Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Nomination
Stéphane
Crosnier,
Responsable
Stratégie des
Opérations
chez
Accenture

Stéphane Crosnier accède au poste de responsable de l’activité Stratégie des Opérations d’Accenture pour la France. Avec plus de 20 années d’expérience dans le domaine de la Supply Chain, d’abord dans l’industrie puis dans le conseil (dont 12 années chez Accenture), Stéphane Crosnier a maintenant la responsabilité des équipes de conseil en stratégie des Opérations (Supply Chain, Achats, Manufacturing, Excellence Opérationnelle, Cycle de Vie Produit & Innovation) d’Accenture en France. Il prend également en charge les offres autour du digital dans la Supply Chain au niveau monde. « Nos clients s’interrogent de plus en plus sur l’impact du digital sur leurs opérations, de même que sur les enjeux d’une Supply Chain globale plus responsable en termes de ressources et d’environnement », observe-t-il. « Pour répondre à ces attentes, nos équipes, spécialisées dans la stratégie des opérations, combinent des expertises fonctionnelles, sectorielles et technologiques. Elles accompagnent les clients et les aident à définir des stratégies apportant une rupture en termes de performance dans la Supply Chain ». JPG  
 
 
 
Gestion
du transport
Akanea adapte
son architecture
au mode Saas


L’éditeur français Akanea Développement inaugure une nouvelle architecture technologique avec  la nouvelle version de son progiciel de gestion du transport, TMS V14, présentée la semaine dernière sur la SITL 2015. « L’objectif principal est de pouvoir répondre, y compris en mode Saas, à 100%  des problématiques de connectivité en temps réel, de mobilité avec l’ouverture sur les smartphones et les tablettes, de traçabilité de nos clients transporteurs » déclare Arnaud Martin, Directeur du développement de marchés d’Akanea. Pour son offre Saas sur cloud privé (qui démarre à partir de 36€ par mois et par utilisateur), l’éditeur s’appuie d’ailleurs sur un partenariat industriel avec un professionnel de l’infogérance, LinkByNet. Parmi les nouveautés fonctionnelles de la v14 figurent également un grand nombre de workflows pré-paramétrés (enchaînements automatiques de tâches déclenchées en fonction du contexte) selon divers  scénarios d’exploitation correspondant aux métiers de la messagerie, de l’express, de l’affrètement, et du transport de lot. Par ailleurs, dans la lignée de sa Station Chargeur, Akanea propose également en mode Saas (à l’usage, sans tenir compte du nombre d’utilisateur) une Station Confrère qui permet de garantir la chaîne de traçabilité lors de la remise de fret à un sous-traitant. JLR
 
   
  Philippe Grassi, Président d'Akanea Développement (à gauche), et Arnaud Martin, Directeur du Développement des marchés (à droite).  
 
Cercle
Prospectif
de la SC
L’innovation
fait recette !

Pour son 1er anniversaire, le Cercle Prospectif de la Supply Chain organisé hier matin par Deloitte, en partenariat avec Supply Chain Magazine, a fait salle comble ! En effet, 24 Directeurs des Opérations, VP-SC ou Directeur SC ont souhaité participer à cette cession sur le thème : « La Supply Chain au cœur de l’innovation : créateur ou simple vecteur ? ». De sorte que pour faciliter les échanges, les participants ont été répartis en deux salles, à l’issue d’une présentation commune orchestrée par Jean-Marc Liduena, Senior Partner Deloitte Monitor. En guise d’introduction, l’orateur a bousculé quelques idées reçues : « Les meilleures croissances dans les entreprises sont organiques, bien avant de reposer sur le lancement de produits miracles ! ». Et de poursuivre : « Innover, ce n’est pas brainstormer ou penser « out of the box », c’est travailler mieux ce qu’il y a à faire. C’est créer une nouvelle offre de business pérenne ». Et de citer une étude montrant que sur un panel de sociétés dont la performance a été mesurée à travers la hausse de leur cours de bourse, 10% de leurs efforts ont porté sur l’innovation produit contre 70% sur des améliorations de best practices financières, logistiques, etc. sur leurs marchés actuels. Doblin, cabinet d’analyse acquis par Deloitte, recense ainsi 10 axes d’innovation : le modèle de profit, le réseau, la structure, les process, la performance produit, le système avec le produit, le service, le canal de distribution, la marque et l’engagement consommateur. « La plupart des innovations se focalisent sur les produits, mais travailler sur les autres dimensions permet de se différencier », assène Jean-Marc Liduena. CP
Photo : Jean-Marc Liduena, Senior Partner
Deloitte Monitor ©C.Polge
 
 
 
 
Cercle
Prospectif
de la SC
(suite)
Innover,
l’affaire
de tous
Cette vision de l’innovation a séduit l’auditoire qui l’a trouvée plutôt « rassurante ». Les participants définissent deux types d’innovations : celle de tous les jours et celle de rupture. Ils considèrent ainsi que la première doit impliquer un maximum de collaborateurs, tandis que celle de rupture doit plutôt être portée par la Direction Générale, via une éventuelle cellule de veille/innovation. « La difficulté est surtout de mettre en pratique les bonnes idées dans des délais courts», souligne un participant. Mais y parvenir est gratifiant pour tous : « Mobiliser, c’est aussi valoriser », résume un Directeur SC. La responsabilité du SC Manager en la matière serait ainsi de challenger, de motiver et d’amener chacun à s’impliquer davantage en apportant la richesse de ses observations, idées, avis... Si certains admettent avec honnêteté que les salariés apportant de nouvelles idées sont censés le faire en dehors de leurs horaires de travail, d’autres sociétés aménagent des temps dédiés (ex : vendredi après-midi ou affectation d’un pourcentage de l’activité globale) en faisant confiance à leurs collaborateurs pour qu’ils l’emploient à bon escient. Quoiqu’il en soit, ce travail doit être effectué en continu, dans une sorte de « culture de l’innovation », car comme le fait remarquer un Directeur SC : « L’innovation ne se programme pas ! ».
Le prochain RDV sera le 18 juin sur le thème : « Supply Chain digitale : quelles sont les meilleures stratégies pour libérer le potentiel associé ? ». CP
 
   
  L’un des deux groupes de travail ©C.Polge  
 
Combiné
rail route
Les Transports
TAB vont tester
le GNV



Jean-Claude Brunier, PDG des Transports TAB (Transport Auto Brunier) a annoncé la semaine dernière sur la SITL qu’il avait l’intention de tester dès le mois de mai le pré et post acheminement en camions roulant au GNV (gaz naturel véhicule) pour les caisses mobiles qui traversent la France par train dans le cadre d’un service proposé par sa filiale de transport combiné rail-route T3M. « Nous allons commencer l’expérimentation auprès de nos clients demandeurs, en implantant dans un premier temps des stations de distribution à l’intérieur de nos terminaux, à Valenton et Bonneuil en région parisienne avec l’intention de généraliser le dispositif à terme à l’ensemble de nos terminaux » a-t-il indiqué, en précisant que l’objectif était de vendre le service au même prix qu’actuellement (avec pré et post acheminement en camions à moteurs diesel). JLR
Photo ci-contre : Jean-Claude Brunier, PDG
des Transports TAB ©JL.Rognon
 
 
 
 
 
Précision
Un camion
électrique
de 18 tonnes
chez
les Helvètes
Dans notre dossier sur la fin du « tout diesel » du dernier numéro de Supply Chain Magazine, nous constations que l’offre commerciale concernant les camions électriques restait très limitée en termes de tonnage et d’autonomie, avec aucun véhicule de plus de 12 t, avec un rayon d’action limité à 100 km. C’est vrai si l’on se limite à l’offre catalogue des constructeurs, mais il existe en Suisse un camion électrique de 18 t développé par la société helvète E-Force One, sur une base d’Iveco Stralis. L’engin, qui pourrait dans certaines conditions atteindre une autonomie de 300 km, a été développé en 2013 dans le cadre d’un projet pilote dans la région de Zurich avec la Coop et la brasserie Feldschlösschen. Plus récemment, il a également été utilisé par le logisticien allemand Ludwig Meyer Logistics dans la région de Berlin.
Merci à Eric Blanchard, l’un de nos lecteurs, de nous avoir alerté, en nous précisant par ailleurs qu’au contraire de la France, la Suisse exonère de toutes taxes l’achat et l’utilisation des véhicules utilitaires électriques, et en subventionne une partie. JLR
 
   
 
Immobilier
Gazeley loue
5.000 m²
à SMCP sur
Marly la Ville
L’investisseur IDI Gazeley, filiale de Brookfield Logistics Properties,  annonce la prise à bail de la dernière cellule disponible de son site de Marly la Ville par la société SMCP.  L’entrepôt logistique de 18.600 m² livré fin décembre 2014 qui était loué au trois quarts par la société Relay France accueillera donc à partir du 1er juin 2015 un deuxième locataire, le groupe SMCP, un groupe français d’envergure internationale spécialisé dans le prêt à porter haut de gamme. 
Celui-ci disposera d’une cellule d’entreposage de 5.000 m² ainsi que de 195 m² de bureaux. L’entrepôt est situé sur la commune de Marly-la-Ville (95) et bénéficie d’un accès direct à l’autoroute A1 (Paris-Lille). PM
 
   
 
Formation
continue
L’Aftral
s’agrandit
à Albi…
Aftral (anciennement AFT-Iftim Formation Continue) ouvre un centre de formation sur une surface plus grande et plus moderne à Lescure-d’Albigeois. Cette nouvelle structure permet d’élargir son offre. En effet, l’organisme  propose désormais des formations en transport sanitaire (Diplôme d’Etat Ambulancier et Auxiliaire ambulancier). Par ailleurs, à la rentrée de septembre, le centre d’Albi ouvrira sa première section d’apprentissage : un CAP Conducteur Routier de marchandises en 1 an. « C’est un dispositif d’alternance qui correspond parfaitement aux besoins des entreprises et qui donne la possibilité à des jeunes bien formés d’accéder à notre profession », a déclaré, au cours de l’inauguration du 8 avril dernier, la présidente du Comité Régional de la formation professionnelle Transport-Logistique de Midi-Pyrénées, Valérie Jimenez. Ouvert depuis novembre 2014, le centre d’Albi a vu sa capacité d’accueil passer de 40 à 100 stagiaires. Placée sous la direction de Jean-Claude Bégué, l’équipe Aftral d’Albi se compose de 4 autres personnes, dont 3 formateurs plus deux autres dès septembre 2015. Ils auront en charge la section CAP conducteur routier de marchandises. JPG  
   
 
Formation
… et
Promotrans
prend
de l’ampleur
à Meaux
Le groupe Promotrans s’est implanté à Meaux (77)
il y a plus de 10 ans avec le rachat d’une auto-école. A l’époque l’équipe était constituée de 4 personnes. L’organisme, qui depuis a connu une croissance constante a déménagé et inauguré, en mars dernier, un tout nouveau centre de formation. Il comprend : 10 salles de cours, une zone de manœuvres professionnelles avec un quai niveleur, trois pistes de conduite, un parc de neufs véhicules légers, lourds,  super lourds et autocars, un entrepôt de 1.000 m² avec palettier (chargement grande hauteur 12 mètres), un parc de quatre chariots élévateurs répondant au référentiel CACES 1.3.5 et un équipement complet pour les formations en préparation de commande (zone de picking, douchettes, système à commande vocal, etc).
L’équipe compte désormais 18 personnes (direction, administratif, commercial, pédagogique…) prêtes à renseigner, accompagner et former. PM
 
   
 
Vidéo
sécuritaire
Geutebrück
met le turbo
avec
sa nouvelle
version
Souvent l’information sécuritaire provient de divers systèmes. G-SIM permet d’avoir une vue d’ensemble de tous les systèmes raccordés et de tous les sites. La nouvelle version, désormais disponible, opère trois fois plus vite grâce à ses 64 bits et à une montée en puissance GPU ! « Et parce que les hautes exigences liées à la visualisation des processus et à la gestion des informations sécuritaires ne dépendent pas de la taille de l’installation, nous disposons aussi de G-SIM Express, un intéressant set de démarrage accessible à tous » affirme le fabricant. G-SIM répond aux hautes exigences liées à la représentation graphique, à la visualisation des processus et à la gestion d’alarmes et à la documentation. La toute dernière version assure dès maintenant un processus de traitement d’image trois fois plus rapide en termes de vision de l’image en temps réel et lors de l’affichage des images enregistrées. A noter que les fenêtres d’écran peuvent être personnalisées par glisser-déposer avec des plans dynamiques et des éléments graphiques en fonction du statut, par exemple pour visualiser les stades du processus. Une gestion complète des utilisateurs permet de limiter l’accès aux images et aux actions en fonction des tâches de chacun. JPG  
   
 
Distribution
Une nouvelle
génération
de logiciel
collaboratif
sur Microsoft
Azure
TXT Retail annonce le lancement d’une nouvelle version de son logiciel de Collaboration Supply Chain : TXTChain 6.0, disponible sur Azure. Ce produit couvre tous les aspects de la collaboration relative à la production, aux stocks et à la logistique entre une entreprise et ses partenaires internationaux. Cette nouvelle version utilise des briques qui se mettent à jour dynamiquement en fonction de l’avancement des activités. Cette interface est plus interactive permettant ainsi aux utilisateurs d’appliquer facilement des filtres, de sélectionner, modifier des ordres ou des vues en fonction des tâches à effectuer. Des indicateurs et tableaux de bord intuitifs mettent également en avant les situations critiques, que les utilisateurs peuvent pointer facilement pour naviguer dans les détails, visualiser toutes les données et mettre en place les actions correctives appropriées. La solution est conçue pour la mobilité et adaptée à tous les appareils connectés grâce à la technologie HTML5. Cela pour permettre aux utilisateurs de mieux gérer et contrôler en temps réel leurs livraisons, le statut des commandes ou des marchandises en transit. L’éditeur estime que cette version sur Azure marque une étape importante en terme d’accessibilité, d’évolutivité et de coût total de possession. JPG  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
10 avril 2015


AVRIL
2015

Mercredi 8
Séminaire
AMBER ROAD
« Commerce
International
et Grand
Export »

Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 18h
Les Salons de
l’Aéro-Club
de France
Paris
16e


JUIN 2015

Jeudi 4
et vendredi 5

Formation
EURODECISION
« Méthodes et
pratiques de la
prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense
(session sui
vante
8-9 octobre)




JUILLET 2015

Jeudi 9
FORUM D'ÉTÉ
SCMagazine
En partenariat
avec
ESCP Europe
« La Green
Supply Chain
Avons-nous encore
le choix ? »

De 8h45 à 18h
ESCP, Paris 11e
INSCRIPTION :
à partir
du 1er juin