Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Enseignement
La logistique,
matière
obligatoire
à partir
du CM2
La décision a été prise au dernier conseil des ministres. Elle résulte d'une préconisation de la Conférence Nationale de la Logistique et vise à promouvoir « le caractère éminemment stratégique du Supply Chain Management pour le développement des entreprises et la croissance du pays ». Le décret, dont la mise en application sera effective dès la rentrée 2016, a pour effet de rendre la logistique obligatoire dans les écoles à partir du CM2. En primaire il s'agira d'une simple initiation, mais dès la 6e les élèves auront déjà au programme des calculs de barycentre et quelques leçons sur les principes fondamentaux qui seront intégrés dans les matières existantes. Par exemple : zones logistiques, transport et aménagement du territoire (en géographie), optimisation de chargement de véhicules de transport (algèbre), le pilotage des flux depuis les éléphants d'Hannibal jusqu'à nos jours (histoire), le style et la syntaxe dans la rédaction d'un cahier des charges (français), comment préserver la diversité des espèces quand on implante une plate-forme de 50.000 m² dans un Parc National ou une réserve biologique (SVT). Plusieurs sujets pourraient également être introduits aux épreuves du bac philo : « Est-il absurde de désirer l'impossible en logistique ? » ou encore « Le logisticien est-il naturellement bienveillant à l'égard d'autrui ? ». Le lycée Saint Pierre (dans la Manche) sera le premier établissement à mettre en œuvre ce programme ambitieux. « J'ai hâte de faire découvrir à mes élèves les méthodes fondées sur le lissage exponentiel pour le calcul des prévisions et surtout la loi de Poisson », nous a confié l'un des professeurs de première « S ». Dans l'ensemble les syndicats d'enseignants ont manifesté leur adhésion à cette initiative. Même la CARP (Confédération Autonome pour la Radicalité et le Progrès) salue une mesure à « contre-courant des réformes habituelles ». De son côté le ministère se félicite de ce consensus : « Une telle unanimité prouve qu'il était urgent de donner à la logistique la place qui lui revient », a déclaré Mathieu Colin, un haut fonctionnaire qui pourrait prochainement occuper le poste de Secrétaire d'Etat à la Logistique et au Supply Chain Management. JPG
 
 
 
 
Chiffres
La production
de biens
d'équipement
de manutention
progresse
de 6,4%
en 2015
En 2015, la production des industries françaises
d'équipement pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention (regroupées au sein du CISMA) s'est élevée à 7,2 Md€, en hausse de 3,1% par rapport à 2014. 67% de la production est exportée, soit 4,84 Md€, contre 4,66 Md€ d'importations. La production de biens d'équipement de manutention tire le marché, en progression de 6,4% à 3,67 Md€.
Les chariots industriels et les systèmes de charges isolées ont connu une forte embellie, tandis que le levage industriel et le stockage sont en baisse. La production vendue en France progresse de 12,8% à 1,19 Md€. Ce secteur continue à embaucher (+1,7% en 2015). CC
 
 
Manutention
Au Cisma
l'union
fait la force
Hier, lors d'une réunion dans les locaux du Cisma, (syndicat des entreprises de manutention) plusieurs industriels de la manutention se sont prononcés en faveur d'une collaboration plus étroite entre acteurs du marché : « Dans un monde en rupture, celui de l'économie de partage, je suis convaincu que les alliances entre concurrents et clients vont devenir incontournables. Le travail en réseau, au sein d'un écosystème est réellement indispensable. Les cerveaux connectés vont représenter une plus grande force de frappe que les grandes entreprises », a notamment déclaré Alexandre Guillaume, Dirigeant de MS, fabricant d'installations de traitement d'effluents. Philippe Verne, DG de Fives Intralogistics, le confirme : « une approche pragmatique de développement des affaires a motivé le partenariat entre Alstef, Fives Intralogistics et BA Systems qui se sont réunis pour remporter l'appel d'offres du nouveau centre fiduciaire automatisé de la Banque de France à La Courneuve. Ce type de projet additionnant stockage automatique, tri à haute cadence, robotique, transitique, est amené à se développer sur le marché ». Yann Jaubert, Président de Materials Technologies, groupe de sociétés d'ingénierie et de fabrication de lignes de manutention et de production automatisée, ajoute : « la numérisation et l'uberisation des processus favorise la circulation de l'information au sein d'entreprises d'un même groupe et entre partenaires, par exemple pour concevoir une même ligne complexe dans l'usine intégrée. Aujourd'hui la conception se fait 100% en numérique : conception, simulation des flux, des colis. On gagne un temps précieux dans le prototypage, la mise sur le marché, et on réduit les coûts. L'économie collaborative permet de développer l'emploi industriel en France. C'est pourquoi nous travaillons en écosystème avec d'autres entreprises comme Actemium ou le fabricant allemand de robots industriels Kuka ». CC  
   
  De gauche à droite : Yann Jaubert, Président de Materials Technologies, Philippe Verne, Directeur Général de Fives Intralogistics, et Alexandre Guillaume, Dirigeant
de MS. ©C.Calais
 
 
Prestataires
logistiques
Log'S
recherche
des clients pour
sa plate-forme
bretonne Globe
Selon nos confrères d'Ouest France, les 38 salariés de la plate-forme logistique Globe (10.000 m2), située à Étables-sur-Mer, en baie de Saint-Brieuc, ont été informés le 30 mars qu'ils ne traiteront plus à la fin de cette année les flux de Jacadi, leur unique client. Globe est à l'origine l'ancienne filiale logistique de la marque de vêtements pour enfants qui a décidé fin 2012, après son rachat par ID Group, d'externaliser cette activité (avec reprise de tous les salariés) auprès du prestataire Logistique Grimonprez (voir NL 1529), devenu depuis Log'S. C'est à la suite de la signature de ce contrat de 4 ans, qui s'achève à la fin de cette année, que l'entrepôt avait été rebaptisé GLOBe pour Grimonprez LOgistique Bretagne eCommerce. L'ouverture par ID Group d'une plateforme régionale à Hong-Kong aurait changé la donne, une partie des volumes de Jacadi ne transitant plus par l'Europe. Selon nos informations, ID Group prévoirait à l'avenir de réinternaliser ses flux européens, à partir d'un entrepôt située à Dourges. Il reste donc neuf mois à la plate-forme Globe, spécialisée dans le textile et l'e-commerce (plus de 5 M de pièces traitées par an), pour trouver de nouveaux clients. JLR  
 
Objets
connectés
ECR France
s'associe
à Shippeo
pour tester
le tracking de
ses adhérents
Les ateliers de travail « Digital Supply Chain » organisés en 2015 avec les adhérents d'ECR avaient permis d'identifier et de définir 10 usages possibles des objets connectés entre industriels et distributeurs. Le tracking du transport amont est ainsi le premier de ces usages à faire l'objet d'une expérimentation opérationnelle depuis le début de l'année. ECR s'est pour cela associé à Shippeo pour démarrer 5 pilotes en parallèle, impliquant les sociétés Bonduelle, Coca Cola, Fromageries Bel, Henkel, Mondelez, Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Intermarché, FM Logistic, Interlog Logistic, Stef. La mise en parallèle de ces 5 trinômes industriel/prestataire logistique/distributeur va permettre à ECR de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents sur l'objectivation des relations transport industriel-distributeur, en mettant à disposition une information fiable, partagée et objective sur le déroulement de la livraison sur entrepôt distributeur. Les adhérents d'ECR participants ont pour objectif de tirer les enseignements de ces pilotes et de proposer d'ici le mois de juin un cadre de déploiement global incluant une proposition de modèle économique.
Les adhérents ECR des secteurs non alimentaires ont exprimé leur souhait de démarrer un pilote similaire d'ici quelques semaines. Le livre blanc « Les objets connectés au service de la Digital Supply Chain » est téléchargeable en exclusivité. JPG
Pour les adhérents ECR
dans la médiathèque du site
 
 
Logistique
urbaine
Nouvel appel
à projets
à la Mairie
de Paris
La Mairie de Paris lancera avant l'été un nouvel appel à projets autour de la logistique urbaine. La ville mettra à disposition 4 sites lui appartenant dont 3 ont d'ores-et-déjà été sélectionnés. Ils se situent aux Halles en plein cœur de la capitale ainsi qu'à la Porte de Champerret (au nord-ouest) et Porte de Pantin au (nord-est). « L'idée est de créer d'autres surfaces logistiques à l'image de celle existant déjà place de la Concorde », explique un porte-parole joint par téléphone au cabinet de Christophe Najdovski, l'Adjoint à la Maire chargé des transports, des déplacements, de la voirie et de l'espace public. « Le but est que ces sites mutualisent les opérations du plus grand nombre d'acteurs possibles afin de massifier les arrivées de marchandises. Nous souhaitons également que les marchandises soient ensuite livrées par des véhicules les plus propres possible ». La communication officielle autour de ce projet aura lieu dès que le choix du quatrième site aura été finalisé, probablement dans le courant du mois de mai. Cette initiative s'inscrit dans un projet plus global visant à supprimer les livraisons en véhicules diesel à Paris d'ici 2020. PM  
 
Start-up
LMS,
la nouvelle appli
qui référence
les cœurs
à picker dans
l'entrepôt
« Travaillant comme prévisionniste depuis plusieurs années, l'occasion d'échanger et plus si affinités avec mes pair(e)s est rare, explique Adémar Yvaudet, fondateur de la start-up LMS. Aussi ai-je créé LMS, Love Management System, une appli communautaire fondée sur les principes de la gestion d'entrepôt. » Avec Love Management System, le client s'inscrit en quelques clics. Il devient membre de la communauté LMS et choisit son avatar. Il remplit de façon précise la fiche « produit » et grâce à un algorithme très fin va être classé dans une famille. Muni de son chariot, il se promène en 3D dans un entrepôt virtuel. L'algorithme lui suggère sur son téléphone portable des références à picker. Pour entrer en contact avec l'avatar de son choix, il doit scanner sa référence et le mettre dans son chariot. Alors l'échange peut commencer. « L'algorithme permet de mettre en avant les fonds de rayon dans la catégorie « ils sont toujours à la mode », tout comme les nouveaux arrivants, classés dans « la nouvelle collection ». L'application est responsive, elle est accessible aussi bien sur tablette, smartphone, poste de travail ou terminal portable. Le lancement national prévu d'ici la fin du printemps. « En cas de succès, l'appli sera ouverte aux autres fonctions de l'entreprise, car la Supply Chain est transversale. Elle a un rôle à jouer pour désiloter les collaborateurs de l'entreprise, » prévoit Adémar Yvaudet. CC  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Brésil
Feu vert pour
la fusion de
TNT et Fedex
Tout juste sept semaines après l'appel déposé par un 3PL brésilien à l'encontre du projet de rachat de TNT par Fedex, la CADE (Conselho Administrativo de Defesa Econômica) a mis fin au suspense et tranché en faveur de l'expressiste américain en rejetant cet appel. La fin de ce feuilleton est donc proche, les autorités de la concurrence en Europe, aux Etats-Unis et en Chine ayant d'ores-et-déjà donné leur aval. Il ne reste désormais plus à Fedex et TNT qu'à clôturer la partie financière de l'affaire dans certaines juridictions, une phase ultime qui se déroulera sous le regard attentif dans instances financières et économiques locales. PM
 
 

Espagne
Rhenus
s'agrandit
à Séville

Rhenus Logistics a entrepris des travaux majeurs sur son site de Séville dont notamment l'agrandissement de 1.500 m² supplémentaires de son entrepôt de 6.000 m². Ce site multimodal et placé à l'extrême sud de l'Espagne joue un rôle clé dans l'organisation de Rhenus en Europe du Sud. Il est en effet le lieu de transit de nombreuses marchandises en direction de l'Afrique du Nord, des Iles Canaries, du Portugal, mais également vers les autres pôles internationaux du prestataire comme ceux d'Angers, Bordeaux, Dijon, Toulouse, Lyon et Paris. « Cet investissement conséquent nous permettra d'étendre et de moderniser nos installations à Séville » a déclaré Francisco Fernandez, CEO de Rhenus Logistics Séville. Rhenus propose en effet différentes prestations sur son site de Séville telles la douane, le fret routier, aérien et maritime. PM  
 
Loutre-mer
L'incroyable
aventure
d'Oliver
Retrouvé perdu près d'une station essence, Oliver, un bébé loutre a parcouru plus de 2.500 kilomètres depuis Tampa (Floride) pour rejoindre l'aquarium de Denver qui héberge déjà 2 loutres : Emmett et Slater. Durant son périple, Oliver a fait une escale au hub mondial de FedEx à Memphis (Tennessee) où il aurait été traité « comme une star » avec la mise à disposition d'une piscine, un repas à base de crevettes et de saumons. Cette opération entre dans le cadre de l'initiative de FedEx « Delivering for Good » qui a pour but de mettre à disposition son réseau au profit des communautés. JPG  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
1 avril 2016

AVRIL 2016

Mardi 12 à 16 h
Evénement
QUINTIQ
WEBINAIRE
« Transformer
sans gaspiller,
un défi pour
votre industrie ?

Produire de façon
optimale à l'aide
d'une solution
de planification
adaptée
Partenaire :
SCMagazine


JUIN 2016


Jeudi 2 et
vendredi 3
FORMATION
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
De 9h à 17h
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Paris-La Défense