Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
e-commerce
Une logistique
semi-
automatisée
pour Carrefour
Online
en Espagne
Carrefour a choisi XPO Logistics pour gérer la logistique de son magasin non alimentaire en ligne, Carrefour Online, sur le marché espagnol. Opérant à partir d'un site de 14.000 m² situé à Yunquera de Henares (Guadalajara), XPO Logistics créera 80 emplois directs et prévoit de doubler cet effectif au cours des trois prochaines années. Le prestataire a mis en œuvre une solution logistique spécialement conçue pour Carrefour Online : « Elle se distingue par ses lignes de conditionnement semi-automatisées, ainsi qu'une grande souplesse opérationnelle », commente Rui Marques, Managing Director Iberia, Logistics Solutions de XPO Logistics. « La signature de cet accord avec Carrefour vient renforcer notre expérience dans la logistique du e-commerce qui s'exprime dans notre offre Red Online », commente le prestataire. XPO Logistics expose actuellement au Salon e-commerce de la Porte de Versailles. JPG  
 
 
 
Anniversaire
Pour ses 40 ans,
Syleps affiche
sa maturité et
son dynamisme
Jeudi dernier, la société morbihannaise Syleps a célébré ses 40 ans avec ses salariés et ses clients. Au programme de cette journée, une présentation de l'entreprise et le rappel de quelques principes préliminaires comme l'analyse des données qui conditionne souvent la réussite d'un projet d'automatisation. Un peu plus tard dans l'après-midi les 200 participants ont pu assister à une table ronde à laquelle participaient Valérie Macrez, Déléguée Générale de l'Aslog, Pierre Fournet, Directeur associé de Say Partners, Samuel Tomas, Directeur logistique de Système U, Eric Defontaine, Directeur Supply Chain de Sodebo et Nicolas Martin du cabinet Actelog et Rolf Beyer, Fondateur de la société BSL. Lors de ce débat animé par Jean-Philippe Guillaume, les participants ont pu évoquer les avancées de l'automatisation dans la distribution commentant, à l'instar de Pierre Fournet, les progrès technologiques et les différences méthodologiques entre production et logistique. Même si tous les orateurs ont souligné le caractère inéluctable de l'automatisation, Samuel Tomas a pour sa part plaidé en faveur d'une « automatisation sociale », qui ne déshumanise pas l'entrepôt mais soit au contraire une aide au travail des opérateurs dans les tâches pénibles et répétitives. Rolf Beyer a expliqué que l'automatisation devait être « flexible et évolutive ». C'est le cas de Scallog, un système robotisé installé chez BSL pour la préparation de commandes de produits l'Oreal Paris et tout récemment pour traiter la logistique e-commerce de Gemo (Cf. la NL d'hier). Valérie Macrez est intervenue pour rappeler l'impact de ces changements sur les métiers de la Supply Chain et l'importance de la formation. Enfin les intervenants se sont livrés à une vision prospective de la logistique : le digital, l'arrivée prochaine de nouvelles technologies proche du comportement humain, les drones pour réaliser les inventaires dans l'entrepôt ou livrer les consommateurs... « Ce qui est certain c'est que nous allons vers une plus forte intégration de l'industrie et du commerce », a insisté Eric Defontaine. Après ce débat les participants ont été invités à une soirée récréative. Le lendemain ils ont pu visiter une plate-forme logistique automatisée du pôle industriel Kermené appartenant à l'enseigne Leclerc. La journée du samedi se termina par un grand moment festif réservé aux salariés et à leurs familles. Créée en 1975, Syleps est spécialisée dans la conception et la réalisation de process intralogistiques informatisés, automatisés et robotisés. Particulièrement présent dans l'industrie agroalimentaire, l'entreprise se développe actuellement dans la distribution et la logistique. Son CA 2015 sera d'environ 30 millions d'euros pour un effectif de 200 collaborateurs. Une belle entreprise française, bien ancrée sur son territoire régional mais avec de grandes ambitions nationales et internationales. JPG  
   
  De gauche à droite, Thierry Le Chêne, Sylvain Henrio
et
Xavier Duquesne
 
   
 
Grande
Distribution
Nouveau site
et nouveaux
terminaux
pour Leclerc à
Landivisiau
La centrale d'achat Scarmor basée à Landivisiau (29), berceau historique du mouvement Leclerc, a inauguré avec ces adhérents un nouvel entrepôt à Plaintel (22) pour optimiser la logistique de ces 75 magasins et drives qu'elle doit approvisionner quotidiennement. La société E-Dentic a été le fournisseur des matériels. Ce nouvel entrepôt de 32.000 m2 est composé de 4 cellules de stockage de 6.000 m2 (produits secs, bazar, liquide) et d'une cellule d'expédition de 8.000 m2. Dans la conception de cet entrepôt la priorité a été donnée à l'environnement de travail. A titre d'exemple Scarmor y a déployé les terminaux embarqués JLT Mobile Computers 1214n (représenté en France par la société ID Work), pour l'équipement de l'ensemble de ces chariots de préparations de commandes et des pupitres de réception. « Le terminal orientable par son support de fixation permet une préparation de commande aisée et ergonomique pour les opérateurs. Les terminaux embarqués avec leurs compacités, leurs simplicités d'installation et la luminance de leurs écrans ont été les principaux critères de choix de la Scarmor », nous a confié Philippe Briantais de la société ID Works. JPG  
   
 
 
 
Nomination
Cédric Simon,
nouveau
Directeur
associé
du cabinet
Adameo-Fil
Cédric Simon, 33 ans, rejoint Bruno Coste et le cabinet Adameo-FIL pour en devenir directeur associé. Cette nomination s'inscrit dans la dynamique de forte croissance cette entreprise, née de la fusion du cabinet de conseil en stratégie & projets Supply Chain Adameo et du conseil en recrutement FIL (créé et dirigé depuis 35 ans par Marc Pietra). Cédric Simon a travaillé pendant 9 ans au sein du cabinet de recrutement HAYS pour lequel il a créé, développé et managé les activités Supply Chain, Achats & Logistique, pour y ajouter ces deux dernières années les activités Manufacturing. « Je me réjouis de l'arrivée de Cédric », commente Bruno Coste, « son expertise, son vécu et ses valeurs s'inscrivent parfaitement dans notre stratégie de développement et notre philosophie ». « Je suis ravi d'intégrer le cabinet et de participer à son développement aux côtés de Bruno Coste et Marc Pietra deux personnes reconnues du monde de la SC » se félicite pour sa part Cédric Simon. JPG  
 
INFOS INTERNATIONALE  

USA
UPS acquiert
125
camionnettes
hybrides
Après avoir annoncé en août dernier la signature de contrats d'approvisionnement en diesel renouvelable (cf. NL 2103), UPS confirme la poursuite son programme d'amélioration de sa performance énergétique avec l'acquisition de 125 camionnettes hybrides. Construites par Workhorse Group, un spécialiste des systèmes électriques établi à Cincinnati (Ohio), sont censées réduire jusqu'à quatre fois la consommation de carburant en ville par rapport à un moteur à essence, contre 10 à 15% de réduction seulement pour la précédente génération d'hybrides. Leur secret ? Elles sont équipées d'un petit moteur à combustion secondé d'un système électrique reposant sur une batterie lithium-ion capable de mouvoir le véhicule sur une centaine de kilomètres.
Ces véhicules nouvelle génération seront déployés sur le premier semestre 2016, elles apparaitront dans un premier temps dans quelques états du sud : Arizona, Texas, Nevada, Mississippi, Alabama, Georgia et Florida. Prochaine étape pour UPS et Workhorse Group, des véhicules de livraison 100% électriques. Stay tuned (à suivre). PM
 
   
 

Allemagne
Une grande
dame entre
au panthéon de
la logistique
C'est une première : une femme va entrer au Logistics Hall of Fame allemand. Surnommée la « Grande dame », Heidi Senger-Weiss a dirigé pendant 36 ans l'entreprise familiale Gebrüder Weiss, un prestataire logistique autrichien fort de 3.500 collaborateurs et présent sur 137 sites dans le monde. Son introduction au panthéon de la logistique symbolise la reconnaissance par l'univers de la logistique de sa contribution à la profession. « Heidi Senger-Weiss peut se targuer d'avoir généré de nombreux stimuli bien au-delà des murs de sa société en termes de gestion d'entreprise, d'internationalisation et de motivation des employés, ce qui signifie qu'elle a joué un rôle dans la professionnalisation du métier » témoigne Anita Würmser, Executive Chairperson du jury du Logistics Hall of Fame. Elle est entre autre créditée d'avoir soutenu l'utilisation des systèmes d'informations dans le secteur du freight forwarding, d'avoir poursuivi une stratégie d'internationalisation ainsi que l'établissement d'un réseau européen, d'avoir compris très tôt le rôle qu'allait jouer la messagerie dans la logistique et d'avoir inspiré les femmes à s'intéresser à cette activité. Une mention spéciale lui est attribuée pour la façon dont elle a géré, d'une part les ressources humaines, et d'autre part la passation de pouvoir à la nouvelle génération en 2005, domaines dans lesquelles elle est considérée comme un exemple. PM
Photo : Heidi Senger-Weiss
 
   
 

USA
Staples
va faire forte
impression
(3D)
La révolution 3D est en marche. Après UPS et Amazon, c'est au tour du distributeur américain Staples de proposer des services d'impression 3D. En collaboration avec la plate-forme Sculpteo, qui propose à ses clients d'uploader leurs designs 3D sur ladite plate-forme, puis de les imprimer avant de se les faire envoyer à domicile ou au bureau, Staples propose désormais un service clé en main avec la possibilité de passer en magasin chercher son dernier joujou ou son prototype réalisé quelques heures plus tôt sur un logiciel de CAO. Comme Amazon, Staples propose une sélection d'objets prêts à imprimer et qui ne demandent qu'à être personnalisés. Un pilote sera mené sur quelques magasins autour de New York et de Los Angeles ainsi que via quelques boutiques de Stratasys, un fabricant d'imprimantes 3D. Si la formule prend, nul doute que le distributeur étudiera de près la possibilité d'étendre ce service à une grande partie de son réseau mondial de plus de 3.200 magasins, entrainant dans son sillage d'autres grands retailers comme Walmart et Target pour ne citer qu'eux. PM  
   
 

Pays-Bas
Active Ants
met en place
AutoStore
Dans son nouvel entrepôt situé à Nieuwegein en Hollande,
le prestataire de services logistiques Active Ants adopte AutoStore, un système de stockage compact pour marchandises de petite taille que lui a proposé le spécialiste de l'automatisation Egemin Automation. Active Ants fournit des prestations logistiques à différentes boutiques en ligne en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne, et connait une croissance soutenue ces dernières années. Avec AutoStore, la superficie au sol disponible dans le magasin sera exploitée de manière optimale et les marchandises seront automatiquement amenées aux opérateurs. « Active Ants pourra ainsi stocker jusqu'à deux fois plus de marchandises qu'avec un autre système et travaillera de manière plus sûre et efficace », commente l'équipementier. L'installation devrait être prête d'ici avril 2016. JPG
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
22 septembre 2015


OCTOBRE 2015


Mardi 6
COMPLET
Conférence
CCM Benchmark
« Stratégie
digitale,
cross-canal et
Supply Chain »

Partenaires :
Université Paris
Dauphine, GS1,
Itinsell, Savoye et
SCMagazine
De 9h à 16h30
Pôle Léonard de Vinci
La Défense


Jeudi 8
TXT Thinking
Retail Forum
« Planifier
en 2020 :
Quelles nouvelles
compétences,
méthodologies,
processus et
technologies
requises ? »
Avec la
participation
de Monoprix sur
le Merchandise
and Assortment
Planning
De 9h à 13h,
P
aris 9e



Jeudi 15 et
Vendredi 16

FORMATION
EURODECISION
15e SESSION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Animé par
Régis Bourbonnais
De 9h00 à 17h00
Paris
La Défen
se



Mardi 27
Porte-ouverte
KNAPP
« Le nouveau
centre
de distribution
des pièces
détachées
de STIHL réalisé
par KNAPP
Présentation
et visite »

De 9h à 16h30
Torcy (
77)


NOVEMBRE 2015

Mercredi 4
Conférence
QLIK et CGI
« Baromètre
Pilotage de la
Supply Chain :
Quelles sont
les attentes
des décideurs
et les solutions
en place ? »
Partenaire :

SCMagazine
De 8h30 à 12h00
Maison de la Chimie
Paris 7
e



DECEMBRE 2015

Mercredi 2 au
vendredi 4

SIMI
« Salon de l'immobiler d'entreprise »
Palais des Congrès
Porte Maillot
Paris