Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Mécanisation/
automatisation
Dépôt Bingo
intègre
le convoyeur
modulaire
Boa Concept
La société Boa Concept, « Roi de la Supply Chain 2014 » (avec son premier client Oscaro.com) poursuit son développement à un rythme soutenu. Cette jeune entreprise aurait déjà une quinzaine de clients à son actif. Dernier en date Dépôt Bingo, prestataire e-logistique, qui a choisi sa solution pour augmenter la capacité de son site logistique de 60.000 m² situé près de Beauvais. Le projet comporte la mise en place d'un système de manutention modulaire de desserte des postes d'emballage, une machine de fermeture à réduction de hauteur et un tri par destination. « Nous investissons régulièrement dans la mécanisation et l'automatisation de notre outil de production. Nous avions donc suivi avec intérêt l'arrivée sur le marché de Boa Concept, avec son convoyeur modulaire intelligent. Lorsque le moment est venu d'agrandir la zone d'expédition, nous avons naturellement fait appel à ses équipes, en leur proposant le challenge d'intégrer leur matériel à notre convoyeur existant, c'est-à-dire ajouter et non remplacer, afin de sauvegarder nos investissements antérieurs », confie Julien Abiteboul, Président de Dépôt Bingo. C'est ainsi qu'une nouvelle ligne d'emballage a ainsi été ajoutée aux lignes existantes, le tout sans arrêt de la production. Le routage du flux vers la nouvelle ligne a été opéré un samedi pour un démarrage en production le Lundi matin (Dépôt Bingo travaille en 2x8 ou en 3x8 et suivant les périodes, 5 à 6 jours sur 7). Éric Bellaïche, DG se dit pleinement satisfait : « Nous avons déjà commencé à exploiter le caractère modulaire du convoyeur en modifiant et en agrandissant nos zones de travail. Nous avons à notre disposition un « lego » qu'il suffit de composer». JPG  
 
 
 
Mécanisation/
automatisation
(suite)
Boa concept
revendique
une quinzaine
de clients
à son actif
Dépôt Bingo n'est pas un client isolé. Boa Concept revendique une quinzaine de signatures depuis sa création en 2013, dont Oscaro, mais aussi Gémo (chaussures), e-Logik (logisticien spécialisé e-commerce, Toulouse), Motoblouz, Auchan.fr (avec ID Logistics), Kuehne+Nagel, Dépôt-Bingo (logisticien spécialisé e-commerce), Cora Automobile et dans le courant de l'été, deux grands comptes dont les noms seront révélés courant septembre. « Nous venons également de prendre la commande d'Optilog (prestataire de Numéricâble et SFR) et Dartess (prestataire dans le vin haut-de-gamme à Bordeaux) » précise Chantal Ledoux co-Fondatrice de Boa Concept qui voit son métier évoluer vers la maîtrise d'œuvre : « Nous intervenons maintenant de plus en plus sur des projets complets, en intégrant aussi bien les systèmes de stockage et les matériels d'emballage. En parallèle, nous sommes également sollicités pour étendre des installations existantes. C'est ce que nous faisons chez Dépôt-Bingo par exemple, où nous avons inséré nos convoyeurs au milieu d'un système existant). Du coup, pour faciliter ces opérations de rewamping, nous sommes en train de développer une nouvelle carte, intégrable à notre réseau Plug-and-Carry, pour pouvoir conserver au maximum la partie mécanique et électrique d'installations « ancienne génération » (avec leurs gros moteurs asynchrones), tout en remplaçant les automatismes par notre système de control-command décentralisé, beaucoup plus simple à programmer et surtout à faire évoluer. Et nous continuons par ailleurs à déployer de gros efforts de R&D (400 K€ en 2014, plus de 600 K€ cette année), avec des solutions charges lourdes et des solutions orientées vers les enveloppes et les charges en sachets du e-commerce ». Prochainement Boa Concept va s'installer dans des locaux plus grands, toujours en région Rhône-Alpes. Mais si Boa Concept reste fidèle au « made-in-France », sa volonté est d'élargir son périmètre commercial : « Nous révisons à la hausse nos hypothèses de croissance (qui étaient x2 tous les ans), et nous sommes déjà en train de préparer les conditions de notre déploiement au grand international », nous a confié Chantal Ledoux. JPG  
 
Communication
Après
le rachat de ND,
XPO Logistics
veut imposer
rapidement
sa marque
en Europe
Dans la foulée du rachat de Norbert Dentressangle,
XPO Logistics lance une vaste campagne de communication sur le thème : « Welcome to the next Supply Chain Generation ». Selon un communiqué elle aurait pour objectif « de mettre en avant les ressources et le potentiel d'innovation de XPO Logistics en Transport, Logistics Solutions et Global Forwarding ». Une volonté qu'Hervé Montjotin, CEO Europe, reformule en ces termes : « nous sommes toujours prêts à remettre en cause les modèles établis et offrons des solutions sur mesure qui contribuent à la performance de la Supply Chain de nos clients aujourd'hui et demain ». La signature de la marque XPO Logistics sera déployée en France, au Royaume-Uni et en Espagne (ses principaux marchés), ainsi qu'en Italie et aux Pays-Bas jusqu'à la fin du mois de juillet. Les premiers camions rouges XPO Logistics accompagneront les grandes étapes de l'édition 2015 du Tour de France avec pour slogan : « #WeAreXPO ». Une communication de grande envergure, menée comme le rachat... tambour battant. JPG
 
 
 
 
Automatisation
et informatique
Création
de Viastore
Software,
société
« sœur »
de Viastore
Systems
La société viastore a inauguré hier (1er juillet) sa propre société informatique (Viastore Software), qui rassemble toutes les activités liées à viad@t, son progiciel de gestion d'entrepôt (Warehouse Management System) et aux solutions logistiques SAP, pour se positionner en tant que éditeur et intégrateur de logiciels. Philippe Hahn-Woernle PDG de viastore ne voit que des avantages à la création d'une société software indépendante possédant le statut de société sœur : « Nous développons notre progiciel de gestion d'entrepôt standard (WMS) viad@t depuis 1991 et sommes partenaire SAP depuis 20 ans. Nous pouvons ainsi proposer des conseils indépendamment de la technologie ainsi que des solutions adaptées, peu importe le type d'entrepôt », a-t-il commenté. La société viastore Systems continuera en tant qu'intégrateur de systèmes intralogistiques. JPG  
 
Planification/
ordonnancement
Mecaplast
Group choisit
Ortems pour
18 usines sur
3 continents


Mecaplast, spécialiste de l'équipement automobile, a sélectionné Ortems comme solution unique d'ordonnancement pour l'ensemble de ses 18 sites industriels. Ce choix a été finalisé après la validation d'un premier pilote sur l'usine de Sesena en Espagne. Un second (Libercourt en France) est actuellement en cours d'installation. Pour l'industriel l'enjeu serait de réduire les temps de cycle en optimisant les moyens de production et en lançant des mini campagnes de regroupement pour raccourcir les temps de changements. Il s'agirait également d'améliorer la gestion du personnel en ajustant au mieux les campagnes. « La priorité pour nous est la livraison du client dans le respect des délais », commente Daniel Jestin, Responsable du pôle applicatif SI de Mecaplast. « Dans l'automobile nous avons des contraintes très fortes de respect des délais clients, de gestion de stock, de flux tendus et de livraison en synchrone. Cela signifie que nous devons être prêts à livrer plusieurs exemplaires d'une même pièce de couleurs différentes avec un séquençage pour montage immédiat sur la chaine de production. Le client n'ayant pas ou peu de stock, nous n'avons pas droit à l'erreur. Par exemple sur le site de Libercourt, qui livre la Toyota Yaris, nous avons 10 camions par jour qui partent de l'usine avec des créneaux horaires très précis. » Philippe Jacquet, Chef de projet complète : « Notre deuxième contrainte est d'optimiser nos temps de production. Une usine moyenne chez nous compte 30 presses à injecter, sans compter les machines d'assemblage derrière. Chaque machine fabrique entre 10 et 20 références de produits différents, soit 500 à 600 références que nous livrons régulièrement à nos clients et nos temps de production sont de quelques heures, inférieurs à la journée. Nous fabriquons nos pièces et nous changeons la production toutes les 24 heures, d'où un turnover très important qui nécessite un séquencement bien calé. Notre dernière contrainte principale, qui dépend des deux autres, est la gestion du personnel car suivant notre production nos besoins diffèrent. Nous pouvons de ce fait avoir une fluctuation de personnel suivant les campagnes qu'on lance dans la journée, cette fluctuation pouvant aller de 10 à 45 personnes utiles. A cet effet avons un pool de personnes que nous souhaitons occuper au mieux ». Mecaplast Group fabrique des pièces de carrosserie et de moteur. Son effectif est d'environ 6.000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 679 M€. JPG
Photo : Daniel Jestin
 
 
 
 
Immobilier
Un nouveau
bâtiment
NF HQE pour
SDV Nantes
SDV inaugure ce jeudi 2 juillet 2015, en présence de ses meilleurs clients et fournisseurs, son nouveau bâtiment situé à Saint Aignan de Grandlieu au sud de Nantes. Sur un terrain d'1 hectare, il constitue un espace de 2.700 m² de bureaux (pour 200 personnes) sur 3 niveaux. Ce nouveau bâtiment est certifié Haute Qualité Environnementale (HQE). Sa vocation est d'abord d'être le siège social de la région Grand Ouest, relayé localement par les agences de Quimper, Rennes, Montoir et Cholet. Il accueillera également les équipes de Saga, autre commissionnaire de transport du groupe. Cette réalisation est la première concrétisation d'un vaste programme d'investissements du groupe Bolloré en France en 2015 et en 2016. JPG  
   
 
Auto ID
Lancement
de Sato Global
Solutions

Sato acteur de solutions d'identification automatique
a annoncé l'ouverture de Sato Global Solutions (SGS).
Cette filiale dont le siège est situé à Fort Lauderdale, en Floride, contribuera à développer des solutions intégrées s'appuyant sur le cloud dans le monde entier. Spécialiste de l'auto ID, présent en Europe, en Asie et dans les Amériques, Sato est un poids-lourd mondial. Au cours de ses soixante-quinze ans d'histoire, l'entreprise a notamment développé en 1981 la première imprimante thermique de code-barres au monde. « Au vu de la rapide croissance des technologies de l'internet des objets (IdO), et de l'utilisation de plus en plus répandue de l'analyse des données, les capacités de développement et d'intégration de nos logiciels vont venir s'ajouter à notre expertise pour combler ce dernier centimètre essentiel, en connectant le virtuel et le réel, et en augmentant la valeur que nous offrons à nos clients », explique Kaz Matsuyama, Président Directeur Général de Sato Holdings Corporation. JPG
Photo : Kaz Matsuyam
 
 
Armement
Louis Dreyfus
Armateurs,
une affaire
de famille

Edouard Louis-Dreyfus prend aujourd'hui la présidence du Groupe Louis Dreyfus Armateurs. Il présidera le Directoire de la société Pacemar, holding animatrice du Groupe, et sera accompagné d'un DG, Gildas Maire et d'un DG Opérations, Alain Le Guillard. Philippe Louis-Dreyfus prend quant à lui la présidence du Conseil de Surveillance de Pacemar, dont les autres membres sont Frank Piedelievre, Vice-Président, Jacques Veyrat, Roger Thaeron ainsi que Charlotte Lezius-Doncel et Marie Garamond. Cette évolution de la gouvernance du Groupe est marquée par la continuité, Edouard Louis-Dreyfus représentant la 5e génération de « LD » à la barre. Diplômé de l'Université de Paris X Nanterre en droit et anglais, et de l'Ecole Supérieure de Commerce de Rouen, Edouard Louis-Dreyfus débute sa carrière chez Texaco à Londres en tant que trader de gaz liquide et de produits raffinés. Il rejoint le Groupe Louis Dreyfus à Londres en 2002 comme trader de sucre et de café et débute en 2004 sa carrière maritime en rejoignant le siège à Paris. En 2006, il prend en charge l'activité capesize de Cetragpa, la filiale vrac du Groupe Louis Dreyfus Armateurs. Il devient membre du Comité Exécutif en 2009, puis en juillet 2010, Directeur Général en charge du commercial. JPG  
 
Palettes
LPR renforce
son réseau
en France et
en Europe
La Palette Rouge, connait une forte croissance à la fois au niveau national et international. Son Directeur Supply Chain Europe, François Gay, souligne que « l'augmentation du nombre de centres de services bénéficient d'investissements productifs et réduisent les distances, donc les émissions de CO2 des palettes louées ». En France, LPR a ouvert en janvier son 13ème centre de service dans l'agglomération bordelaise, un axe stratégique pour le loueur de palettes. « Bon nombre de nos clients se trouve sur cet axe, notamment les producteurs de Fruits & Légumes, un secteur en pleine croissance sur lequel nous investissons pleinement sur le long terme » témoigne à son tour Vincent Duhamel, Responsable Commercial chez LPR France. Ce nouveau site de 4.500 m2 aurait généré la création de 18 emplois. Au Royaume-Uni deux nouveaux centres de services équipés d'automatismes ont été créés : le site de Castelford (Leeds) opéré par XPO Logistics, et celui de West Thurrock opéré par S&R Smith, où les palettes peuvent être stockées sous abri. Enfin au Portugal, LPR a ouvert un nouveau centre situé à Castanheira de Ribatejo. La gestion des palettes y est assurée dans sa totalité : tri, réparation, peinture, traitement thermique NIMP15. JPG  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
2 juillet 2015


JUILLET
2015

CONFERENCES
ZEBRA
Technologies
Location
Solutions
« Dopez votre
Supply Chain
avec la RFID »
Partenaire :
SCMagazine
Le 2
à STRASBOURG

de 10h00
à 13h30


Jeudi 2
Matinée Colibri
Table ronde
« Quels bénéfices tirent les entreprises de
leur prévision
des ventes ? »

Retour
d'expérience :
Novacyl
et Tesa
Partenaire :
SCMagazine
De 9h00 à 12h00
Château
de Montchat
Lyo
n


Jeudi 2
Congrès Fapics
« Master class RH des SC internationales »
Patronage :
Emmanuel Macron
Ministre de
l'économie
De 9h à 17h30
Campus
Euralogistic
Dourges
(15mn de L
ille)


Jeudi 9

FORUM D'ÉTÉ
SCMagazine
En partenariat
avec
ESCP Europe
« La Green
Supply Chain
Avons-nous
encore
le choix ? »

De 8h45 à 18h
ESCP, Paris
11e




SEPTEMBRE 2015

Mercredi 16
Webinaire MRO/
Pièces détachées
BARLOWORLD
SUPPLY CHAIN
SOFTWARE
« Sabena
Technics : Optimisation des
stocks de pièces
de rechange pour
développer les
Services Clients et
créer un levier de
productivité »

Retour
d'expérience :
Sabena Technics
Rendez-vous 11h
Duré
e 1h




OCTOBRE 2015

Jeudi 15 et
Vendredi 16

FORMATION
EURODECISION
15e SESSION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Animé par
Régis Bourbonnais
De 9h00 à 17h00
Paris
La Défen
se