Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Juste quelques
mots…
Les mots ne suffisent plus pour décrire l'ignominie et exprimer le dégout. Ils paraissent dérisoires face à l'horreur d'un carnage abominable qui ensanglante le cœur de Paris un doux soir de novembre. Et ces mots ne peuvent à eux seuls constituer une riposte à un épouvantable acte de guerre perpétré par un ennemi dissimulé dans l'épais brouillard d'une religiosité mortifère. Il importe naturellement qu'au-delà de simples mots des décisions soient prises non seulement pour réduire à néant les commanditaires de tels massacres, mais aussi pour éradiquer sans ménagement le prosélytisme délirant de fanatiques haineux et sanguinaires. Et tandis que des mesures drastiques permettront d'éviter que de telles abominations puissent se reproduire, les mots serviront à réconforter tous ceux qui ont perdu un être cher, fauché par l'absurdité d'une folle idéologie qui s'en prend une fois encore au bien universel le plus précieux, la vie. JPG  
 
 
 
Juste
quelques mots
(suite)
Supply Chain
Event
maintenu
Changer nos projets ou nos habitudes serait faire le jeu du terrorisme qui souhaite nous déstabiliser. C'est pourquoi Supply Chain Event est maintenu. Un renforcement des mesures de sécurité a déjà été mis en place et sera maintenu tout au long de la manifestation. Toutes les équipes sont mobilisées pour limiter les désagréments du dispositif mis en place. L'équipe de Supply Chain Event s'associe à la douleur des familles des victimes des attentats et au deuil national décrété par le Président de la République.
 
 
Supply Chain
Event
Vers un
« Smart Tool »
au service
du pharmacien
et du
logisticien ?
Mardi et mercredi prochains aura donc lieu le salon Supply Chain Event au Parc de expositions de la Porte de Versailles à Paris. L'occasion pour l'Aslog (Association pour la logistique et la Supply Chain), de proposer un cycle de conférences sur le thème : Conformité aux Bonnes Pratiques du médicament. Comment les systématiser sur le terrain, en avoir une preuve opposable... et ne pas brider réactivité et performance logistique ? Jean François Fusco, Europe Pharmaceutical General Manager FM Health, Président de Logsanté et François Versini, président Easystem évoqueront les dernières exigences réglementaires dans le domaine de la distribution du médicament. Celles-ci ont parfois été accueillies avec perplexité par les différents acteurs soucieux d'instituer une pratique qualité qui ne se réduise pas à un texte énonçant des exigences et une inspection du respect de ces exigences. Une nouvelle approche sera proposée visant à faciliter une conformité scrupuleuse de la réglementation dans le contexte pratique du terrain de la distribution du médicament et de la problématique quotidienne autant que stratégique de la responsabilité pharmaceutique. Comment être guidé pour tenir compte de la complexité de la problématique et de la rigueur demandée par les textes ? Jean-françois Fusco donnera le point de vue du pharmacien responsable: quel niveau est requis et pertinent, quelles pistes pour se sortir des difficultés rencontrées, quels textes sont à prendre en compte, quelles perspectives doivent être anticipées? Jacques Masbou de la commission santé de l 'Aslog fera pour sa part le lien entre les deux parties de la conférence en présentant un travail réalisé sur l'analyse de risques dans le domaine du transport des produits de santé. Un travail réalisé par un groupe d'experts réunissant plusieurs organisations professionnelles du monde de la santé et de la logistique : Polepharma, Grepic, SFSTP, Logsanté, Easystem, Intologistics, Aslog. Il indiquera que l'une des conclusions de ce travail est la nécessité d'outiller la démarche avec un "smart tool' au service du pharmacien responsable et du logisticien. Enfin, François Versini exposera la solution détaillée qui apporte une réponse à la fois accessible et au niveau de l'enjeu. Sur cet exemple d'analyse de risques liée au transport et d'autres problématiques qualité et logistiques dans le monde de la santé une démarche processus débouchant sur un outillage agile change la donne: être conforme " by design" et le prouver, en y consacrant moins de temps tout étant très performant.
Cette présentation aura lieu le 18 novembre à partir de 14h30 dans la salle de conférences N°2.
Pour obtenir gratuitement
votre badge d'accès.
 
 
 
 
Maritime
CMA CGM
va-t-il racheter
NOL ?
Maersk Group et CMA CGM ont été contactés pour racheter Neptune Orient Lines (NOL), c'est ce qu'affirme Alphaliner, un média spécialisé dans le fret maritime international. En situation de perte chronique depuis 2009, NOL s'était déjà vu contraint de vendre son siège de Singapour pour 380 M$ en 2012 puis sa branche APL Logistics pour 1,2 M$ en 2015. Après avoir déjà noué des contacts avec Hapag-Lloyd, OOCL, PIL et UASC, NOL se tourne aujourd'hui vers les leaders français et danois du secteur dans l'espoir de revendre sa branche de fret maritime APL ainsi que d'autres actifs non spécifiés. Mais les obstacles à la vente sont nombreux : la part de marché d'APL a chuté de 4,2% en 2010 à 2,8% actuellement, le marché du fret maritime est durablement ancré dans une situation de surcapacité et n'offre guère de perspective de réaliser quelconque profit et la flotte de 55 navires d'APL, âgée de 8 ans en moyenne, est valorisée à 3 Md$ ce qui pose un problème quant à la valorisation de la société dont le cours de l'action est au plus bas. Avec sa position de force sur les lignes Asie-Europe depuis la signature de l'alliance 2M avec MSC, Maersk pourrait se voir purement et simplement refuser le rachat d'APL par les instances internationales et ne fait donc pas figure de candidat idéal. CMA CGM semble être en meilleure posture mais son intérêt dépendra un prix demandé et de la possibilité d'acquérir les actifs les plus intéressants : ses terminaux à conteneurs dont ceux de Los Angeles et Rotterdam. A suivre. PM  
 
 
 
Chariots
Une gamme
diesel 10 à 16t
plus propre
chez Doosan
Le fabricant coréen Doosan est en train de renouveler sa gamme de chariots élévateurs diesel gros tonnage. En cette fin d'année 2015, c'est une gamme 10 à 16t (D100/120/140/160S-7) appelée Série 7 qui s'apprête à sortir des usines sud-coréennes avec un focus particulier sur la réduction de la consommation et des émissions. Ces chariots destinés aux applications lourdes, telles que la manipulation de conteneurs ou les opérations de fret aérien, sont en effet équipés du moteur DL 056 qui utilise un catalyseur d'oxydation diesel (DOC) ainsi qu'une technologie de traitement d'échappement avec un système de recirculation des gaz d'échappement (SCR), réduisant en théorie la consommation de carburant est 23% par rapport à celle des moteurs de taille comparable. Grace à la combinaison de ces systèmes, ils se passent de filtre à particules ce qui se traduit par des intervalles d'entretien plus espacés et une réduction du coût de fonctionnement. La Série 7 est en outre équipée d'un châssis robuste et rigide, pour une durabilité accrue, et de la nouvelle cabine « Zeus » offrant une vue à 360 °, gage d'une meilleure facilité d'accès et plus de confort pour le cariste. Elle sera complétée dès janvier 2016 de modèles allant de 18t à 25t. PM  
   
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

USA
e-commerce et
produits frais
sont les maux
de tête
de Target
Target a peut-être refermé le chapitre canadien, la chaine y a fermé tous ses magasins après moins de deux ans de présence, mais ses maux de tête persistent. Contrairement à l'Europe, la grande distribution en Amérique du Nord est traditionnellement partagée entre d'un côté les distributeurs de produits frais comme Safeway, Kroger, Albertsons et de l'autre les distributeurs de produits secs et non-alimentaires comme Walmart et Target. Au cours des années 1990 et 2000, ces derniers ont ouverts des SuperCenters et SuperTarget mêlant produits secs et frais, un mouvement qui se poursuit afin de grappiller des parts de marché aux concurrents. Mais voici que Target, qui réussissait moins bien que son concurrent à allier ses deux Supply Chain (frais et sec), doit faire face à de nouvelles tendances : une nouvelle demande de produits alimentaires bio et haut de gamme, et la montée en puissance du e-commerce alimentaire, un mouvement menée de front par Walmart et Amazon. Résultat : « Notre Supply Chain ressemble un peu à Frankenstein » a avoué le nouveau COO John Mulligan à nos confrères de Reuters. Selon Strategic Resource Group, un cabinet de consultants spécialisé dans le retail et interrogé par Reuters, il fort probable que le distributeur de Minneapolis devra faire appel à ses partenaires, notamment SuperValu (également basé à Minneapolis) et Affiliated Foods Midwest, s'il veut survivre dans cette guerre du retail. Cette guerre coûte cher, Target prévoit de consacrer 1 Md$ à l'amélioration de ses ventes en ligne et à l'optimisation de ses réseaux d'approvisionnement. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Audrey Zugmeyer,
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Jean-Philippe Guillaume,
Directeur des rédactions
Envoyez vos informations

et vos scoops à

jph.guillaume@scmag.fr

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
16 novembre 2015

NOVEMBRE 2015

Mardi 17 et
mercredi 18

Salon
Supply Chain
Event 2015
« Digitalisez votre supply chain ! »
Paris-Porte de Versailles
pavillon 5.3
Obtenez votre badge d'accès gratuit



Vendredi 27
« Soirée
événement :
Les Pros
de la RO »

Concours ROADEF
du meilleur projet
d'entreprise
en Recherche
Opérationnelle
Entreprises /
projets finalistes : Amadeus, Decision Brain, Gefco-Eurodécision,
et Orange
Partenaire :
SCMagazine
De 18h à 21h45
CNAM, Paris



DECEMBRE 2015

Mercredi 2 au
vendredi 4

SIMI
« Salon de l'immobiler d'entreprise »
Palais des Congrès
Porte Maillot, Paris



JANVIER 2016

Jeudi 14
FORUM DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
« Présentation
des 8 dossiers
en compétition
pour les
Trophées »

De 8h à 17h
Salons de l'Aveyron Paris 12e

Les partenaires :
Les partenaires
de la cérémonie
de remise
DES TROPHEES  DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN 2016