Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Supply Chain
Magazine
Découvrez
le numéro de
janvier-février !


Supply Chain Magazine de janvier-février est disponible
sur Internet dès aujourd'hui en accès libre, dans son
intégralité. Dans ce numéro, qui revient très largement
sur les Rois de la Supply Chain 2016 (photos de la cérémonie au Lido, compte-rendu du Forum...), vous pourrez également trouver une grande enquête sur le secteur automobile ainsi qu'un dossier sur les logiciels d'entreposage (WMS : l'ergonomie c'est tout sauf un détail). Ce mois-ci la rubrique « Pour vos appels d'offres », propose un panorama des formations supérieures en SCM. A lire également des reportages chez Virgin Trans, Scapnor, Raja... et plusieurs tribunes dont « l'interopérabilité des SI transport », « l'avenir de la SC en 3 technologies incontournables », « vocal, 4 surcouts à éviter » ou encore « de l'intérêt du SCM pour les entreprises africaines ». Le billet du Cret-Log est consacré à « la télémédecine, une innovation au service de la logistique hospitalière ». Bonne lecture !
Pour accéder directement
au magazine en ligne

 
 
 
 
 
Transport :
Google
et Amazon
passent
à l’offensive
Deux articles publiés dans cette Newsletter la semaine dernière méritent que l'on y revienne quelques instants : le premier concerne Amazon et son intention de lancer une offre transport et logistique pour le compte de ses clients (Cf.NL 2210). Le deuxième fait état d'une initiative lancée par Google visant à mettre sur le marché des camions-consignes sans conducteur. (Cf.NL 2211). On pourrait voir dans ces infos, de nouvelles divagations destinées à faire le buzz, si les deux géants américains n'avaient déjà annoncé les dates de lancement : 2016 pour « Global Supply Chain by Amazon » et 2017 pour « Autonomous Delevery Platform » d'Alphabet, la filiale de Google en charge du développement des drones de livraison. La concomitance de ces annonces et l'imminence de leur mise en œuvre nous invitent à les prendre très au sérieux. Elles pourraient en effet préfigurer d'importants bouleversements dans le panorama des grands acteurs du transport et de la distribution. Des changements rapides et profonds, susceptibles de ringardiser en quelques mois les leaders d'aujourd'hui, au profit d'une nouvelle génération en prise directe avec l'univers du digital, du big data et de de leurs multiples déclinaisons. Les technologies de ruptures ont parfois anéanti des empires. Il est certain qu'en la matière les années à venir nous réservent quelques surprises. JPG  
 
Gestion
des risques
QBE offre une
cartographie
aux PME
et ETI

Lancée en février 2015, QBE Risk Profile est une initiative originale de l'assureur QBE qui consiste à offrir aux entreprises du Middle Market une cartographie de leurs risques majeurs (une cinquantaine) assortie d'une plate-forme informatique de pilotage et de gestion des risques. Conçue en partenariat avec Arengi, un cabinet de conseil en gestion globale des risques, cette offre est financée par QBE. Sur proposition de son courtier d'assurance, le fabricant de mobilier et de revêtement de sol à base de mélaminé Alsaplan a bénéficié de cette solution. Face à la demande croissante de ses clients, l'ETI familiale d'Alsace-Lorraine, qui avait déjà une culture de la gestion du risque favorisée par sa vision long terme et la stabilité de ses équipes, avait en effet besoin de formaliser davantage sa démarche. A partir d'entretiens avec des cadres d'Alsaplan, Arengi a recensé les principaux risques encourus par l'entreprise, ce qui a permis à la direction générale de hiérarchiser ses vulnérabilités et les plans d'actions à mener pour les réduire. « Nous croyons au cercle vertueux qui consiste à améliorer la gestion des risques dans les PME et ETI via la cartographie. Les courtiers d'assurance doivent être un facteur déclencheur de cette démarche. Alsaplan est la 1ère entreprise à l'avoir réalisée. 5 autres sont en cours et une quinzaine y réfléchissent », révèle Renaud de Pressigny, DG de QBE France, qui reconnaît que seulement 15 à 20% des risques sont assurables. QBE France fait partie d'un groupe mondial (16,6 Md$ de CA, 16.000 collaborateurs). Elle est spécialisée en assurance d'entreprises et de professionnels sur les branches dommages, responsabilité civile générale, construction, lignes financières et caution. Sa particularité est d'être présente en région (Paris, Strasbourg, Lyon, Bordeaux et Nantes) via des souscripteurs de proximité. CP
Renaud de Pressigny, DG de QBE France ©QB
 
 
 
 
AutoID
PTC
détrônera-t-il
les
codes-barres ?
Lors de son évènement clients ThingEvent organisé
fin janvier à Boston, l'éditeur américain PTC a présenté VuMark, qu'il considère comme la nouvelle génération de code-barres. La solution, disponible au printemps prochain, s'appuie à la fois sur sa plate-forme IoT ThingWorx de développement d'applications basées sur l'Internet des objets (IoT) et sur les avancées dans le domaine de la réalité augmentée de la société Vuforia qu'il a rachetée en octobre dernier (Cf NL 2145). Grâce à la réalité augmentée, VuMark permettra d'identifier un objet de manière univoque (avec possibilité d'encoder des données telles qu'un URL ou un numéro de série) à l'aide d'un marquage totalement personnalisé et esthétique, ce qui n'est pas le cas des codes-barres actuels. JLR
 
   
 
Nomination
Inconso recrute
un Directeur
de programme

Inconso SAS vient d'annoncer la nomination de Grégory Lecaignard au poste nouvellement créé de « Program Director ». Sa mission est multiple : améliorer la capacité de production de l'éditeur de WMS (qui revendique actuellement une forte croissance en France), fiabiliser et coordonner la gestion des projets grands comptes, mais aussi développer toute la partie avant-vente de l'éditeur. Agé de 38 ans, Grégory Lecaignard a une formation d'ingénieur (Telecom Saint Etienne). Il a commencé sa carrière chez A-Sis en 2000 ; d'abord en tant qu'ingénieur développement, puis chef de projet, ingénieur avant-vente et Product Manager, un poste qu'il occupait depuis 2013. « Inconso est un éditeur reconnu et son classement parmi les plus grands fournisseurs de solutions WMS, TMS et SCE est indiscutable. Il y a une marge de progression pour que la société devienne, aussi, un des leaders du marché français » a-t-il déclaré. JLR
Photo : Gregory Lecaignard ©Inconso-P.Thery
 
 
Gestion
d'entrepôt
Nantes
Métropole
Habitat
installe un WMS
pour gérer ses
consommables
Le bailleur social Nantes Métropole Habitat a fait le choix du WMS Gildas Express de KLS pour optimiser les stocks de sa plate-forme logistique. L'organisme est en charge de l'entretien de plus de 25.000 logements. Son entrepôt héberge consommables bureautiques et informatiques, produits d'épicerie, documentations mais aussi l'ensemble des produits et outillage nécessaires à l'entretien de son parc immobilier. Tout cela nécessite d'avoir une vision exhaustive des stocks mais également de faciliter les interventions. C'est pourquoi l'organisme a fait le choix de faire évoluer sa logistique par la mise en place d'un outil WMS. Gildas Express devrait être opérationnel d'ici l'été. NB  
 
Formation
La 3e promotion
de l'Executive
MBA de l'EST
démarre
en avril
Dernière ligne droite pour la 2e promotion de l'Executive
MBA « Global Transport Manager » de l'E.S.T. (Ecole Supérieure des Transports). Les Mastérants de la promotion « Marco Polo », qui succède à la promotion « Overlord », ont achevé fin décembre leur cursus de formation à savoir 4 jours par mois sur 12 mois à l'Ecole et chez les entreprises partenaires du programme. Ils finalisent actuellement le Business Plan qui leur est demandé comme travail de fin de cycle. « Nous attendons avec impatience leur « production » et leur présentation devant le jury de dirigeants Transports et Supply Chain », indique Jean Damiens, Directeur, tout en précisant qu'il est encore possible de s'inscrire pour la 3e promotion qui démarre mi- avril.
Contact : mbaest@enoes.com
Plus
d'infos
 
   
 
Informatique
Acsep,
promoteur du
« Data Driven »
Il y a 18 mois, Acsep et Talend signaient un contrat pour proposer des solutions de type « Big Data » aux acteurs de la Supply Chain. Une offre qui évolue désormais vers le « Data Driven », comme l'explique Didier Santurette, Directeur du développement d'Acsep : « Nos clients veulent rationaliser leurs données hétérogènes. Ils veulent pouvoir les extraire, les analyser et les partager en mode collaboratif avec leur écosystème. Nous les accompagnons dans cette transition afin qu'ils deviennent « Data Driven » c'est-à-dire pilotés par la donnée. Les solutions Talend constituent à cet égard un véritable axe stratégique pour Acsep et nous offre de nouvelles opportunités ». JPG
Photo: Didier Santurette
 
 
Nomination
Vekia annonce
la nomination
de son nouveau
Directeur
Général

Vekia, spécialiste des solutions d'approvisionnement prévisionnel (gestion des stocks magasins et plateformes) pour les entreprises du Retail, annonce la nomination de Dominique Rérat au poste de directeur général. Dominique Rérat possède un diplôme d'ingénieur informaticien obtenu à l'INSA Lyon et un Executive MBA obtenu à l'IFG Lille. Il a également collaboré à l'INRIA. Avec plus de trente ans d'expérience dans l'industrie informatique et les services transactionnels, il a occupé des fonctions stratégiques notamment au sein du groupe Atos.
Manuel Davy, Président de la société Vekia, explique que cette nomination correspond à un moment clé du développement de l'entreprise : « Suite à la levée de fonds effectuée en juin dernier, Vekia continue d'accélérer sa croissance et structure aujourd'hui son équipe dirigeante autour d'un leader particulièrement expérimenté. Son parcours professionnel témoigne de sa capacité à comprendre les transformations majeures du numérique, à mobiliser ses équipes autour de grandes ambitions et à satisfaire une clientèle professionnelle toujours plus exigeantes », précise le dirigeant-fondateur. JPG
Photo : Dominique Rérat
 
 
Transport
Le « oui mais »
des
transporteurs
fluviaux
Les 70 M€ du plan d'investissement exceptionnel pour le transport fluvial en 2016 annoncé par Alain Vidalies, Secrétaire d'Etat chargé des Transports, ne satisfait pas entièrement la profession. TFF, qui alerte les pouvoirs publics depuis plusieurs mois sur la baisse du niveau d'engagement de l'état et ses conséquences, considère n'avoir été que partiellement entendu. Pour Transports Fluviaux de France, ces 70 M€ ne sont en réalité que 30 M€ de plus que ce que projeté initialement par l'AFITF, alors que VNF a connu 2 baisses de son budget d'investissement en 2015 et 2016, représentant près de 50 M€ de désinvestissement en 2 ans. L'association se demande si cet apport de fonds non anticipé mais néanmoins bienvenu, pourra être effectivement employé cette année, en raison des délais incompressibles de passation de marché. Elle demande une programmation précise des budgets alloués, gage de visibilité pour les acteurs économiques. TFF appelle également à la création d'un Haut Conseil de l'infrastructure fluviale, ou d'un Observatoire de l'infrastructure fluviale. C'est donc un « oui mais » que la profession adresse aux pouvoirs publics. NB  
 
Nomination
Un nouveau
directeur
délégué à
la performance
chez Renault
À compter du 1er mars 2016, Stefan Mueller est nommé Directeur délégué à la Performance. À compter du 1er avril, Jean-Christophe Kugler, actuellement Directeur des Opérations de la Région Eurasie, est quant à lui nommé Directeur des Opérations de la région Europe et entre au Comité Exécutif du Groupe. Ces nominations font suite au départ de Jérôme Stoll qui, après 36 ans passés chez Renault, fait valoir ses droits à la retraite. Né le 27 août 1960, Stefan Mueller est diplômé de l'Université de Würzburg et de l'Université de New York (MBA). Il a la double nationalité allemande et suisse. Il commence sa carrière en 1986 à la direction Commerce et Marketing de BMW. En 2003, il rejoint le groupe Volkswagen, où il occupe d'abord la fonction de Directeur Exécutif pour le marché allemand pour la marque Audi, puis celle de Président de Volkswagen Retail GmbH. Il est nommé Directeur Exécutif de Volkswagen pour le marché allemand en 2006. En 2008, il rejoint le groupe ADAC dont il devient Président-Directeur Général. Le 1er septembre 2012, il rejoint le Groupe Renault en tant que directeur des Opérations de la Région Europe et devient membre du Comité Exécutif. JPG  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Arvato SCM
va construire
un centre
logistique
dans le nord
de la Ruhr
Arvato SCM (groupe Bertelsmann) va démarrer le mois prochain la construction d'un nouveau centre logistique située entre les communes de Dorsten et de Marl, dans le nord de la Ruhr, non loin d'Essen et de Dortmund. La première phase représente un investissement de plus de 30 M€. Elle comprendra trois cellules et un espace de bureaux, pour une surface totale de 28.200 m2, mais le terrain permet la construction de 12 cellules, ce qui pourrait représenter, dans la phase ultime de construction, une surface de plus de 100.000 m2. Le choix du lieu s'explique notamment par la présence d'excellentes infrastructures de transport, la proximité avec les pays du Benelux et l'accès rapide aux hubs de DHL et de DPD, ce qui permet de livrer toute l'Allemagne en J+1. JLR  
 

USA
Fedex livre
le Trophée
Vince Lombardi
Cette année encore, Fedex a eu l'honneur et la lourde tâche d'acheminer vers sa destination finale le « Vince Lombardi Trophy », ce trophée représentant un ballon de footbal américain en position de coup d'envoi et attribué à l'équipe vainqueur de la grande finale du foot US qu'est le Super Bowl. Ce match étant joué cette année à San Francisco, le trophée a parcouru plus de 4.600 km depuis son point de départ, l'atelier de Tiffany situé à Newark dans le New Jersey. Le suivi de la précieuse cargaison était assuré par SenseAware, un détecteur multi-capteurs relié à une application de tracking capable d'enregistrer la température, l'humidité, la pression barométrique, la position et la luminosité (en cas d'ouverture du colis) du colis durant son voyage. Après avoir traversé le pays en avion, le trophée a été livré le 30 janvier en véhicule électrique au Levi's Stadium de San Francisco avant d'être remis, le 7 février, entre les mains des heureux vainqueurs, les Broncos de Denver. PM  
   
 

USA
Chipotle fait
les frais d'une
Supply Chain
locale
La chaine de restauration rapide de style mexicain Chipotle (prononcer Chipotlé) a, en 2015, subi les conséquences de son choix délibéré, et pourtant louable, de développer une Supply Chain de proximité et sourcée auprès de producteurs locaux. Durant le premier semestre 2015, 600 consommateurs dans 9 Etats sont tombés malades après avoir dégusté un burito ou une fajita chez Chipotle, contaminés par la salmonelle et les virus e.coli et norovirus, ce dernier étant attribué à des employés malades et non aux ingrédients. Victime de sa politique de sourcing le plus local et naturel possible, un argument marketing important pour se démarquer des autres fast food, Chipotle se voit obligé de rectifier le tir afin de se rapprocher du risque zéro. La chaine a donc décidé de fermer l'ensemble de ses restaurants lundi 8 février afin de dispenser un programme de formation express à l'ensemble de ses employés et de redéfinir un certain nombre de procédures dans la préparation des aliments et le fonctionnement des restaurants. Elle a d'autre part lancé un programme d'aide et de formation de 10 M$, baptisé « Chipotle Local Grower Support Initiative », à destination des « farmers » qui composent la SC et se refuse donc toujours à passer par les grands grossistes traditionnels. Malgré cette mauvaise publicité, Chipotle a connu en 2015 une belle croissance (+27,8%) avec un CA de 4 Md$ et 192 nouveaux restaurants ouverts sur (et 53 fermetures). Crée à Denver en 1993, la chaine compte notamment 18 restaurants hors des Etats-Unis (sur 2.000 au total) dont 3 à Paris, comme celui du centre commercial de Beaugrennelle (voir photo). PM
Photo : Chipotle Beaugrenelle ©P.Monceaux
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
15 février 2016

MARS 2016

Mercredi 9
Metis Consulting
« Conférence Business
Velocity »

Témoigages :
FAURECIA et LVMH
Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Maison des Centraliens
Paris 8e


Mardi 22 au
vendredi 25
SITL Europe
«Le rendez-vous
international
du transport,
du Freight
Forwarding
et de la chaîne
logistique »

De 9h à 18h
(vendredi 17h)
Paris Nord
Villepinte
Hall 6



Jeudi 24
DYNASYS
« Journée Demand
& Supply Chain
Planning
4e édition »

Best Practice et
nouvelles tendances
Témoignage : SICPA
Partenaires :
Axoma Consultants,
Möbius, Viseo et
Supply Chain
Magazine
De 8h30 à 17h15
Maison de
l'Amérique Latine
Paris 7e