Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Produits frais
Un entrepôt
de 10,5 M€
aux portes de
la Bretagne
Stef investit 10,5 millions d'euros dans une plate-forme
« produits frais » sur la commune de Domagné (35) près de Vitré. Ce site devient une des pièces maîtresses du dispositif transport et logistique du prestataire qui compte déjà 1.600 collaborateurs et 35 sites en Bretagne. Le bâtiment est actuellement en construction sur un terrain de 4,4 hectares. « Située sur l'axe autoroutier (Rennes/Paris), cette plate-forme va offrir un dispositif de logistique de massification performant ainsi qu'une organisation de transport dédiés aux produits de la mer, aux produits frais et surgelés », précise le logisticien. Cette création devrait générer à court terme la création de 70 emplois directs sur le site, mais elle pourrait également entrainer 200 emplois supplémentaires dans les PME agroalimentaires des environs. Avec ses 8.200 m² de surface et ses 32 portes de quai, le site sera multi-températures (+2°C/+4°C et -25°C), multi-filières (beurre, œuf, fromage, viande, panification, surgelé, produits de la mer). A partir de cette plate-forme, le logisticien proposera à ses clients de livrer les points de vente en France et en Europe, de livrer en direct les entrepôts de la grande distribution et les grossistes et enfin d'optimiser les flux « marée » en sortie de Bretagne. Missionné par le pôle immobilier de Stef, le Groupe em2c est le réalisateur du projet en qualité de contractant général dans le cadre d'un contrat de promotion immobilière. La mise en service de la plate-forme est prévue pour la fin de l'année 2016. JPG
 
   
  La première pierre du futur site a été posée le 18 avril par Francis Lemor, Président de STEF, et Pierre Méhaignerie, Président de Vitré Communauté, en présence de Dominique de Legge, Sénateur-Maire du Pertre et Vice-Président en charge du Développement Economique à Vitré Communauté ainsi que de Bernard Renou, Maire de Domagné, et Teddy Régnier, Maire de Châteaubourg.  
 
 
 
Asparuh Koev,
CEO de
Transmetrics
L'analyse prédictive pourrait améliorer de 20 à 30% l'utilisation des capacités de transport
Asparuh Koev, fondateur et CEO de Transmetrics, présente une solution SaaS d'analyse prédictive des besoins en capacité de transport et fait le point sur sa commercialisation, six mois après le lancement du service. Interview complet au bas de cette page. PM
(voir interview en fin de cette newsletter)
 
 
Supply Chain
Magazine
Un numéro
spécial
« entrepôt »
Le numéro de mai de Supply Chain magazine comportera un grand dossier « entrepôt ». Réalisé par l'ensemble des journalistes de l'équipe il sera segmenté en 5 sous-dossiers correspondants aux 5 grands défis des prochaines années : Le green, l'agilité, l'automatisation/robotisation, la lutte contre la pénibilité et enfin le digital (nouvelles technos). Ne ratez pas ce numéro de mai qui vous permettra à travers ses analyses et ses témoignages de vous apporter une vision plus claire des grandes évolutions dans l'entrepôt d'aujourd'hui et de demain.
Pour les annonceurs qui souhaitent réserver
dès maintenant une présence dans ce numéro
de référence : 06 50 77 72 89
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
 
 
Rachat
Aprolis
acquiert
Lemonnier
Aprolis, société du Groupe Monnoyeur, a acquis le 11 avril 2016 la société Lemonnier située à Isigny-le-Buat dans la Manche (50). Créée en 1956, cette société exerce son activité de vente, location, entretien, réparation et fourniture de pièces de rechange sur 2 marchés très spécialisés : les matériels pour la manutention des wagons, les travaux de construction et de maintenance des infrastructures ferroviaires, et les équipements de voirie et de nettoyage destinés aux collectivités et professionnels de l'entretien des routes. La société Lemonnier emploie 21 personnes. Cette acquisition s'inscrit dans le cadre du plan stratégique de diversification et de développement d'Aprolis. JPG
 
 
Emploi
1 300 postes
en logistique
à pouvoir en
une matinée sur
la plate-forme
Delta3
de Dourges
La 4e édition « LOG & PLAY 2016 » aura lieu samedi prochain de 8h30 à 13h30 sur le Campus Euralogistic Plate-forme Delta3 de Dourges. Plus de 3.000 candidats logisticiens (ouvriers à cadres) sont attendus ! En parallèle se tiendra une compétition inter-entreprises autour d'épreuves liées aux activités de la logistique et du transport. Objectif : mesurer son savoir-faire à celui d'autres entreprises du secteur, dans le cadre d'une confrontation ludique et conviviale. Ateliers liés aux activités logistiques, conduite, chargement/ déchargement/gerbage, optimisation de remplissage d'une remorque, palettisation, nouvelles technologies... 25 équipes de 3 personnes chacune seront en lice. Cet événement est organisé en partenariat avec Pôle emploi (d'Hénin et de Liévin) et avec le concours des sociétés Amazon, Decathlon, Leroy Merlin, Bils Deroo, Aftral, Promotrans, Loginov... soit 60 stands entreprises animés par des cadres dirigeants et équipes DRH. JPG  
 
 
 
Lean
Management
Geolean
se déploie

Après plus de 10 ans d'existence, Geolean, spécialiste de l'installation de systèmes lean complets (i.e. qui touchent toute l'entreprise et pas uniquement les ateliers de fabrication) poursuit sa croissance. Doté d'un Doing Center de 1.500 m2 à Saint Ouen L'Aumône afin d'appliquer concrètement les principes du Lean Manufacturing inspirés de Toyota, Geolean a déjà formé près de 2.000 personnes. En plus de la formation, Geolean a intégré d'autres activités comme le conseil par rapport à une gamme de matériel adapté (tubulaires, petits trains, supermarchés...) propre au Lean, avec des recommandations tirées de son expertise, mais aussi « l'événementiel » (communication à base de vidéos pédagogiques relatant des success stories). « Il existe beaucoup d'acteurs du Lean, mais peu savent appliquer les principes qui font le succès de Toyota. Notre mission est de faire du Lean en suivant rigoureusement son modèle et de le mettre en place avec les équipes en partageant leur quotidien. C'est le seul moyen pour garantir les résultats conséquents et une transformation pérenne. Notre expérience nous le prouve tous les jours », explique Daniel Marco, Co-Fondateur de Geolean avec Ludovic Ott. Présent en Europe (Espagne, Allemagne), Geolean l'est aussi en Europe de l'Est (Pologne, Hongrie, République Tchèque), au Brésil, en Chine et bientôt aux Etats-Unis. Si le Doing Center et l'événementiel sont centralisés en France, les activités « opérations » et « matériel » sont représentées dans l'ensemble des filiales. « Le Doing Center pourrait être dupliqué dans une logique continentale », imagine Daniel Marco. Geolean a installé plus d'une centaine de projets et des dizaines de systèmes complets dans des entreprises telles qu'Areva, Daimler, Eurocopter, Europcar... Son activité se partage à 35% dans l'aéronautique, 20% dans l'énergie, 20% dans les services, 10% dans l'automobile, le reste se répartissant entre l'électronique, la grande distribution, le luxe et le médical. Annonçant des gains de 20 à 30% pour ses clients, Geolean entend poursuivre sa croissance géographique et sectorielle (Finances et Services) en restant fidèle à sa vision humaniste du Lean. « Notre approche repose sur 3 grands principes fondamentaux : 1. L'Homme est au cœur du système, c'est de lui que vient l'amélioration ; 2. C'est la demande client qui tire l'entreprise et 3. Le lean est un système complet qui touche toute l'entreprise », rappelle Daniel Marco. CP
Photo ci-contre : Daniel Marco, Co-Fondateur d
e Geolean Doing Center de Geolean
à Saint Ouen l'Aumôme (95) ©Geolean
 
   
 
Salon
Le Cemat 2016
placé
sous le signe
du digital
La prochaine édition du Cemat (31 mai - 3 juin 2016 à Hanovre), le rendez-vous biennal de l'intralogistique, fera la part belle aux technologies de l'information, à la digitalisation et aux technologies de la logistique 4.0. La conférence d'ouverture du Forum, le 31 mai à 12 h, intitulée « IT & Automation », fera intervenir plusieurs représentants d'éditeurs de logiciels, de centres de recherche et d'entreprises industrielles. Par ailleurs, SAP prévoit de présenter au Cemat sa suite logicielle S4/Hana dédiée au Supply Chain Management, sur un vaste stand partagé avec plusieurs de ses partenaires au sein du hall 27. Plusieurs intégrateurs et constructeurs dévoileront également des solutions de réalité augmentée avec des lunettes numériques. JLR  
   
 
Livraison
Upela lance un
service express
en H+3 à
7,90 € HT
La livraison express par coursier en moins de trois heures dans une douzaine de grandes villes françaises, le tout pour 7,90€ HT. C'est ce que propose Upela, un site comparateur d'offres de transport express en France et à l'international. La prestation s'adresse aux particuliers comme aux professionnels, pour des envois de dimensions inférieures à 120 x 100 x 100 cm (plis, colis et palettes) et n'excédant pas les 400 kg. Les agglomérations concernées sont Paris et sa petite couronne (92, 93 et 94), mais aussi Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux, Strasbourg, Nantes, Rennes, Toulouse, Montpellier, Aix-en-Provence, et Nice. Pour les destinations hors agglomération, le colis est pris en charge en moins de 2 heures mais le délai de livraison, calculé grâce à un outil développé par Upela, dépend du nombre de kilomètres. L'application de recherche du coursier est entièrement automatisée : des connecteurs sont disponibles pour les principales plates-formes e-commerce (Prestashop, Magento, Woocommerce, Amazon, Ebay, Cdiscount, Priceminister, etc.). Le client est informé par SMS et/ou mail dès la prise en charge du colis, et peut modifier l'heure ou l'adresse de livraison. JLR  
 
Service
MDB SCS
optimise
2,5 millions de
mètres carrés
d'entrepôts
MDB-SCS, éditeur de la solution PikXtr@, vient de franchir un cap dans son existence avec 2.500.000 m² d'entrepôts analysés. Commercialisée en mode SaaS depuis 2011, cette solution consiste à optimiser l'implantation des produits dans la zone de picking afin de réduire les distances pour les préparateurs, améliorer l'ergonomie de la prise des produits et réduire le nombre de réapprovisionnements pour les caristes. Cette jeune entreprise compte désormais des clients dans des domaines les plus divers comme la distribution alimentaire, cosmétique, outillage ou électronique et dans plusieurs pays (Allemagne, Russie et en Suisse) grâce au concours de partenaires locaux. Récemment, MDB-SCS a élargi ses services par la mise à disposition d'une visualisation 3D des entrepôts ainsi que par la mise en place d'un monitoring proactif du picking de ses clients. Ceci permet un ajustement de l'implantation des produits, avant que la performance du site ne se dégrade. MDB SCS est basé à Olivet (45), l'entreprise compte une dizaine de collaborateurs. PM  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Italie
Still Luzzara
produit son
250.000
e
chariot
Le site de production italien de Still, situé à Luzzara dans la province Reggio d'Emilie, vient de produire son 250.000e chariot élévateur. Ce site est né en 1960 sous la raison sociale Pimespo (« Piccola Industria Meccanica Sul Po », ou petit atelier mécanique du sud de Pô) avant de rejoindre Still et de devenir, en 2011, le centre de compétences mondial pour la production d'appareils de magasinage. « En seulement quelques années, nous avons complètement révolutionné ce site de production, triplant les volumes tout en élargissant les gammes. Nos nouveaux aménagements nous ont permis non seulement de produire des chariots standards dans les meilleures conditions, mais aussi de réaliser des produits pratiquement sur commande correspondant à des marchés de niche » commente son directeur Meinhard Braun. Ce chariot, commandé dans le cadre d'une vaste commande d'appareils de magasinage, a été livré à GlaxoSmithKline, client de longue date du constructeur allemand installé dans la ville de Parme, distante de moins de 50 km de l'usine. PM
 
   
 

USA
La solution
de courtage
en douane
Descartes pour
se conformer
à l'ACE
américain
Jones S. James Co, transitaire et courtier américain, choisit la solution de courtage en douane de Descartes. Les douanes américaines (CBP) exigent en effet que les entreprises utilisent à compter du 31 mars, l'environnement automatisé (ACE) pour certaines déclarations. Descartes collabore depuis longtemps avec le transitaire géorgien qui a déjà mis en place plusieurs de ses solutions : le OneView Custums House Broker pour la gestion des déclarations en douane, la OneView Forwarder Enterprise pour les processus financiers et de transports complexes, MK Denied Party Screening qui permet de savoir si des restrictions ou des sanctions visent les partenaires intervenant dans la chaine logistique, et la solution Custums Info pour accéder aux données de commerce international. NB  
 

Grande Bretagne
Systra acquiert
Transport
Planners
Pour Systra l'acquisition de SIAS, à quelques mois de celle de JMP Consultants Limited, s'inscrit dans le cadre de son plan de croissance en Grande-Bretagne, un marché à fort potentiel dans lequel ce cabinet a décidé d'investir. Spécialisé en modélisation, en évaluation stratégique et en micro simulation, SIAS emploie 40 collaborateurs, basés à Edinbourg et Perth. Cette acquisition lui permettra de renforcer ses compétences en planification des transports ainsi que de de se rapprocher du marché écossais. JPG  
 

Japon
Toyota ébranlé
par les
tremblements
de terre
Cinq ans après le tsumani qui a dévasté le Japon en 2011 et paralysé 660 fournisseurs de Toyota, deux mois après l'explosion d'un fourneau chez Aichi Steel, un important fournisseur de l'industrie automobile, la Supply Chain de Toyota est à nouveau mise à mal par les tremblements de terre qui ont secoué le Japon jeudi et samedi dernier. En effet, selon le Wall Street Journal, le numéro un mondial de l'automobile a dû arrêter 26 lignes de production à travers le pays, résultat de la fermeture de l'usine de production de portières et composants moteur d'Aisin Seiki située à Kumamoto, sur l'île de Kyushu, soit en plein cœur de l'épicentre de ces deux derniers tremblements de terre dévastateurs. Les porte-paroles du constructeur estiment que l'activité pourra reprendre plus rapidement que par le passé grâce au progrès réalisés en termes d'agilité suite aux événements de 2011. « Il y a toujours des risques et ils ne seraient pas nécessairement résolus si l'on avait deux semaines de stock. Au lieu de cela, nous nous sommes focalisés sur la manière d'identifier et de comprendre les problèmes et sur comment retomber sur nos pieds » commente le constructeur. L'inventeur du Lean Manufacturing, qui n'a pas communiqué de date de reprise des activités, semble pourtant encore une fois avoir été plus sévèrement touché que ses concurrents.
L'usine Nissan de Kyushu a en effet repris la production dès lundi 18 avril et Honda n'a fermé qu'un site de production de motos à Kumamoto et dont la réouverture est programmée pour le 22 avril. PM
 
 
INTERVIEW  
Asparuh
Koev, CEO de
Transmetrics
« L'analyse
prédictive
peut améliorer
de 20 à 30%
l'utilisation
des capacités
de transport »


Interview d'Asparuh Koev, fondateur et CEO de Transmetrics, qui propose une solution SaaS d'analyse prédictive des besoins en capacité de transport et fait le point sur sa commercialisation, six moins après le lancement du service.
Supply Chain Magazine : Qui est Transmetris ?
Asparuh Koev : C'est une société bulgare basée à Sofia que j'ai créé il y a trois ans. J'ai précédemment créé d'autres entreprises qui m'ont permis de travailler en étroite collaboration avec le monde du transport. C'est ainsi que j'ai pris conscience du besoin d'optimiser les volumes. Des dirigeants de grandes entreprises de transport m'ont d'ailleurs soutenu dans la création de cette entreprise et sont membres du Conseil Consultatif.
SCMag : Pouvez-vous nous présenter votre offre ?
A.K. : Nous proposons un moteur d'analyse prédictive et d'optimisation des besoins de transport disponible en mode SaaS. Le client nous envoie ses historiques de transport et nos serveurs calculent le besoin de capacité en tenant compte d'évènements externes perturbateurs tels que les jours fériés et la saisonnalité de différents secteurs. Le calcul prend environ une heure et peut être effectué tous les jours ou toutes les semaines selon les besoins du client. Naturellement, plus il est effectué proche de la date de transport, plus il est fiable. C'est un outil unique qui est destiné aux sociétés ayant des besoins importants et réguliers. Actuellement, les entreprises doivent systématiquement déterminer leur besoin en ressources, hommes et machines, avant de connaitre le volume réel de commandes. Les variations de volume peuvent atteindre 20 à 30%, c'est le potentiel de gain que permet l'analyse prédictive. Notre solution est une couche supplémentaire qui vient s'ajouter au TMS, lequel est un prérequis pour utiliser notre outil.
SCMag : Qui sont vos clients ?
A.K. : Notre produit est commercialisé depuis octobre dernier et pour l'instant nous travaillons avec DPD en Bulgarie et en Roumanie. Les gains obtenus jusqu'à présent s'élèvent à environ 5% de capacité. Nous avons également fait une étude préliminaire avec DHL qui dispose d'outils d'optimisation internes. Les résultats sont prometteurs et nous devrions les compter parmi nos clients prochainement.
SCMag : Quelles sont vos ambitions internationales ?
A.K. : L'Europe de l'ouest est notre cible prioritaire, l'outil est d'ores-et-déjà disponible en anglais. Nous nous appuyons sur nos actionnaires pour entrer en contact avec les grands acteurs du transport. La France en particulier est un marché important pour nous. C'est un marché mature avec une concurrence importante. Nous sommes en contacts avec quelques sociétés dont un grand expressiste. Nous espérons signer quelques contrats d'ici la fin de l'année et aviserons quant à la suite à donner aux événements. Notre développement pourrait passer par un partenariat avec un revendeur. Propos recueillis par Pierre Monceaux
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
19 avril 2016

MAI 2016

Mercredi 18
Webinaire
Conférence
CENTRALE SUPELEC
EXECUTIVE
EDUCATION
« Achat/
Supply Chain :
quelles synergies
SRM ? »

Conférenciers :
Bruno Croizat et
Eric David
De 11h30 à 13h


Vendredi 20
Conférence
MGCM
« La logistique
clé de voute des
opérations humanitaires »

Partenaire:
SCMagazine
De 14h à 17h30
Institut Catholique
Paris 6e


Jeudi 26
Matinale
HARDIS GROUP
« Distribution
et Transformation
omnicanal :
êtes-vous
prêts ? »

Paticipation de:
IBM,
HARDIS GROUP
et de l'ACADEMIE
DU SERVICE
De 9h à 14h
Bois Colombes



Jeudi 26
Matinale
CITWELL
« Réussir sa
transformation
Supply Chain »

Avec le retour
d'expérience de
bioMérieux
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Lyon Marriott
Hôtel Cité
Internationale



JUIN 2016

Jeudi 2 et
vendredi 3
FORMATION
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
De 9h à 17h
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Paris-La Défense



Jeudi 2
Séminaire
E2OPEN
« Une tour
de contrôle
pour piloter votre
Supply Chain
« étendue » ?

Témoignage :
Orange
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Hôtel
W Paris-Opéra
Paris 9e