Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Supply Chain
Magazine
Un numéro
spécial
entrepôt


Supply Chain Magazine de mai est en ligne et en accès libre dans son intégralité à partir d'aujourd'hui. Dans ce numéro, un grand dossier « entrepôt » organisé autour des 5 défis à relever : agilité, automatisation, lutte contre la pénibilité, respect de l'environnement et nouvelles technologies. Ce dossier, illustré de témoignages et d'avis d'experts, propose une vision actuelle mais aussi prospective des enjeux auquel est confronté le monde de l'entrepôt. Dans ce même numéro le compte-rendu de la table Ronde « automatisation-robotisation » et à la rubrique « Pour vos appels d'offres », une très large palette de solutions d'automatisation (intégrées ou non). Au sommaire également, 2 retours d'expérience : SMCP qui mécanise pour soutenir sa croissance internationale et le pari sur l'avenir de FDJ (Française des Jeux). Le billet du Cret-Log est consacré au rôle du PSL dans la logistique humanitaire. Bonne lecture !
Pour accéder directement
au magazine en ligne.
Pour vous abonner gratuitement
au magazine.
 
 
 
 
Supply Chain
Magazine
de juin
Bientôt
le classement
2016 des
150 premiers
prestataires
logistiques
Dans le numéro de Supply Chain Magazine du mois de juin vous pourrez découvrir le classement 2016 des prestataires logistiques (sur la base du CA 2015). Dans ce document exclusif non seulement vous trouverez tous les renseignements qui concernent les principaux acteurs du marché (chiffres d'affaires, effectifs, principaux clients, type de prestations, implantations, etc.) Mais vous pourrez également découvrir à travers de nombreuses interviews de dirigeants, comment les 3PL innovent et quelles technologies ils entendent mettre en avant pour se différencier.
Les 3PL qui souhaitent figurer dans le classement (et n'auraient pas encore été contactés) peuvent demander le formulaire de renseignements à Jean-Luc Rognon :
jean-luc.rognon@scmag.fr
Pour les annonceurs qui souhaitent figurer
dans ce numéro spécial très attendu :
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
INVITATION
Sanofi présent
à la conférence
« Logistique
Humanitaire »
du 20 mai
Jeremy Goldnadel, Directeur Supply Chain Sanofi pour les pays émergents et le docteur Robert Sebbag, Vice-Président, Accès au Médicament, du groupe Sanofi interviendront le vendredi 20 juin à l'occasion de la demi-journée organisée par MGCM en partenariat avec Supply Chain Magazine sur le thème : « Logistique, clé de voûte des opérations humanitaires ». En ouverture de cette conférence, et pour la première fois en France, la participation exceptionnelle d'Abe Eshkenazi, président monde de l'APICS. Et les témoignages de : Marie-Annick Valegeas, Directrice logistique de l'ONG Action/Santé/Femmes, de William Vannier, Supply Chain Director de MSF (Médecins Sans Frontières), de Stéphanie Goujon, Déléguée Générale de l'ADN (Agence du Don en Nature), de Jean-Joseph Boillot, Economiste, Chercheur et auteur de plusieurs ouvrages. Et l'intervention de l'institut BioForce. Débats animés par Jean-Philippe Guillaume de Supply Chain Magazine. Participation gratuite. Venez nombreux !
Programme complet
et inscription.
 
 
 
 
AutoID
Zebra lance
un service pour
suivre ses
équipements
AVS, pour Asset Visibility Service. Zebra Technologies vient de lancer ce nouveau service de visibilité des actifs destiné à localiser et surveiller en temps réel l'état, les performances et la disponibilité de ses imprimantes thermiques et de ses terminaux portables radiofréquences dans l'environnement de ses clients. L'objectif : augmenter la productivité et l'efficacité opérationnelle. Nul besoin de configuration particulière ou d'installer un logiciel supplémentaire, les produits Zebra sont dotés d'un agent logiciel en usine qu'il suffit d'activer. Le service AVS fait partie du portefeuille de services administrés Zebra OneCare. Il bénéficie des fonctionnalités de Big Data de la plate-forme en environnement cloud Asset Visibility Platform (AVP) de Zebra, notamment des outils d'analyse prédictive avancée pour fournir aux clients et partenaires des recommandations permettant de maximiser leurs performances opérationnelles. JLR  
 
Fabrication
additive
Une imprimante
3D industrielle
à moins de
100.000 €
A l'occasion du salon Rapid 2016 à Orlando en Floride (16-19 mai), Prodways, filiale de Groupe Gorgé, dévoile la première imprimante industrielle de frittage laser de poudre plastique à passer sous la barre des 100.000 €. Fruit du rachat en mars 2015 de Norge Systems, la ProMaker P1000 est conçue pour pouvoir imprimer de grandes pièces de série et bénéficie d'un laser très fin pour des pièces haute résolution aux propriétés mécaniques optimisées. Par ailleurs, Prodways a également rendu public son partenariat stratégique avec BASF pour la commercialisation de la nouvelle poudre de frittage laser PA6 dans son portefeuille de matières pour imprimantes 3D de frittage laser. Cette nouvelle matière est déjà utilisée dans l'industrie automobile ou de l'électronique, en remplacement du métal, pour alléger le poids des pièces et réduire les coûts de production de pièces massives, de parties chaudes de moteur ou de composants électroniques. Elle rend possible la production de pièces de série avec les mêmes propriétés mécaniques de résistance, de dureté et de stabilité thermique que les pièces produites aujourd'hui via les techniques d'injection traditionnelles. JLR  
   
 
Grande
distribution
150.000 bacs
équipés de RFID
chez Auchan
Depuis 2014 début des tests sur des sites pilotes, Auchan a remplacé ses rolls métalliques par des nouveaux bacs réutilisables équipés de tags RFID. Ils s'associent à un chariot à couvercle adapté, ce qui en facilite la manipulation. C'est la société Euro Pool System qui a étudié les besoins spécifiques de l'enseigne de grande distribution et conçu ces produits. Validés par le comité Boucherie d'Auchan, ils ont été déployés depuis auprès de tous les magasins et partenaires industriels sur toute la France. 150.000 contenants de ce type seraient actuellement en circulation en circuit fermé, assurant la traçabilité des produits tout au long du parcours. L'ensemble des fournisseurs, 135 magasins, 8 centres de distribution et 2 centres de lavage, en sont ainsi équipés. Le bon suivi de la marchandise n'est pas le seul avantage noté par Auchan. L'ergonomie de ces bacs ainsi que la diminution du poids du matériel (62 kg de moins à manipuler par rapport aux rolls métalliques), ont fait diminuer les accidents du travail et les TMS. Avec l'optimisation du chargement des camions réalisée avec ces bacs pliables et emboitables (retours à vide magasin/plate-forme divisés par 4, et réduis de 14% lors du transport à l'aller), l'enseigne diminue sensiblement ses couts de transport. L'hygiène a été également améliorée grâce au lavage des bacs entièrement géré par des centres de nettoyages agréés. Chez Auchan, on se montre très satisfait de cette nouvelle organisation. « Cela fait au moins 20 ans que l'on évoque ce changement de contenants en boucherie prêt à découper. Je sens enfin une réelle volonté des acteurs industriels et distributeurs d'intégrer l'utilisation des nouveaux bacs réutilisables dans nos circuits logistiques », se réjouit Réginald Desrousseaux, Responsable des flux logistiques d'Auchan, qui exprime également le souhait que les industriels de viande bovine soient aussi novateurs que ceux de la branche porcine, qui utilisent les bacs plastique depuis plus d'une quinzaine d'années. NB  
 
Nomination
Mélanie Legat
devient
Directrice
chez Interface
Transport
Mélanie Legat a été promue Directrice d'Interface Transport, le bureau d'études présidé par Philippe Bossin et spécialisé dans la mobilité des marchandises et la logistique urbaine. Cette diplômée de l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon a rejoint Interface Transport depuis 6 ans, après avoir dirigé les Coursiers Verts, société spécialisée dans la livraison du dernier kilomètre. Elle a accompagné de nombreuses collectivités dans la définition et le lancement de leur système de desserte du centre-ville. JLR  
 
Maritime
Retour
d'Evergreen à
Marseille-Fos
Après 11 ans d'absence, l'armateur taïwanais Evergreen a fait son retour officiel au le port de Marseille Fos mercredi 11 mai 2016. L'« Ever Living », un navire de 335 m de long, 14,2 m de tirant d'eau pour une capacité de 8.508 EVP (Equivalents vingt Pieds), a fait escale sur le terminal Seayard, la première d'une longue série, des navires de 14.000 EVP devant même remplacer les 8.500 EVP actuels dès 2017. « Evergreen n'a jamais complètement quitté Marseille » rappelle James Tang, Président d'Evergreen France, Notre bureau phocéen a été conservé et à l'issue de la réforme portuaire en 2011, Evergreen a conclu des accords de slots dans le cadre de l'alliance CKYH qui nous a permis de maintenir des parts de marché sur le port de Fos. Mais en positionnant aujourd'hui nos propres navires dans cette alliance, nous nous donnons pour objectif de doubler notre trafic dès 2016. Compte tenu d'une situation de congestion que nous constatons sur les ports nord européens, nous adhérons à la vision stratégique du port de Marseille Fos de se positionner en tant qu'alternative sud pour desservir les marchés français et européens. »
A l'arrivée de l'Ever Living, Christine Cabau Woehrel, Présidente du directoire du port de Marseille Fos, a remis une plaque de 1ère escale au Commandant de bord, Yang Yun-Sin, en présence de James Tang, des représentants des autorités portuaires et de clients. PM
 
   
   
 
Chariots
GPL bi-mode
ou diesel pour
les frontaux
Hyster 2t et 3t
Hyster lance la production de nouveaux chariots frontaux thermiques 2t et 3t, les H2.0 et H 3.0, à l'usine de Graigavon, un site de production qui a fêté ses 35 ans d'existence fin avril en présence du premier ministre d'Irlande du Nord, Arlene Foster. Cette nouvelle série est disponible avec un moteur Yanmar diesel doté de bougies de préchauffage « ultra-rapides » permettant au moteur au démarrer à froid en toute fiabilité et d'émettre des gaz d'échappement plus propres. Est également proposé un moteur GPL PSI 2,4L qui offre deux modes de fonctionnement : hautes performances (HiP) et économique (ECO – eLo). Le constructeur a travaillé sur les fixations de ces moteurs afin de réduire au minimum leur transmission au châssis et au poste de travail. Ils sont par ailleurs secondés par un système de traction et un circuit hydraulique puissants et dotés de raccords à joints toriques d'étanchéité empêchant toute fuite d'huile. De nombreuses options sont disponibles en sortie d'usine comme la poignée de marche arrière, le contrôle de vitesse de traction, des kits d'éclairage et un projecteur de lumière bleue ou encore le positionneur de fourche à déplacement latéral et les systèmes de télémétrie. Les intervalles d'entretien sont espacés toutes les 500 heures de travail. PM  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Slovaquie
Un Franco-
Marocain
à la tête de
la meilleure
usine Faurecia
Le Management de l'équipementier automobile Faurecia vient d'attribuer le prix de la « meilleure usine au monde » à son usine située à Hlohovec en Slovaquie, dirigée par un Franco-Marocain, Mohammed Mazoir. Cette distinction témoigne de la reconnaissance de ce groupe aux résultats exceptionnels obtenus en termes de rentabilité financière, satisfaction du client, qualité et délai, mais aussi en de climat social et conditions de travail des employés au sein de l'usine. « J'ai instauré un style de management donnant plus d'autonomie aux personnes, tout en veillant à ce que nous notre réactivité soit maximum dès la détection de toute déviation à nos standards » confie Mohammed Mazoir. « Le groupe Faurecia nous a fait confiance, nous avons tout mis en œuvre pour appliquer notre système d'excellence Faurecia FES ». Cette usine qui fabrique et livre des pare-chocs en Juste A Temps, notamment à l'usine PSA située à Trnava en Slovaquie, s'apprête également à recevoir le prix de la meilleure usine fournisseur de PSA le 24 mai prochain des mains de Carlos Tavares, PDG du groupe. Mohammed Mazoir, 41 ans, a accumulé plus de 20 ans d'expérience à l'international, dans plusieurs industries : automobile, électronique, pharmaceutique, etc. Il a occupé plusieurs postes en tant que dirigeant d'entreprise, mais également en tant qu'expert de l'excellence opérationnelle. A ce titre, il a été certifié Black Belt en Lean Six Sigma et a remporté en 2011 le 1er prix du meilleur projet d'excellence opérationnelle (Lean Six Sigma) dans l'industrie en France. « Je n'ai pas oublié mes origines. En 2011, et à la demande de l'ancien Ministre de l'industrie, Ahmed Réda Chami, je suis rentré au Maroc pour contribuer au lancement de l'usine modèle en excellence opérationnelle Inmaa qui a été inaugurée par Sa Majesté le Roi en mai 2011 », tient à souligner cet ingénieur des Arts et Métiers. JPG  
 
Maritime
Hapag Lloyd et
5 asiatiques
forment
THE Alliance
Le suspens aura été de courte durée. Six concurrents de la nouvelle alliance maritime « Ocean Alliance » formée fin avril par CMA CGM, Evergreen, COSCOCS (China Shipping et Cosco) et OOCL (Orient Overseas Container Line) ont signé un accord de partenariat au nom tout aussi original : THE Alliance (l'Alliance). Elle est composée de l'allemand Hapag-Lloyd et de cinq asiatiques dont le sud-coréen Hanjin, les trois japonais K Line, Mitsui O.S.K. Lines et Nippon Yusen Kaisha et enfin du taïwanais Yang Ming. D'une capacité totale de 620 navires et 3,5 M d'EVP, soit 18% de part de marché, elle entrera en vigueur en même temps que sa concurrente, soit en avril 2017, et durera initialement le même nombre d'années, à savoir cinq. D'ici là, les nouveaux partenaires devront se mettre d'accord sur les modalités d'échange de capacité, le but étant bien évidemment de mieux servir le client, avec notamment des temps de transit plus courts, sur les lignes suivantes : Est-Ouest, Asie-Europe Méditerranée, Asie-Amérique du Nord « West Coast », Asie-Amérique du Nord « East Coast », Transatlantique et Asie-Moyen-Orient/ Golf Perse/Mer Rouge. Un septième acteur devrait rejoindre « l'Alliance » sans plus tarder, il s'agit d'UASC actuellement solitaire et en discussion active avec Hapag Lloyd depuis plusieurs semaines (voir NL 2261). PM  
   
 

Ukraine
Suite (et fin ?)
de l'affaire
des palettes
EPAL
contrefaites
En septembre 2015, L'European Pallet Association (EPAL) avait indiqué avoir saisi plus de 1.000 palettes EPAL contrefaites à la frontière ukraino-slovaque. L'association annonce aujourd'hui avoir remporté une grande bataille dans la lutte contre la contrefaçon avec l'identification d'un fabricant de fausses palettes EPAL. Une action menée conjointement par la représentation d'EPAL en Ukraine, la société de contrôle indépendante Bureau Veritas, la police locale et des avocats ukrainiens a en effet conduit à la découverte et à la saisie d'un grand nombre d'europalettes contrefaites et de faux fers de marquage. Le contrefacteur sera poursuivi pour atteinte aux droits de propriété industrielle (droits des marques). L'Ukraine est dans la ligne de mire d'EPAL dans la lutte contre les contrefacteurs professionnels, l'objectif étant de remonter jusqu'aux fabricants des europalettes EPAL falsifiées, puis de saisir et de détruire les palettes illégales.
En parallèle, l'EPAL mène en Ukraine un travail d'information sur les avantages de la fabrication et de la réparation d'europalettes sous licence EPAL, expliquant à la grande distribution et aux transporteurs les risques, judiciaires et financiers, et les inconvénients (perturbations des opérations logistiques en cas de défaillance de palettes) que présente l'utilisation de produits contrefaits. PM
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
17 mai 2016
MAI 2016

Mercredi 18
Webinaire
Conférence
CENTRALE SUPELEC
EXECUTIVE
EDUCATION
« Achat/
Supply Chain :
quelles synergies
SRM ? »

Conférenciers :
Bruno Croizat et
Eric David
De 14h à 15h30
  

Vendredi 20
Conférence
MGCM
« La logistique
clé de voute des
opérations humanitaires »

Partenaire:
SCMagazine
De 14h à 17h30
Institut Catholique
Paris 6e


Jeudi 26
Matinale
HARDIS GROUP
« Distribution
et Transformation
omnicanal :
êtes-vous
prêts ? »

Paticipation de:
IBM,
HARDIS GROUP
et de l'ACADEMIE
DU SERVICE
De 9h à 14h
Bois Colombes



Jeudi 26
Matinale
CITWELL
« Réussir sa
transformation
Supply Chain »

Avec le retour
d'expérience de
bioMérieux
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Lyon Marriott
Hôtel Cité
Internationale



JUIN 2016

Jeudi 2 et
vendredi 3
FORMATION
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
De 9h à 17h
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Paris-La Défense



Jeudi 2
Séminaire
E2OPEN
« Une tour
de contrôle
pour piloter votre
Supply Chain
« étendue » ?

Témoignage :
Orange
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Hôtel
W Paris-Opéra
Paris 9e



Jeudi 2
Matinale FAPICS
« La révolution
DDMRP appliquée au Retail »

Témoignage :
David Poveda
pionnier
international
du DDMRP

Partenaires :
Agilea, Citwell,
Axoma
Consultants,
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Paris 6e


Jeudi 9

Evénement
BOARD France
«  Fashion-Retail Tour 2016 : Une nouvelle approche du planning dans le RETAIL »
Inclus témoignage client
Partenaire : Supply Chain Magazine
De 15h30 à 18h30
Centre
Paris Victoire
Paris 9e



Jeudi 9
Petit-déjeuner
COLIBRI
« La gestion
des prévisions
commerciales :
un enjeu global
pour l'entreprise »

Retour d'expérience :
CGMP et SWANIA
Partenaire :
SCMagazine
De 8h00 à 11h00
Hôtel Novotel
Centre Gare
Rennes



Jeudi 16
Conférence
CEREZA
« Besoins
et solutions de
traçabilité dans
le transport :
enquête et
témoignages »

Témoignages :
Shippeo et
Objenious
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h
Paris 8e



Jeudi 16
Matinale
CITWELL
« Conduite
du changement,
clé de réussite
des projets
Supply Chain »

Témoignage :
RATP
De 8h30 à 11h45
Hôtel Raphaël
Paris 16e



Vendredi 17
Conférence
TIP
« Comment
le Big Data
va transformer
la Supply »

Partenaire :
SCMagazine
De 14h00 à 16h50
Université
Paris Dauphine
Paris 16e



Vendredi 24
Evénement
QUINTIQ WORLD
TOUR 2016
« L'humain,
clé de l'agilité
des opérations »

Partenaire :
SCMagazine
De 9h15 à 16h00
Campus Dassault
Systèmes
Vélizy-Villacoublay