Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Ici et
maintenant


Lors d'une table ronde organisée la semaine dernière dans le cadre du SIMI (Salon de l'immobilier d'entreprise), plusieurs intervenants ont souligné la nécessité d'adapter les infrastructures aux flux de marchandises qui desservent les grands centres urbains, sans omette d'intégrer la dimension environnementale. Evoquant les solutions qui permettraient de réduire sensiblement les émissions de CO2 dans la capitale, les orateurs ont rappelé que d'importants projets ont déjà été lancés. Ainsi, l'Hôtel logistique Sogaris de la Porte de la Chapelle et son terminal ferroviaire urbain (TFU) proposera 2 fois par jour une navette pouvant transporter 40 semi-remorques classiques ou 80 semi-remorques urbaines. Situé en sous-sol, l'espace urbain de distribution disposera d'une importante aire de livraison, d'une zone d'exploitation logistique de 9.000 m² et encouragera l'utilisation de véhicules électriques. Certifiée HQE, il sera surmonté d'une toiture de 18.226 m² avec centrale photovoltaïques et plantes soigneusement choisies pour leur intégration dans la biodiversité du quartier. Un projet qui ne relève pas de la science-fiction puisqu'il verra le jour au premier trimestre 2017. Claude Samson, lui-même très concerné par la protection de l'environnement lorsqu'il dirigeait la filiale logistique de Monoprix, et aujourd'hui en tant que président d'Afilog, n'a pas manqué de souligner la nécessité de mieux intégrer en termes réglementaires et fiscaux, la distribution urbaine dans la politique d'aménagement du territoire. Ces prises de positions sont à rapprocher des 10 propositions lancées la semaine dernière par l'Aslog « pour des livraisons en ville plus responsables » (1). Dans ce texte, le groupe de travail « logistique urbaine » de l'association avance quelques idées pour améliorer la distribution, tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre. En marge de la COP 21, et dans l'attente du texte commun qui fixera les objectifs pour les années à venir, ces associations professionnelles, représentatives des acteurs de la logistique et de l'immobilier, affirment avec beaucoup de réalisme, que le réchauffement climatique est l'affaire de tous et qu'il est également possible d'agir, ici et maintenant. JPG
(1) Cf. la NL n°2170 de mercredi dernier
 
 
 
 
Nomination
Jonathan
Sebbane,
34 ans, nouveau
DG de Sogaris

Jonathan Sebbane, 34 ans, succède à Caroline Grandjean
au poste de Directeur Général de Sogaris. Cet Ingénieur
des Ponts, des Eaux et Forêts, diplômé de l'Ecole Polytechnique, a débuté sa carrière en 2008 comme adjoint puis chef de bureau des grandes opérations d'urbanisme au Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, où il a notamment participé au pilotage de la démarche innovante « EcoCité ». Il a rejoint en 2010 le cabinet du Président de la Région Ile-de-France en tant que Conseiller technique en charge des transports et des mobilités, et a participé pendant deux ans au développement des transports du Grand Paris. Depuis 2013 il était directeur de cabinet du président de la région Ile-de-France. « Jonathan Sebbane travaillera à renforcer le partenariat avec les collectivités présentes au capital de la société, notamment pour toutes les questions ayant trait à l'aménagement des territoires et au développement des fonctions logistiques », précise un communiqué de Sogaris. JPG
 
 
e-commerce
Dispeo signe
avec
Wanimo.com

Après Showroomprive.com et Univers-Running.com, Dispeo, prestataire pour la logistique et la préparation de commandes pour le e-commerce, accueille son 3e client pure player et extérieur à 3SI, son groupe d'appartenance. Ce nouveau contrat vise à accompagner la montée en puissance de Wanimo.com, spécialiste de produits et services pour les animaux de compagnie sur Internet. Démarrant en mars 2016, il porte sur la réception des marchandises, le stockage, la préparation de commandes et la distribution. « Avec Wanimo.com, Dispeo démontre sa capacité à proposer des solutions sur l'ensemble de la Supply Chain adaptées à toutes les gammes de produits et réalise désormais 50% de son activité avec des clients extérieurs à son groupe d'appartenance », indique le porte-parole de l'entreprise tout en soulignant une légère avance sur le plan de marche.
Cette activité non mécanisable sera traitée sur un nouveau site de 19.000 m² louée par Dispéo à Templars en métropole lilloise. Il a pour vocation d'y accueillir d'autres clients du groupe 3SI. JPG
 
 
 
 
Immobilier
logistique
CBRE explique
le succès des
entrepôts XXL
Au premier semestre 2015, plus de 25 % des surfaces logistiques commercialisées cumulées au Royaume-Uni, en France et aux Pays-Bas concernaient des entrepôts XXL (voir schéma ci-dessous). Pourquoi les entrepôts XXL rencontrent-ils un tel succès en Europe ? Le cabinet de conseil CBRE avance une double explication à ce phénomène. Premièrement, l'essor du e-commerce, qui représente aujourd'hui près du tiers de l'occupation industrielle actuelle en termes de surfaces sur les principaux marchés européens. Le volume de colis expédiés continue de progresser, mais leur valeur unitaire baisse d'environ 15% par an. Résultat, la part des coûts de livraison devient très importante, ce qui pousse les distributeurs et les prestataires logistiques à chercher à réaliser des économies d'échelles en se lançant dans des formats d'entrepôts XXL. Le second élément d'explication avancé par CBRE vient de l'intérêt des investisseurs institutionnels pour des produits de grande envergure, représentant des investissements entre 75 et 150 M€. C'est ce qui explique le succès des acquisitions de portefeuilles d'actifs dans la logistique, mais aussi le regain d'intérêt pour les entrepôts XXL, y compris parfois pour des lancements en blanc. JLR  
   
  Part des entrepôts XXL par rapport au total des locations d'entrepôts au Royaume-Uni, en France et aux Pays-Bas cumulés. ©CBRE
 
 
Salon
SITL 2016, en
toute sécurité

SITL Europe 2016 se tiendra du 22 au 25 mars 2016 à Paris Nord Villepinte. 800 exposants et 40.000 visiteurs sont attendus par Reed Expositions. Chaque jour un mode de transport sera mis à l'honneur: overseas, maritime, ferroviaire. Le dernier jour aura lieu le forum prospectif Future for Logistics. Le hall 6 sera divisé en cinq zones. 5 pavillons sectoriels bénéficient d'une plate-forme de rendez-vous d'affaires. 28% des visiteurs souhaitant développer la sécurité du transport et de l'entreposage, une série de conférences et d'ateliers sur le thème est prévue, associée au pavillon Dangerous Goods Logistics, dédié au transport et à la logistique des matières dangereuses. On y parlera de Geotrans MD, projet collaboratif visant à définir une architecture télématique européenne commune à 48 pays. Celle-ci est destinée à transmettre des données sécurisées sur la qualité et la quantité des marchandises dangereuses transportées. Les documents de transport sont aujourd'hui majoritairement sous forme papier pour présentation en cas de contrôle ou d'accident. Une démonstration de l'édition simple et sécurisée d'un document de transport aura lieu sur le pavillon. Une conférence aura pour thème la construction de bâtiments logistiques conformes à la norme Seveso III, entrée en vigueur le 1er juin 2015. Pascal Robat, Consultant et membre du comité de pilotage de Dangerous Goods Logistics, met en avant Logiparc 03 à Moulins dans l'Allier : « Eiffage y construit le premier bâtiment logistique neuf à la norme Seveso III composé de 6 cellules de 3.000 m2 divisibles. Les Transports Bourrat vont l'exploiter pour le stockage de produits chimiques conditionnés. La plate-forme devrait être opérationnelle en 2017 ». CC
Photo : Pascal Robat, Consultant et membre du comité de pilotage de Dangerous Goods Logistics ©C.Calais
 
 
 
 
Prestataires
logistiques
Veolog Fashion
gère les retours
pour Rad.co
L'e-commerçant parisien dédié à la mode Rad.co
a confié à Veolog Fashion la prestation de logistique des retours de marchandises. Pour cela, la filiale logistique de Labatut Group se connecte directement via l'interface du e-commerçant et les retours sont traités quotidiennement, avec une mise à jour instantanée des stocks. Rad peut connaître précisément et en temps réel le nombre de vêtements retournés et traités. La prestation est effectuée sur le site Veolog Fashion de Pantin (12.000 m2), entièrement sécurisé, qui propose une solution packagée dédiée au secteur du textile et de la mode. JLR
 
 
Maritime
CMA CGM
reprend NOL
C'est officiel, CMA CGM lance une offre de rachat sur NOL, cette offre à 1,30 SGD (dollar de singapourien) l'action, soit 0.86€, ayant reçu le soutien unanime du comité directeur de l'armateur singapourien. CMA CGM voit en ce rachat l'occasion de se renforcer sur certaines routes maritimes et d'atteindre une masse critique confortant sa position de troisième armateur mondial dans le domaine du fret maritime. « Cette transaction représente une étape importante dans le développement de CMA CGM. En tirant parti des forces complémentaires des deux sociétés, CMA CGM va encore renforcer sa position de leader dans le transport maritime mondial avec un CA combiné de 22 milliards de dollars et une flotte de 563 navires. En réunissant le savoir-faire des deux équipes, le groupe élargi sera encore mieux positionnée pour fournir des services de qualité supérieure à ses clients sur tous les marchés. Nous reconnaissons l'importance stratégique de Singapour en tant que hub clé pour l'industrie maritime et nous sommes déterminés à renforcer son leadership régional ». Les activités de l'armateur français dans la région seront en effet regroupées à Singapour qui deviendra ainsi le siège de CMA CGM en Asie du Sud-Est. PM  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Espagne
CEVA Contract
Logistics change
de tête
Oriol Bartol vient d'être nommé à la tête de la division Logistique Contractuelle de Ceva Iberia, il remplace Juan José Yabar parti aux USA depuis sa promotion au poste de VP Operations pour Ceva Contract Logistics North America. Diplômé en Ingénierie Industrielle, Oriol Bartol a rejoint Ceva en 2002 où il a tenu différents rôles dont dernièrement celui de Logistics Engineering Manager Iberia. Il s'est alors efforcé d'implémenter une philosophie Lean dans l'entreprise et ce aussi bien au niveau national qu'international. Il sera basé au siège de la société à Madrid et reportera directement au directeur du cluster Iberia Marco Gabusera. PM
Photo : Oriol Bartol
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
7 décembre 2015

JANVIER 2016

Jeudi 14
FORUM DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
«Présentation
des 8 dossiers
en compétition
pour les Trophées
INCRIPTION 
VOUS »

De 8h à 18h
Salons de l'Aveyron Paris 12e


Jeudi 14
SOIRÉE DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
Lido Paris 8
Les partenaires
de la cérémonie
de remise
DES TROPHEES  DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN 2016


Jeudi 14

FORUM DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
Lido Paris 8
Les partenaires :