Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Chargeurs et
transporteurs
s'engagent pour
le climat
Le 20 mai dernier la Ministre de l'écologie, l'Ademe e tl'AUTF ont lancé « Fret 21 », une démarche à l'initiative de « chargeurs » visant à réduire les émissions de CO² générés par le transport de marchandises (1). Avec l'ambition d'atteindre 1.000 entreprises signataires d'ici 2020 elle rejoint « Objectif CO² » lancé voici 6 ans par les transporteurs. Il convient de saluer cet œcuménisme en faveur d'un transport moins polluant, d'autant qu'il repose sur la base du volontariat et d'un engagement réel, tant au niveau de la mise en œuvre que des résultats. Rappelons que le secteur des transports représente en France 32% de la consommation d'énergie finale (Chiffres 2013) avec 70% de la consommation des produits pétroliers et 36% des émissions de CO². Les actions sur lesquels les signataires de « Fret 21 » s'engagent concernent tant la motorisation des véhicules que l'optimisation des chargements, des kilomètres parcourus ou encore du mode de conduite. Le Forum d'Eté, qui aura lieu le 9 juillet prochain à ESCP-Europe (2), reviendra assez largement sur les réductions des gaz à effet de serre dans le domaine du transport de marchandises, mais aussi sur les autres segments de la Supply Chain (implantation des sites, conception des bâtiments, gestion des entrepôts, recyclage des produits...). Loin d'imaginer qu'il suffira d'un colloque et de quelques chartes écologiques pour résoudre les problèmes de la planète, il n'est pas interdit de considérer que c'est tout de même un bon début. JPG
1) 9 entreprises « chargeurs » se sont engagées à réduire sur une période 3 ans leurs émissions de CO² générées par le transport de leurs produits. L'AUTF viendra présenter Fret 21 à l'occasion du Forum d'été.
2) Ouverture des inscriptions et programme complet du Forum d'été « Green Supply Chain » à partir de demain.
 
 
 
 
Résultats
Eurodislog
poursuit
sa croissance
en 2014
La croissance s'est poursuivie en 2014 pour Eurodislog qui annonce un chiffre d'affaire en croissance de 15%. Par ailleurs Les perspectives 2015 du spécialiste de la logistique publi-promotionnelle (PLV) et du e-commerce sont prometteuses grâce au gain de 6 nouveaux contrats depuis le début de l'année. « La montée en puissance de la solution de stockage déportée (voir Newsletter N° 2006) contribue fortement à cette croissance », nous a confié Julien Da Costa Noble, Président de l'entreprise. JPG
Photo : Julien da Costa Noble, président d'Eurodislog
 
 
INVITATION
« International
Trade
Compliance »
Il ne reste plus
que 30 places
pour la
conférence
du 12 juin
à l'université
Paris-Dauphine
Vous êtes déjà 250 inscrits et il ne reste plus qu'une trentaine de places pour la conférence qui aura lieu à l'université Paris-Dauphine le vendredi 12 juin à partir
de 14 heure sur le thème : « International Trade Compliance ». Comment s'y prennent les directeurs Supply Chain pour s'affranchir des évolutions réglementaires (fiscalité, douane, RSE, règlements spécifiques...) au niveau mondial et éviter les pièges du commerce international ? Font-ils appel à des spécialistes (internes ou externes) pour gérer les multiples modifications et mettre à jour des bases de données ? Comment sont-ils alertés sur les conséquences et les opportunités de tel ou tel changement ? A quel moment ont-ils recours à un 4PL ? Comment établir un référentiel de connaissances ? Pour faire évoquer ces sujets : Anne le Rolland, PDG d'Acte International, Paul-Simon Tomas, Country Manager d'Amber Road, Jean-Christophe Cuvelier, Directeur Conseil et Business d'Alis-International, Manal Sakr, Director Trade Compliance Europe d'Expeditors, Nicolas Colpin, Regional Manager Sales & Account Management d'Expeditors France, Jérôme Bour, PDG de DDS Logistics et la participation de nombreux directeurs Supply Chain qui réagiront et apporteront leurs témoignages. Ouverture de l'après-midi : Régis Bourbonnais, Directeur du Master Supply Chain de Paris Dauphine. Débat animé par Jean-Philippe Guillaume de Supply Chain Magazine. Nous vous rappelons que cette conférence est gratuite. Elle sera suivie d'un cocktail. Si vous souhaitez y participer il est encore possible de s'inscrire. !
Programme complet
et inscriptions.
 
 
 
 
Prestataires
logistiques
Nippon Express
France
s'intéresse
au secteur
aéronautique

Le prestataire Nippon Express France annonce qu'il a reçu cette année une double certification de la part de l'organisme Bureau Veritas : d'une part la conformité à la norme de système de management de la qualité ISO 9001, et d'autre part l'obtention de l' EN 9120, qui atteste de la fiabilité et de la qualité des prestations pour les secteurs d'activités aéronautiques, spatiales et de défense. Cette dernière certification lui permet d'être référencée sur la base de données mondiale OASIS (On Line Aerospace Suppliers Information System), alors que la filiale française du prestataire nippon était jusqu'à présent principalement positionnée sur les secteurs automobile, high tech, chimie, agro-alimentaire, santé, et mode.« Notre performance et la satisfaction de nos clients étant au coeur de notre métier, ces normes nous reconnaissent comme un partenaire fiable et nous ouvrent encore plus à l'international, avec un avantage certain sur nos concurrents » a déclaré Bunyu Watanabe, Président de l'entreprise de Nippon Express France. La société, dont le siège social est basé à Roissy (entrepôt sous douane de 7.200 m2 dans la zone Cargo 4), avec des agences à Toulouse et Lyon, a réalisé en 2014 un CA de 38 M€ (65% fret aérien, 18% stockage et distribution, 10% fret maritime). JLR
Photo : Bunyu Watanabe, Nippon Express France
 
 
Douane
Conex,
premier
certifié DSDT
L'éditeur français Conex, spécialisée dans les logiciels pour le traitement et la transmission électronique des déclarations douanières, a obtenu la première certification DSDT (référence n° DSDT-001) auprès de la direction générale des douanes pour sa solution ICS via Conex. La DSDT anticipée, ou Déclaration Sommaire de Dépôt Temporaire, est un nouveau dispositif qui vient renforcer en France le système de contrôle des importations ICS (Import Control System), qui existe au niveau européen depuis le 1er janvier 2011. La DSDT anticipée, qui sera obligatoire à partir du 15 septembre 2015, concerne les marchandises déchargées sur le territoire national quand la France n'est pas premier point d'entrée de l'UE. C'est une déclaration qui doit être transmise par anticipation aux douanes françaises (pour analyse de risque) par le transporteur ou son représentant et qui contient les données de l'ENS (entry summury declaration) ainsi que le n° de l'autorisation de dépôt temporaire, la localisation des marchandises, le statut douanier et le code du bureau de déchargement. C'est au titre de prestataire de solution EDI que Conex a été certifié par la direction générale des douanes. JLR  
 
Analyse
prédicitive
PTC met du
Big Data dans
son moteur
PTC, éditeur américain spécialisé notamment dans la gestion du cycle de vie des produits, depuis leur conception jusqu'à l'approvisionnement et le service, rachète la société ColdLight pour un montant d'environ 105 M$. Cette dernière a développé une plateforme d'analyse prédictive automatisée dénommée Neuron, adaptée aux flux massifs de données (Big Data). L'idée de PTC est de combiner Neuron avec sa plate-forme IoT ThingWorx de développement d'applications basées sur l'Internet des objets (IoT) pour mieux accompagner ses clients dans les secteurs de l'industrie, de la santé, du multimédia et du textile (détection et prévision de défaillances, modélisation de corrélations, suggestion de solutions et hiérarchisation des recommandations en fonction des contraintes de coût). JLR  
 
Immobilier
logistique
Une nouvelle
plate-forme
pour le groupe
SMCP
Prologis annonce aujourd'hui la location d'une surface logistique de 18.630 m² dans le bâtiment 1 de son Parc de Vémars pour le compte du Groupe SMCP, acteur majeur du prêt-à-porter qui regroupe les marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot. Dans le cadre du développement de son activité commerciale et compte tenu de son projet de développement de 20% d'ouvertures de boutiques, le groupe SMCP utilisera ce bâtiment pour ses activités logistiques dédiées aux nouvelles collections de prêt-à-porter : stockage, gestion et distribution des produits des nouvelles collections auprès des 975 points de vente à l'international, installation d'une mezzanine et de convoyeurs spécialisés pour la circulation de vêtements sur cintres et de racks de stockage pour traiter les pièces pliées.
L'objectif : augmenter la production et la capacité de stockage et rationaliser les flux. JPG
 
 
Messagerie
STG renouvelle
avec Michelin
Fin 2014, Michelin décidait de revoir ses flux logistiques
et annonçait son intention de fermer six magasins généraux en France dont celui de Chateaubourg (35). Présent à quelques kilomètres de là, STG, prestataire spécialisé dans la messagerie industrielle (jusqu'à 1t ou 4 m³) et palettisée (1 à 3 palettes) et partenaire du manufacturier depuis 18 ans, a été sélectionné pour reprendre la distribution des pneumatiques sur l'ouest de la France pour les quatre prochaines années. A cette occasion, le groupe STG prévoit d'agrandir sa récente plate-forme de Noyal sur Vilaine (35) qui passerait de 7.000 à 12.000 m².
Il fournira d'autre part à son client un outil de traçabilité complet offrant une visibilité sur le web, via des codes d'accès personnalisés, des informations remontées par les chauffeurs. Fondé en 1949 sous le nom de Société des Transports Gautier, STG est présent dans la France entière via un réseau de 31 plates-formes, compte 3.500 salariés et réalisé un CA d'environ 350 M€. PM
 
   
 

Nouvelle
techno
Inconso
développe
une application
de réalité
augmentée
pour
l'emballage

La société Inconso présente la première solution informatique interne visant à soutenir les processus d'emballage dans l'entrepôt. Développé pour les systèmes iOS, Android et Windows, cette application se connecte avec les systèmes back-end et propose un certain nombre de fonctions pour une augmentation de l'efficacité de la gestion d'entrepôt et du transport. Le processus d'emballage est reconnu au moyen d'une caméra, intégrée au dispositif que l'on veut. Soit avec des lunettes de données, un smartphone ou une tablette, le produit à emballer est reconnu automatiquement par l'application et est enrichi par les données du système backend. Une fois que la marchandise a été détectée, l'application prend en charge l'utilisateur dans le choix et le positionnement. Les contenus numériques (texte, HTML, image, vidéo ou représentations 3D) sont affichés sur les marchandises destinées à être emballés et peuvent être configurés de manière flexible. En fonction de l'information de placement, des consignes de sécurité, des informations supplémentaires sur le contenu, les instructions d'emballage vont être affichées directement en temps réel sur l'emballage. Les requêtes utilisateurs peuvent être prises en compte par la voix ou par écran tactile. « Ainsi le taux d'erreur des marchandises emballées est considérablement réduit », affirme le constructeur. Notons que les processus d'emballage ne sont pas les seuls à être optimisés grâce à cette technologie. La maintenance, l'installation ou la mise en service pourraient également êtres concernées par cette application. JPG  
 
Nominations
Jungheinrich
élargit son
directoire
Dans le cadre de son développement stratégique, Jungheinrich AG a décidé d'élargir son directoire lors de sa réunion du 19 mai 2015. Ainsi Oliver Lücke (48 ans) prend en charge, avec effet au 1er juillet 2015, le secteur technique dont Klaus-Dieter Rosenbach (56 ans) est actuellement responsable au sein du directoire. À partir de cette date, la compétence pour les systèmes logistiques qui vient d'être créée, sera assumée par K-D Rosenbach. Cette compétence englobe tout le secteur des systèmes logistiques qui serait, selon l'équipementier, en forte expansion et dans lequel les technologies jouent un rôle prépondérant. Oliver Lücke dirige actuellement les usines de Norderstedt et Lunebourg. JPG  
   
  De gauche à droite : Klaus-Dieter Rosenbac
et
Oliver Lücke
 
 
INFOS INTERNATIONALES  


Malte
TNT ouvre
une liaison
Liège Luqa
Après Venise, Istanbul et Tel Aviv, TNT poursuit sa stratégie de conquête du sud avec l'ouverture d'une liaison aérienne entre Liège et Malte. Un Boeing 737-400 fera l'aller-retour cinq fois par semaine, il rejoindra chaque matin, après une petite escale à Marseille, l'aéroport de Luqa (Malte) et effectuera son retour au hub belge en soirée, proposant ainsi des cut-offs tardifs à l'export et des livraisons matinales à l'import dans les deux sens. En facilitant les échanges entre Malte et l'Europe continentale, TNT entend séduire une clientèle maltaise exportatrice notamment dans les industries électronique, médicales et pharmaceutiques. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
1 juin 2015


JUIN 2015

Mercredi 3
COMPLET
Séminaire
DYNASYS
Supply Chain
Performance

« Planification :
du S&OP
à l'ordonnan-
cement »

Retour
d'expérience :
Daher et Essilor
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Hôtel du Louvre
Paris
1er


Jeudi 4
et vendredi 5
Formation
EURODECISION

« Méthodes et
pratiques de la
prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense
(session sui
vante
8-9 octobre)



Jeudi 4
Conférence
CEREZA
« Les solutions
de traçabilité
dans le transport :
enquête et
témoignage »

Témoignages :
IER Blue Solutions
Gefco
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Eurosites George V
Paris 8e



Vendredi 12
Conférence
SCMagazine
et Master
Supply Chain
« International
Trade
Compliance »

Partenaire :
DDS Logistics
De 14h00 à 17h00
Université
Paris-Dauphine



Mercredi 17

Olasi – Nantes
« Les enjeux de
la Supply Chain
collaborative »

Organisé avec
le Pôle Achat SC
Atlantique
Partenaires :
Aslog, CDAF, EMC2,
Nov@log
et SCMaga
zine



JUILLET
2015

Jeudi 2
Matinée Colibri
Table ronde
« Quels bénéfices tirent les entreprises de
leur prévision
des ventes ? »

Retour
d'expérience :
Novacyl
et Tesa
Partenaire :
SCMagazine
De 9h00 à 12h00
Château
de Montchat
Lyo
n


Jeudi 9

FORUM D'ÉTÉ
SCMagazine
En partenariat
avec
ESCP Europe
« La Green
Supply Chain
Avons-nous
encore
le choix ? »

De 8h45 à 18h
ESCP, Paris 11e
INSCRIPTION :
à partir

du 1er juin