Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Acquisition
Mutual Logistics
reprend
la société
Logismark


Mutual Logistics accélère son développement avec la reprise des activités de la Société Logismark. Celle-ci réalise un chiffre d'affaires d'environ 9 M€ dans les secteurs de l'entreposage non frigorifique et du transport. Elle exploite sur 50.000 m² d'entreposage 2 centres de distribution multi-clients à Orléans (45) et, à Orange (84) et emploie une cinquantaine de collaborateurs. Son portefeuille de clients est constitué d'Industriels de la grande consommation et d'entreprises de la Grande Distribution qui l'ont notamment choisie pour les solutions de mutualisation. 7 ans après sa création, le Groupe Mutual Logistics va ainsi franchir le cap des 45 M€ de CA, le seuil des 300 collaborateurs et pouvoir s'implanter dans deux nouvelles régions. Le prestataire compte par ailleurs développer son réseau de centres de distribution multi-clients. Son offre s'étend désormais au transport multimodal régional, national et international et à l'entreposage frigorifique et non frigorifique. « Avec plus de services nous voulons améliorer la compétitivité de nos prestations et prendre des parts de marché dans les secteurs de l'Industrie, des PGC alimentaire et non alimentaire », ambitionne Vincent Denis, Président de Mutual Logistics. JPG
Photo : Vincent Denis
 
 
 
 
Rachat
Interlog
Services
annonce
l'acquisition
de Pro-Log
aux Etats-Unis

Interlog Services vient d'acquérir la société Pro-Log LLC,
une PME basée à Ann Arbor, Michigan, pour compléter son offre de services aux USA. Fondée en 1993, Pro-Log fournit des services de pilotage des coûts logistiques, et en particulier l'audit et le paiement des factures de transport. Ses fondateurs, Michael Taft et John Anderson, conservent leurs fonctions de dirigeants et contribueront au développement de l'activité. Fondée en 1999, la société française Interlog apporte des services 4PL, audit et paiement de factures de transport, et des solutions technologiques à une large clientèle internationale. Avec des bureaux en France, aux Etats-Unis, en Inde et au Mexique, elle gère des clients basés dans plus de 20 pays et opérant dans des secteurs d'activité variés. « Interlog souhaite assurer sa croissance tant de manière organique que par le biais d'acquisitions stratégiques », précise son président Jean-Marie Mascarenhas.
« L'acquisition la plus récente d'Interlog remonte à 2008 à l'occasion de la prise de contrôle d'ILS - un 4PL qui appartenait au groupe Generix. Elle a permis d'élargir notre expérience verticale et de renforcer notre expertise en technologies de l'information. Notre stratégie est maintenant de consolider notre organisation globale en étendant notre périmètre géographique, et en particulier en investissant le marché nord-Américain. A cet égard l'arrivée de l'équipe Pro-Log ajoute une expertise très significative en matière de Supply Chain Outre-Atlanfique »
. JPG
Photo : Jean-Marie Mascarenhas
 
 
Immobilier
EOL
« anticipe »
la reprise !

Laurent Sabatucci, Président-Fonteur d'EOL se réjouit. Le marché de l'immobilier reprend des couleurs, en particulier sur la région Ile de France : « avec plus de 500.000 m2 placés au cours du 1er semestre 2015, le marché francilien est en forte progression (environ +50% par rapport à 2014), estime-t-il. Les chargeurs, notamment les distributeurs, seraient à l'origine de près de 80% des opérations. Dans ce contexte de forte activité les clefs en main contribueraient à plus de 50% de la demande placée. Toujours selon EOL la part des transactions de plus de 40.000 m2 représenterait 45% du marché. Au nombre des faits marquants, Laurent Sabatucci souligne l'arrivée de nouvelles enseignes (distributeurs hollandais, americains ou asiatiques) lesquels génèrent de nouveaux besoins. Il note également que les surfaces dédiées au e-commerce continuent de croitre et prévoit une augmentation des loyers pour les immeubles de plus de 30.000 m2. JPG
Photo : Laurent Sabatucci
 
 
 
 
Salon
Les nouveautés
de Supply Chain
Event 2015

Supply Chain Event, le grand événement du deuxième semestre se tiendra les 17 et 18 novembre au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Au programme de cette manifestation de nombreuses nouveautés : des temps de pauses plus importants entre chaque conférence pour permettre aux visiteurs de profiter davantage de la partie salon, une nocturne qui se déroulera le premier jour jusqu'à 21 heures avec possibilité d'assister à la conférence d'un speaker de grande notoriété ou, pour ceux qui préfèrent de prendre contact avec un exposant ou encore d'échanger autour d'un verre dans l'espace lounge « Le Cube ». Enfin, autre grande nouveauté, l'espace E-Retail Connect, une allée d'une capacité de 18 stands qui va accueillir une offre exclusivement dédiée à l'omnicanal : du fullfilment aux consignes automatisées, en passant par la livraison, les équipements d'entrepôts, les éditeurs et les intégrateurs.
« Pour cette 4e édition, Supply Chain Event entend acquérir une nouvelle dimension et s'imposer plus que jamais comme le salon de référence de la communauté Supply Chain » indique Charlotte de Boyer, chef de projet Supply Chain Event.
Contact : Tél. 01 47 56 67 75
charlotte.de.boyer@reedexpo.fr

Photo : Charlotte de Boyer
 
 
Transport
combiné
Combiwest ne
bloquera pas
demain le trafic
ferroviaire
francilien
Il n'y aura finalement pas de blocage par Combiwest jeudi sur le trafic ferroviaire parisien comme l'opérateur de transport combiné l'avait préalablement annoncé (voir NL n°2104). « Nous sommes solidaires de l'action des agriculteurs prévue jeudi, mais l'autorisation légale de manifester nous est refusée. Car les entraves à la circulation ferroviaire constituerait un délit » a déclaré Jean-François Jacob. En soulignant sa volonté de ne pas se mettre dans une position d'inégalité, le Président de Combiwest maintient ses accusations d'entrave à la circulation à l'encontre de la SNCF, « preuves à l'appui » « Maintenant ça suffit. Nous ne nous tairons plus car nous avons épuisé un maximum de recours légaux et l'exaspération est à son comble. C'est à court terme l'activité de Combiwest qui est en jeu et au-delà la valorisation des produits de nos clients. » a-t-il ajouté. JLR  
 
 
 
Automatisation
Vente-privée
signe
un contrat
« long terme »
avec Knapp
Vente-Privée et Knapp entament un partenariat long
terme reposant sur l'association d'un système de type
« good to man » OSR Shuttle et des pochettes de tri de Dürkopp. « Ces pochettes peuvent contenir tous les articles qui trouveraient place dans un sac à provisions », précise Heimo Robosch, Executive Vice President de Knapp AG qui ajoute : « Le choix libre de la taille des lots de commandes et son adaptation aux besoins permet d'optimiser la durée de parcours et la performance de prélèvement. Les différents articles peuvent être sortis du stock dans n'importe quel ordre : grâce à un système de séquencement intelligent et compact, ils sont rangés dans l'ordre des différentes commandes clients. À la station d'emballage, seuls les articles attribués à une commande client précise seront mis à disposition pour être ensuite retirés de la pochette de tri. Ce n'est que lorsqu'une commande d'emballage est terminée que la commande suivante arrive à la station. Par rapport à la préparation traditionnelle et manuelle, le nombre d'erreurs est considérablement réduit ». La société vente-privee.com regroupe environ 1.800 collaborateurs pour un CA 2014 de 1,7 milliards d'euros. Elle livre à ce jour 18 millions de clients en Europe. JPG
 
   
 
Bouchons
Des AGV
pour absorber
la croissance
de DKF

Afin d'anticiper la croissance de son activité, la société DKF, société spécialisée dans la fabrication de bouchons et de capsules, a opté pour une solution d'automatisation d'Egemin Automation. L'intégrateur de systèmes a mis en oeuvre un système de chariots AGV pour acheminer les conteneurs grillagés, les octabins et les cartons, vides et remplis. L'entreprise DKF peut ainsi augmenter son volume de production : « L'objectif de l'automatisation consistait essentiellement à obtenir un flux de matériaux structuré, sûr et clair », explique Edgar Linck, gérant-associé de l'usine de Delmenhorst. Chaque machine produit entre 3.000 et 5.000 capsules par minute. La capacité d'un conteneur est de l'ordre de 330.000 à 370.000 capsules. Chaque AGV est en mesure de transporter jusqu'à une tonne de matériel de l'installation de remplissage vers une station centrale où les articles sont contrôlés, fermés et étiquetés avant de repartir vers l'entrepôt voisin. Les AGV sont commandés de façon hybride. En d'autres termes, à tous les endroits où les réflecteurs sont accessibles aux scanners des AGV, la commande s'effectue par laser. En revanche, dans l'entrepôt où l'accès aux réflecteurs risque d'être entravé, par exemple, par des conteneurs empilés, les engins sont guidés au sol par des électro-aimants. « Cette modernisation a été accueillie de manière positive par nos clients dans la mesure où elle contribue aussi au respect des normes alimentaires », résume Edgar Linck. JPG  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Pays Bas

MNX Logistics
s'installe à
Amsterdam
Le 3PL américain MNX Logistics vient d'inaugurer sur l'aéroport d'Amsterdam Schiphol une plate-forme santé de 1.300 m². Certifiée HACCP (Hazard Analysis & Critical Control Point) et GDP (Good Distribution Practice) et avec un potentiel d'extension de 1.700 m² additionnels, celle-ci servira les clients du secteur de la santé (Life Sciences et Medical Device) qui ont, semble-t-il, exprimé un fort besoin ces 12 derniers mois. L'entrepôt propose trois zones de température dirigée à 20°c, 18°c et 2 à 8°c. Elles seront surveillées 24h/24 7j/7 par l'état de l'art des équipements de sécurité, un système de back-up se chargeant de sécurisé les informations.
« Ce nouveau centre logistique d'Amsterdam dédié aux sciences de la vie nous permet d'offrir des prestations de stockage, de cross-dock, d'inventaire et de transport aux clients ayant des besoins en température dirigée. Nos clients pourront d'autre part profiter de notre strict respect des procédures et protocoles de l'industrie de la santé pour chercher ou délivrer personnellement les expéditions critiques livrées par les compagnies aériennes qui desservent l'aéroport d'Amsterdam Schiphol » commente Jan Willem Van't Riet, Senior Vice President EMEA chez MNX Logistics. Basé à Irvine en Californie, le prestataire est présent dans 190 pays avec notamment des hubs régionaux à Miami, Singapour et désormais Amsterdam. PM
 
   
 

USA

General Mills
veut réduire
ses émissions
de gaz
à effet de serre
de 28%
Après avoir réduit ses émissions de GES (gaz à effet de serre) de 13% sur les dix dernières années, General Mills, un géant américain de l'agro-alimentaire qui pèse 19 Md$ de CA avec des marques comme Häagen-Dazs, Géant Vert, Old El Paso et Yoplait, veut faire deux fois mieux sur les 10 prochaines années et s'engage à atteindre -28% de GES. Ce chiffre est basé sur une étude scientifique qui devait établir le niveau de réduction de CO₂ jugé nécessaire et durable pour la santé de la planète. General Mills estime que les deux tiers de ses émissions de GES sont produits en amont de ses activités, aussi s'est-elle fixé d'inclure tous ses partenaires de bout en bout de sa Supply Chain, de la ferme jusqu'au centre de retraitement des déchets. « Depuis 150 ans, General Mills sert le monde en fournissant de la nourriture que les gens aiment. Notre but est d'être encore là dans 150 ans » témoigne Ken Powell, Chairman and CEO de General Mills, « Nous reconnaissons que nous avons notre rôle à jouer pour protéger et conserver les ressources naturelles. Notre entreprise en dépend, de même que la planète ». En impliquant ses fournisseurs dans sa démarché, cette entreprise pourrait bien avoir un impact plus global sur l'industrie agro-alimentaire. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
2 septembre 2015


SEPTEMBRE 2015


Mercredi 16
Webinaire MRO/
Pièces détachées
BARLOWORLD
SUPPLY CHAIN
SOFTWARE
« Sabena
Technics : Optimisation des
stocks de pièces
de rechange pour
développer les
Services Clients et
créer un levier de
productivité »

Retour
d'expérience :
Sabena Technics
Rendez-vous 11h
Duré
e 1h


OCTOBRE 2015

Mardi 6
Conférence
CCM Benchmark
« Stratégie
digitale,
cross-canal
et Supply Chain »

Partenaires :
Université Paris
Dauphine, GS1,
Itinsell, Savoye et
SCMagazine
De 9h à 16h30
Paris 9
e



Jeudi 15 et
Vendredi 16

FORMATION
EURODECISION
15e SESSION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Animé par
Régis Bourbonnais
De 9h00 à 17h00
Paris
La Défen
se