Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Résultats
Le e-commerce
tire la
croissance
d'ID Logistics
en 2015
ID Logistics a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires
de 930,8 M€, en progression de +6,4% (+7,2% à taux de change constant). En France, sur le 4ème trimestre le CA du prestataire s'établit à 138,4 M€ en progression de +5,2% par rapport à 2014. Un résultat obtenu grâce aux nouveaux contrats démarrés cette année comme l'activité frais et fruits et légumes pour les magasins Simply Market de la région parisienne et ouest de la France (depuis un site sous température dirigée de 10.600 m² entièrement neuf). Autres succès : la logistique d'Alinéa pour la moitié de ses gammes dans un entrepôt de 27.000 m² dans le sud de la France, ainsi que l'enseigne But pour livrer depuis un entrepôt de 30.000 m² ses produits gros électroménager, fauteuils et salons à ses magasins de la région parisienne et du Nord. A l'international, le CA s'établit pour cette même période à 112,1 M€ en progression de 8,8%.Retraitée d'un effet de change défavorable, la croissance organique est de 15,2%, en forte augmentation par rapport aux trimestres précédents. Malgré une situation contrastée dans les pays émergents (liées aux incertitudes économiques et politiques), le groupe a gagné plusieurs contrats significatifs : en Chine, Le distributeur LianHua lui a confié la gestion d'un entrepôt de 20.000 m² pour ses activités en frais et surgelé à la fois pour le B to B et le B to C sur la région de Shanghai. Par ailleurs ID Logistics continue d'accompagner Carrefour en Chine et ouvre à Dongguan un entrepôt de 24.000 m². En Russie, X5, le premier distributeur russe lui confie l'exploitation de sa nouvelle plate-forme moscovite sur 40.000 m² au démarrage (68.000 m² à terme). En Europe, l'activité reste dynamique avec plusieurs démarrages sur 2016 : en Espagne ouverture d'une plateforme de 25.000 m² pour les activités e-commerce d'un de ses grands clients, en Allemagne, la logistique Nobilis est désormais réalisée sur son site spécialisé de Weilbach. Eric Hémar, PDG d'ID Logistics tire un bilan positif de 2015 avec une poursuite de la progression notamment dans le e-commerce. 2016 semble également bien partie en dépit d'un contexte international toujours compliqué. Enfin à l'occasion de la publication de ces résultats, le fondateur du groupe souligne que son désendettement lui permet d'étudier très sérieusement les opportunités de croissance externe en Europe. JPG
 
   
  Eric Hémar, PDG d'ID Logistics  
 
 
 
Diaporama
Les photos de la
10
e cérémonie
des Rois de la
Supply Chain
Découvrez en exclusivité et dès maintenant le reportage photos de la 10e cérémonie des Rois de Rois de la
Supply Chain qui a réuni près de 700 invités le 14 janvier
au Lido de Paris.
Pour accéder directement
au Diaporama.
 
 
Informatique
Thuasne choisit
Inconso pour
la gestion de
ses entrepôts
Thuasne, ETI spécialisée dans la production de dispositifs médicaux et sportifs, vient de choisir après appel d'offres, la solution de gestion d'entrepôt inconsoWMS x et de gestion des expéditions inconsoSDS. Ces logiciels vont être mis en place dans le centre logistique de Saint-Etienne (10.000 m2 avec projet d'extension) qui gère 3,8 millions de lignes de commandes et 5.000 commandes/jour. Un système de préparation vocale mis en place par l'éditeur est également prévu. NB  
   
 
Résultats
L'activité
AutoID plombe
les résultats
d'Acteos
Si la branche Software d'Acteos, qui représente 67% de ses revenus, a connu des résultats corrects en 2015 avec +4% en France et +12% en Allemagne, c'est une véritable douche froide qu'a subi l'activité RFID/AutoID/Mobility qui enregistre -18% en France et -26% en Allemagne. Au final, le CA France enregistre un résultat inchangé par rapport à 2014 et l'Allemagne marque le pas à -15%. L'éditeur français reste tout de même optimiste pour 2016 pour plusieurs raisons. Tout d'abord, la bonne performance de l'activité Software dégage une marge plus importante que la parité AutoID. Ensuite, ses efforts consentis en matière de R&D doivent permettre au groupe de renouer avec la croissance et la profitabilité, ils devraient notamment déboucher sur le lancement d'une nouvelle suite logicielle intégrée et modulaire d'ici la fin de l'année. De plus, un prêt d'1 M€ par la Banque Publique d'Investissement et une subvention de 200 K€ lui permettront de poursuivre ses travaux de R&D et enfin, un nouveau Directeur Général Délégué (nominé en janvier 2015) en charge de la production et de la R&D pour la France et le Liban a permis de mettre en place une organisation optimisée de ces deux services et dont les effets devraient commencer à se faire sentir dans les prochains mois. Une réorganisation de la direction a également eu lieu en Allemagne et aurait d'ores et déjà des effets positifs sur le carnet de commandes. PM  
 
Nomination
Magellis
Consultants
se renforce en
Supply Chain
Magellis Consultants vient de recruter Bénédicte Krebs en tant que Consultant Senior Manager Supply Chain/Excellence opérationnelle. Régis Marc Directeur du Bureau de Lyon, explique : « Nous avons pris l'initiative d'enrichir nos compétences en Supply Chain. De nombreuses entreprises innovantes sont présentes en Auvergne-Rhône-Alpes et recherchent en permanence des solutions pour booster leur performance ». Bénédicte Krebs a occupé différents postes en 21 ans de carrière au sein du groupe Porcher Industries : R&D, qualité, production, qualité fournisseurs automobile, amélioration des processus (LEAN), logistique et Supply Chain. Spécialisée en Supply Chain et excellence opérationnelle, elle intervient sur les outils du Lean, les bonnes pratiques, la gestion de la production et l'amélioration des stocks du groupe industriel. En 2010, elle rejoint Axsolu Conseil en tant que responsable de missions (conseils en Supply Chain et direction de projet d'intégration ERP), avant d'intégrer la DSI du Groupe Descours et Cabaud en 2012 en tant que responsable de domaine Commerce et Supply Chain. JPG  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Grande-
Bretagne
Kingfisher
refond sa
Supply Chain
800 M£ (1,05 Md€), c'est le montant de l'investissement que Kingfisher s'apprête à concéder pour refondre sa Supply Chain. Ce groupe britannique, qui compte les enseignes Castorama, Brico Dépôt, B&Q et Screwfix, vient en effet d'annoncer son plan stratégique « One » qui s'articule autour de trois piliers :
1. proposer une offre unique et unifiée (à travers ses enseignes) basée sur les besoins clients qui passera pas une équipe achats globale, cette refonte devrait couter 480 M£ (632 M€) et rapporter 350 M£ chaque année d'ici cinq ans,
2. améliorer l'outil e-commerce pour un cout total de 210 M£ (276 M€) et un gain annuel de 50 M£ dès la cinquième année,
3. optimiser l'efficacité opérationnelle, un projet à 110 M£ (145 M€) qui devrait générer 100 M£ d'économies annuelles à horizon cinq ans.
« Après un examen en profondeur de l'entreprise Kingfisher l'année dernière mené en parallèle avec des études approfondies des besoins de nos clients, l'équipe de direction a annoncé le plan « One » de Kingfisher. Ce plan mettra à profit l'échelle de l'entreprise en devenant une société unique, unifiée, où les besoins des clients viennent toujours en premier »
explique Véronique Laury, CEO de Kingfisher. Si tout se passe comme prévu, et indépendamment que la conjoncture économique qui ne laisse envisager qu'une faible croissance des ventes, le plan « One » devrait permettre à Kingfisher de dégager 500 M£ d'économies par an de manière durable d'ici 2021. PM
 
 

Roumanie
L'ascension de
Tibbett Logistics
se confirme
Son site de Bacia (Roumanie) étant devenu trop étriqué, le prestataire roumain Tibbett Logistics, filiale de Keswick Enterprises Group, a pris à bail un bâtiment de 10.000 m² à Deva, à 15 km de Bacia. Ce site reste dédié à l'industrie automobile, un secteur qui représente désormais 24% de son chiffre d'affaires, il soutient les opérations aussi bien des constructeurs que des fournisseurs Tier 1 et Tier 2. Le 3PL dispose par ailleurs d'un autre bâtiment de 11.000 m² situé près de Bucarest et également dédié à l'industrie automobile, une catégorie de clients pour lesquels il assure un large panel de prestations notamment de VMI (Vender Managed Inventory), de contrôle de qualité post-production, de re-packaging ainsi que le transport vers les usines d'Europe occidentales. Il dispose à cet effet de remorques, de châssis porte-conteneurs et de wagons ainsi que de moyens de transport réfrigérés pour les clients du secteur alimentaire. Au total, Tibbett Logistics compte plus de 1.000 collaborateurs et 95.000 m² de surface d'entreposage. PM  
   
 

USA
Seko Logistics
lance
une division
aéronautique
Le 3PL américain Seko Logistics annonce le lancement d'une division Aerospace & Aviation présente d'ores-et-déjà à travers son réseau mondial. Avec 120 implantations dans 40 pays, Seko propose se dit en effet en mesure de proposer ses services aux clients de l'aéronautiques aux USA, en Europe (France, Grande Bretagne, Danemark, Pays-Bas), en Turquie et en Corée du Sud, une liste à laquelle s'ajouteront très prochainement l'Irlande, le Brésil, Singapour, l'Inde et la Chine. Présent dans ce secteur depuis de nombreuses années, le prestataire travaille aussi bien avec les constructeurs que leurs fournisseurs, une partie importante de son activité consistant en l'importation de pièces destinées à la fabrication dans les usines nord-américaines. Outre son expérience significative, le 3PL entend séduire le secteur, qui représentera un marché potentiel de plus de 350 Md$ à horizon 2023, par son WMS maison spécifiquement élaboré pour répondre à ses besoins. La division Aerospace & Aviation est basée à Dallas (Texas) et est pilotée par Bryan Lowrie qui occupe le poste de Managing Director. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Chef de publicité
Tél : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
28 janvier 2016

FÉVRIER 2016

Jeudi 11

Matinales
des applications
métier mobiles

« Suivi de missions
et Retail »

Partenaires :
RAYONNANCE
GEOCONCEPT,
MICROSOFT,
HONEYWELL
et HP
Rendez-vous
à 8h30
Häagen-Dazs
Paris 8e


MARS 2016

Mercredi 9
Metis Consulting
« Conférence Business
Velocity »

Témoigages :
FAURECIA et LVMH
Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Maison des Centraliens
Paris 8e



Mardi 22 au
vendredi 25
SITL Europe
«Le rendez-vous
international
du transport,
du Freight
Forwarding
et de la chaîne
logistique »

De 9h à 18h
(vendredi 17h)
Paris Nord
Villepinte
Hall 6