Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Track & Trace
L'internet
des objets
version ffly4u


Présidée par Olivier Pagès, la société toulousaine ffly4u vient de finaliser sa première levée de fonds auprès d'IRDInov, pour un montant de 700.000 €. Cette start-up créée en juin 2015 et spécialisée dans le tracking d'actifs mobiles sur les sites industriels, logistique et de construction cherche ainsi, après plusieurs projets pilotes, à accélérer le développement de sa solution de type IoT (Internet of Things), notamment en Europe. Plus besoin de portiques de lecture comme avec la RFID : la localisation, l'envoi d'informations (température, bruit) et la détection des mouvements des actifs mobiles, en indoor comme en outdoor, s'appuieront sur les réseaux cellulaires bas débit et longue portée de type UNB (Ultra Narrow Band) que commencent à mettre en œuvre plusieurs opérateurs, notamment en France (Sigfox, l'alliance LoRa, ou encore Qowisio).
ffly4u cherche à proposer un service clés en main comprenant la conception, l'industrialisation et la fabrication de l'émetteur à placer sur les actifs à tracer, le contrat avec les opérateurs de réseaux UNB, et la récupération et structuration des données sur une « plateforme data » adaptée aux besoins spécifiques de chaque client, qui pourra par exemple proposer l'envoi d'alertes SMS et e-mails.
« D'ici 2017 nous envisageons de déployer plus de 50.000 devices »
a déclaré Olivier Pagès, qui précise que la facture s'élève à quelques euros par an et par actif tracé. JLR
Photo ci-contre : Olivier Pagès, Président
et Fondateur de ffly4u
 
 
 
 
 
Transport
Une boucle
de transport
vertueuse pour
les livraisons
d'Orangina
Suntoryn

Orangina poursuit son engagement pour une Supply Chain vertueuse avec la mise en place de la première « boucle de transport » pilotée par la société Chep. Cette boucle a la particularité d'intégrer l'usine, la plate-forme logistique et le client (en l'occurrence la Scahap de Ruffec – Centrale d'achat Leclerc), sur une distance totale de 623 km, dont 18 seulement sont effectués à vide. L'objectif du processus de mutualisation est de livrer parfaitement les commandes dans le respect des délais, des fréquences et des jours et heures de livraison demandés par les clients, aux meilleures conditions économiques et écologiques. La mise en place de cette organisation aurait permis d'améliorer la prévision et la gestion des opérations : le transporteur, qui n'a plus de temps d'attente ni de problématique liée à la durée du trajet, gagne en qualité de service. Il reçoit toutes les commandes via le TMS LeanLogistics. « Ce projet a été possible grâce à notre vision commune. Les résultats sont très positifs et nous en tirons aujourd'hui les bénéfices. Notre objectif est de rendre la Supply Chain plus vertueuse, plus respectueuse de l'environnement et plus économique », souligne Ludovic Simonnot, Directeur des Opérations Logistiques - Orangina Suntory France. L'analyse de cette collaboration entre les deux grands acteurs présenterait une économie de 3.600 km par an et près de de 4 tonnes de rejet de CO2 auraient été épargnées grâce au remplissage optimisé des camions. JPG
Photo : Ludovic Simonnot
 
 
INVITATION
(Rappel)
Programme
et inscription
gratuite
au Forum
des Rois de la
Supply Chain
2016 !
Nous vous rappelons que la 10ème édition du Forum des Rois de la Supply Chain aura lieu aux Salons de l'Aveyron de Paris-Bercy, le 14 janvier, de 8h30 à 18h. Vous pourrez assister à présentation des réalisations finalistes, accéder librement à « l'espace partenaires », et prendre contact avec toutes les sociétés qui accompagnent l'événement (voir logos colonne de droite). En fin de journée vous pourrez voter pour les meilleures présentations dans les catégories : Prix de l'Innovation, Coup de Cœur du Public et Grand Prix. Une grande journée à laquelle il convient de s'inscrire très vite !
Programme complet de la journée,
renseignements pratiques et inscription en ligne.
 
 
 
 
Chariots
Fenwick lance
une gamme
électrique
de 6 à 8t
Fenwick dévoile une nouvelle gamme de chariots élévateurs électriques de 6 à 8t, les E60 - E80, répondant aux exigences des industriels et conçue pour manipuler des charges lourdes en toute sécurité, en silence, dans le plus grand confort, avec un impact sur l'environnement le plus faible possible. Avec un débit variable au niveau du flux d'huile, la pompe hydraulique de levée, spécialement conçue pour cette série, assurerait, selon le constructeur, une conduite plus souple et plus précise, ainsi que le niveau sonore le plus faible du marché. « Ce type de chariot est aussi compact qu'un thermique, idéal dans les environnements confinés. Il est silencieux, 20% moins bruyant que ses concurrents » déclare Anthony Vernizeau, chef de produits chariots frontaux et tracteurs. Ses batteries (80V 8PzS 1240Ah) lui octroient une autonomie d'environ 4 heures et une vitesse maxi de 16 km/h avec ou sans charge. Sa cabine « grand confort » a été pensée pour réduire les angles morts et augmenter la visibilité sur la charge et l'environnement. Ses vitres en cinq couches de verre (21mm d'épaisseur) participent à la sécurité et à la réduction des nuisances sonores. Son poste de conduite ergonomique, nouvelle gamme de sièges et accoudoirs pour une meilleure absorption des vibrations et leviers électriques DUO pour plus de précision lors des manœuvres, assurerait quant à lui le bien-être du cariste, au bénéfice d'une meilleure productivité. PM  
   
 
Automatisme
LBM, vient
d'être certifié
ISO 9001/
2008
Le Bureau Veritas France a rendu un avis Favorable à la certification ISO 9001 (référentiel EN NF ISO 9001/2008 ) de la société LBM, intégrateur de solutions logistiques. Cette certification garantit la conformité du Système de Management de la qualité des activités prestation de service de montage-câblage-automatisme industriel. Le projet de normalisation ISO 9001, lancé à l'initiative de la direction générale de LBM, a duré 1 an et a mobilisé l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise. « La réussite de ce projet est le fruit d'un important travail collectif. Cette démarche nous a permis de fédérer nos équipes autour d'un projet de grande envergure et d'impliquer nos collaborateurs au quotidien », précise Bertrand Le Blevec, Président de LBM. « Cette certification s'inscrit parfaitement dans la politique qualité Groupe qui place la satisfaction des clients au cœur de ses préoccupations et confirme l'engagement de l'entreprise à assurer le plus haut niveau de qualité de produits et de services dans une dynamique d'amélioration continue », conclut-il. JPG  
 
 
 
Euro 6
De nouveaux
camions
pour K+N
Pour accompagner son développement en messagerie, Kuehne + Nagel Road investit dans une nouvelle flotte de véhicules à la norme Euro 6. En 2015, 150 tracteurs et 100 porteurs de marque Mercedes Benz ont intégré le réseau. En 2016, un nouvel investissement est déjà programmé avec 50 tracteurs et 150 porteurs supplémentaires. Avec ces acquisitions, 100% des 1 100 moteurs exploités seront aux normes Euro 5 et 6, traduisant ainsi la volonté de Kuehne + Nagel « d'offrir à ses clients des services plus respectueux de l'environnement ». Parallèlement, les 180 semi-remorques acquises cette année et les 220 prévues en 2016 contribueront à la modernisation du parc. JPG
Photo ©Kuehne + Nagel
 
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Suède
Des trains
taggés en RFID
Le Comité National du Transport Suédois (ou Trafikverket en VO), a pris la décision d'équiper ses trains de marchandises avec la technologie RFID. Le but poursuivi est double : d'une part connaitre la position exacte (et l'heure d'arrivée) des trains sur le réseau et l'orientation des wagons, certains ne se déchargeant que d'un seul côté, et d'autre part de connaitre l'état exact d'usure des pièces des trains afin d'organiser leur maintenance de manière proactive avec économies de temps et d'argent à la clef. 180 portiques ont été installés sur le réseau, 150 devant arriver courant 2016, et 4.000 wagons ont été équipés en puces RFID, soit 25% des véhicules. L'administration suédoise du transport souhaite inclure ses partenaires internationaux qui circulent sur le chemin de fer suédois dans cette initiative et compiler une vaste base de données qui serait ensuite mise à la disposition des opérateurs ferroviaires, sociétés de transport et clients sous forme de service. PM
Source : RFID im Blick
 
 

Burundi
Panalpina
soutient l'aide
d'urgence vers
Bujumbura


Depuis avril 2015 et la controverse liée au troisième mandat présidentiel de Pierre Nkurunziza, le Burundi est entré dans un cycle de violences ethniques (plus de 200 morts et plus de 200.000 réfugiés dans les pays voisins). Selon les observateurs de l'ONU, le pays risque de tomber à nouveau dans la guerre civile, comme à la fin des années 1990. C'est dans ce contexte que le freight forwarder suisse Panalpina a récemment affrété un avion cargo pour acheminer vers la capitale Bujumbura 70 tonnes d'articles de soins de santé primaire, notamment des antibiotiques, des analgésiques, des trousses de perfusion et autres équipements hospitaliers fournis par l'Unicef et distribués à des centres de santé. Le taux de mortalité avant l'âge de 5 ans frôle les 10% et la crise actuelle a entraîné une pénurie grave de médicaments et de matériel hospitalier. « C'est la troisième fois que Panalpina s'associe à l'Unicef pour faire face à une crise en Afrique. Une fois de plus, nous espérons que notre contribution apportera un peu de répit à des personnes qui sont moins favorisées que nous, en particulier ces nombreux enfants touchés au Burundi », a déclaré le Pdg de Panalpina, Peter Ulber. L'année dernière, Panalpina avait apporté sa contribution humanitaire à la lutte contre le virus Ebola en Sierra Leone. JLR
Photo ci-contre : Peter Ulber, Pdg de Panalpina
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
9 décembre 2015

JANVIER 2016

Jeudi 14
FORUM DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
«Présentation
des 8 dossiers
en compétition
pour les Trophées
INCRIPTION 
VOUS »

De 8h à 18h
Salons de l'Aveyron Paris 12e


Jeudi 14
SOIRÉE DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
Lido Paris 8
Les partenaires
de la cérémonie
de remise
DES TROPHEES  DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN 2016




Jeudi 14

FORUM DES ROIS
DE LA
SUPPLY CHAIN
Lido Paris 8
Les partenaires :