Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
La
digitalisation
gagne
du terrain


« Progressivement le digital envahit toutes les fonctions de l'entreprise et tous les secteurs d'activité : production, exploitation, maintenance et opérations font désormais jeu égal avec commerce et distribution ». Tel est le constat du baromètre CSC (1) qui note une confirmation et même une accélération de l'impact du digital sur la stratégie et le modèle économique des entreprises. Dans cette enquête, la quasi-totalité des répondants analysent cette expansion comme une opportunité. Est-ce vraiment une surprise ? Pas vraiment. Cela fait plusieurs années que l'on pressent l'arrivée d'un puissant bouleversement notamment à travers l'observatoire « Digital Supply Chain » de Capgemini Consulting, restitué et commenté (exemples à l'appui) depuis trois ans par Mathieu Dougados et Stéphane Ghioldi (2). Ce qui est nouveau en revanche c'est la bascule entre des actions ponctuelles et une vision à plus long terme : « l'an dernier une entreprise sur deux disait ne pas avoir de stratégie digitale, mais favorisait plutôt des approches tactiques. Cette année 60% des répondants affirment avoir adopté une véritable stratégie digitale », ce qui, selon le cabinet, traduit une inflexion entre le discours incantatoire des années passées et des projets de transformation en phase de se matérialiser bel et bien. Reste que si la technologie (Big Data, Internet des objets, intelligence artificielle, algorithmie prédictive, réalité augmentée…) est au cœur de la révolution digitale, celle-ci implique non seulement de réinventer l'organisation mais aussi de revoir tous les fondamentaux, les processus, les systèmes d'information, la culture... Autant dire que si la révolution est bien en marche, elle ne se fera pas en deux jours. JPG
(1) Réalisé entre novembre et décembre 2015 auprès de 150 dirigeants, les résultats du baromètre CSC de la transformation digitale est téléchargeable sur ce lien.
(2) Notamment lors du Salon Supply Chain Event.
Pour consulter le baromètre de
la transformation digitale

 
 
 
 
Transport
Mise en place
d'un nouveau
TMS chez
Celtic Global
Services
Celtic Global Services vient d'implanter la solution TMS DDS Freight sur son siège situé à Brest. Spécialiste de la logistique de projets industriels et d'œuvres d'art, le prestataire logistique qui connait une croissance de plus de 10% chaque année, avait besoin de remplacer son TMS maison, qui n'était plus adapté. La filiale chinoise du groupe utilisait depuis 7 ans un logiciel DDS. Son retour d'expérience et la possibilité d'installer DDS Freight dans les différentes agences du groupe ont convaincu la maison mère d'investir dans cette solution du marché. Cette utilisation, mise en place en moins de 3 mois, devrait permettre à Celtic Global Services de gérer toute sa logistique import/export en répondant mieux à ses attentes telles que la customisation de ses documents, la gestion commerciale via le nouveau CRM mais également la traçabilité. NB  
   
 
Ports
Contargo North
France
affiche un
bon bilan 2015
Immobilier
Après une année 2015 riche en développements, Contargo poursuit ses investissements pour le transport combiné de conteneurs sur le territoire Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Pour sa première année d'exploitation, les objectifs de trafic du terminal à conteneurs « Escaut Valenciennes Terminal » ont été dépassés de près de 10%. Ce terminal, mis en service en janvier 2015 et exploité par Contargo dans le cadre d'une DSP (délégation de service public), a manutentionné 58.772 conteneurs EVP sur l'année. En augmentant la capacité de manutention et de stockage, en modernisant les équipements et avec les facilités douanières mises en place, de nombreux nouveaux chargeurs auraient été conquis. Les compagnies maritimes (qui bénéficient à présent d'une connexion EDI avec le terminal) se servent de ce dernier pour gérer leurs stocks de conteneurs vides au plus près de leurs zones d'activités. La mise en service de la nouvelle ligne de transport fluvial avec le port de Dunkerque fin 2015 renforce encore l'attractivité de terminal, à présent relié régulièrement aux ports d'Anvers, Dunkerque, Gand, Rotterdam et Terneuzen. « Au vu du succès commercial et d'un taux d'utilisation de 70% la première année, l'extension prévue pour porter la capacité de manutention de 85.000 à 120.000 conteneurs EVP par an me semble indispensable, déclare Gilbert Bredel, Président de Contargo North France, qui ajoute « les discussions en cours avec le syndicat mixte Dock Seine Nord Europe/Escaut prévoient une mise en œuvre de cette exploitation d'ici fin 2017. » NB  
   
  Vue du Escaut Valenciennes Terminal  
 
 
 
Green
Supply Chain
Transwide
associé à
TK'Blue Agency
pour concilier
performance
opérationnelle
et réduction
de CO
2
Wolters Kluwer Transport Services et European TK Blue Agency lancent une solution « à la demande », conçue pour relever les enjeux d'efficacité opérationnelle et économique des chargeurs, dans un environnement réglementaire de plus en plus contraignant. Le TMS en mode SaaS Transwide couplé à la plateforme TK Blue Agency assure aux chargeurs de piloter l'impact environnemental de leurs flux de transport en se conformant aux obligations légales, tout en favorisant la performance opérationnelle et financière de leur Supply Chain. Concrètement, l'éditeur alimente la plateforme de l'agence de labellisation et en quelques clics, les transporteurs réalisent des reportings certifiés sur leurs émissions de CO2 et GES, aujourd'hui obligatoires. L'association de ces deux solutions a pour vocation d'optimiser performance et qualité de leur chaîne de transport nécessaires à la réduction des distances, et à la limitation de la consommation de carburant. Elle devrait également permettre de favoriser la mutualisation, voire le multimodal. NB
 
 
RFID
Du nouveau
pour
l'identification
des palettes
bois
Inotec lance aujourd'hui son nouveau Inotag RFID Tube, un tube d'à peine 8 mm de diamètre, répondant aux nombreuses problématiques posées pour l'identification des palettes bois notamment. Cette nouvelle solution se compose d'une étiquette radiofréquence EPC classe 1 Gen 2, encapsulée dans un tube en polyester (PETG), étanche et très résistante, protégée contre tout élément pouvant endommager ou perturber la lecture du tag placé à l'intérieur. En communiquant en UHF, la lecture des tags s'effectue en simultané. La détection s'opère en mouvement lors du passage des palettes sur les chariots élévateurs, évitant toute identification manuelle, arrêt ou manipulation. Inotag RFID Tube s'installe simplement : glissé dans le pied de la palette, il est isolé à l'intérieur, protégeant ainsi le tag des intempéries, de l'humidité, des chocs. Il a été testé par le laboratoire allemand EECC (European EPC Competence Center), notamment pour une lecture en vrac sur une vingtaine de palettes équipées de deux transpondeurs. Les résultats ont été concluants, avec une distance de lecture moyenne de 12 m, et propose cette nouvelle solution comme une réelle alternative aux étiquettes codes-barres sur les palettes. NB  
   
 
Maritime
DHL propose
un service
plus vert
DHL Forwading lance « Green Danmar », un service de transport maritime FCL (lot complet) plus propre. Grace à ce service, les clients souhaitant soigner leur bilan carbone, peuvent désormais faire transporter leurs marchandises par des armateurs sélectionnés par Danmar, un transporteur non-asset du groupe DHL, dont les opérations rejettent 5% de CO2 de moins que la moyenne du secteur. Pour les plus « eco-conscients », DHL propose en plus de ce service la compensation des émissions de CO2, certificat de compensation à l'appui, pour encore améliorer le bilan RSE de fin d'année. Green Danmar est disponible à travers l'offre DHL Ocean Direct FCL et promet une transparence totale sur la performance environnementale de ses partenaires. Ce nouveau service s'inscrit dans un programme entrepris par DHL Global Forwarding en 2007, date à partir de laquelle le prestataire affirme avoir amélioré la performance carbone de ses opérations de fret maritime de 40%. PM  
 
INFOS INTERNATIONALES  
Transport
Plus de camion
entre l'Ukraine
et la Russie
Le trafic routier est totalement interrompu entre la Russie et l'Ukraine, c'est ce que rapportent nos confrères du Transport Journal. En effet, en réponse au blocage de camions russes opérés à différents endroits en Ukraine, le gouvernement russe a tout simplement retiré à son voisin le droit de faire circuler ses camions sur son territoire le 14 février dernier. L'Ukraine a donc décidé, dès le lendemain, de répliquer et d'en faire de même à l'égard des camions russes. La situation devient donc particulièrement tendue en Russie, un pays déjà en proie à d'autres disputes similaires avec à Pologne. PM  
 

Benelux
Immobilier
L'investisseur en immobilier logistique Montea poursuit sa croissance en réalisant de nouvelles opérations. Acquisition d'un complexe logistique de 17.135 m2 à Eindhoven (Pays-Bas) pour 18 M€ et d'un terrain de 4,6 ha à Bornem (en Belgique) d'un montant de 4,6 M€, pour un projet build-to-suit. A ces achats viennent s'ajouter la signature de deux baux (toujours à Bornem) pour une superficie totale de 10.550 m2 et la réception de deux projets sur-mesure en Belgique également : un centre de distribution logistique de pointe de 15.900 m2 ainsi qu'un centre de distribution d'une superficie de 10.500 m2 pour CdS. Ajoutons que Montea (coté à la Bourse de Paris et Bruxelles) a été choisi comme partenaire pour le développement de la zone logistique Blue Gate à Anvers. NB  
 

Royaume Uni
TNT construit
un hub routier
à Londres
Malgré son rachat en cours par Fedex, TNT poursuit le développement de son réseau routier européen et lance la construction d'un nouveau hub européen de 55.700 m² situé à Dartford, à mi-chemin entre le coeur de Londres et l'embouchure de la Thames. « Le choix de Dartford s'explique par ses liens locaux forts et par sa proximité au Sud-Est, à Londres ainsi qu'à l'Eurotunnel et aux services de ferry » explique Steve Meadows, Directeur International Networks and Operations pour TNT UK & Ireland. Ce hub bénéficie en effet de la proximité des autoroutes A2 et M25 et complète le « super dépôt »sorti de terre en octobre 2015 à Swindon, dans le Sud-Est du pays. Les travaux ont été pris en charge par Exton Estates en collaboration avec CWC Group. Ils devraient s'achever dans le courant du 2e trimestre 2017. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
22 février 2016

MARS 2016

Mercredi 9
Metis Consulting
« Conférence Business
Velocity »

Témoigages :
FAURECIA et LVMH
Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Maison des Centraliens
Paris 8e


Mardi 22 au
vendredi 25
SITL Europe
«Le rendez-vous
international
du transport,
du Freight
Forwarding
et de la chaîne
logistique »

De 9h à 18h
(vendredi 17h)
Paris Nord
Villepinte
Hall 6



Jeudi 24
DYNASYS
« Journée Demand
& Supply Chain
Planning
4e édition »

Best Practice et
nouvelles tendances
Témoignage : SICPA
Partenaires :
Axoma Consultants,
Möbius, Viseo et
Supply Chain
Magazine
De 8h30 à 17h15
Maison de
l'Amérique Latine
Paris 7e