Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Papeterie
Extension
du domaine
de l'AGV pour
Clairefontaine
Après la mise en œuvre de 17 AGV (chariots automatiques) en 2009, les papeteries Clairefontaine, font à nouveau appel à la société BA Systèmes pour augmenter l'efficacité opérationnelle du site d'Etival. Le projet permettra l'extension de l'automatisation des flux déjà gérés par la flotte d'AGV gerbeurs à longerons (production, expéditions, liaisons inter-ateliers), l'ajout de deux nouveaux magasins automatiques, pour le stockage de palettes format et pour le stockage de bobines. À la fin de ce deuxième projet, le site sera équipé de 31 AGV de type gerbeurs à longerons (GL), convoyeurs motorisés (CM), tri-directionnels et gerbeurs frontaux (GFS). La mise en exploitation est prévue en 2016. « Nous avons pensé une première solution déjà performante il y a plus de 5 ans et reprenons aujourd'hui papier et crayon pour faire gagner aux Papeteries encore plus de performance et de productivité », se réjouit Jean-Luc Thomé, Président du Groupe BA Systèmes. JPG
Photo : Clairefontaine ©JL.Rognon
 
   
 
 
 
Immobilier
logistique
La meilleure
année depuis
2008




Le marché français des entrepôts de classe A et B supérieurs à 10.000 m² s'est maintenu sur une bonne dynamique au cours des derniers mois et enregistre ainsi à fin septembre plus de 2 millions de m² placés. « Sa meilleure performance depuis 2008 », estime Didier Terrier, DG d'Arthur Loyd Logistique. Selon ce cabinet, les chargeurs seraient à l'origine de 73% de la demande, avec au premier chef la grande distribution, engagée dans des stratégies d'optimisation de la performance de sa Supply Chain. Les utilisateurs plébiscitent les bâtiments de grande taille : on dénombre ainsi 13 transactions supérieures à 40.000 m², concentrant 37 % du volume global, à l'initiative exclusive des industriels ou des distributeurs. Didier Terrier souligne que « l'offre existante ne répondant pas à ces critères, la part des clés-en-main atteint un niveau inégalé : 1.110.000 m² de chantiers sur mesure ont été lancés depuis le début de l'année, soit plus de la moitié de la demande placée globale ». L'Ile-de-France signe 720.000 m² placés, portés par 11 clés-en-main, dont ceux d'Habitat-vente-unique, Carrefour ou Action, supérieurs à 55.000 m². La région lyonnaise n'est pas en reste avec 326.000 m², grâce à un 1er semestre exceptionnel où les utilisateurs s'étaient rapidement positionnés sur les rares bâtiments de classe A disponibles, comme But, avec ses 59.000 m² à Pusignan. « Faute de foncier, les clés-en-main sont moins nombreux et les perspectives moins encourageantes pour la suite », souligne encore le cabinet. Fort d'un très bon 3e trimestre, le Nord-Pas-de-Calais enregistre 278.000 m² placés, dont 7 clés-en-main. Parmi les plus importants, ceux de Carrefour et Orchestra sur 55.000 et 50.000 m². Malgré une 2e partie de l'année qui s'annonce moins soutenue, la région marseillaise réalise tout de même 254.000 m² et accueillera le plus gros bâtiment de l'année, à savoir Maisons du Monde sur 96.000 m² à St-Martin-de-Crau. Sur les marchés secondaires, là encore, les clés-en-main de la grande distribution bénéficient aux régions Languedoc-Roussillon (124.000 m²), Alsace-Lorraine (90.000 m²) et Normandie. L'offre globale reste stable, mais les surfaces qualitatives de classe A, neuves ou de grande taille font défaut. JPG
Photo : Didier Terrier, DG d'Arthur Loyd Logistique
 
 
Nutrition
animale
Calcialiment
optimise
ses tournées
avec Axiodis
Basée en Bretagne, à Pleudihen dans les Côtes-d'Armor, le spécialiste de la nutrition animale Calcialiment avait besoin d'une solution d'optimisation de tournées de livraisons quotidiennes de ses produits (essentiellement des sels minéraux) auprès des éleveurs et centres d'élevage. Il a sélectionné pour cela la suite logicielle Axiodis d'Optilogistic, qui gère non seulement l'optimisation des tournées mais également la prise en compte des commandes des éleveurs (quantités requises, contraintes de livraison : horaires, accès...), l'affectation des moyens de transport, le suivi de la réalisation des tournées(Axiotrans) et réalise le reporting des activités (contrôle des quantités livrées, récapitulatif par période, etc.).
Calcialiment compte trois usines de production en France et distribue ses produits dans plus de 10 pays, en s'appuyant à la fois sur une flotte propre d'une quinzaine de camions et sur des partenariats avec des transporteurs privés. JLR
Photo : Calcialiment ©DR
 
   
 
 
 
Pilotage
du transport
Akanea
TMS v 14.2
sera présentée
sur Solutrans
Du 17 au 21 novembre prochains, la version V14.2 d'Akanea TMS sera dévoilée à l'occasion de la 13e édition du salon Solutrans (à Eurexpo Lyon). On se souvient qu'en avril dernier (Cf NL n°2036), l'éditeur français Akanea Développement inaugurait une toute nouvelle architecture technologique avec la v14 de son TMS (Transport Management System) orienté transporteurs. A noter l'apparition d'un nouveau planning graphique d'exploitation, Akanea TMS Xplan, conçu comme un outil d'aide à la décision intuitif et ergonomique avec indicateurs chiffrés, jauges et alertes en temps réel.
La v 14.2 propose également une gestion multi-activités complète (lot complet, lot partiel, groupage, affrètement, international, messagerie, course et express) avec une déclinaison messagerie enrichie (Inovert 4.0, modernisation du process d'arrivage, nouveaux écrans de SAV, retour de tournées, etc.). Par ailleurs, le module Akanea TMS Mobilité permet de faire signer le destinataire directement sur l'écran du smartphone. JLR
 
 
Décryptage
Vous avez
bien dit
«dropshipment»
?


Pure-player, marketplace, fulfillment, le « commerce connecté » n'est pas avare en néologismes et anglicismes en tous genres. Et s'il y en a un qui connaît ce jargon « digital » sur le bout des doigts, c'est bien Sébastien Gasnier, Directeur général de e-merchant, la filiale de Pixmania qui propose une plateforme e-commerce complète (consulting, référentiel produits, gestion des commandes, distribution cross canal, logistique, transport etc). Dans un communiqué, il revient sur le terme « dropshipment », un modèle où le distributeur vend à son client un produit dont le stock et la logistique sont gérés par un fournisseur tiers. A distinguer du modèle « pure player », où le distributeur dispose de ses stocks et se charge lui-même de préparer et d'expédier la commande à son client, et à ne pas confondre avec le modèle « marketplace », où contrairement au « dropshipment », le distributeur n'achète pas les produits, ne facture pas les clients finaux et ne gère ni le SAV, ni la gestion des requêtes clients, ni les retours. Vous suivez toujours ? Apparemment, il existe trois modèles de « dropshipment » : le « blind shipping » (les coordonnées de l'expéditeur et du distributeur sont absentes du colis), le « private label shipping » (certaines informations choisies du distributeur comme l'adresse de retour ou le logo figurent sur le colis) et le « fulfillment intégral » (les colis sont gérés par une société d'expédition tierce, de type plateforme logistique dont les coordonnées sont indiquées sur le colis pour d'éventuels retours). Mais attention, le « dropshipment » n'est pas une fin en soi ! « Toute relation étroite, nécessite des flux informatiques d'une extrême qualité entre le fournisseur et le distributeur. De plus, le risque financier est réel puisque c'est le distributeur qui supporte les frais de retour, qui imputent une partie de sa marge » prévient Sébastien Gasnier. JLR
Photo : Sébastien Gasnier, Directeur Général
de e-merchant

 
 
 
 
Distribution
urbaine
Scania lance un
camion hybride
pour la ville
Scania lance le P320, un camion hybride Euro6 pouvant fonctionner uniquement à l'électricité ou avec des biocarburants renouvelables EMAG (ester méthylique d'acides gras) ou à base d'huile végétale hydrotraitée.
L'hybridisation, combinée à un moteur diesel puissant alimenté au biocarburant, confère une polyvalence accrue à ce camion qui peut être utilisé dans des missions et conditions de conduite aussi diverses que variées. Ce véhicule hybride est le dernier-né de la gamme de solutions de transport durable de Scania. Son niveau sonore serait inférieur à 72 dB ce qui limite les nuisances dans le cadre de livraisons urbaines de nuit.
« L'urbanisation est une tendance qui se poursuit et chez Scania, nous y répondons en proposant à nos clients des technologies et des solutions qui leur permettent de relever les défis du transport urbain », déclare Magnus Höglund, Responsable des carburants alternatifs et des chaînes cinématiques chez Scania Trucks.
« Notre camion hybride est extrêmement flexible et peut passer d'une conduite silencieuse, sans émissions, à une conduite à un niveau très bas d'émission de CO2, même en cas de charge importante.» JPG
 
   
 
Nomination
Un nouveau
« Monsieur
Innovation »
au LUTB

Le pôle de compétitivité lyonnais LUTB Transport & Mobility Systems, centré sur les enjeux des transports collectifs et de marchandises en milieu urbain (pilotage des flux, conception de véhicules, mutualisation, etc) vient d'embaucher un nouveau Directeur Innovation et Développement. Titulaire d'un diplôme d'ingénieur en Systèmes Urbains à l'UTC Compiègne, il s'appelle Antoine Montenon. Il a travaillé comme ingénieur de recherche à l'Ifsttar, et a été évaluateur de projets sur les aspects énergétiques et environnementaux liés à la mobilité pour le Predit. Ses travaux ont notamment porté sur la modélisation du trafic et des émissions de polluants associées, et sur les impacts de règlementations sur les entreprises de transport de marchandises en Europe. Sa mission au LUTB (Lyon Urban Truck & Bus) consiste à piloter « l'usine à produits innovants », autrement dit faciliter la création de projets de R&D collaboratifs dans le domaine de la mobilité en milieu urbain. Depuis 2006, le LUTB a été à l'origine de 178 projets collaboratifs labellisés (350 M€ de budget, 130 M€ de financements publics). JLR
Photo : Antoine Montenon, Directeur Innovation et Développement du pôle de compétitivité LUTB Transport & Mobility Systems
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

MONDE
Top 15 des
Universités SC
Chaque année, Forbes interroge des centaines de cadres de la Supply Chain dans le monde pour leur demander, entre autres, quelles universités ils considèrent comme « dénicheuses de talents ». Le résultat du classement opéré selon ces données recueillies en 2014 auprès de 528 répondants est le suivant :
Tableau : Top15 ©Forbes
 
 
Les approches pratiques sont ainsi plébiscitées par les employeurs, de même que les universités qui sont en étroite relation avec l’industrie, là où se créent la plupart des innovations majeures. A noter : le MIT à la 3e place,  Cranfield (UK)  8e et l’Insead (France) à la 13e place. A l’heure où la pénurie de talents en Supply Chain se fait sentir, il est rassurant de voir que de plus en plus d’universités américaine prestigieuses (Stanford, Harvard...) proposent des formations reconnues en SCM. Dommage que les formations européennes et françaises ne soient pas aussi reconnues à l’international... à moins que ce ne soit un problème de panel ? CP  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
20 octobre 2015

OCTOBRE 2015


Mardi 27
COMPLET
Porte-ouverte
KNAPP
« Le nouveau
centre
de distribution
des pièces
détachées
de STIHL réalisé
par KNAPP
Présentation
et visite »

De 9h à 16h30
Torcy (77)


NOVEMBRE 2015

Mercredi 4
Conférence
QLIK et CGI
« Baromètre
Pilotage de la
Supply Chain :
Quelles sont
les attentes
des décideurs
et les solutions
en place ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h00
Maison de la Chimie
Paris 7e



Jeudi 5
3e séminaire du
Club de la
Logistique de
Seine-et-Marne
« Tendances
et enjeux
du fret aérien
à Paris-CDG »

Partenaire :
SCMagazine
De 10h30 à 13h
Maison de
l'Environnement
de Paris-CDG



Mardi 17 et
mercredi 18

Salon
Supply Chain
Event 2015
« Salon doté d'un
programme de
conférences
pointu et
de rendez-vous d'affaires »

Paris-Porte de Versailles
pavillon 5.3



DECEMBRE 2015

Mercredi 2 au
vendredi 4

SIMI
« Salon de l'immobiler d'entreprise »
Palais des Congrès
Porte Maillot
Paris