Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Evénement
Le 4e Gala de
la Supply Chain
aura lieu
jeudi soir
au Pavillon
Dauphine

La 4e Edition du gala Supply Chain organisé par l'Agora en partenariat avec Supply Chain Magazine, se déroulera jeudi prochain à partir de 18h30 au Pavillon Dauphine. Il sera animé par Martial You directeur du service économique de RTL avec comme invité d'honneur Luc Ferry (écrivain et philosophe, ancien Ministre de la Jeunesse, de l'Education nationale et de la Recherche) qui interviendra sur « la place de l'Homme dans la Supply Chain ». Au préalable Jean-Christophe Machet, CEO de FM Logistic apportera sa vision de la Supply Chain de l'industrie et du commerce. L'ambiance musicale sera assurée par Jerry Leonide pianiste et lauréat du Festival de Montreux (2013). Outre les sponsors de la soirée, ce gala est exclusivement réservé aux Managers de la Supply Chain et des Opérations (industrie et distribution).
Informations
et inscription
 
   
  Comme l'an passé, le Gala de l'Agora du SCM se déroulera
au Pavillon Dauphine.
 
 
 
 
Livre blanc
10 pistes
identifiées
par ECR pour
digitaliser sa
Supply Chain
La digitalisation de l'ensemble des processus de la Supply-Chain via l'utilisation des objets connectés et l'exploitation des données opérationnelles ouvre des opportunités majeures pour l'optimisation des performances, l'innovation et le développement de nouveaux services. Un groupe projet ECR a mobilisé une quinzaine d'adhérents industriels, distributeurs et prestataires logistiques depuis le mois de février sur ce sujet. Tout au long des 4 ateliers organisés par ECR et Eleven, cabinet de conseil en stratégie & management, les participants ont tout d'abord identifié les informations collectables à l'aide d'objets connectés, puis défini les usages et les enjeux pour chacun des acteurs et enfin précisé les solutions potentielles à utiliser pour une mise en oeuvre opérationnelle. Ce travail s'est articulé autour des principaux points névralgiques impactés par les possibilités de collecte d'informations offertes par les objets connectés : lors du transport, en entrepôt, sur les supports de manutention (rolls, palettes, ...), en point de vente.
Les travaux vont se poursuivre maintenant avec la mise en place d'expérimentations opérationnelles sur un mode « test & learn », impliquant tous les acteurs de la chaine logistique. Le livre blanc « Les objets connectés au service de la Digital Supply Chain » est téléchargeable en exclusivité
pour les adhérents ECR
dans la médiathèque du site

 
 
Cercle
prospectif SC
Supply Chain
Digitale :
6 technologies
de rupture
Le dernier Cercle Prospectif de la Supply Chain, organisé par Deloitte en partenariat avec Supply Chain Magazine, qui s'est tenu le 18 juin à Neuilly sur Seine, portait sur la Supply Chain Digitale. Sébastien Ropartz, Associé Deloitte Digital, a invité la trentaine de Directeurs SC de grands groupes (Alcatel Lucent, Aperam, Areva, Fresenius Kabi, Jarden, Orange, Picard Surgelés, Renault, Sanofi, SNCF, Yves Rocher...) à « plonger au cœur du digital. Le digital est une rupture dans un océan de bouleversements », a-t-il lancé en guise d'introduction, avant de reprendre : « Le digital est une ère. Un tremplin dans l'évolution du monde rendu possible par l'utilisation exponentielle de la technologie ». Et de lister 6 technologies de rupture : mobile, analytics, cloud, réseaux sociaux, web et contenus, et 12 conduisant à de nouveaux usages : intelligence artificielle, maison connectée, impression 3D, crypto-monnaie, paiements mobiles, wearables, génomique, internet des objets, robotique, drones, véhicules électriques et connectés et oculus rift. Selon lui, les entreprises ont deux attitudes : défensive (maintien du business face à la concurrence) ou innovante, en utilisant les technologies digitales pour créer des ruptures et infléchir leur courbe de croissance vers le haut. « Tous les secteurs et toutes les fonctions de l'entreprise sont touchées », a-t-il souligné avant de conclure : « Il faut replacer le client au cœur de la stratégie, en créant des parcours clients personnalisés, sans couture, qui permettront de développer un avantage concurrentiel pour l'entreprise. Cela aura un impact sur les KPI (taux d'attrition, de conversion...) et donc sur les profits ». CP
 
   
  Une trentaine de Directeurs SC ont participé au Cercle Prospectif de la SC sur le thème de la Supply Chain Digitale. ©C.Polge  
   
  Sébastien Ropartz, Associé Deloitte Digital, entité d'une cinquantaine de consultants en France qui travaillent à refondre le parcours et l'expérience client, avec des compétences en stratégie, technologie, marketing, création et design. ©C.Polge  
 
Cercle
prospectif SC
(Suite)
Supply Chain
Digitale :
une certaine
perplexité
Forts de ces recommandations, les participants ont été séparés en deux groupes afin de débattre des meilleures stratégies pour libérer le potentiel associé à la SC digitale. Il ressort de ces débats que les opportunités saisies pour le moment portent essentiellement sur le parcours clients et sur l'omni-canal. Quoiqu'il en soit, l'impulsion doit être donnée par la direction générale, car les impacts sont cross-fonction et amènent à désiloter à l'intérieur de l'entreprise, et même au-delà avec les fournisseurs et les clients. Ensuite se pose la question du pay-back de ces projets pour convaincre de les lancer, de même que celle de la mesure de la performance apportée. Bref beaucoup s'interrogent : Par quel bout prendre ce sujet ? Quels sont les applications concrètes de la SC digitale ? Y-a-t-il des bonnes pratiques de la SC digitale ? Comment préparer les équipes à évoluer dans ce nouveau contexte ? Un sujet prospectif qui pourra largement faire l'objet d'un autre débat tant les participants sont encore dans le flou quant aux opportunités concrètes que devrait permettre le digital. Mais les bouleversements possibles sont d'une ampleur telle que l'on peut se demander si les grands groupes, compte-tenu du poids de leur existant, sont les mieux placés pour tirer profit rapidement des nouvelles technologies du digital... CP  
   
  Un des groupes de travail du Cercle Prospectif
de la SC. ©C.Polge
 
 
Multicanal
Rhenus Logistics
noue un
partenariat
avec
Colis Privé

Rhenus Logistics a récemment mis en place un partenariat avec Colis Privé pour offrir aux e-commerçants une prestation globale de services logistiques allant de la collecte des marchandises, sur leur lieu de production partout dans le monde, jusqu'à la livraison chez le particulier français. Cette organisation permet au logisticien de disposer d'un réseau national de 1.700 livreurs de proximité s'appuyant sur 19 agences régionales, deux hubs nationaux et 9.000 relais partenaires. Un maillage qui complète les 460 implantations internationales du prestataire et une offre qui comprend : les formalités douanières à l'export comme à l'import, l'empotage et le dépotage des conteneurs, le transport par voie maritime, aérienne, ferroviaire, fluviale, routière ou multimodal. La préparation de commandes, la gestion des retours et de la facturation font aussi partie des services proposés.
« Grâce à ce partenariat avec Colis Privé, nous répondons à l'ensemble des attentes des e-commerçants internationaux. Nos récents développements dans le secteur du e-commerce nous ont naturellement conduit à renforcer notre maillage territorial avec une offre de distribution B to C sur toute la France »
, explique Egbert Maadg, Président de Rhenus Logistics France. JPG
Photo :
Egbert Maadg
 
 
e-commerce
Cha'gribouille
fait livrer ses
colis-cadeaux
par
DPD France
Le site Cha'gribouille a décidé de faire appel à DPD France pour la livraison de ses coffrets cadeaux. Sa Créatrice, Pauline Costa-Valmier place son activité sous le signe du sur-mesure et de la créativité, avec le mixage de cadeaux d'univers variés. Son site propose aux particuliers d'assembler habillement, jeux, loisirs créatifs, accessoires doudous, vaisselle, décoration... Le business-model s'appuie sur une gamme d'articles provenant en majorité de fabricants français. DPD France (anciennement Exapaq) s'appuie sur un réseau de 56 agences et 6 centres de tri nationaux. Ses 1.800 collaborateurs assurent quotidiennement la livraison de 240.000 colis en France. JPG  
 
Palettes
Eco-PGS
récompensée
par Tereos
Le 3 juin, le Groupe coopératif sucrier Tereos tenait un séminaire réunissant pour la première fois l'ensemble de ses fournisseurs. Parmi eux, ECO-PGS, la filiale du Groupe normand PGS (Palettes Gestion Services), spécialiste de la palette bois, s'est vue décerner le prix de « la meilleure performance en terme de développement durable » pour sa palette éco-conçue et son service de collecte. Cette palette nouvelle génération de format 1.000x1.200 mm est le fruit d'un travail collaboratif entre les deux entreprises, ayant toutes les deux la volonté de réduire l'empreinte de leurs activités industrielles sur l'environnement. Tout en étant résistante pour un usage à multiples rotations, la palette d'ECO-PGS demande moins de matière bois lors de sa fabrication. D'où son éco-conception. JPG  
   
 
Livraisons
Darty tire un
bilan positif
de son outil
d'optimisation
de transport
Darty a mis en place depuis quelques temps la solution de planification IFS Mobile Workforce Management pour améliorer l'efficacité de la gestion des tournées, de livraison à domicile, d'intervention du SAV et d'installation de cuisine. Pour les activités SAV et Livraison, les objectifs étaient de réduire le temps consacré à la préparation des tournées, proposer des créneaux horaires plus précis aux clients et réaliser des gains de productivité sur l'activité des livreurs et des techniciens (en gérant mieux les contraintes telles que le poids des livraisons, la capacité des camions, le nombre de livreurs nécessaires, ...). Précédemment, Darty gérait son activité Livraison en s'appuyant d'une part sur un logiciel vieillissant pour ses très grosses plates-formes parisiennes, et d'autre part sur des processus manuels pour les plates-formes de petites et moyennes tailles. Pour l'activité SAV, Darty avait également recours à des processus manuels. En outre, l'enseigne ne disposait pas d'une vue globale sur les livraisons et poses de l'activité Cuisine. Elle souhaitait pouvoir planifier ce type d'activité dans le respect des règles de gestion et des disponibilités renseignées sur un portail par ses prestataires. 7 éditeurs auraient été mis en concurrence dans le cadre d'un appel d'offres. Après avoir été retenue avec une autre solution, IFS Mobile Workforce Management – qui fait partie de l'offre globale IFS Enterprise Service Management (ESM) – se serait démarquée grâce à une visite sur un site de référence et une simulation de l'activité SAV. Le déploiement a été organisé en plusieurs phases pour travailler d'abord sur une optimisation pour la livraison, puis le SAV, puis la Cuisine. Ce déploiement s'est déroulé entre 2011 et 2012, et depuis 2013 les trois activités sont toutes équipées de la solution et l'utilisent quotidiennement. « Cela nous a permis de mieux maitriser notre préparation de tournées, d'améliorer les temps de déplacements, et de réduire le temps consacré à la préparation des tournées », commente Sébastien Franckel, Chef de projets à la Direction Nationale des Services de Darty. JPG  
 
INFOS INTERNATIO?NALES  


Autriche
Egemin et
Pinzgau Milch
en font tout
un fromage
Pinzgau Milch, un producteur autrichien de produits laitiers, a chargé Egemin Automation de mettre en œuvre une solution de transport automatique pour gérer son entrepôt d'affinage de fromages. Le système, qui sera opérationnel durant l'été 2015, assurera la gestion de ce process pour l'ensemble de la production de fromages, soit 800 tonnes par an conformément aux recettes de Pinzgau. Celles-ci comprennent un certain nombre de processus prédéfinis, tels que la plastification, le salage et le séchage.
Les opérations de brossage et de retournement des planches et des fromages doivent également être effectuées au moment opportun, elles seront intégrées dans le logiciel E'tricc qui gèrera le transport des râteliers à fromages vers les machines de traitement adéquates, ainsi que les durées de stockage prescrites pour l'entrepôt d'affinage. JPG
 
   
 


USA
Mattel investit
dans les jeunes
talents

Le fabricant de jouets Mattel, dont 50% de la production est réalisée en interne, considère la gestion des talents en Supply Chain Management comme une vraie priorité. Dans une interview accordée au Wall Street Journal, Peter Gibbons son Chief SC Officer, s'explique : « Trouver des gens vraiment compétents avec une large expérience est un compliqué. L'activité manufacturière étant moins présente en Amérique et en Europe que par le passé, il est plus difficile de trouver des personnes ayant de réelles aptitudes techniques ». La stratégie de Mattel consiste donc à embaucher de jeunes talents directement sortis de l'université et leur offrir un parcours complet en internet, avec un passage en production et, par conséquent, à l'étranger. Deux jeunes recrues de l'entreprise viennent d'ailleurs d'être envoyées sur le terrain dans des usines situées au Mexique et en Malaisie. « Tous deux ont étudié la Supply Chain, mais s'ils veulent monter à des niveaux senior, ils doivent passer du temps sur le terrain » indique le Chief SC Officer. En effet, Mattel a pour habitude d'évaluer les managers sur la performance globale de la SC : « Nous prenons en compte les 2,5 Md$ de coûts de la Supply Chain » confirme M. Gibbons. Le WSJ rappelle qu'une selon une récente étude réalisée par Deloitte Consulting, 71% des sociétés ont du mal à recruter des managers seniors en SC, d'où leur volonté, comme le démontre Mattel, de développer des talents pluridisciplinaires, et en interne. Reste le problème de la rétention des talents. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
23 juin 2015


JUIN
2015

CONFERENCES
ZEBRA
Technologies
Location
Solutions
« Dopez votre
Supply Chain
avec la RFID »
Partenaire :
SCMagazine
Le 25 à LYON
COMPLET


JUILLET 2015

CONFERENCES
ZEBRA
Technologies
Location
Solutions
« Dopez votre
Supply Chain
avec la RFID »
Partenaire :
SCMagazine
Le 1 à PARIS
COMPLET
Le 2
à STRASBOURG

de 10h00
à 13h30


Jeudi 2
Matinée Colibri
Table ronde
« Quels bénéfices tirent les entreprises de
leur prévision
des ventes ? »

Retour
d'expérience :
Novacyl
et Tesa
Partenaire :
SCMagazine
De 9h00 à 12h00
Château
de Montchat
Lyo
n


Jeudi 2
Congrès Fapics
« Master class RH des SC internationales »
Patronage :
Emmanuel Macron
Ministre de
l'économie
De 9h à 17h30
Campus
Euralogistic
Dourges
(15mn de L
ille)


Jeudi 9

FORUM D'ÉTÉ
SCMagazine
En partenariat
avec
ESCP Europe
« La Green
Supply Chain
Avons-nous
encore
le choix ? »

De 8h45 à 18h
ESCP, Paris
11e




SEPTEMBRE 2015

Mercredi 16
Webinaire MRO/
Pièces détachées
BARLOWORLD
SUPPLY CHAIN
SOFTWARE
« Sabena
Technics : Optimisation des
stocks de pièces
de rechange pour
développer les
Services Clients et
créer un levier de
productivité »

Retour
d'expérience :
Sabena Technics
Rendez-vous 11h
Duré
e 1h




OCTOBRE 2015

Jeudi 15 et
Vendredi 16

FORMATION
EURODECISION
15e SESSION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Animé par
Régis Bourbonnais
De 9h00 à 17h00
Paris
La Défe
nse