Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Planification
GCS pousse
le bouchon
assez loin
avec Dynasys
Rien de moins qu'un processus S&OP global qui permettra à toutes les unités de production (23 sites sur 3 continents – Europe, Amérique et Asie) de collaborer et d'avoir la même information, au même moment, afin d'anticiper au mieux les besoins de sa Supply Chain. C'est le projet dans lequel s'est lancé Global Closure Systems (GCS), qui comme son nom ne l'indique pas est un groupe français, l'un des leaders mondiaux dans la production de bouchons plastiques pour la grande consommation. Pour l'aider dans la démarche d'optimisation de sa gestion capacitaire au niveau mondial, GCS a choisi d'utiliser au niveau mondial, en mode multi-site, les outils informatiques de DynaSys (division de QAD), à savoir Demand Planning et Production Planning. Global Closure Systems, qui produit près de 40 milliards de bouchons par an, a réalisé en 2014 un CA de 590 M€. JLR  
   
 
 
 
Immobilier
logistique
Dachser est
le quinzième
locataire
du Parc des
Bréguières
Mis en service au printemps 2010 par l'aménageur, développeur et gestionnaire Barjane, le Parc des Bréguières vient d'accueillir son 15e client, le prestataire de transport et de logistique Dachser. Situé sur la commune d' Arcs-sur-Argens, entre Marseille et Nice, ce campus logistique, complété par un « pôle de vie », a déjà permis de pérenniser plus de 600 emplois. « Les installations de nouvelles entreprises de renom sont le meilleur témoin de la dynamique du Parc qui bénéficie, outre sa situation stratégique, d'une offre de services élargie. La présence d'une agence bancaire, d'un carré entreprise La Poste, d'une agence de travail par intérim permettent d'offrir aux entreprises et aux usagers une large gamme de services, qui seront très prochainement complétés d'une crèche et d'un pôle de restauration » a déclaré Julien Mongoin, Directeur du développement de Barjane. D'une superficie de 4.000 m2, la nouvelle plate-forme de transport de Dachser, certifiée ISO 14001 et BREEAM Good, emploiera 46 personnes qui gèreront ses activités de transports dans les départements du Var et des Alpes Maritimes. JLR  
   
 
Logistique
portuaire
Un nouveau
hub logistique
de SDV
au Havre en
octobre 2016


SDV Logistique Internationale va étendre sa présence sur le Port du Havre. Déjà implantée depuis 2001 sur le parc dit PLPN1 (Parc Logistique du Pont de Normandie), la filiale de Bolloré Logistics a signé récemment un protocole d'accord avec Haropa-Port du Havre pour la construction d'un hub logistique de 36.000 m2 sur PLPN2, un nouveau parc de 53 hectares en cours d'aménagement qui a vocation à accueillir à terme 150 à 200.000 m2 d'entrepôts et qui bénéficiera de la proximité immédiate de la plate-forme multimodale, directement connectée au fleuve et au réseau ferré. D'un montant d'investissement de 30 M€, ce projet sera réalisé en deux phases, avec une première tranche de 24.000 m2 dont la livraison est prévue en octobre 2016 (avec certifications LEEDv4 et BiodiverCity). En comptant ses entrepôts sur le PLPN1, SDV exploitera à terme une surface totale de 75 000 m2 pour ses activités de transport et de logistique sur le Port du Havre. « Le renforcement de nos positions sur les principaux carrefours d'échanges internationaux, associé à une offre de services compétitive, nous permet de drainer davantage de flux et de piloter l'activité logistique et supply chain de nos clients. D'autres projets d'envergure sont en cours en France et dans le monde» a déclaré Thierry Ehrenbogen, Président de SDV Logistique Internationale. Le futur entrepôt SDV du PLPN2, qui sera dédié au stockage de marchandises sèches, permettra au prestataire de libérer une surface de 5.000 m2 au PLPN1 pour y aménager un espace consacré à la logistique des conteneurs réfrigérés Reefer. JLR
 
   
  De gauche à droite : Hervé Martel, Directeur général de Haropa – Port du Havre et Thierry Ehrenbogen, Président de SDV Logistique Internationale.  
   
  Photo : ©Haropa-Port du Havre  
 
 
 
AutoID
Isicod devient
Timcod
Sud-Ouest
Suite à la prise de participation majoritaire du groupe Timcod de l'entité Toulousaine Isicod, basée à Bruguières près de Toulouse, celle-ci a changé son nom commercial en Timcod Sud-Ouest. « Cette nouvelle identité concrétise le rapprochement entre les deux entreprises. Isicod et Timcod ont en effet un ADN très proche. Elles défendent les mêmes valeurs, d'expertise, de service, de proximité et partagent le même positionnement » a déclaré Laurent Gonçalves, le Directeur de l'entité toulousaine. Avec 6 agences en France et 2 agences en Afrique du Nord, un portefeille de plus de 2.0000 clients et un CA de plus de 9,7 M€, le Groupe Timcod entend désormais se positionner comme un acteur majeur du marché de l'intégration de solutions informatiques mobiles (code à barres, Wi-Fi, reconnaissance vocale et RFID dans l'entrepôt et sur la route). JLR  
 

Bâtiment
Saint-Gobain
DBF inaugure
la Halle
de Pantin

Saint-Gobain Distribution Bâtiment France (SGDBF) a inauguré mercredi matin à Pantin un nouvel espace commercial dédié aux professionnels du bâtiment. Hébergeant 8 de ses 11 enseignes (Point P, La Plateforme du Bâtiment, Décocéram, Cedeo, Pum Plastiques, Cdelec, Outiz et SFIC), plus 2 partenaires (Hilti et Kiloutou), cette Halle de 35.000 m2 vise à réduire le temps de mise à disposition d'une large gamme de produits (100.000 références) de ces enseignes (8.200 m2 de libre-service) aux professionnels de la construction et de la rénovation de toutes tailles du département. « Nous avons créé ce lieu inédit pour être imbattable sur 3 points de la relation client : une offre complète et disponible, un gain de temps et d'efficacité, ainsi qu'une expertise et un accompagnement », a déclaré Patrick Richard, Président du Directoire de SGDBF. Issu de la réhabilitation d'un bâtiment en 3 nefs de 324 m de long sur 108 m de large, conçu en 1946/1949 et dédié à l'éclatement ferroviaire, ce nouvel espace traversant se compose de 11.000 m2 de parking couvert qui desservent chaque enseigne. A l'issue de leurs achats, les professionnels peuvent repartir de ce côté ou faire le tour du bâtiment pour emporter des marchandises plus volumineuses, préparées par les équipes logistiques, disposant de réserves et d'un parking derrière chaque magasin.
Ces réserves sont restées séparées par enseigne car elles sont elles-mêmes réalimentées par un stock mutualisé, situé juste à côté. Ce bâtiment « inséré durablement dans la cité » répond aux normes HQE, BBC, Care 4 et RT2012. Il emploie 110 personnes, essentiellement en local, dont 13 en insertion sociale (+10 durant la construction). Il dispose d'un espace paysager de 12.450 m2 (biodiversité, pas de produits phytosanitaires, zéro rejet d'eaux usées...). Une déchetterie est également prévue en 2016, pour permettre aux professionnels d'y déposer les gravats de leurs chantiers.CP
Photo ci-contre : Patrick Richard,
Président de SGDBF ©C.Polge

 
   
  Halle de Pantin côté parking… ©C.Polge  
   
  Halle de Pantin côté libre-service... ©C.Polge  
   
  Halle de Pantin côté logistique... ©C.Polge  
   
  Halle de Pantin ... et côté jardin ! ©PY Brunaud  
 
 
 
Cercle
Prospectif
de la SC
Comment
attirer
et retenir
les talents
en SC ?



Hier matin, une douzaine de Directeurs SC de grands groupes (Air France, Alstom, Aperam, Areva, Avril, Fresenius-Kabi, Krys, Lafarge, LVMH, Nespresso, Orange et Rexel) se sont réunis dans le cadre du Cercle Prospectif de la Supply Chain, organisé par Deloitte en partenariat avec SCMag, sur le thème de la gestion et de la protection des talents dans la SC. Pour fixer le cadre général, Philippe Burger, Associé Deloitte en charge du Capital Humain, a commencé par exposer les tendances RH 2015, tirées d'une étude du cabinet, tout juste sortie, réalisée auprès de 3.300 leaders RH et Business de 106 pays. « Les 5 principaux critères sur lesquels on peut travailler pour gérer ses talents sont : la rémunération, les avantages sociaux, le développement personnel, l'environnement de travail et la culture de l'organisation, énumère-t-il avant d'ajouter : La quête de sens et la possibilité de se projeter sont souvent des facteurs plus importants que la rémunération ». Le débat commence autour de la capacité à retenir les talents. Un participant souligne l'importance du positionnement et de la reconnaissance de la SC au sein de l'entreprise. Pour lui, proposer un projet de transformation de la SC et un champ de responsabilités clair contribue à faire adhérer les candidats. D'autres ont lancé des campagnes de mise en avant en interne des projets réalisés, des participants et des métiers de la SC, reconnaissant être souvent perçus comme « une population de besogneux que l'on entend pas ». « Nous avons un déficit marketing vis-à-vis de nos patrons », admet un participant, qui insiste sur la nécessité d'apprendre à communiquer de manière plus intelligible par tous. « Nous ne devons pas rester dans l'ombre, mais partager de manière factuelle ce que nous faisons, y compris lorsque nous rattrapons des erreurs », avance un autre. Ne pas hésiter aussi à utiliser des formules choc pour souligner le caractère indispensable d'une SC performante : « We are the hearbeat of our customer », « 100% de votre CA passe par les gens de la SC »... Inviter les équipes SC à des soirées de gala, les récompenser par des prix, des déplacements à l'étranger chez des fournisseurs, les mettre en avant dans les medias... sont autant de moyens de les valoriser et de donner une image attractive de la SC. En matière de compétences clefs, le savoir-être semble décisif, étant donné l'importance de la collaboration dans ces métiers. Plusieurs soulèvent une méconnaissance des mécanismes financiers qui pénalise la capacité à traduire les bons résultats obtenus par la SC en valeur ajoutée pour l'entreprise. « D'où l'importance d'être au Comex pour s'imprégner de la culture Business », en déduit un participant, en s'inspirant de son passage dans une entreprise américaine. Enfin, les participants se réjouissent de nouvelles opportunités de mettre en avant le savoir-faire de la SC : l'e-commerce, la complexité croissante des règles douanières et des flux internationaux ainsi que l'appropriation du caractère innovant du Big Data et de l'impression 3D... Peut-être un moyen de pallier le déficit de talents SC relevé dans une étude Deloitte, réalisée auprès de 400 sociétés, et intitulée « Supply Chain Talent of the Future ». « Seulement 38% des entreprises estiment avoir les compétences nécessaires en SC, contre 44% à l'avenir. Ça fait peur ! », s'exclame spontanément Magali Testard, Partner Stratégie & Operations chez Deloitte. Eh oui, il reste en effet encore beaucoup à faire pour que le SCM soit reconnu partout à sa juste valeur... « C'est un travail au quotidien », conclut un participant. CP
Photo ci-contre : Philippe Burger, Deloitte ©C.Polge
 
   
  Cercle Prospectif SC ©C.Polge  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Pays-Bas
Waberer's
ouvre
une filiale
au Benelux
Le chiffre d'affaires du transporteur routier Waberer's a augmenté de 15% en 2014 et de 10% sur les six premiers mois de l'année au Benelux. Devant ce constat, et afin de répondre plus précisément encore à la demande, le groupe hongrois a décidé de fonder une filiale Benelux à Oosterhout aux Pays-Bas. Cette décision s'inscrit d'autre part dans une stratégie globale d'expansion européenne, Waberer's ayant déjà ouvert une filiale à Milan cette année ainsi qu'à Paris et Felixstowe (Royaume-Uni) en 2014. Sa flotte de camions, Euro VI et âgée de seulement deux ans en moyenne, transporte depuis le début de l'année entre 460 et 470 charges complètes par semaine au départ du Benelux et principalement à destination d'autres pays du Benelux, de la France, du Royaume-Uni et de l'Allemagne. La nouvelle filiale sera dirigée par un expert local du transport, Remco Van Staaijeren, qui vient d'être nommé au poste de Business Development Director. PM
Photo : Remco Van Staaijeren
 
   
 
 
 

Chine
Yusen Logistics
ouvre
deux nouveaux
bureaux dans
la région
de Shanghai
Le prestataire logistique japonais Yusen Logistics vient d'ouvrir deux nouveaux bureaux à Changzhou et Changshu, non loin de Shanghai dans la province du Jiangsu. Le 3PL, qui dispose déjà de deux autres bureaux dans les villes voisines de Wuxi et Suzhou, entend ainsi accroître ses ventes en profitant du développement économique de la région. En effet, selon le communiqué, de nombreux industriels des secteurs high tech et automobile, notamment un certain nombre de japonais, se seraient installés autour du delta du fleuve Yangtze dernièrement, ce qui laisse augurer une croissance de la demande en services logistiques dans un futur proche. Yusen Logistics ne manquera pas de leur proposer sa panoplie de services de Freight Forwarding (aérien & maritime) et de logistique contractuelle. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
18 septembre 2015


OCTOBRE 2015


Mardi 6
Conférence
CCM Benchmark
« Stratégie
digitale,
cross-canal et
Supply Chain »

Partenaires :
Université Paris
Dauphine, GS1,
Itinsell, Savoye et
SCMagazine
De 9h à 16h30
Pôle Léonard de Vinci
La Défense


Jeudi 8
TXT Thinking
Retail Forum
« Planifier
en 2020 :
Quelles nouvelles
compétences,
méthodologies,
processus et
technologies
requises ? »
Avec la
participation
de Monoprix sur
le Merchandise
and Assortment
Planning
De 9h à 13h,
P
aris 9e



Jeudi 15 et
Vendredi 16

FORMATION
EURODECISION
15e SESSION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Animé par
Régis Bourbonnais
De 9h00 à 17h00
Paris
La Défen
se



NOVEMBRE 2015

Mercredi 4
Conférence
QLIK et CGI
« Baromètre
Pilotage de la
Supply Chain :
Quelles sont
les attentes
des décideurs
et les solutions
en place ? »
Partenaire :

SCMagazine
De 8h30 à 12h00
Maison de la Chimie
Paris 7
e