Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
SITL 2015
Six sociétés
récompensées
pour leurs
innovations

Hier à 13h, six sociétés ont été récompensées par un jury composé de Directeurs Supply Chain & Logistique ainsi que d’un Professeur d’Ecole d’Ingénieurs dans le cadre de la 15ème édition des prix de l’innovation SITL Paris et Intralogistics Europe. Une cinquantaine de candidats ont participé. Se sont vu décerner le trophée Innovation dans la catégorie :
Equipement de transport : Etic pour son locotracteur rail-route B-track, qui peut tracter jusqu’à 2.400 t et est doté de systèmes de télémaintenance et de télédiagnostics suivis à distance.
Infrastructure et Site Logistique : Prologis, pour son application logicielle SED (Simulation Energétique Dynamique) qui adapte les consommations énergétiques du bâtiment aux activités logistiques réalisées et aux produits traités, d’où des économies de plus de 25% des dépenses énergétiques par rapport à des entrepôts neufs classiques.
Service Transport et Logistique : OFP Atlantique, un opérateur ferroviaire créé par les Grands Ports Maritimes de La Rochelle et de Nantes Saint-Nazaire en partenariat avec Euro Cargo Rail, filiale du groupe DB Schenker, pour répondre à la demande des chargeurs de continuer à.
Environnementale Intralogistique : Siléane pour son robot Kamido auto-apprenant de « dévracage 3D » capable d’automatiser des opérations de picking/kitting à des cadences de 1.200 pièces par heure, sans base de données ni apprentissage préalable.
Technologies et Systèmes d’Information : Itinsell, pour Btrust, une solution de suivi de livraison de colis depuis leur expédition jusqu’au le client final et ce, quel que soit le transporteur. -
Coup de cœur du jury : Hardis, pour Eyesee, un drone autonome qui automatise les inventaires et relevés de stocks dans les entrepôts. Doté d’une caméra, d’un système de cartographie et de géolocalisation indoor, il peut relever les informations à traiter pour réaliser l’inventaire, associer l'image à sa position dans l’entrepôt (géolocalisation indoor) et traduire automatiquement sa position 3D en adresse logistique (emplacement de stockage). Les informations collectées par Eyesee peuvent ensuite être exploitées par n’importe quel logiciel de gestion d’entrepôt du marché. CP
 
   
  Les organisateurs, le jury et les nominés 2015. ©C.Polge  
 
 
 
SITL 2015
Logistys
optimise les
flux portuaires
en 3D
A l’instar d’A-Sis qui propose de visualiser en 3D et de manière dynamique les flux d’un entrepôt, Productys a mené un projet de modélisation et de simulation de flux portuaires en 3D. Baptisé Logistys, ce  projet collaboratif, soutenu par le pôle de compétitivité EMC2 et BPI France, est mené en partenariat avec le Pasca, STX France Solutions, Abscisse Info, l’ensemble des acteurs industriels et logistique du bassin de Saint Nazaire (Sogebrab, Idea, TGO, Somaloir...), ainsi que la Communauté de communes Carène, le port Autonome de Nantes Saint-Nazaire et de grands comptes locaux comme Alstom, Airbus, Man, Sides, etc.
Le but de ce projet est d’optimiser le transport de colis hétérogènes volumineux et lourds au sein d’un territoire privé ou public, de faciliter le développement de nouvelles activités ou de simuler les impacts sur les flux de changements d’infrastructures (routes, hubs logistiques, points de stockage...). CP
 
   
  Simulation de flux portuaires dans Logistys. ©C.Polge  
 
Logistique
urbaine
Urbismart
lance ses
opérations
en juin
à Marseille et
Bordeaux
Avis de naissance hier sur la SITL 2015, avec le lancement commercial de la société Urbismart. Cela fait bientôt deux ans que ses quatre fondateurs planchent sur le modèle d’une plate-forme collaborative pour intégrer la logistique urbaine par une approche mutualisée, massifiée et omnicanale (voir NL n° 1743). Il s’agit de Jean-Paul Rival (DG d’Ubismart et par ailleurs DGA de Concerto European Developer), Michel Rascol (DG du 4PL Into Logistics), du consultant Pierre Orsatelli, et de Thierry Bruneau (DG de Concerto de Concerto European Developer), même si ce dernier n’était pas présent sur scène lors de cette conférence. L’idée est d’organiser les flux logistiques urbains  multichargeurs (industriels et distributeurs), multiprestataires logistiques (transporteurs et logisticiens), et multi canal (BtoB et BtoC) selon le principe simple « d’un camion, une rue » pour toutes les livraisons BtoB et BtoC. Avec des services complémentaires tels que la gestion des retours, la collecte des déchets d’emballage, ou encore la possibilité de s’appuyer sur les magasins des enseignes partenaires comme points relais temporaires (avec des capacités limitées définies à l’avance et gérées selon des règles) dans un quartier ou une rue donnée. Urbismart se définit ainsi comme un « tiers de confiance neutre pour une communauté ouverte », pilote de flux et d’activité « asset light » puisqu’elle sous traite la totalité des opérations à des prestataires et des transporteurs. « Notre grande innovation technologique, c’est un moteur d’optimisation dynamique qui n’existe pas dans la logistique privée aujourd’hui, et qui permet de faire de la planification et de l’ordonnancement de tâches en prenant en compte des règles, des contraintes d’ordres de transport, et des aléas en temps réel, sans prévisions de volumes » a précisé Jean-Paul Rival. Même si elle travaille avec une multitude d’acteurs différents de la chaîne, la société s’adresse commercialement aux chargeurs (principalement aux réseaux d’enseignes et de boutiques), à qui elle fait la promesse d’une réduction de leur facture globale logistique (avec la mutualisation des flux), et des bénéfices en termes d’émission CO². Le démarrage opérationnel devrait avoir lieu dès le mois de juin, pour deux ou trois clients, à Marseille et Bordeaux. A plus long terme, l’objectif est très ambitieux : 35 enseignes sur 45 villes à la fin 2018. L’actionnaire de référence d’Urbismart (et propriétaire de la marque commerciale) est le groupe Affine, la foncière immobilière qui a vendu en décembre dernier sa filiale Concerto European Developer à Kaufman & Broad. JLR
 
   
  Pierre Orsatelli, Jean-Paul Rival
et
Michel Rascol ©JL.Rognon
 
 
 
 
Formation
4-5 juin 2015
Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes
Eurodecision, spécialiste des mathématiques décisionnelles, vous propose une formation intitulée « Méthodes et pratiques de la prévision des ventes » animée par Régis Bourbonnais, Directeur du Master Logistique de l’Université de Paris-Dauphine. Au-delà de la découverte des différentes méthodes de prévision des ventes, les objectifs de cette formation de deux jours sur Paris-La Défense sont d’appréhender les limites et de maîtriser l'utilisation d'un système de prévision afin de vous aider à mettre en place au sein de votre entreprise la technique de prévision la plus adaptée à votre secteur d'activité. Elle peut s’adresser à toutes les fonctions concernées par l'optimisation de la chaine logistique, y compris la production, les achats et le marketing. La méthode pédagogique employée est interactive : afin d’illustrer le séminaire et de démontrer la facilité de mise en œuvre des outils présentés, chaque stagiaire utilisera un ordinateur ce qui lui permettra de résoudre par lui-même les études de cas sur le tableur Excel. Les participants peuvent apporter des historiques de ventes afin de les traiter en commun lors de la formation.
Renseignements 
et inscription.

 
 
Logistique
urbaine
Paris lance
un appel
à projets
La Ville de Paris et l’incubateur Paris&Co, fruit de la fusion de Paris Développement et de Paris Région Lab, ont lancé cette semaine un appel à projets afin de permettre aux entreprises d’expérimenter sur le territoire parisien, en conditions réelles donc, des solutions innovantes en faveur d’une logistique urbaine durable (réduction du bruit et des émissions de CO²). Les PME sélectionnées pourront être financées par le Fonds Paris Innovation Amorçage, créé par la Ville de Paris et BPIfrance. Pour cela, elles devront proposer des actions innovantes à même : d’optimiser les tournées,  de mieux gérer et de mutualiser les stocks, en particulier pour les commerces de proximité, d’améliorer le stationnement et l’occupation de l’espace public pour les livraisons, de réduire les nuisances sonores et les émissions de polluants locaux et de CO² liées à la logistique, d’améliorer la performance de la logistique. Les lauréats seront sélectionnés par un jury constitué d’élus, d’experts et des partenaires de l’appel. Les candidats ont jusqu’à 20 mai pour déposer leurs dossiers, les auditions auront lieu en juin et les résultats seront connus courant juillet. Les partenaires de l’appel sont : CCI Paris Ile-de-France, la CMA de Paris, la CGI, Franprix, Gatmarif, Haropa (Ports de Paris), La Poste, Monoprix, la Saemes, la Semaest, la Semmaris, Sogaris, l’ademe, les pôles de compétitivité Mov’eo, Nov@log, l’ifsttar et le Cerema. PM  
 
 
 
Spécial SITL
Les camions
aux normes
Euro V et VI
ne seraient pas
concernés par
l’élimination
du diesel
dans Paris
Dans le cadre du salon SITL, a eu lieu une Table Ronde
autour du délicat mais très actuel sujet de la logistique urbaine. Alors même que la Ville de Paris lance un appel à projets visant à trouver des solutions aux problèmes de la pollution et du bruit dans la capitale (voir ci-dessus), Hervé Levifve, Conseiller Technique à la Mairie de Paris a détaillé les réflexions et travaux en cours et menés par l’équipe d’Anne Hidalgo. Celle-ci ayant affirmé sa volonté d’éliminer le diesel à Paris,( -50% d’ici 2017 et 0% en 2020), Hervé Levifve a tenu à mitiger le propos indiquant qu’il s’agissait d’un objectif à long terme ne concernant pas les camions conformes aux normes Euro V et VI.
Les PME étant les plus durement touchées par cette mesure, il s’est empressé de rappeler qu’un plan d’accompagnement allait être mis en place avec, en contrepartie de l’acquisition d’un véhicule propre, un  prime à la casse de 3.000 € pour les moins de 2,5t, 6.000 € pour les moins de 3,5t et 9.000 € pour les poids lourds. D’autre part, afin d’alimenter ces véhicules verts, quelque 700 bornes électriques de recharge devraient être implantées, dont une soixantaine de bornes à trois prises et qui seraient déjà en cours de déploiement. 2015 devrait également voir arriver deux stations de GNV, le but étant de quadriller Paris avec quatre à cinq stations situées « à des points cardinaux » à échéance 2020. Enfin, concernant le foncier, Hervé Levifve s’est voulu optimiste malgré le fait que la mairie n’en possède que très peu. « Lorsque nous identifions un espace disponible, nous le mettons à disposition » assure-t-il, « Nous cherchons des solutions mutualisant diverses activités dont la logistique, le tertiaire et la vie de quartier comme c’est le cas à La Chapelle, une zone développée par Sogaris et qui verra le jour en 2017. Nous avons identifié 600 m² aux Halles (ndlr : 1er arrondissement) avec la possibilité d’y développer une activité de cross-docking. Nous lancerons bientôt un appel d’offres, plusieurs acteurs ont d’ailleurs déjà manifesté leur intérêt ». PM
 
 
E-Commerce
C-Discount
s’offre une
4e plate-forme
en IDF
Originaire de la région bordelaise où il compte déjà trois plates-formes logistiques, l’e-commerçant C-Discount a décidé de se rapprocher du bassin de consommation d’Ile de France et d’un point de distribution vers l’international en se faisant construire un site de 40.000 m² à Saint-Mard (77). Il a confié le développement de cette nouvelle plate-forme logistique à Goodman, qui d’ici fin 2015 gèrera en France environ 250.000 m² d’entrepôts dédiés au e-commerce. Ce centre logistique de Saint-Mard, dont la livraison est prévue pour octobre 2015, est situé à 9 km de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle et à 30 km de Paris, avec des accès aisés au périphérique via la N2, ainsi qu’à l’A1 et l’A86 via l’A104. Goodman dispose également des autorisations administratives pour construire à terme deux autres bâtiments de 12.000 m² et 24.000 m². CP  
 
Immobilier
Logistique
CBRE
commercialise
A Park
pour 2017
La société de services immobiliers CBRE vient de lancer la commercialisation d’A Park, un parc d’activités mixte dédié aux échanges internationaux sur près de 27 ha, situé près de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Vont être développés pour être achetés ou loués à partir de 2017 : une plate-forme de logistique/messagerie de près de 30.000 m² sur 8 ha, un parc d’activités PME/PMI de 20.000 m² sur 5 Ha, des bureaux/laboratoires/showrooms pour 100.000 m² sur 10 Ha, sans oublier des hôtels et des résidences hôtelières ainsi que des services et des commerces de proximité. CP
Photo : ©CBRE
 
   
 
Nomination
Frank Sobotka,
nommé DG
de DSV France
et Belgique
La division Air & Sea du groupe danois DSV AS a nommé en qualité de Directeur Général de DSV Air & Sea France et Belgique, Frank Sobotka. Agé de 44 ans ce titulaire d’un Master en logistique obtenu en Allemagne a été successivement « Key Account Manager » au sein de la société Hellmann Worldwide Logistics (Allemagne), puis pendant 8 ans membre de la direction générale de Logwin Allemagne. En 2010, il a été nommé DG de Seafreight en Allemagne et assure la direction générale de la division DSV Air & Sea aux Pays Bas, fonctions qu’il conservera durant son nouveau mandat. Frank Sobotka sera secondé dans sa nouvelle mission par Arnaud Zani, directeur maritime chez DSV Air and Sea France & Belgique depuis 6 ans, aujourd’hui nommé en tant que DG délégué en charge des opérations ainsi que pour le développement commercial par Stéphane Suquet, directeur national des ventes de la division en charge depuis deux ans.  DSV compte 11 agences réparties sur l’ensemble du territoire national, animées par plus de 250 collaborateurs dont 35 déclarants en douane. JPG  
   
  Frank Sobotka & Arnaud Zani  
 
Traçabilité
Oceasoft lance
le capteur
jetable
Oceasoft, concepteur montpelliérain de capteurs intelligents et connectés, lance Atlas, un capteur à usage unique. Destiné au transport de produits thermosensibles, et au milieu de la santé en particulier, ce petit appareil à peine plus gros qu’une clef USB enregistre la température (d’un colis ou d’un produit, au choix) à intervalles réguliers et définis par l’utilisateur. Il est capable de communiquer avec un smartphone ou une tablette fonctionnant sous iOS ou Android et envoie, en Bluetooth, ses données sans avoir à ouvrir le contenant, permettant ainsi plusieurs lectures sans risquer de réchauffer le contenu. L’application OceaView affiche alors les données sur le téléphone de l’utilisateur et renvoie instantanément en 3G ces mêmes données ainsi qu’une indication du lieu et de l’heure de la lecture vers une boite GoogleDrive ou Dropbox. Il n’est donc plus nécessaire de contacter celui-ci pour l’informer de l’arrivée de la marchandise, ni d’ailleurs de lui renvoyer un carton plein de capteurs à la fin de la semaine ou du mois. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
3 avril 2015


AVRIL
2015

Mercredi 8
Séminaire
AMBER ROAD
« Commerce
International
et Grand
Export »

Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 18h
Les Salons de
l’Aéro-Club
de France
Paris
16e


JUIN 2015

Jeudi 4
et vendredi 5

Formation
EURODECISION
« Méthodes et
pratiques de la
prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense
(session sui
vante
8-9 octobre)