Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
e-commerce
L'implantation
d'Amazon
dans inquiète
la Mairie
de Paris
C'est par un communiqué que l'exécutif parisien a réagi dimanche au lancement quatre jours plus tôt par Amazon de son service Prime Now sur Paris et 21 communes de la petite couronne (voir NL n°2298). Cette offre incluant des produits alimentaires et « du quotidien », la mairie s'inquiète d'une opération « susceptible de déstabiliser gravement les équilibres commerciaux parisiens », et s'étonne de n'en avoir été informé par l'entreprise qu'à quelques jours du lancement. Sans tenir compte de ses compétences en matière d'aménagement du territoire, de développement durable et de « préservation de la diversité commerciale ». C'est d'ailleurs sur ce dernier angle que la ville mentionne une possible contre-attaque pour protéger ses commerces de proximité. En évoquant notamment le rôle des maires dans les décisions d'implantation de surfaces commerciales comme les supermarchés, et la possibilité de voir considéré comme tel l'entrepôt investi par Amazon dans le 18e arrondissement! Relevons que cette implantation était connue depuis plusieurs semaines, sinon plus, même si le contenu exact de ses activités et services était resté confidentiel. MR
 
 
 
 
Qualité de l'air
Six classes
Crit'Air feront
leur apparition
sur
les pare-brise
en juillet
Il avait été pressenti d'abord qu'il y en aurait sept, puis quatre. Finalement, le nombre de classes de certificats qualité de l'air « Crit'Air » a été fixé à six dans l'arrêté de classification officiel. La Ministre de l'Environnement Ségolène Royal a fait le point hier matin sur cette mesure qui fait partie de la mise en application de la loi de transition énergétique, à l'occasion d'une visite des laboratoires de l'association Airparif en compagnie de la Maire de Paris Anne Hidalgo. Les certificats qualité de l'air Crit'Air sont des « vignettes » ou « pastilles » (même si ces termes ne font pas partie des éléments de langage du Ministère) destinées à distinguer les véhicules les plus propres, en fonction de la motorisation et de l'âge du véhicule. Voulues par la Ministre comme un outil « pédagogique », elles n'ont pas de caractère obligatoire et seront disponibles à la demande via la plate-forme www.certificat-air.gouv.fr contre 4,50 € maximum payable en ligne (frais de gestion de fabrication et d'envoi). Il existe des nomenclatures différentes pour les voitures particulières, les VUL, les poids lourds/bus/cars et les deux roues. En ce qui concerne les poids lourds par exemple, la couleur Verte ne pourra être obtenue que pour les véhicules électriques et à hydrogène (rarissimes), et le Crit'Air Violet ne concernera que les véhicules Euro 6 à motorisation essence (à condition qu'ils existent...), immatriculés à partir du 1er janvier 2014. Les véhicules Euro 6 diesel immatriculés à partir du 1er janvier 2014 pourront obtenir le Crit'Air Jaune. Pour les véhicules diesel Euro 5 immatriculés entre le 1er octobre 2009 et le 31 décembre 2013 (28% des PL), c'est l'Orange. Quant aux véhicules diesel Euro 4 immatriculés entre le 1er octobre 2006 et le 30 septembre 2009 (23% des PL), c'est le Marron. Enfin, la dernière classe, le Gris, correspond aux véhicules diesel Euro 3 immatriculés entre le 1er octobre 2001 et le 30 septembre 2006 (30% des PL). Selon les chiffres du Ministère, 18% des Poids Lourds du parc français seraient des « non classés ». Traduction : ils sont trop polluants pour correspondre à l'un des six Crit'Air. JLR  
 
Qualité de l'air
(suite)
Paris sera
la première
à utiliser
les Crit'Air
Ces certificats Crit'Air constituent avant tout un outil au service des collectivités locales qui souhaitent conduire des politiques volontaristes en faveur de la qualité de l'air. Si elles le souhaitent, ces dernières pourront notamment décider de prendre des mesures incitatives pour les véhicules les moins polluants sur le stationnement, ou l'accès aux couloirs de bus par exemple, ou bien alors mettre en place des mesures restrictives, par un arrêté local, en créant des zones à circulation restreintes (ZCR) interdites aux véhicules les plus polluants. En vertu d'un arrêté modifiant celui du 7 avril 2016 et qui sera mis en consultation du public le 22 juin, les préfets auront désormais la possibilité de prendre des mesures contraignantes dès le premier jour de prévision d'un dépassement d'un pic de pollution (et non plus après trois jours) et pourront s'ils le souhaitent remplacer la circulation alternée par une circulation différenciés sur les certificats Crit'Air. De son côté, Anne Hidalgo a annoncé que Paris serait la première ville de France à utiliser les vignettes Crit'air à partir du 1er janvier 2017, dans le cadre de son Plan Qualité de l'air (cette fois, le terme « vignette automobile» fait bien partie des éléments de langage de la Mairie de Paris), avec l'entrée en vigueur d'une ZCR parisienne.
Comme cela avait été préalablement annoncé, les poids-lourds Euro 3 (immatriculés avant le 1er octobre 2006, ce qui correspond à la pastille Crit'Air grise) seront par exemple interdits de circulation dans la capitale à partir du 1er juillet 2017. De nouvelles étapes de restrictions de circulation sont prévues entre 2018 et 2020. JLR
 
 
 
 
Supply Chain
Event
Accélérez votre
transformation
digitale !
Big Data, objets connectés, imprimantes 3D, robotisation des entrepôts, réalité augmentée... le monde de la Supply Chain va connaître de profonds bouleversements qui vont impacter non seulement les organisations mais aussi les outils, les métiers et donc les hommes. Comment se préparer à ces changements ? Comment anticiper les nouveaux modèles ? Faut-il réinventer le pilotage des flux pour tirer le meilleur parti de ces technologies ?... Telles seront les grandes questions abordées les 22 et 23 novembre prochains dans le cadre du salon organisé Supply Chain Event. Organisée par Reed Exposition et Supply Chain Magazine à la Porte de Versailles, cette manifestation attend cette année encore plus de 80 exposants (éditeurs, consultants, équipementiers, prestataires...) et 3.000 visiteurs. En parallèle un cycle « conférences » abordera la transformation digitale sous un angle stratégique, opérationnel et technologique.
Contact commercial pour être présent en tant qu'exposant : Julia di Montagliari
T : 01 47 56 24 91 / Mob : 06 16 62 45 82
julia.di-montagliari@reedexpo.fr
 
   
 
Fruits
et légumes
Un nouveau
WMS
pour piloter
les entrepôts
des Paysans
de Rougeline
Les paysans de Rougeline est un regroupement de producteurs spécialisé dans les fruits et légumes. En janvier dernier ces agriculteurs ont mis en place la solution Bext WMS d'Infflux pour optimiser l'entreposage et les flux logistiques des différents entrepôts du groupe. Déployée sur 7 sites et auprès de plus 110 utilisateurs, ce projet a pour objectif d'améliorer la gestion des flux de marchandises et d'en assurer une traçabilité « sans faille ». La solution d'Infflux assurera également le pilotage de l'organisation logistique via des tableaux de bord et des indicateurs en temps réel. Enfin, toujours dans une démarche de qualité, l'outil aura pour mission de suivre l'évolution qualitative des produits (colorimétrie, état sanitaire...), de piloter des commandes de plus en plus complexes (spécifications, segmentation) et de réduire les délais entre récolte et expédition des commandes préparées. Les paysans Rougeline représente annuellement 75.000 tonnes de production maraîchère. Basé dans le sud de la France ils se sont affirmés dans le paysage maraîcher avec une stratégie originale qui allie, à la fois, l'innovation dans les exploitations et le développement durable. Après la planification des commandes, la robotique, la traçabilité palette, c'est donc au tour du pilotage des entrepôts d'évoluer en 2016. JPG
 
   
 
 
 
Anniversaire
BEG ingénierie
fête son
demi-siècle
d'existence

Le 23 juin BEG Ingénierie a choisi l'Espace Cambon à Paris pour souffler ses 50 bougies. « C'est l'occasion pour nous de faire la fête et de rassembler nos clients et tous les collaborateurs basés en France pour un temps de mémoire et d'information sur le présent et le futur de BEG Ingénierie », a déclaré Hugues Golzio, son PDG. BEG Ingénierie est implanté dans 8 pays (Europe et Afrique) dont le fleuron est BEG Ingénierie France. La société a réalisé plus de 7 millions de m² de bâtiments commerciaux mais aussi des entrepôts logistique (qui constituent la 2ème activité du groupe), des bureaux, des laboratoires et des bâtiments destinés à la santé. BEG Ingénierie, qui a réalisé sur l'exercice 2015-2016, 94 M€ de CA, compte 210 employés en France et à l'étranger. JPG  
 
Entrepôt
intelligent
Jungheinrich
met les chariots
en réseau
A l'heure de l'entrepôt intelligent, les flottes de chariots ne sont pas en reste, à en croire Jungheinrich, qui entame le déploiement en Allemagne des solutions présentées au CeMAT 2016, tout début juin à Hanovre. Au-delà de son outil web de gestion et de reporting ISM Online, qui équipe déjà 50.000 chariots en Europe, c'est désormais sur des applications smartphone que mise le fabricant de matériel pour aider ses clients à approfondir la réduction des coûts du parc et à en maximiser l'utilisation, sans négliger l'amélioration de la sécurité. L'application StartSafe permet par exemple d'améliorer le suivi de l'état du parc, via une checklist numérique remplie par le cariste lors du démarrage. Et Call4Service, directement téléchargeables sur les plateformes de téléchargement grand public, permet de planifier les opérations d'entretien et l'intervention des techniciens. Deux solutions qui seront disponibles d'ici la fin d'année en France. En revanche, c'est pour le début 2017 que sont annoncés de nouveaux outils de localisation des chariots, plus simples et économiques, qui permettront d'optimiser les itinéraires et de fluidifier le fonctionnement de l'entrepôt. MR
 
 
Lait
Un nouveau
magasin
de stockage
pour
Les Maîtres
Laitiers
du Cotentin
Suite à la signature d'un contrat avec le groupe Synutra,
n°3 de la nutrition infantile en Chine, les Maîtres Laitiers du Cotentin vont investir 114 millions d'euros dans une nouvelle usine à Méautis dans la Manche. Cette usine va permettre de fabriquer 690 millions de briquettes de 20 cl de lait infantile. Les Maîtres Laitiers du Cotentin ont choisi Alstef pour la conception du magasin de stockage de leur nouvelle usine. L'une des principales contraintes de ce projet a été pour l'intégrateur de proposer une solution complète dans un calendrier très serré, les premières briques de lait devant être livrées en avril 2017. Alstef a assuré la coordination du chantier en collaboration avec Thebault Ingénierie pour réduire le temps de conception et de réalisation à 10 mois. Le système fourni est composé de 6 transtockeurs (3 simple profondeur et 3 double profondeur), ainsi que du réseau de convoyeurs associés qui permettra un stockage d'environ 7.300 palettes de produits finis et d'emballages.
L'ensemble sera piloté par la solution WCS Stockware lequel propose des fonctionnalités à la carte permettant de s'adapter aux besoins spécifiques de chaque installation. La livraison est prévue pour mars 2017. JPG
 
 
Rachat
La société
Transports
Bruno Robert
rachetée
par Altrans
La société de transports Bruno Robert (150 salariés,
12.000 m² d'entrepôts et 17.5 M€ de CA), est passée sous contrôle d'Altrans, entreprise familiale créée en 1974 et dirigée par Paul-Antoine Jung. En augmentant son parc roulant d'une centaine de véhicules et en désenclavant son activité principalement figée sur la frange Est de la France, ce groupe devient l'un des acteurs nationaux dans le transport et l'affrètement de marchandises. En effet, d'ores et déjà propriétaire de 5 filiales en Rhône-Alpes, Alsace, Nord, Paca et Franche-Comté, Altrans s'ancre à l'Ouest grâce à ce rachat. La direction des transports Bruno Robert est confiée à Jonathan Robert, fils du fondateur, désormais filiale d'Altrans. Le cabinet Duvivier & Associés représenté par Pascal Olivier, avocat-directeur, a piloté la cession par l'associé unique de la société Transports Bruno Robert de l'intégralité des titres qu'il détenait dans cette société spécialisée dans le transport, l'affrètement et la logistique. JPG
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Walmart vend
Yihaodian
à JD.com
Dans le cadre de la signature d'un partenariat stratégique avec le N°2 chinois du e-commerce, Walmart revend à JD.com Yihaodian, site e-commerce devenu filiale à 100% de Walmart en juillet 2015. Qu'obtient-il en échange ? Beaucoup, à commencer à 145 M d'action de JD.com, soit 5% de son capital, une opération valorisée à environ 1,5 Md$. Ensuite, Walmart obtient aussi le droit d'ouvrir une grande boutique en ligne sur le site de JD.com et à travers laquelle il proposera une vaste sélection de produits de sa filiale Sam's Club, lesquels seront livrés en J+1 et J+2 à 600 M de clients potentiels grâce à l'important réseau d'entrepôts de son nouveau partenaire. Les deux partis vont d'ailleurs travailler de concert afin de tirer profit de leurs Supply Chains respectives et d'élargir la palette de produits proposés aux consommateurs chinois. Enfin, les magasins physiques de Walmart seront référencés sur 020 JD Dada, une plate-forme de « crowd sourced delivery » (livraison par les particuliers) appartenant à JD.com en tant que retailer préférentiel, le but étant de doper les ventes des supermarchés Walmart en Chine. Loin d'être le premier du genre en Chine, cet échange de site commercial ou d'une marque contre une part de capital d'un acteur établi reflète les difficultés rencontrées par les retailers et e-commerçants, étrangers notamment, pour générer des profits sur un marché à couteaux tirés qu'est le marché du retail chinois. PM  
   
 

Etats-Unis
DHL teste
les robots de
Rethink
Robotics
Après l'AGV Effibot (cf NL 2291), DHL annonce être en train de tester les robots Baxter (version à deux bras) et Sawyer (version à un bras) de l'américain Rethink Robotics. Désormais gérés par le logiciel Integra 3, ces robots humanoïdes sont deux fois plus rapides, agiles et précis qu'à leur sortie en 2013. DHL a donc décidé de les tester dans différents entrepôts à travers le monde sur des opérations de kitting, de copacking, d'assemblage et d'autres opérations à valeur ajoutée.
« Baxter et Sawyer figurent parmi les robots collaboratifs les plus avancés du marché and nous prévoyons de les déployer sur une palette de fonctions de packaging et de gestion des stocks qui nous permettront d'utiliser nos employés sur des tâches à plus haute valeur, indique Adrian Kumar, VP of Solutions Design North America chez DHL Supply Chain, En faisant travailler ces robots en tandem avec des humains, nous nous assurons que nos lignes de production s'ajustent aux variations et fonctionnent de manière plus efficace tout au long de l'année ». PM
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
22 juin 2016

JUIN 2016

Vendredi 24

Evénement
QUINTIQ WORLD
TOUR 2016
« L'humain,
clé de l'agilité
des opérations »

Partenaire :
SCMagazine
De 9h15 à 16h00
Campus Dassault
Systèmes
Vélizy-Villacoublay



Jeudi 30
Séminaire
AMBER ROAD
« Commerce
International et
Grand Export,
2e Edition »

Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 18h
Cercle National
des Armées
Paris 8e


Jeudi 30
Séminaire
AMBER ROAD
« Commerce
International et
Grand Export,
2e Edition »

Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 18h
Cercle National
des Armées
Paris 8e



JUILLET 2016

Mardi 5
Webinar
DYNASYS

« Prévisions et S&OP dans l'Industrie : Comment améliorez ses prévisions dans différents environnements de production»
De 17h à 18h



Mardi 12
FORUM D'ETE

« Les métiers de
la Supply Chain :
formation,
recrutement,
salaires, parcours,
perspectives... »

En partenariat avec
ESCP EUROPE
de 9h à 18h
Paris 11e

Partenaires




OCTOBRE 2016

Jeudi 13 et
vendredi 14

FORMATION
EURODECISION
« Formation
Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Courbevoie