Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Supply Chain
Magazine
Le numéro
d'avril
est en ligne !
Le numéro d'avril est en ligne dans son intégralité à partir d'aujourd'hui. En couverture une grande enquête sur le e-commerce (des livraisons à la carte) ainsi qu'un dossier « chariots élévateurs » (les performances au service de la productivité). Ce numéro comprend également des reportages chez Monoprix et Alsaplan, le compte rendu d'une table ronde à laquelle participaient les grands acteurs du marché. La question d'actualité est consacrée aux 4 grands changements du nouveau code douanier. Enfin, à la rubrique « Tribune », plusieurs sujets d'actualité : Smart Factory Strategy, comment passer de l'initiative à la transformation digitale ? Quelles opportunités liées au digital pour le conseil ? Risque cyber : comment l'appréhender au sein de la Supply Chain.
Accéder directement
à la version électronique.

 
 
 
 
SCMAG TV
Vendredi à 15h,
connectez-vous
pour assister
au débat !
SCmagTV et le Master
de Paris-Dauphine vous proposent vendredi à 15h :
« Automatisation, robotisation, jusqu'où peut-on aller ? » Quelles technologies vont transformer les entrepôts dans les 10 ans à venir ? Quel impact auront-elles sur la formation, l'emploi, les parcours professionnels ? Quelle sera la place de l'Homme dans un univers de plus en plus soumis à l'intelligence des machines ? Avec la participation de Fabien Bardinet, Directeur Général de Balyo (depuis la Chine via un robot communicant) Marc de la Fons, Président de l'Agora du Supply Chain Management, Stephane Ghioldi, Directeur des Opérations Excellence de Capgemini Consulting, Sébastien Hospital, Président de Dispéo, Olivier Landau, Membre du Conseil d'administration d'Ars Industralis et du groupe de travail Economie Contributive, Philippe Verne, Directeur Général de Fives Intralogistics.
Ce débat, en partenariat avec Fenwick,
sera retransmis en direct
 
 
Nomination
L'ex DG
déléguée
de Rue
du Commerce
rejoint
le groupe
La Poste


C'est une spécialiste de la relation client, du e-commerce, du cross canal qui a rejoint les équipes du groupe La Poste. La Directrice générale adjointe du groupe, en charge du numérique et de la communication, a en effet nommé Sylvie Latour en tant que directrice E-commerce au sein de la branche numérique, avec pour mission de développer le chiffre d'affaires de cette activité et de faire de La Poste un acteur de référence du e-commerce. Sylvie Latour a une bonne expérience du pilotage de projets complexes impliquant des transformations de business models et de métiers. Elle a exercé pendant 13 ans (entre 1999 et 2012) des fonctions de direction à la SNCF (directrice marketing de la Branche Voyages, DG de la filiale CRM, directrice marketing et commerciale TGV de la branche Voyages et directrice des services de la branche Gares & Connexions) et a notamment œuvré pour la mise en place de l'IDTGV ou des tarifs PREM'S. Elle a ensuite rejoint le groupe Altaréa Cogedim/Rue du Commerce, d'abord en tant que directrice de la stratégie digitale cross-canal, puis (entre 2014 et début 2015), en devenant directrice générale déléguée. C'est à ce titre qu'elle a piloté le lancement de la cité du e-commerce dans le centre commercial de Quartz, à Villeneuve La Garenne. JLR
Photo : Sylvie Latour, Directrice E-commerce au sein de la branche numérique du groupe La Poste
 
 
 
 
Objets
connectés
Le CNRFID
s'est penché
sur les filières
luxe et énergie
Comme il s'y était engagé dans le cadre du projet
« Industrie du Futur », le Centre National de Référence RFID vient de finaliser deux études sur l'état de l'art des objets connectés et des technologies RFID dans les secteurs du luxe (mode, cosmétique, joaillerie, vin et spiritueux...)et de l'énergie (électricité, pétrole, gaz, bois...). Ces analyses, menées par deux groupes de travail ad-hoc, décrivent les solutions et applications sans contact déployées à ce jour pour les processus de production, de gestion de la chaine d'approvisionnement, de logistique, de traçabilité, de stockage ou d'inventaires et dessinent des grandes tendances et les axes d'usage. La prochaine étape de ces groupes de travail IdO Luxe et IdO Energie, selon le CNRFID : avancer sur des projets communs et sur la mise en oeuvre de solutions innovantes, standardisées et interopérables. JLR
 
 
Etude
prospective
Prévisions
internationales
pour
le transport
en 2016
L'aérien s'envole, le terrestre n'avance plus, et le maritime sombre ! Voici résumé l'étude prospective de l'assureur-crédit filiale d'Allianz Euler Hermes pour le transport mondial en 2016. Le transport aérien serait le grand gagnant de la baisse des prix du pétrole et, après avoir doublé en 2015, ses bénéfices devraient à nouveau augmenter cette année (+10%). Ceci s'expliquant par l'augmentation des volumes (+6%) et la baisse des couts du carburant qui devraient rester limités dans le contexte durable du prix du pétrole. Pour l'assureur, 2016 devrait être une année de stagnation pour le transport terrestre, qui ne bénéficierait pas de la baisse du cours du Brent, les prix du carburant qui sont appliqués faisant l'objet de clauses d'indexation. C'est davantage les situations nationales, le niveau des coûts salariaux (principal poste de dépense avec 29% des couts totaux) mais également le faible poids des PME dans les négociations tarifaires, qui expliqueraient cette situation. Quant au secteur maritime, pas d'embellie prévue non plus… au contraire. L'indice Baltic Dry (indice du transport maritime de vrac sec) a chuté de 50% en 2015, se situant alors à un niveau 4 fois inférieur à celui de 2013. Le secteur connait une grande vague de fusions-acquisitions visant à sa consolidation, et au renforcement des principaux acteurs dans leur capacité à fixer les prix, et donc leur rentabilité, qui resterait très médiocre pour l'instant. Selon Yann Lacroix, Conseiller sectoriel chez Euler Hermes, « cette tendance devrait se poursuivre en 2016, du fait de la persistance de surcapacités résultant d'investissements massifs lancés avant la crise de 2009 ». NB  
 
 
 
Résultats
Année 2015
en progrès pour
Precia Molen
Le spécialiste du pesage industriel et commercial Precia Molen a réalisé en 2015 un CA de 105,3 M€, en hausse de 10,4% par rapport à 2014 (après une croissance de 4,9% sur l'exercice précédent). Le résultat opérationnel de la période atteint 8,6 M€, soit 8,2% du CA. Il augmente de 1,0 M€ (+13,3%) malgré un certain nombre de charges non récurrentes liées aux intégrations de récentes acquisitions pour environ 0,5 M€ et le résultat net 2015 s'établit à 5,3 M€ (+14,1%) soit 5% du CA. Par ailleurs, le groupe Precia Molen et les actionnaires d'Epona, une société spécialisée dans la vente et le service de matériel de pesage sur la région lyonnaise et ses environs, annoncent la signature d'une lettre d'intention mutuelle ouvrant une période de négociations exclusives en vue de réaliser la cession des actions d'Epona au groupe Precia Molen avant le 30 Juin 2016. Epona bénéficiant d'une longue expérience et d'une base de clientèle très solide, cette société permettrait d'améliorer le maillage territorial de Precia Molen Service, tout en permettant à ses actuels clients de bénéficier d'un accès direct aux services et produits du Groupe Precia Molen. PM  
 
Fluvial
Bilan
du transport
de déchets
électriques et
électroniques
par
voie fluviale
La boucle logistique fluviale de transport de déchets d'équipements électroniques et électriques (DEEE) a transporté en 2015 – année de son inauguration – 468 containeurs récupérés sur 3 départements, soit 5.526 tonnes (1,2% des flux collectés et transportés l'an dernier). Cette démarche de nouvelle boucle logistique entre les ports de Rouen (76) et de Gennevilliers (92), est le résultat d'une collaboration entre plusieurs chargeurs (Veolia, Eco-systèmes, Valdélia et UPM). Elle a permis de réaliser une économie mensuelle comprise entre 3 et 5% par rapport à des couts de transport 100% routier et d'éviter l'année passée 46.800 Km parcourus par des camions de type 44 tonnes. Ce dispositif devrait s'étendre en 2016 et Eco-systèmes envisage de tester avant la fin de l'année 2 lignes fluviales sur Rhône-Alpes et PACA. NB  
 
Formule E
Des blocs
de béton pour
le port du
Gros Caillou
Aximum (filiale de Colas) a débuté hier le déchargement au port du Gros Caillou (Paris 7e) des éléments de sécurisation du 1er Grand Prix de Formule E qui se déroulera aux Invalides le 23 avril prochain. Ce sont 4.800 tonnes de matériel (1.075 blocs de béton de 4 t chacun et 400 t de grilles de protection), qui seront acheminées par voie d'eau, grâce au réseau de ports franciliens de Haropa. L'embarcation est faite depuis le port de Limay (78) et le transport s'achèvera au port du Gros Caillou – tout près du lieu de la course –, qui sera entièrement dédié à cette opération. Grâce à cette logistique, ce sont 180 rotations de camions qui assureront uniquement le « dernier kilomètre » dans Paris, réduisant ainsi les nuisances de la traversée de la capitale. Dès la course terminée, les éléments du circuit reprendront le chemin inverse. NB  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Alibaba mise
sur
le vin italien
A l'occasion d'une conférence organisée dans le cadre du salon Vinitaly qui se déroule en ce moment même à Vérone et à laquelle ont participé Matteo Renzi, Premier Ministre italien et Jack Ma, Président Executif d'Alibaba, ce dernier a annoncé sa volonté de multiplier par 10 (de 6% à 60%) la part de vin italien vendue sur sa plate-forme e-commerce. C'est ce que rapporte Giulia Segreti pour l'agence Reuters qui précise que l'Italie ne représente que 5% des vins importés en Chine, un marché de 1,8 Md€.
« Les chinois ont une passion pour ce qui est italien. Alibaba veut devenir la porte d'entrée pour les marques et PME italiennes »
a déclaré Jack Ma. « L'Italie a raté trop d'opportunités sur le secteur e-commerce. La seule manière de faire face à la concurrence mondiale pour les petites sociétés est de passé au digital » estime pour sa part Matteo Renzi. Le secteur viticole italien est en effet composé de 55.000 producteurs dont 85% produisent moins de 10.000 bouteilles par an, ce qui représente un frein majeur à l'exportation selon Reuters. L'Italie exporte actuellement pour 5,4 Md€ de vin dont seulement 87 M€ sont destinés à la Chine. PM
 
 

Nicaragua
AR Racking
construit
un entrepôt
pour Dicegsa
Le constructeur espagnol d'équipements de stockage-rayonnage AR Racking a été sélectionné pour construire le nouvel entrepôt de Dicegsa (Distribuidora Cesar Guerrero) un importateur et distributeur de produits pharmaceutiques et de grande consommation pour près de 20.000 entreprises au Nicaragua. Situé près de la capitale de Managua dans un nouveau parc logistique qui centralisera l'ensemble des entrepôts de la société, cette structure autoportante de 7.250 m² mesure une hauteur de 16m, est organisée sur six niveaux et 22 allées, à simple ou double profondeurs, pour une capacité totale de 8.468 emplacements palettes. L'entrepôt dispose de différentes zones de stockage dédiées destinées aux produits à forte, moyenne ou faible rotation ainsi que d'une zone de stockage dynamique et d'une cellule de stockage sous température dirigée. Conçu en collaboration avec Manisa, le distributeur local d'AR Racking, cet entrepôt sera le plus grand de sa catégorie au Nicaragua et permettra à Dicegsa d'optimiser ses opérations et d'envisager de nouvelles perspectives de croissance. PM  
   
 

Italie
Ceva roule pour
Marangoni
Marangoni Commercial & Industrial Tyres, industriel italien spécialisé dans le rechapage de pneus de camions et autres engins de chantier, a décidé de confier pour une durée de trois ans le transport et la distribution de ses pneumatiques à Ceva Logistics. Le prestataire sera en charge de collecter les pneus sélectionnés pour les opérations de rechapage par les équipes de Marangoni à travers l'Italie et de les distribuer, de même que d'autres pneus neufs, depuis l'entrepôt de Rovereto vers des revendeurs et distributeurs situés sur l'ensemble du territoire. « La décision d'externaliser le transport vers un partenaire externe est la conséquence naturelle du développement de notre société. En choisissant Ceva, Marangoni peut concentrer ses propres ressources sur le choix des pneus et la vente de ses produits et services. La logistique est un élément essentiel de notre activité et nous pensons que Ceva fournira le haut niveau de service dont nous avons besoin », déclare Brenno Benaglia, Directeur Commercial de Marangoni. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
14 avril 2016

AVRIL 2016

Vendredi 15
De 15h à 16h30
Table-Ronde
en direct et sur
SCmagTV
« Automatisation,
robotisation,
jusqu'où
peut-on aller ? »

Université
Paris-Dauphine
En partenariat avec
le Master SC
de Dauphine
et Fenwick



MAI 2016

Jeudi 26
Matinale
HARDIS GROUP
« Distribution
et Transformation
omnicanal :
êtes-vous
prêts ? »

Paticipation de:
IBM,
HARDIS GROUP
et de l'ACADEMIE
DU SERVICE
De 9h à 14h
Bois Colombes


Jeudi 26
Matinale
CITWELL
« Réussir sa
transformation
Supply Chain »

Avec le retour
d'expérience de
bioMérieux
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Lyon Marriott
Hôtel Cité
Internationale




JUIN 2016


Jeudi 2 et
vendredi 3
FORMATION
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
De 9h à 17h
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Paris-La Défense