Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Prestataires
logistiques
Dartess
modernise
son site de
Blanquefort

La société Dartess, spécialisée dans la logistique du vin et spiritueux en région bordelaise, lance la semaine prochaine un programme de travaux de 2,5 M€ sur une durée de 10 mois pour adapter et moderniser le site historique qu'elle exploite à Blanquefort. Le bâtiment de 40.000 m², qui date de près de 40 ans, abrite aujourd'hui deux activités, l'une de conditionnement (cuverie et lignes d'embouteillage sur 15.000 m²), l'autre de logistique (sur 25.000 m²). Cette partie entrepôt logistique va être mise en conformité avec les réglementations ICPE 1510 (nouvelles portes de quai, murs coupe-feu, cellules de 6.000 m², réfection des systèmes de traitement des fluides). Les travaux portent également sur le renforcement de la sécurisation du site (vidéosurveillance, contrôles d'accès), le réaménagement des espaces de circulation (y compris la réfection de la cour de 18.000 m²) et la modernisation des bureaux. Dartess, filiale du groupe Tesson, a réalisé en 2014 un CA d'environ 15 M€, avec un portefeuille de 250 clients actifs et 150 millions de bouteilles expédiées. « Nous travaillons avec 150 des 400 négociants bordelais, certains nous confient 100% de leur logistique, d'autres une partie seulement ou font appel à nous pour de la logistique de débord » nous a indiqué Frédéric Lantéri, Directeur Général de Dartess. Sans oublier les e-commerçants (comme vente privées, C-Discount ou encore 1jour1vin), qui représentent en 2014 pour Dartess un total de 800.000 commandes traitées pour 8 à 9 M de bouteilles expédiées. La société, dont le business-plan table sur un accroissement du CA de 1 M€ en 2016 et 2017, n'exclut pas des opérations de croissance externe, soit vers d'autres zones géographiques, soit pour développer un service de ramasse de vin sous température dirigée. JLR
Photo : Frédéric Lantéri, Directeur Général de Dartess
 
 
 
 
Fluvial
Le groupe
Rhenus
acquiert
la CFNR
Le groupe Rhenus a signé un contrat d'achat des activités de transport fluvial de la Compagnie Française de Navigation Rhénane (CFNR). Cette entreprise dont le siège social est à Strasbourg, est spécialisée dans le transport fluvial sur le Rhin et ses affluents. Elle dispose d'agences sur le Rhin, la Moselle et sur les canaux du Nord de la France. Ses implantations sont situées à Thionville, Dunkerque, Strasbourg, Dordrecht, Kehl, Ludwigshafen et Anvers. Créée en 1924, elle couvre tous les maillons de la chaîne de livraison des marchandises en vrac ou des colis lourds, de la manutention au stockage en passant par l'expédition et le transport par voie maritime ou routière.
« Avec cette acquisition, nous voulons renforcer nos
activités commerciales dans le Nord et l'Est de la France, ainsi que le long du Rhin et de la Moselle. Comme une grande partie des transports de vracs solides français que nous organisons se font aussi dans les pays européens voisins, les activités de la CFNR complètent les trafics existants de Rhenus Transport »
, commente Thomas Maassen, DG de Rhenus Port Logistics. A noter qu'en février dernier, Rhenus avait déjà repris l'opérateur de transport fluvial serbe CFND, filiale de CFNR, afin d'étendre son engagement dans la région du Danube. JPG
 
   
 
INVITATION
(dernier rappel)
La planification :
du S&OP à
l'ordon-
nancement,
avec les
témoignages
d'Essilor
et de Daher
Dynasys et Siemens Industry Software vous invitent mercredi 3 juin à l'Hôtel du Louvre pour une matinée de conférences et d'échanges sur le thème : « La planification : du S&OP à l'ordonnancement (différences et complémentarités) avec le témoignage de Saber Mahjoub, WW Supply Chain Planning d'Essilor qui interviendra sur « optimisation des stocks et de la capacité ». Témoignage également de Thierry Guillaume, Chef de Projet Méthodes Supply Chain de Daher, qui évoquera un projet de planification à capacité finie. Au cours de cette matinée les experts de Dynasys et de Siemens Industry Software apporteront leur propre éclairage. Cet événement est organisé en partenariat avec Supply Chain Magazine.
Programme complet
et inscription en ligne.
 
 
 
 
Chariot
Fenwick stabilise
le mât de ses
« rétrac »

Fenwick (Groupe Kion) équipe sa gamme de chariots
à mât rétractables R14 - R 20 (1,4t à 2t) d'un système nommé « Contrôle Dynamique du Mât » ou DMC, une fonction similaire à l'Active Load Stabilization (ALS) sortie un an plus tôt chez la marque Still (groupe Kion également) et qui réduit donc les oscillations du mât à grande hauteur. « La tendance du marché qui vise à augmenter les surfaces de stockage dans les entrepôts en allant de plus en plus haut continue de progresser », déclare Laurent Hanser Chef de Produits Magasinage. En effet, selon Fenwick, 52% des « rétrac » ont actuellement une capacité de levée de plus de 8m contre seulement 38% il y a 10 ans, les constructeurs se devant de faire face à cette nouvelle donne. Concrètement, lorsque la charge est montée à plus de 7m, les R14 - R 20 ayant une capacité de levée de 13m, le système entre en action et limite les oscillations. Une fonction qui génère un gain de temps, non seulement à la pose, mais également lors de la récupération d'une palette mal positionnée dans le rack suite aux mouvements intempestifs du mât. La fonction hydraulique conventionnelle est ainsi remplacée par un actionneur unique, entièrement électrique, qui procure une très grande précision des mouvements du berceau, ainsi qu'une meilleure gestion de l'énergie embarquée. « Cette innovation technologique est attendue par nos clients opérateurs logistiques car elle répond à leurs exigences toujours plus grandes en matière de productivité, de sécurité et de qualité de leur prestation », explique Christian Sauzin Directeur Marketing de Fenwick. PM
 
   
 
Manutention
Transitic
propose
une solution
WCS
de supervision
et pilotage
à distance et
en temps réel
Transitic a développé un module WCS qui permet d'interagir à distance avec les équipements d'une plate-forme automatisée et de contrôler ses performances grâce aux analyses statistiques. Ce module WCS est disponible depuis n'importe quel smartphone, tablette ou PC du marché. Le responsable du site a donc la possibilité de visualiser et d'accéder à distance à chaque section de l'installation, grâce à une caméra. De ce fait, il est également possible pour les opérateurs, le personnel de maintenance ou encore les responsables logistiques de réaliser une intervention ou un contrôle rapide des flux de pièces. Les outils d'analyse des données sont fournis en standard et peuvent aussi être paramétrés selon les besoins. Ainsi, il est possible à partir du nombre d'articles traités par tel ou tel poste de travail d'allouer les ressources adéquates pour maintenir ou augmenter les cadences puis de mesurer dans le temps l'incidence réelle de cet ajustement sur la production. L'exploitation des données permet (par exemple) de mesurer l'incidence d'une panne sur la production. Située à Lesquin depuis plus de 20 ans, la société Transitic est spécialisée dans la conception et l'installation de convoyeurs aériens, solutions de stockage, systèmes de finition et machines de tri haute cadence. JPG  
   
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  


Espagne
Ulma
automatise
l'entrepôt
barcelonais
de Consum
Consum, 7ème distributeur en Espagne (3,9% de part de marché), a réalisé en 2014 une croissance de 5,6% atteignant 1,943 Md€. Pour accompagner cette ascension, l'entreprise (qui fonctionne sur un modèle coopératif) a ouvert en 2014 un nouvel entrepôt de 27.000 m² dans la zone franche de Barcelone. Dédié à l'entreposage de produits secs alimentaires et non-alimentaires, ce bâtiment devait, non seulement permettre de mieux desservir les quelques 175 magasins de la région, mais également faciliter la gestion d'un nombre de références en augmentation ainsi que la réduction globale des stocks et donc la maitrise des coûts. L'entreprise s'est donc tournée vers Ulma, concepteur espagnol de système d'automatisation, qui a installé un transstockeur de 23 m de haut, couvrant une surface de 2.200 m² et d'une capacité de 4.000 palettes. « Ce transstockeur est une première en Europe, voire dans le monde : il est capable de stocker et gérer des palettes complètes, des demi-palettes et des quarts de palette » précise José Manuel Lucio, Directeur Commercial Ulma France et Espagne. Vous pourrez prochainement découvrir dans les moindres détails cette installation ultra-moderne et novatrice dans un prochain numéro de Supply Chain Magazine. PM
Photo : © P.Monceaux
 
   
 


USA
Amazon
recrute 6.000
préparateurs
de commandes
Afin de répondre à une demande croissante, Amazon s'apprête à recruter quelque 6.000 préparateurs de commandes dans ses entrepôts nord-américains. « Ces nouveaux employés pourront interagir avec l'état de l'art de la technologie lors de leurs opérations quotidiennes. Non seulement Amazon offre de bons salaires et avantages sociaux mais nous encourageons nos collaborateurs à progresser dans leur carrière » déclare Mike Roth, Vice-Président des Opérations pour Amazon North America. 19 centres de préparations de commande, répartis sur la moitié Est des USA, sur les plus de 50 que compte le N°1 mondial du e-commerce, sont concernés par cette vague d'embauches. PM  
 


Norvège
Kloosterboer
étend
ses activités en
Scandinavie
Vendredi dernier, le prestataire logistique Kloosterboer a finalisé l'acquisition de Mosseporten Frysehotell AS à Moss en Norvège. Cette opération lui permet de développer de manière significative ses services aux clients dans les pays nordiques. L'entrepôt frigorifique de grande hauteur dispose d'une superficie de 8.500 m², pour une capacité de 20.000 emplacements palettes. Il est situé à proximité du port de Moss, à environ 60 kms d'Oslo. En service depuis 2009, il serait l'un des plus grands et plus modernes entrepôts frigorifiques du pays. Ce site à la particularité d'être construit dans la montagne. Suite à cette acquisition la société devient Kloosterboer Norway AS. JPG  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
29 mai 2015


JUIN 2015

Mercredi 3
Séminaire
DYNASYS
Supply Chain
Performance

« Planification :
du S&OP
à l'ordonnan-
cement »

Retour
d'expérience :
Daher et Essilor
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Hôtel du Louvre
Paris
1er


Jeudi 4
et vendredi 5
Formation
EURODECISION

« Méthodes et
pratiques de la
prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense
(session sui
vante
8-9 octobre)



Jeudi 4
Conférence
CEREZA
« Les solutions
de traçabilité
dans le transport :
enquête et
témoignage »

Témoignages :
IER Blue Solutions
Gefco
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Eurosites George V
Paris 8e



Vendredi 12
Conférence
SCMagazine
et Master
Supply Chain
« International
Trade
Compliance »

Partenaire :
DDS Logistics
De 14h00 à 17h00
Université
Paris-Dauphine



Mercredi 17

Olasi – Nantes
« Les enjeux de
la Supply Chain
collaborative »

Organisé avec
le Pôle Achat SC
Atlantique
Partenaires :
Aslog, CDAF, EMC2,
Nov@log
et SCMaga
zine



JUILLET
2015

Jeudi 2
Matinée Colibri
« Table ronde :
Supply Chain »

Retour
d'expérience :
Novacyl
et Tesa
Partenaire :
SCMagazine
De 9h00 à 12h00
Château
de Montchat
Lyo
n


Jeudi 9

FORUM D'ÉTÉ
SCMagazine
En partenariat
avec
ESCP Europe
« La Green
Supply Chain
Avons-nous
encore
le choix ? »

De 8h45 à 18h
ESCP, Paris 11e
INSCRIPTION :
à partir

du 1er juin