Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Suite
des infos de
l'été 2015
Nominations, résultats financiers, nouveaux contrats, lancement de produits… pendant que la majorité d'entre nous était en vacances, le monde de la Supply Chain continuait de tourner, apportant son lot quotidien d'événements plus ou moins importants. Si certains vous ont échappé, pas de souci : toute la semaine, la Newsletter de Supply Chain Magazine vous propose une séance de rattrapage avec sa rétrospective des infos de l'été 2015.  
 
 
 
Résultats
semestriels
Stef dans
une bonne
dynamique
après la
« digestion »
d'Ebrex
« Nous sommes satisfaits, voire très satisfaits des résultats semestriels à la mi-année » a déclaré ce matin Jean-Pierre Sancier, le Directeur général de Stef. Le groupe affiche un CA à 1.360,7 M€, en progression de + 2,2 %, mais surtout un résultat en nette progression de +20,1% à 22,6 M€ alors même qu' aucun produit exceptionnel n' été enregistré (contrairement au +7,8 M€ du premier semestre 2014). Une solide performance qui s'explique notamment par l'intégration réussie d'Ebrex, après un an d'efforts, et un rétablissement de la qualité et de l'efficacité opérationnelle du réseau transport France (malgré une perte d'activité d'environ 25 M€ d'anciens clients Ebrex suite au redressement des tarifs, qui contribue à la légère baisse de -1,86% du CA transport France, à 581 M€, mais avec un résultat opérationnel nettement meilleur). L'autre point de satisfaction concerne les activités européennes, sur une bonne dynamique (+9%) tirée par la croissance en Italie (où de gros dossiers doivent d'ailleurs démarrer en 2016) et aux Pays-Bas. En revanche, au Portugal, Stef a décidé de se désengager de la zone de Lisbonne et de s'agrandir du côté de Porto, sur une zone moins concurrentielle mais plus porteuse. Seul bémol, l'activité logistique France, en faible croissance de +4,4% à 244,3 M€ mais avec un résultat opérationnel légèrement négatif à -0,2 M€. En cause : l'absence de croissance de l'activité surgelés et des éléments non récurrents comme le coût de sortie d'un site que Stef a ouvert il y a deux ans à Marsannay, et qu'il quitte pour des raisons de nuisance sonore pour le voisinage. Coût : 1 M€ (résiliation du bail, transfert d'actifs, dépréciation ). JLR  
   
 
Résultats
semestriels
(suite)
Stef poursuit
ses
investissements
en France et
en Europe
Le groupe Stef, qui dispose d'après son bilan semestriel de 127 M€ de crédits disponibles pour financer de nouveaux projets, a investi 68 M€ au premier semestre, à 90% dans l'immobilier. Avec des acquisitions de foncier en Suisse alémanique à Kölliken, dans une stratégie de conquête du marché du frais (alors qu'il n'est présent aujourd'hui en Suisse que sur le surgelé), en Italie, pour construire un nouveau site de transport à Bologne, mais aussi en France. Dans le cadre d'une grande réflexion sur son schéma logistique en Ile de France, Stef prévoit en effet d'ouvrir deux nouveaux entrepôts d'ici fin 2016 début 2017, l'un à Arthenay (site de « TSA » tempéré, sec, alimentaire à +8 - +15°) et l'autre à Nemours (logistique industriels frais). Le groupe a également investi environ 10 M€ au premier semestre dans la sécurisation de ses positions en France au travers de trois opérations : la prise de contrôle de Gefa, détentrice d'un entrepôt surgelé (75 000 m3) à Clermont-Ferrand, l'acquisition de la société Entrepôts Frigorifiques Berry Périgord, propriétaire d'un entrepôt surgelé (36 000 m3) en Dordogne et la montée au capital du réseau national de transport de fruits et légumes Primever à hauteur de 49%. Par ailleurs, Stef va déposer un dossier de candidature à la reprise de la SNCM le 2 septembre au tribunal de commerce de Marseille. Pour ce dossier, le tour de table rassemblerait des transporteurs routiers et maritimes français et européens. JLR  
 
Nomination
Emmanuel
Galdino,
Directeur
Supply Chain
de France
Boissons
Emmanuel Galdino, 40 ans est nommé directeur Supply Chain de France Boissons à compter du 1er septembre. Il reportera à Loïc Latour, président de France Boissons et sera également membre du comité de direction. Ce diplômé d'un Master Logistique de l'Institut Européen de Logistique et de l'Insead a démarré sa carrière en 2001 chez Brioche Pasquier en tant que responsable achats et logistique (en Italie). En 2008 il intègre Heineken au poste de responsable logistique de la Brasserie de la Valentine. En 2012 il rejoint le siège à Rueil Malmaison et devient responsable logistique centrale, puis Supply Chain Planning de Heineken Entreprise. JPG  
 
Automatisation
Apli Paper
France
sélectionne
Ulma
Apli Paper, acteur de référence sur le marché espagnol en fabrication d'étiquettes et articles de papeterie, va automatiser son site français avec le spécialiste espagnol Ulma. Déjà client de cette solution sur son centre de distribution de Barcelone, Apli Paper a choisi de la dupliquer sur son site de Dormans (51) afin d'être plus efficace dans ses livraisons et de mieux satisfaire ses clients. Cette nouvelle installation automatisée aura aussi pour but de réduire les stocks et d'améliorer l'ergonomie et la charge de travail des employés. Elle sera dotée d'un système de stockage et d'un système de transport léger qui connectera un total de six postes de travail et d'un système de préparation de commandes (picking), où par le biais de quatre chariots de stock, les commandes seront préparées de manière efficace et rapide. PM  
 
Supply Chain
verte
UPS passe
au diesel
renouvelable
UPS a signé avec trois fournisseurs que sont Nestlé, Rebewable Energy Group et Solazyme, des contrats portant sur l'achat de 174 M de litres de diesel renouvelable. Ce carburant, qui offre une meilleure performance que le diesel traditionnel notamment par temps froid, est fabriqué à partir de graisses et d'huiles végétales. Avec ces nouveaux contrats, le géant américain multiplie par 15 sa consommation de diesel renouvelable. Ce carburant, qui fonctionne sur n'importe quel véhicule diesel, alimentera 12% de sa flotte d'ici 2017. PM  
 
Chariots
élévateurs
Mitsubishi
renouvelle
sa gamme
10 – 16t
Sept ans après le lancement de la dernière génération, la gamme diesel Trexia EX 10 à 16t (FD100N – FD160N) de Mitsubishi a droit à un petit coup de jeune. Son nouveau moteur Perkins 4,4 litres gagne en puissance (129 kW contre 110 kW) et en couple, et il est d'autre part annoncé comme étant plus sobre de 13% comparé à son prédécesseur notamment grâce à un turbocompresseur et un échangeur d'air de dernière génération. Sa vitesse maxi sans charge atteint désormais 32 km/h contre 30 auparavant. Son châssis a été conçu pour mieux filtrer les vibrations et limiter le bruit tout en améliorant la visibilité, le profil des montants du mât ayant également été pensé dans ce sens. Enfin, le nouveau modèle se veut plus facile d'entretien, l'accès au compartiment moteur et à la zone d'entretien étant plus rapide qu'auparavant afin de réduire le temps d'immobilisation durant les phases de maintenance. Enfin, un système de gestion « intelligente » du moteur, intégrée dans le Module de Contrôle de Véhicule via CAN-bus, permet de reconnaître les mauvais traitements qui lui ont été infligés et d'éviter les problèmes que cela pourrait engendrer. PM  
   
 
Intralogistique
Top 20 des
constructeurs
de chariots
Nos confrères de Modern Material Handling ont publié
le Top 20 des constructeurs de chariots élévateurs. Après une période de concentration constatée entre fin 2013 et fin 2014 (formation du groupe Unicarriers par Nissan, Atlet et TCM, fusion de Mitsubishi Heavy Industries et de Nippon Yusoki pour constituer Mitsubishi Nichiyu), voici le classement établi selon les chiffres de ventes 2014 et le taux de change euro-dollar au 31/12/2014.
1 Toyota Industries Corporation (7,712 Md$)
2 Groupe Kion (5,314 Md$),
3 Jungheinrich (3,033 Md$)
4 Hyster-Yale Material Handling (2,767 Md$)
5 Crown Equipment Corporation (2,5 Md$)
6 Mitsubishi Nichiyu Forklift (2,159 Md$),
7 Unicarriers Americas Corporation (1,553 Md$)
8 Anhui Forklift Truck Group (1,123 Md$)
9 Hangcha Group (971 M$)
10 Komatsu (900 M$),
11 Clark Material Handling International (741 M$),
12 Doosan Industrial Vehicle (683 M$),
13 Hyundai Heavy Industries (477 M$),
14 Lonking Forklift (190 M$),
15 Combilift (190 M$),
16 Tailift (181 M$),
17 Hubtex (108 M$),
18 Hytsu (82 M$),
19 Gedrej & Boyce Manufacturing (76 M$) et
20 Paletrans Equiment (69 M$).
Notez tout de même que Tailift a fait l'objet d'un rachat par Toyota Material Handling en octobre 2014. Enfin, nos confrères précisent que le CA cumulé des constructeurs a diminué de 3,5%, une chute attribuable au déclin de l'Euro face au dollar alors que les ventes européennes pèsent lourd dans la balance. En effet, selon l'Institut World Industrial Trucks Statistics, les ventes en volume ont pourtant progressé en 2014 de 8% à travers le monde. PM
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Messagerie
TNT s'envole
vers la Tunisie
Après avoir récemment ajouté Malte, Tel Aviv, Venise et Hanovre à son réseau aérien, TNT décide de desservir Tunis avec un vol quotidien (cinq jours par semaine) reliant les capitales belge et tunisienne via Marseille. Ces vols, opérés par un Boeing 737-400, arriveront à destination le matin avant de repartir le soir même, ceci au bénéfice de livraisons matinales des deux côtés de la méditerranée. TNT affirme répondre ainsi à une demande existante, la Tunisie exportant vers l'Union Européenne du textile, des composants automobiles et aéronautiques, des équipements électriques et mécaniques ainsi que des produits pharmaceutiques. PM  
 
Ferroviaire
UPS développe
son offre LCL
entre la Chine
et l'Europe
Un an après l'ouverture d'un service de fret ferroviaire FTL (en lot complet) entre la Chine et l'Europe, UPS complète son offre avec l'option LCL (groupage).
Ce service, qui est relie Zhengzhou à Hambourg, fait partie intégrante du portefeuille de services de fret multimodal UPS Preferred.
Celui-ci combine des services de transport aérien, ferroviaire, maritime et/ou terrestre pour aider les entreprises à équilibrer rapidité et coût du transport selon les besoins du client. PM
 
 

Allemagne

Viastore
automatise les
opérations
d'Alcar
Alcar, fabricant allemand de jantes en aluminium, a confié l'automatisation de ses opérations de stockage et de préparation de commandes de son site de Siegburg (Allemagne) à Viastore. Ce projet aura duré deux ans et représenté un investissement de 13 M€. Il comprenait la construction d'un nouveau bâtiment de 23 m de hauteur, dont la dalle seule a représenté un challenge de taille du fait de l'érosion non-uniforme de la roche sur laquelle repose le terrain, la mise en place de six allées de transstockeurs de type viapal de 87 m de long, le déploiement du logiciel Viad@tWMS en connexion avec l'ERP SAP et le système de gestion des marchandises Infor M3 déjà en place, sans oublier au préalable l'établissement du cahier des charges. Résultat, un magasin d'une capacité total de 700.000 jantes stockées sur trois types de palettes : des palettes Euro et deux types de palettes jetables. Grâce à un système de préparation de commandes automatisé et fonctionnant en Pick-to-light, Alcar parvient à préparer simultanément les produits pour trois camions et ce en vingt minutes seulement par camion. « Notre capacité de livraison a été considérablement améliorée grâce au magasin grande hauteur entièrement automatisé. Cela n'est pas seulement un avantage pour nous, c'en est aussi un pour nos clients » commente Klaus-René Küfer, Gérant de la société. Le siège social du groupe est basé à Vienne, il est présent dans 18 pays et enregistre un CA de plus de 240 M€ (en constante croissance) et compte 1.240 employés. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
28 août 2015


SEPTEMBRE 2015


Mercredi 16
Webinaire MRO/
Pièces détachées
BARLOWORLD
SUPPLY CHAIN
SOFTWARE
« Sabena
Technics : Optimisation des
stocks de pièces
de rechange pour
développer les
Services Clients et
créer un levier de
productivité »

Retour
d'expérience :
Sabena Technics
Rendez-vous 11h
Duré
e 1h


OCTOBRE 2015

Mardi 6
Conférence
CCM Benchmark
« Stratégie
digitale,
cross-canal
et Supply Chain »

Partenaires :
Université Paris
Dauphine, GS1,
Itinsell, Savoye et
SCMagazine
De 9h à 16h30
Paris 9
e



Jeudi 15 et
Vendredi 16

FORMATION
EURODECISION
15e SESSION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Animé par
Régis Bourbonnais
De 9h00 à 17h00
Paris
La Défen
se