Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
A cause
d'un bout de
plastique

Le groupe Mars a pris la semaine dernière la décision de procéder au rappel préventif de barres chocolatées suite à la découverte par un consommateur d'un fragment de plastique dans un de ses produits fabriqué aux Pays-Bas. Même si le problème ne touche pas l'ensemble de la gamme, mais quelques références (1) produites dans une période déterminée, ce rappel devrait néanmoins concerner plusieurs millions de friandises et couter cher à la marque qui s'est engagée à tout détruire par mesure de précaution. On imagine également que ce rapatriement massif suppose une logistique robuste entre l'industriel et les distributeurs. D'un point de vue purement opérationnel, Mars envoie l'information relative aux produits (cela varie d'un pays à l'autre) et les numéros de lots concernés. Charge au distributeur d'informer les consommateurs et d'organiser la logistique des retours. On suppose que le groupe familial qui détient cette entreprise se remettra de cette péripétie : avec un chiffre d'affaires de 33 milliards de dollars, cette famille serait la 7ème plus riche des Etats-Unis. Reste que cette spectaculaire opération de Reverse Logistics pose une fois encore la question de la traçabilité des produits alimentaires. Dans le cas présent, elle a permis de localiser et d'éliminer les produits potentiellement à risque. « Nous avons délibérément choisi une plage de production très longue pour nous assurer que tous les produits concernés seront rappelé » a précisé le fabricant. Mais tout de même, pour un simple petit bout de plastique, quel gâchis ! La technologie devra encore faire quelques progrès pour permettre une identification plus rapide et mieux ciblée. JPG
(1) En France les produits concernés sont : Mars 45gr, Mars mini, snack, miniatures, Snickers et Bonbons Célébrations
 
 
 
 
Automobile
Renault recrute
pour
sa logistique
en Normandie
Sofrastock International (SFKI), la filiale logistique de Renault pour la gestion et la distribution aux sites de production des petites pièces automobiles et des produits hors fabrication, va lancer en mars une campagne de recrutement de 26 personnes en CDI pour son établissement normand, principalement des magasiniers-caristes, des opérateurs seniors et des techniciens logistiques. Les offres s'adresseront aussi bien à des jeunes diplômés qu'à des profils expérimentés, avec des diplômes allant du niveau CAP-BEP, BAC Pro ou BAC+2/+3. Par ailleurs, le site Renault de Grand Couronne, utilisé comme plateforme de logistique internationale (approvisionnement, conditionnement, importation et exportation de pièces et organes automobiles de première monte en Europe et hors Europe) va embaucher cette année quatre techniciens logistiques pour renforcer son activité de Supervision des plateformes logistiques France et Maroc. « Ces recrutements s'ajoutent à ceux réalisés en 2015 chez Sofrastock. Ils répondent à nos besoins en compétences pour satisfaire nos clients. Ils nous permettent de poursuivre notre croissance, tirée par le démarrage de nouveaux marchés et le lancement de nouveaux modèles de l'Alliance Renault-Nissan et de ses partenaires, » a déclaré Dominique Piermé, PDG de la filiale Sofrastock International et Directeur de l'établissement Renault Grand-Couronne. JLR
Photo : ©SFKI
 
   
 
Echanges EDI
HighJump
renforce
sa marque
TrueCommerce
en Europe


L'éditeur américain HighJump, qui a renoncé voici quelques années à la commercialisation de ses offres de WMS et de TMS sur le Vieux Continent, a annoncé la semaine dernière qu'il rassemblait désormais en Europe ses trois activités de services d'intégration EDI, de facturation et de plate-forme collaborative de connectivité B2B sous la marque TrueCommerce Europe. Cette nouvelle entité regroupe les activités de HighJump B2Bi (présente dans les pays nordiques), d'Atlas Products (société britannique rachetée par HighJump en juillet 2014 avec plus de 2.200 clients au Royaume-Uni et en Irlande) et de Wesupply, société londonienne acquise en septembre 2015 et dont le réseau de connectivité B2B en mode Saas compte plus de 10.000 sociétés. C'est David Grosvenor, le CEO de Wesupply, qui devient vice-Président senior et Directeur Général de TrueCommerce Europe.
« Nous recherchons en permanence des solutions pour réduire la complexité de la Supply Chain et des relations entre les partenaires commerciaux. Nous avons l'intention de continuer dans cette voie avec l'équipe de HighJump TrueCommerce pour renforcer la croissance de notre offre en Europe »
avait-il déclaré lors du rachat de Wesupply. JLR
Photo : David Grosvenor, vice-Président senior et Directeur Général de TrueCommerce Europe
 
 
 
 
Ports
Résultats
encourageants
pour Calais
et Boulogne
Réunis depuis juillet dernier, les ports de Calais et Boulogne ont annoncé des résultats plutôt corrects pour 2015, malgré les conséquences et perturbations liées à l'arrêt de l'activité de MyFerryLink et à l'afflux massif de migrants cherchant à rejoindre la Grande-Bretagne. Le port de Calais reste en pointe pour le fret transmanche avec 1.846.512 poids lourds ayant emprunté les installations portuaires en 2015 soit une hausse de 1,39% par rapport à 2014, qui était déjà une année record. Certes, la perte de l'exportation de voitures neuves (Gefco) et l'absence d'export maritime de sucre (TSM) ont été dommageables au trafic commercial, mais le port compte bien sur le lancement prochain de l'autoroute ferroviaire Viia Britanica pour lui redonner un nouvel élan. Le terminal d'autoroute ferroviaire est prêt depuis octobre. Par ailleurs, la sécurisation du port et de ses accès a été renforcée avec notamment l'installation de clôtures de sécurité sur la rocade portuaire, et le déploiement de caméras de surveillance. Boulogne a quant à lui vu son activité de port de commerce augmenter de 28% par rapport à 2014, avec presque 300.000 tonnes traitées l'an dernier. Cette hausse est due principalement à la mise en service industrielle de l'installation des Carrières du Boulonnais ainsi qu'à la diversification des exportations de pierre à chaux. NB
Photo : ©Port de Calais
 
   
 
Chariots
Jungheinrich
renforce son
réseau mondial
de vente
directe
Après le rachat de l'activité de son revendeur en Malaisie et la prise de participation majoritaire dans NTP Forklifts en Australie en 2015 (cf NL 2157), Jungheinrich poursuit sa stratégie de croissance internationale via le renforcement de son réseau de vente directe. En effet, l'année 2015 a aussi été celle de la création de la filiale Jungheinrich Afrique du Sud, qui sera suivie en avril 2016, de l'ouverture de la société de distribution chilienne (récemment créée), le Chili étant le troisième marché sud-américain pour les chariots de manutention. Ces créations ont été accompagnées de la reprise des effectifs et des immobilisations des revendeurs BME-Group en Afrique du Sud et Spitec Renta Lift au Chili. Enfin, sur son principal marché (l'Europe), le constructeur a racheté en janvier 2016 l'activité Jungheinrich de son revendeur roumain Wylze-Logistik et créé dans la foulée une filiale de distribution. L'évolution positive des ventes dans ces trois pays a été la condition préalable du passage à une structure de distribution directe et au renforcement de sa présence sur place. PM  
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Hongrie
Ceva relie
Shanghai
à Budapest

Après Yusen Logistics (cf NL 2117), c'est au tour de Ceva Logistics de proposer un service de transport LCL (groupage) entre Shanghai et l'Europe. Cette liaison hebdomadaire reliera le plus grand port du monde à celui de Koper, en Slovénie, où les conteneurs seront alors transbordés pour finir leur voyage sur les rails qui les mèneront jusqu'à leur destination finale, la capitale hongroise de Budapest. Depuis ce point centralisé en Europe, le 3PL sera en mesure de relier rapidement l'ensemble des autres entrepôts européens qui composent son réseau. Prévoir 30 jours de mer plus 5 à 7 jours de rail pour atteindre Budapest, Ceva insiste par ailleurs sur le fait que l'ensemble des opérations, y compris de transbordement, étant sous son contrôle, les délais sont garantis et les coûts parfaitement maitrisés. Les clients du prestataire néerlandais pourront d'ailleurs suivre le cheminement de leurs marchandises tout le voyage durant via l'outil de tracking maison OneView. PM  
 

Royaume Uni
Renaissance
du port
de Ramsgate
Gefco et le Thanet District Council, le gouvernement local administrant le district du Thanet dans le Kent, ont créé une joint-venture pour redynamiser le port de Ramsgate. Dans le cadre de ce partenariat, le Thanet District Council a entrepris des opérations de nettoyage et de dragage du port afin qu'il soit exploitable de manière optimale, Gefco s'occupant pour sa part de mettre en place des espaces de stockage et de sécurité physique nécessaires aux opérations de fonctionnement du port. Cette opération vise à faire revivre le port, qui est fermé depuis 2013. « Je suis heureux de confirmer l'arrivée d'une première cargaison de 1.000 véhicules dans le port de Ramsgate. Le navire est parti de Zeebrugge en Belgique, et est le premier d'une longue liste d'échanges prévus entre ces deux ports. Ce nouveau service est le résultat de plusieurs mois de coopération entre Gefco Royaume-Uni et le Thanet District Council, et nous avons hâte de continuer ce partenariat mutuellement bénéficique » commente John Stocker, Directeur de la logistique des véhicules finis chez Gefco. PM  
 

Indonésie
Yusen lance
un service de
consolidation
à Semarang

Offrant déjà un service identique à Jakarta, la capitale de l'Indonésie, Yusen Logistics propose désormais un service de consolidation de fret aérien sur l'aéroport international Achmad Yani de Semarang. Ce service comprend l'enlèvement, les opérations de manutention aéroportuaire et toute la partie administrative telle que les formalités douanières, les titres de transport etc. Il n'est ainsi plus nécessaire, pour les entreprises locales, de faire transiter leurs marchandises par Jakarta, ce qui représente une économie de 500 km de fret routier et se traduit par un tarif plus intéressant et une réduction de délai d'environ 24 heures. Le cut off pour une expédition en Asie ou vers l'Europe en J+1 est fixé à 14h. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
29 février 2016

MARS 2016

Mercredi 9
Metis Consulting
« Conférence Business
Velocity »

Témoigages :
FAURECIA et LVMH
Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Maison des Centraliens
Paris 8e


Mardi 22 au
vendredi 25
SITL Europe
«Le rendez-vous
international
du transport,
du Freight
Forwarding
et de la chaîne
logistique »

De 9h à 18h
(vendredi 17h)
Paris Nord
Villepinte
Hall 6



Jeudi 24
DYNASYS
« Journée Demand
& Supply Chain
Planning
4e édition »

Best Practice et
nouvelles tendances
Témoignage : SICPA
Partenaires :
Axoma Consultants,
Möbius, Viseo et
Supply Chain
Magazine
De 8h30 à 17h15
Maison de
l'Amérique Latine
Paris 7e



Jusqu'au
jeudi 31 mars

« Enquête
Européenne
sur le degré
de conformité
réglementaire des entreprises au niveau de la Douane et des contrôles des Exportations »

Organisateur :
AMBER ROAD
Partenaire :
SCMagazine