Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Ubérisation
du transport
MyBoxMan
reçoit
le soutien
de Ford

Créée par la société Fretbay, la nouvelle application MyBoxMan de livraison collaborative de proximité sera bientôt compatible avec le système multimédia connecté Sync 3 à commande vocale du constructeur automobile Ford. L'accord de partenariat a été annoncé la semaine dernière au Mobile World Congress de Barcelone. C'est lors d'un évènement sur l'innovation organisé à Dublin l'année dernière que Bill Ford, le président exécutif de Ford, a entendu pour la première fois parler du projet MyBoxMan. La plate-forme met en relation des expéditeurs de colis et des particuliers (en tant que BoxMan), qui vont effectuer des livraisons à des heures précises sur leurs parcours quotidiens (le prix moyen d'une livraison est estimé à 10€). L'application mobile, gratuite, permet non seulement le suivi en temps réel de la livraison mais aussi au BoxMan de choisir plusieurs missions se déroulant sur sa route afin de rentabiliser son trajet. En vertu de l'accord signé avec Ford, le système de navigation Sync 3 à commande vocale de Ford pourra intégrer MyBoxMan directement sur l'écran de la console centrale du véhicule avec un accès direct à l'application pour organiser leurs livraisons pendant le trajet. Sync 3 sera lancé en Europe dès cet été sur les modèles Mondeo, S-MAX, Galaxy, puis sur le nouveau Kuga. JLR  
   
 
 
 
Pénibilité
La législation
va-t-elle
changer
les méthodes
de travail ?

La législation va encourager les entreprises à revoir leurs méthodes et leurs systèmes de manutention. Michel Uvo, PDG de la société Uvo Technologies en est persuadé. Le distributeur pour la France et le Benelux des systèmes fabriqués par la société américaine FMH Convoyors voit déjà les améliorations que la technologie peut apporter dans ce domaine : « Nous croyons que l'utilisation de vérins hydrauliques avec plateforme ou nacelle pour élever ou descendre l'opérateur qui décharge un camion se justifie d'autant mieux qu'elle conjugue des avantages en termes de productivité (de l'ordre de 35%) et des impératifs ergonomiques renforcés par une législation de plus en plus contraignante ». A l'appui de son argumentaire, le dirigeant évoque certains clients dans le domaine des pneumatiques, des fûts métalliques ou encore de la meunerie, tous confrontés à la manipulation de produits volumineux et lourds. Mais le recours à des nacelles élévatrices pour décharger un camion concerne tous les produits non-palettisés. Michel Uvo estime que le ROI peut être atteint en moins de 9 mois : « Lorsqu'un manutentionnaire décharge un camion depuis une plateforme surélevée, non seulement il est moins exposé aux gestes dangereux mais la pénibilité est fortement réduite et le travail est exécuté beaucoup plus rapidement ». Le raisonnement peut s'appliquer à bien des secteurs d'activité et l'on peut anticiper d'autres évolutions techniques en lien direct avec la loi notamment le compte pénibilité dont l'application complète prévue pour le 1er juillet 2016 portera sur les manutentions manuelles, les postures pénibles, les vibrations mécaniques, les agents chimiques ou encore les températures extrêmes. JPG
Photo : Michel Uvo
 
   
  Système de plateforme élévatrice à l'extrémité du convoyeur télescopique  
 
Gestion
du transport
GS1 veut
standardiser
la prise de
rendez-vous
Pour l'instant, le projet d'innovation numérique que vient de lancer GS1 France, accompagné de Cereza Conseil, n'a pas d'autre nom que « prise de rendez-vous transport ». L'objectif est de permettre l'interconnexion et la mise en réseau des plateformes collaboratives de gestion de créneaux horaires variables pour la livraison sur plateformes logistiques (rendez-vous transport). Les utilisateurs pourront alors, depuis la solution collaborative de leur choix, visualiser et sélectionner l'ensemble de leurs RDV, même s'ils proviennent d'autres plates-formes concurrentes. Par ailleurs, cette numérisation des créneaux de RDV permettra l'utilisation d'algorithmes d'optimisation pour combiner au mieux les ordres de transport ou minimiser les risques de retard. Les éditeurs appartenant à la communauté GS1 Partenaires qui participent au projet sont Cinatis, Fluid-e, GFI, Transporeon Group, Shippeo et Wolters Kluwer Transport Services. Les premiers pilotes opérationnels pourraient débuter fin 2016, après une phase de cadrage pour préciser les contours économiques et technologiques du modèle d'interconnexion. JLR  
 
 
 
Maritime
Consolidations
en vue dans
le transport par
conteneurs


Selon l'étude « Container Shipping Outlook 2016 » du cabinet AlixPartners, la poursuite de la consolidation est devenue nécessaire au redressement durable de l'industrie mondiale du transport maritime par conteneurs. En effet, les bénéfices de cette industrie ont baissé de 7% sur les derniers douze mois, avec notamment un repli de 35% au troisième trimestre 2015. Ces mauvais résultats financiers ne pourront pas s'améliorer courant 2016, en raison des surcapacités massives, qui devraient encore augmenter de 4.5% cette année, avec le déploiement de nouveaux méga porte-conteneurs. Dans le même temps, la demande ne devrait croître que de 1% à 3%. AlixPartners note par ailleurs que les flux de trésorerie d'exploitation se sont effondrés deux fois plus rapidement que l'EBITDA (environ -12%), ce qui indique que certains transporteurs sont déjà confrontés à des problèmes de fonds de roulement, une étape qui préfigure souvent, malheureusement, le dépôt de bilan.
« Pour la première fois depuis longtemps, l'industrie du transport maritime de conteneurs assiste au début d'une vague de consolidation qui a apporté durablement une meilleure rentabilité à des entreprises leaders dans d'autres secteurs »
a déclaré Albert Stein, Managing Director chez AlixPartners. JLR
 
 
Stockage
de billets
de banque
La Banque
de France
a réceptionné
son Nouveau
Centre
Fiduciaire
La Banque de France a réceptionné le 29 février 2016 son premier « Nouveau Centre Fiduciaire» situé à Sainghin-en-Mélantois, à 10 km au sud de Lille. (Cf. article complet dans le numéro 99 de Supply Chain Magazine – novembre 2015). Construit pour assurer le stockage des billets de banque et des monnaies, ainsi que le tri des billets pour la région Nord-Pas-de-Calais, il s'agit d'un bâtiment hautement sécurisé de 6.000 m² représentant un investissement d'environ 26M€ HT. Les opérations intra-logistiques (mouvements de colis ou de palettes) y ont été automatisées par Ulma Handling System, tant pour optimiser la productivité que pour améliorer les conditions de travail : c'est une première en France, et dans les pays de l'Eurosystème. Argon Consulting est intervenu en assistance à la maitrise d'ouvrage sur ce projet depuis fin 2010 dans toutes ses phases successives : en conception générale tout d'abord (définition du modèle fonctionnel, dimensionnement des flux, des stocks et des surfaces des principaux espaces de travail, justification économique du projet), en mise en oeuvre (rédaction du programme du système intra-logistique automatisé, suivi des études et des travaux puis de la réception) ainsi qu'en assistance au démarrage (définition des procédures de travail, organisation de la formation du personnel). Après la première vague de tests réalisés avec les équipes de la Banque et permettant de prononcer la réception du bâtiment et des équipements, le projet va maintenant se poursuivre par une nouvelle vague d'essais visant à qualifier l'ensemble des systèmes (informatiques et intra-logistiques) avant la mise en production avec des valeurs réelles. Argon Consulting intervient également sur le second projet de « Nouveau Centre Fiduciaire » de Paris - La Courneuve, où les travaux de construction d'un site de 17 000 m² et de 85 M€ HT viennent de démarrer en vue d'une réception dans 2 ans environ. JPG  
 
 
 
Gestion
des dons
Plate-forme
logistique
unique pour la
Croix-Rouge
La Croix-Rouge française dispose désormais d'une plate-forme logistique nationale qui centralise et redistribue tous les dons non alimentaires que l'organisme caritatif reçoit chaque jour de différentes enseignes. Installée près d'Angoulême sur un site de 2.000 m2 – choisi car sur la Nationale 10, ce qui facilite les opérations de transport –, elle emploie 10 personnes dans le cadre d'un chantier d'insertion. Ces derniers trient, référencient et éditent un catalogue des produits disponibles, mis en ligne à la disposition des différentes antennes en France. Celles-ci passent commande des articles souhaités, qui sont ensuite préparés et expédiés depuis le site charentais. NB  
 
Immobilier
Le e-commerce
stimule
l'activité
de Goodman
en France

Goodman prévoit de clôturer son exercice fiscal 2016 en juin prochain avec plus de 175.000 m² de nouvelles surfaces logistiques livrées en France. Ces résultats sont notamment tirés par les secteurs du e-commerce et de la grande distribution. Au cours de la première moitié de son exercice fiscal 2016 (du 1er Juillet au 31 Décembre 2015), Goodman a livré une plateforme de 40.000 m² à Cdiscount. Le promoteur continue également sa collaboration avec Carrefour, avec plus de 145.000 m² actuellement en construction pour l'enseigne. Par ailleurs, une plateforme de 30.000 m² est en cours de développement pour E.Leclerc, dont la livraison est prévue pour la seconde moitié de l'exercice fiscal. « Nos clients déploient de nouvelles stratégies d'optimisation de leurs Supply Chains afin de réduire leurs coûts, améliorer les assortiments de produits et raccourcir les délais de livraison, ce qui crée une forte demande pour de nouvelles plates-formes logistiques », commente Philippe Arfi, Directeur de Goodman France. « Cette tendance à la consolidation et à la réorganisation des réseaux logistiques va se poursuivre, notamment en raison de la concurrence et de la pression sur les prix qui continuent de dominer dans le secteur. » 6 projets signés lors de l'exercice fiscal précédent sont en cours de construction, représentant une surface totale de 206.000 m², dont 80% seront livrés avant la fin de l'exercice fiscal 2016. En outre Goodman développe actuellement des projets pour les prestataires logistiques DB Schenker et Kuehne + Nagel. JPG
Photo : Philippe Arfi
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Afrique
Le hub
logistique
Bifasor reçoit
le label
French Tech
Mercredi dernier, François Hollande recevait à l'Elysée les lauréats du Paris French Tech Ticket, un programme initié par Axelle Lemaire et Emmanuel Macron visant à aider l'installation en France de porteurs de projets innovants étrangers. Parmi les labellisés de cette première édition figure un projet logistique qui concerne l'Afrique. C'est celui de la startup Bifasor, porté par une équipe multiculturelle (Burkina Faso, Etats-Unis, France). Il s'agit d'une plate-forme de mise en relation des différentes acteurs de la chaîne logistique (chargeurs, transporteurs, commissionnaires de transport, agents de fret, entrepositaires, opérateurs maritimes) permettant de construire son propre réseau de partenaires locaux et internationaux, de mutualiser les activités, de développer du business, etc. Selon Bifasor, cet accès direct aux différents opérateurs évite les risques de retards, de prix élevés, d'informations insuffisantes ou de pertes d'argent qu'induisent le recours à des « courtiers informels érigés en intermédiaires entre chargeurs, transitaires et transporteurs en échange d'une commission élevée sans garantie de qualité de service ». JLR
 
   
  Aux côtés du Président François Hollande : Rym Soussi (France), Steven Jay Silverstein (Etats-Unis), et Zakaria Dabone (Burkina Faso), les trois fondateurs de Bifasor.  
 

Maroc
1 Milliard
de dirhams
marocains pour
l'infrastructure
logistique et
la mobilité
Casablanca-
Settat
Selon nos confrères de Médias 24,1 Milliard de dirhams, c'est ce que va invertir la SNTL marocaine pour développer l'infrastructure logistique et la mobilité de la région Casablanca-Settat. La Société Nationale des Transports et de la Logistique (qui remplace depuis 2007 l'Office National des Transports marocain) a dévoilé le 2 mars dernier à Casa le schéma directeur de ce projet. Le programme sera articulé sur 3 grands axes : développement et gestion des gares routières de voyageurs, développement des zones logistiques multi-flux, et centres logistiques péri-urbains (village automotive). Celui-ci devra permettre de relocaliser une partie des vendeurs de pièces automobiles, réduire l'impact des flux de transport des marchandises relevant de ce secteur, regrouper les métiers autour de la réparation et enfin, offrir au client final un espace unique. Ce projet devrait créer à l'horizon 2030, 3.000 emplois et professionnaliser 1.000 TPE. NB  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
4 mars 2016

MARS 2016

Mercredi 9
Metis Consulting
« Conférence Business
Velocity »

Témoigages :
FAURECIA et LVMH
Partenaire :
SCMagazine
De 8h45 à 12h30
Maison des Centraliens
Paris 8e


Mardi 22 au
vendredi 25
SITL Europe
«Le rendez-vous
international
du transport,
du Freight
Forwarding
et de la chaîne
logistique »

De 9h à 18h
(vendredi 17h)
Paris Nord
Villepinte
Hall 6



Jeudi 24
DYNASYS
« Journée Demand
& Supply Chain
Planning
4e édition »

Best Practice et
nouvelles tendances
Témoignage : SICPA
Partenaires :
Axoma Consultants,
Möbius, Viseo et
Supply Chain
Magazine
De 8h30 à 17h15
Maison de
l'Amérique Latine
Paris 7e



Jusqu'au
jeudi 31 mars

« Enquête
Européenne
sur le degré
de conformité
réglementaire des entreprises au niveau de la Douane et des contrôles des Exportations »

Organisateur :
AMBER ROAD
Partenaire :
SCMagazine



AVRIL 2016

Mardi 12 à 16 h
Evénement
QUINTIQ
WEBINAIRE
« Transformer
sans gaspiller,
un défi pour votre
industrie ? »

Produire de façon
optimale à l’aide
d’une solution
de planification
adaptée

Partenaire :
SCMagazine