminaires fluorescents T5, nous avons économisé 30.000 € par an. L’investissement a été réalisé en commun avec notre bailleur, il est important de discuter du partage des coûts et des gains et de trouver un arrangement, au prix d’un bail plus long si nécessaire » avise Hugues Farjon, Directeur Immobilier de Rexel. « Chez Renault, nos entrepôts sont vieux et non certifiés », témoigne Robert Wittenberg, Chef de Service  Faisabilité et montage Immobilier et Logistique et Gestion Immobilière du groupe Renault. « Nous avons tout de même réalisé les travaux nécessaires pour faire baisser la facture énergétique. Dans notre industrie aux très faibles marges, le coût de la certification n’est pas jouable, tout projet doit présenter un ROI inférieur à 24 mois. Pour autant, l’usine que nous avons construite à Tanger est la plus verte du monde, elle consomme 70% d’énergie de moins qu’une usine européenne standard ». Même problème, autre réponse chez Sogaris : « Nos entrepôts datent des années 1960, ils ne sont plus aux standards actuels. Nous allons donc reconstruire la plate-forme sur elle-même. Pour les nouveaux bâtiments, nous cherchons systématiquement la certification », révèle Christophe Ripert, directeur du développement. Unanimement, les intervenants considèrent que la tendance « Green » n’est pas un effet de mode mais une tendance de fond et qu’il préférable d’anticiper que de subir des directives contraignantes. PM  
   
 
Immobilier
Sogaris
annonce
la livraison du
3ème bâtiment
de sa
plate-forme
de Créteil
Située au coeur de la ZA du Grand Marais, à 6 km de Paris et en façade du périphérique de l’Île-de-France (A86), la plate-forme logistique Sogaris de Créteil constitue une porte d’entrée pour la livraison de marchandises dans la Capitale. Elle permet en effet de rallier très rapidement le centre de Paris et l’ensemble de la région parisienne. Acquis en avril 2012, le troisième bâtiment de cette plate-forme faisait l’objet de travaux depuis le deuxième trimestre 2014. Totalisant 27.000 m² de surface de plancher, ce dernier vient d’être livré. Il se compose de deux cellules classées ICPE dédiées au stockage de 6.000 m² chacune environ, d’une cellule de 11.500 m² dédiée à la messagerie de colis et de 4.000 m² de bureaux et locaux sociaux.
Pour répondre aux exigences des acteurs de la distribution, Sogaris a en effet initié des travaux d’adaptation de la structure du bâtiment afin de permettre la traversée des flux et a redimensionné les cours pour accueillir à la fois des véhicules de taille moyenne (3,5 et 12 tonnes) et des poids lourds de 40 tonnes. Lors de cette réhabilitation, le Groupe a également porté une attention particulière pour proposer des espaces de bureaux et des locaux sociaux assurant un cadre de travail idéal et un confort visuel élevé (façades en zinc, aménagement d’un patio paysagé, passerelles, terrasses donnant sur le patio...). JPG
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
1 avril 2015


MARS 2015

Mardi 31 au
jeudi 2 avril
SITL Paris
« Semaine
internationale
du Transport et
de la Logistique »

Paris Porte
de Versailles
Pavillon 7
.2


AVRIL 2015

Mercredi 8
Séminaire
AMBER ROAD
« Commerce
International
et Grand
Export »

Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 18h
Les Salons de
l’Aéro-Club
de France
Paris
16e



JUIN 2015

Jeudi 4
et vendredi 5

Formation
EURODECISION
« Méthodes et
pratiques de la
prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense
(session sui
vante
8-9 octobre)