Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Rachat
Le Groupe Cat
achète
Wallenius
Wilhelmsen
Logistique
Allemagne

Le Groupe Cat a annoncé hier l’acquisition de Wallenius Wilhelmsen Logistique Allemagne (WWL Allemagne). Cette entreprise, qui a transporté l’année dernière près de 600 000 véhicules particuliers et poids lourds, opère en Allemagne à travers 3 centres de distribution détenus en propre, dotés d’ateliers et d’installations techniques. Le transport est assuré par une flotte dédiée de 370 attelages. WWL a réalisé environ 120 M€ en 2015. « L'acquisition de WWL Allemagne est le dernier exemple en date de l'engagement du Groupe CAT à investir dans les services européens et mondiaux de la logistique véhicules, » a déclaré Alejandro Forbes, DG de Cat. Avec cette opération l’acquéreur intègre 400 nouveaux collaborateurs, dans 8 pays différents à travers l'Europe. Stuart Warren, directeur du développement international de la Division Logistique Véhicules s’est vu confié la mission de chef de projet afin de superviser l'intégration. Cette acquisition fait suite à d'autres au cours des dernières années comme par exemple Toquero en Espagne, Trial en France, Fleetpoint aux Pays-Bas et Carlson (50%) au Royaume-Uni. Avec un CA d’ 1 milliard € en 2015 et un effectif d’environ 5.500 personnes, l’entreprise propose le transport des véhicules et les prestations logistiques associées, ainsi que la logistique des pièces de rechange, de composants industriels et des motocycles. Présent dans 26 pays, ce groupe, détenu par Manuel Antelo à travers sa société Two Continents logistics, a livré l’an passé plus de 4 millions de véhicules et 730 mille tonnes de pièces et composants. JPG
 
 
 
 
Convoyeur
modulaire
230% de
croissance
pour
Boa Concept
en 2016
Boa Concept, spécialisé dans la réalisation de convoyeur modulaire intelligent (Plug-and-carry) a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 3,5 M€ et un résultat positif. Créée voici 3 ans, cette société avait atteint l’équilibre en 2014, avec une croissance de 180%. En 2015 elle fait encore plus fort avec une croissance de 230% grâce à plusieurs contrats : d’abord le prestataire e-commerce Depot-Bingo (Oise) pour l’installation d’une ligne d'emballage. Ensuite la société Orexad (fournitures industrielles et techniques) pour laquelle Boa a installé dans l’Aisne au mois d’aout, un système intralogistique complet en 4 semaines. Sur ce même mois d'août, un autre système a été installé chez Mersen en région lyonnaise. Enfin chez Logsytech Group en région parisienne, l’équipementier a installé un système de préparation de commandes adapté aux « box » pour la distribution de SFR et Numéricable. « L'entreprise continue à investir en R&D plus de 15 % de son chiffre d'affaires (elle est d'ailleurs labellisée Jeune Entreprise Innovante par la BPI), avec de nouveaux développements aussi bien sur l'enrichissement de la gamme Plug-and-Carry que sur l'évolution de ses cartes de contrôle embarquées pour leur faire piloter des systèmes de manutention plus traditionnels. De nouveaux outils sont également en cours de développement sur le logiciel de supervision Boa Drive », confie la co-fondatrice Chantal Ledoux. Boa Concept vient d'emménager sur un nouveau site de production de 2.000 m² à Saint-Etienne, et a ouvert depuis 2014 un bureau commercial à Paris. Pour 2016 l’accent est mis sur l'export : un premier salon à Madrid, un plan d'action Benelux et un partenaire en Allemagne. Boa Concept exposera également sur le salon Intralogistics 2016 du 22 au 25 mars prochains à Paris Nord Villepinte. JPG  
 
Résultats
Ziegler France
plutôt
satisfait
de 2015
Le Groupe Ziegler en France a terminé 2015 sur des notes positives malgré un contexte économique toujours incertain. Le transporteur nous informe que l'année se conclut avec un niveau d'activité supérieur de l'ordre de 12% par rapport à 2014 avec 3,3 millions d'envois et un chiffre d'affaires en augmentation de 5%, soit 437 M€. « Les grandes orientations du Groupe Ziegler pour 2016 restent le développement des activités de commissionnaire de transport tant sur les activités Overseas que Route, tout en consolidant les activités de groupage national et international », confie son porte-parole. A noter également que Ziegler France vient d’obtenir la certification OEA-F (douane + sécurité/sureté) pour l’ensemble de ses sites en France. JPG  
 
 
 
Bâtiments
démontables
Legoupil
rachète
Walcover
La société Legoupil Industrie vient de racheter Walcover, le fabricant de structures préfabriquées en aluminium. Ce spécialiste du bâtiment démontable renforce ainsi son positionnement sur le marché de la location de bâtiments industriels pour des courtes durées. « Legoupil Industrie a pour objectif de répondre à l’évolution de tous les secteurs de l’industrie. Or la plupart des entreprises ont désormais une visibilité à court terme et ont ainsi besoin de bâtiments temporaires pour des durées plus courtes. Cette acquisition nous permet d’amplifier notre présence sur le marché du bâtiment industriel démontable notamment pour des besoins d’espaces de stockage, de production ou encore de logistique allant de quelques semaines à quelques années », précise un communiqué. Installé à Vire (14) depuis sa création en 1976, Legoupil Industrie est devenu un acteur incontournable sur le marché de la construction industrielle et modulaire. L’entreprise affiche un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros annuel et revendique 70.000 m² de bâtiments installés en 2015. En 2016 elle fêtera ses 40 ans. JPG
 
   
 
Avant-première
SITL
La toute
nouvelle
version
de la suite
Cadis dédiée
à la gestion
du transport
Kratzer Automation présentera pendant la SITL (du 22 au 25 mars 2016 à Villepinte), les fonctionnalités de la toute nouvelle version de sa suite progicielle cadis dédiée à la gestion digitalisée du transport. En matière de planification opérationnelle du transport, le composant central de son logiciel Cadis, le Rules Engine, permet la création d’arbres de décision fondés sur des règles multicritères. L’exploitant peut ainsi digitaliser son expérience et automatiser les tâches répétitives, permettant un gain de temps important lors de la constitution des tournées et donc de disposer de plus de temps pour optimiser les affectations. Par ailleurs, Kratzer Automation continue le développement de sa gamme d’applications professionnelles pour conducteurs et manutentionnaires. Grâce à son ergonomie intuitive, cadisAPP simplifie le quotidien des conducteurs, optimise le traitement des ordres tout en réduisant le taux d’erreur. Enfin les nouveaux tableaux de bord 4.0 affichent en continu la progression de l’ensemble des opérations sur la base d’indicateurs sélectionnés. Il est désormais possible de détecter en temps réel et en un clin d’œil des événements critiques, retards et autres anomalies afin de pourvoir procéder à une intervention plus ciblée. Les intervenants peuvent planifier leurs actions en amont et surtout réagir en cas de problèmes. A voir sur le stand Kratzer situé dans le hall 6 – allée B43.  
 
 
 
Supply Chain
Magazine
Rappel :
Ne ratez pas
le numéro
spécial SITL !
Ne ratez surtout pas Supply Chain Magazine de mars qui contiendra un important dossier consacré aux exposants SITL – Intralogistic et aux nouveautés qui y seront présentées. Dans ce numéro de 158 pages vous trouverez également une enquête sur la refonte des schémas logistiques (reconfiguration des réseaux, comment s’y prendre, les outils, les méthodes...) ainsi qu’un dossier sur l’optimisation de l’organisation transport. La rubrique « Pour vos appels d’offres, sera quant à elle consacrée aux APS (des prévisions aux prédictions, comment intègre-t-on l’e-commerce dans les prévisions, etc.) et dressera un panorama complet des principaux éditeurs et logiciels. Les annonceurs qui souhaitent bénéficier de l’impact de ce numéro spécial diffusé sur le salon (en plus de la diffusion normale), peuvent contacter Audrey Zugmeyer, directrice de la publicité : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
Pour s’abonner gratuitement à la version papier
de Supply Chain Magazine
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Italie
Iveco et Fraikin
travaillent main dans la main


Moins d’un an après sur arrivée chez notre voisin transalpin, le loueur Fraikin a conclu un accord de partenariat avec le constructeur Iveco visant à développer ensemble le marché italien. Iveco ouvre ainsi les portes de son important réseau de concessionnaires au premier loueur européen de camions qui proposera en concession ses services de location, offrant de ce fait aux clients potentiels une démarche alternative à l’achat. « Cet accord prévoit que Fraikin devienne en Italie un partenaire stratégique d’Iveco pour proposer, à travers le réseau du constructeur italien, ses solutions contractuelles de location full-service » commente Pierre-Louis Colin, Président du Directoire de Fraikin. « Les demandes de nos clients ont sensiblement changé en ces années de crise, en particulier ceux qui en sortent sous-capitalisés. Nous sommes certains que nous augmenterons les ventes des véhicules Iveco grâce aux solutions de location proposées par Fraikin Italie », prévoit pour sa part Pierre Lahutte, Président d’Iveco. PM
Photo : Pierre-Louis Colin
 
 
Automobile
La SC de Toyota
à nouveau
mise à mal
Le constructeur automobile Toyota avait déjà souffert en 2011 lorsque le tsunami avait frappé le Japon, perturbant ainsi la production du N°1 mondial six mois durant et révélant la fragilité de sa Supply Chain. Selon nos confrères de The Telepgraph, celle-ci vient à nouveau d’être mise à mal par l’explosion d’un fourneau à Nagoya chez Aichi Steel, fournisseur pour Toyota de métaux spéciaux utilisés dans la fabrication des moteurs, transmissions et châssis. 16 lignes de productions seront en conséquence fermées du 8 au 15 février, Toyota parlant d’une perte de 70.000 véhicules. Cette deuxième mésaventure, chez l’inventeur-même du Lean Manufacturing et du Just-In-Time et qui était censé avoir procédé à une analyse profonde de sa SC après le tsunami afin d’en renforcer la résilience et d’éviter toute nouvelle déconvenue, démontre une fois encore combien les Supply Chains, y compris chez les industriels les plus matures, manquent de résilience. PM  
 
Dernier km
Google veut-il
concurrencer
Amazon ?
Vous connaissez les consignes automatiques ? Vous connaissez les camions sans conducteur ? Voici les camions consignes sans conducteur ! C’est le projet un peu fou, révélé par nos confrères de Quartz, sur lequel travaille Alphabet, la filiale de Google déjà en charge du développement des drones de livraison. Sous le nom d’« Autonomous Delivery Platform » cet engin pourrait prochainement déambuler dans les rues des grandes villes, révolutionnant la livraison du dernier kilomètre. Un code PIN préalablement envoyé par SMS, l’effleurage d’une puce NFC de smartphone ou d’une carte de crédit suffirait à ouvrir l’un des nombreux casiers présent sur les côtés du camion, celui-ci repartant automatiquement vers sa prochaine destination dès sa mission accomplie. Aucune date de lancement n’a été annoncée mais Alphabet espère déployer ses drones de livraison dès 2017. A suivre. PM  
 
Green SC
Une
SC durable ?
Demain
peut-être

« Les consommateurs sont-ils prêts à payer davantage pour un produit durable d’un point de vue environnemental et socialement responsable ? », c’est la question qui était posée par le Council of Supply Chain Management Professionals lors de la dernière Roundtable de San Francisco. La réponse est malheureusement non nous rapporte Robert Bowman, Managing Director de Supply Chain Brain. « Nous aimerions croire que les gens demandent du développement durable et qu’ils sont prêts à payer pour ça, mais les études de marché montrent le contraire », déclarait à cette occasion Michael Korobi, VP of Sustainability chez Levi Strauss & Co qui investit pourtant dans les plantations de coton moins gourmandes en eau. Visiblement, les entreprises ne sont pas prêtes non plus, la responsable du développement des emballages pour une marque de produits de beauté ayant avoué à propos de PulpWorks, un fabricant d’emballages écologiques « j’aime leurs produits, mais s’ils coutent un dixième de centime plus cher, je ne peux pas les acheter ». Et Paul Tasner, co-fondateur et CEO de PulpWorks, de confirmer : « La plupart du temps, on nous claque la porte au nez. Ca s'améliore chaque jour, mais les progrès sont lents ». Seul le secteur du high tech serait sensible à la qualité sociale et environnementale de produit mais là encore, les avancées doivent être réalisées à iso-coût.
Tout cela n’empêche pas les industriels d’imposer à leurs sous-traitants de mettre en place des politiques RSE et de fournir des produis plus verts : « Notre approche est : pliez-vous à nos exigences ou vous ne pouvez plus travaillez pour nous ». La green Supply Chain, c’est donc pour demain, peut-être. PM
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
11 février 2016

FÉVRIER 2016

Jeudi 11

Matinales
des applications
métier mobiles

« Suivi de missions
et Retail »

Partenaires :
RAYONNANCE
GEOCONCEPT,
MICROSOFT,
HONEYWELL
et HP
Rendez-vous
à 8h30
Häagen-Dazs
Paris 8e


MARS 2016

Mercredi 9
Metis Consulting
« Conférence Business
Velocity »

Témoigages :
FAURECIA et LVMH
Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Maison des Centraliens
Paris 8e



Mardi 22 au
vendredi 25
SITL Europe
«Le rendez-vous
international
du transport,
du Freight
Forwarding
et de la chaîne
logistique »

De 9h à 18h
(vendredi 17h)
Paris Nord
Villepinte
Hall 6



Jeudi 24
DYNASYS
« Journée Demand
& Supply Chain
Planning
4e édition »

Best Practice et
nouvelles tendances
Témoignage : SICPA
Partenaires :
Axoma Consultants,
Möbius, Viseo et
Supply Chain
Magazine
De 8h30 à 17h15
Maison de
l'Amérique Latine
Paris 7e