Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 


Bientôt
des routes
électriques ?

C'est peut-être anecdotique, mais la semaine dernière a été inaugurée la première route électrique près de la ville de Gävle, dans le centre de la Suède. Il s'agit d'un tronçon de deux kilomètres de long, situé sur l'autoroute E16. On peut y voir désormais des camions à propulsion électriques équipés de pantographes, circulant au milieu du trafic normal. Cette nouvelle technologie serait le résultat de plusieurs années de coopération entre le gouvernement suédois et le secteur privé. Les véhicules sont des hybrides, utilisant le mode électrique sur les parcours équipés de caténaires, et les biocarburants sur le reste du réseau routier. Difficile de dire aujourd'hui si cette réalisation est promise à un essor fulgurant au cours des prochaines années. On imagine mal une toile de lignes électriques couvrir nos belles routes de France, de même qu'il parait peu probable de réaffecter des friches ferroviaires en routes électrifiées. Cependant il existe bien dans certaines villes des tramways et des bus raccordés à des réseaux électriques aériens. Alors pourquoi pas des camions ? Pour sa part, le constructeur Scania y croit et se dit convaincu que la route électrique fera partie des solutions alternatives qui permettront à la Suède de se passer des énergies fossiles à l'horizon 2030. JPG
 
 
 
 
Immobilier
logistique
Une plate-forme
de 18.000 m²
pour Thalès
entre Cannes et
Sophia Antipolis
C'est le parc des Bréguières aux Arcs-sur-Argens, que Thalès a choisi pour sa nouvelle implantation, une plate-forme logistique de 18.000 m² destinée à soutenir ses unités spatiales et sous-marines situées à Cannes, Sophia Antipolis et Aubagne. Afin de répondre à des besoins très spécifiques liés à du matériel fragile et parfois de grand gabarit, un travail a été mené en étroite collaboration entre les équipes de Barjane (aménageur et développeur) et celles de l'industriel. Magasins automatisés dans l'entrepôt, adaptation des cours camions à la surcharge des engins de manutention, portes motorisés de 8 m de hauteur sont quelques-unes des spécificités de ce bâtiment. Le chantier de construction sera réalisé par GSE et durera 10 mois. « L'application d'une charte chantier vert, contrôlée hebdomadairement, permettra d'assurer la sécurité des ouvriers et de limiter les nuisances sur l'environnement. Dans un site multi-locataires comme celui-ci, elle permettra aussi de minimiser les désagréments pour les entreprises voisines », précise Hasna Berkia-Guez, Directrice qualité et développement durable de Barjane. « Cette implantation est le meilleur témoin de la polyvalence du Parc des Bréguières, souligne pour sa part Julien Mongoin, Directeur du développement et des acquisitions de Barjane. Le site accueille déjà des acteurs de la grande distribution, des messagers, des spécialistes du transport, des prestataires logistiques... Cette mixité d'activités permet de créer des synergies entre les acteurs et démontre le dynamisme et l'attractivité du Parc. » Eric Supplisson, Directeur immobilier de Thalès se dit satisfait des relations nouées avec son partenaire immobilier : « Barjane a su faire preuve de réactivité et de flexibilité afin de répondre au mieux à nos besoins pour concevoir un bâtiment parfaitement adapté ». Avec plus de 62.000 collaborateurs et une présence dans 56 pays, le groupe Thales figure parmi les leaders européens de la fabrication et de la commercialisation d'équipements et de systèmes électroniques destinés aux secteurs de l'aéronautique, du spatial, du transport, de la défense et de la sécurité. JPG  
   
 
Commerce
International
Amber Road
fait le point
sur les textes
en vigueur



Le 30 juin après-midi, Amber Road a organisé, en partenariat avec Supply Chain Magazine, la 2e édition de son séminaire Commerce International et Grand Export au Cercle National des Armées à Paris. Après une introduction de Nicolas Ethevenin, Consultant Solutions d'Amber Road, Marie-Françoise Brulé, Directrice Départementale de la DGCCRF et Conseillère senior auprès du SCPC (Service Central de Prévention de la Corruption, créé en 1993), rattachée au Ministère de la Justice, a présenté les 6 grandes lignes directives françaises visant à lutter contre la corruption dans les transactions commerciales (projet de Loi Sapin 2) : engagement des dirigeants, évaluation des risques, mise en place d'un programme de conformité, dispositif de contrôle, communication, formation et suivi du programme de conformité, sans oublier la mise en place d'une politique de sanction. « Le but est de se mettre au niveau des standards internationaux (anglo-saxons) et de se doter d'outils différents et intégrant en plus la protection des données et le droit au travail », a-t-elle résumé, en insistant sur la responsabilité pénale des dirigeants. Vanessa Irigoyen, Avocate Associée du Groupe Taj, a ensuite énuméré les dernières mises à jour du Code des Douanes (CDU) ayant un impact sur les Supply Chains, en rappelant les avantages accrus apportés par le statut d'Opérateur Economique Agréé (OEA). CP
Photo de haut en bas : Marie-Françoise Brulé, DGCCRF, SCPC et Vanessa Irigoyen, Groupe Taj ©C.Polge
 
 
  Une centaine de participants présents ©C.Polge  
 
 
 
Amber Road
(Suite)
Tirer profit
des accords
préférentiels





Arne Mielken, Expert Trade et Douane UE Amber Road a quant à lui évoqué la révision de la politique de contrôle des exportations dans l'UE de décembre 2015 dans un contexte sécuritaire, scientifique & technologique et économique. « C'est maintenant que la commission doit travailler avec vous pour avoir un vrai réseau de professionnels prêt à lancer le débat sur la liste des produits à double usage, en mise à jour continuelle », a-t-il conclu. « Il y a des bénéfices à aller chercher dans les accords préférentiels et dans l'optimisation des droits de douanes, a repris Nicolas Ethevenin. 33% des entreprises françaises paient plus de 5 M€ de droits de douanes par an et 50%, plus de 100K€, mais elles ne sont que 22% à utiliser les accords de libre échange », a-t-il asséné. Les process chronophages étant notamment un frein, d'où l'intérêt d'être accompagné par un expert et de s'outiller pour surveiller les évolutions et automatiser les process. Enfin, Arnaud Idiart, Directeur Compliance et Conseiller aux contrôle des exportations du Groupe Airbus a exposé le système simple (et sous Excel) qu'il a déployé pour estimer le niveau de risques des pays, sur la base d'informations fournies par les équipes locales et de bases de données partagées (ONU, OCDE, etc.). « Ce système d'aide à la décision est un process solide et respecté », s'est-il félicité, en précisant qu'en cas de problème, ce serait la décision prise par l'entité qui exporte sur la base de la recommandation qu'il a lui-même faite et signée qui serait analysée par un juge (le patron de filiale étant pénalement responsable). Un cocktail en début de soirée a permis à la centaine de participants de poser des questions encore plus pointues aux intervenants. CP  
   
  De gauche à droite : Arne Mielken, Amber Road –
Nicolas Ethevenin, Amber Road et Arnaud Idiart, Groupe Airbus ©C.Polge
 
 
Nomination
Philippe Rostand
devient
Directeur des
Opérations
chez
SPI Logistic
Le groupe SPI a recruté Philippe Rostand au poste de de directeur des Opérations pour sa filiale logistique « SPI Logistic ». Ce recrutement marque la volonté de développement du groupe SPI, avec l'ambition de se positionner comme un acteur incontournable des solutions globales en Supply Chain. Avant de rejoindre SPI Logistic, Philippe Rostand occupait, au sein du groupe DHL Supply Chain, le poste de rirecteurs des Opérations Sud. JPG  
 
Fret aérien
Des loutres
américaines
arrivent
à Brest
Grâce à Fedex Express, vous rencontrerez peut-être durant vos vacances estivales des loutres de mer américaines, du moins si vous passez à Brest. Seuls représentants de cette espèce vivant en France, ces loutres mâles ont été envoyés depuis leur centre de soins, le SeaLife Center de Seward (Alaska) qui accueille des animaux blessés et orphelins, jusqu'au parc de découverte brestois Océanopolis, un voyage de quelque 13.000 km qui devait se dérouler en moins de 24 heures pour le confort des animaux. Ils ont donc embarqué à bord d'un McDonnell Douglas MD11 et sont arrivés, non sans faire une halte bien méritée au hub américain de Fedex à Memphis, à l'aéroport Charles de Gaule avant de reprendre l'avion, un ATR-42 de la compagnie ASL Switzerland, pour effectuer un agréable et rapide Paris-Brest. Pendant toute la durée des vols, une litière de glace disposée sous les animaux a permis de maintenir une température corporelle optimale ainsi que celle de leurs mets préférés, des capelans, des palourdes et des calamars. Elles sont alors pris possession de leur nouveau terrain de jeu, un bassin de 180 m³, où elles auront tout le loisir de s'acclimater et se remettre en forme avant leur présentation au public. PM  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Honeywell
acquiert
Intelligrated
Le groupe technologique américain Honeywell achète au fonds Permira son compatriote Intelligrated, spécialiste de l'automatisation de l'entrepôt pour 1,5 Md$ (1,3 Md€). Les revenus de cette entreprise, basée dans l'Ohio et fondée en 2001, sont estimés à 900 M$ (808 M€) en 2016. Elle emploie 3.100 salariés en Amérique du Nord, au Brésil et en Chine. Elle compte dans son portefeuille 30 des 50 premiers distributeurs américains et la moitié des 100 premiers e-commerçants. « L'e-commerce continue de croître à un rythme sans précédent et les exigences des clients d'accélérer les délais de livraison ont créé un besoin pour l'entrepôt, la logistique et des solutions d'exécution qui peuvent augmenter la productivité et réduire les coûts pour nos clients, explique Alex Ismail, PDG d'Honeywell Automation and Control Solutions. Cette acquisition correspond à notre vision d'une entreprise industrielle et du collaborateur connectés. » John Waldron, Président d'Honeywell Sensing and Productivity Solutions, ajoute : « Les solutions d'automatisation de la chaîne d'approvisionnement dIntelligrated sont un excellent complément de notre portefeuille des solutions de gestion des flux, y compris les applications cloud de travailleur nomade, de collecte de données et d'autres technologies pour améliorer la productivité des opérateurs ». CC
 
   
 

Tanzanie
DHL livre
un rhinocéros
noir



Eliska, petite femelle rhinocéros noire de 900 kg et âgée de trois ans, est retournée à la vie sauvage en Tanzanie après un voyage de 6.500 km géré de bout-en-bout par DHL. Née au zoo de Dvur Kralove en République Tchèque, la 43e naissance d'un animal de cette espèce, Eliska aura la lourde tâche de contribuer à l'effort de repopulation des rhinocéros noir en Afrique, une espèce qui ne compte plus que 800 individus. Durant son voyage, qui a requis l'intervention d'une quarantaine de personnes, elle aura traversé plusieurs pays et pris le camion de la République Tchèque jusqu'au hub européen de DHL situé à Leipzig avant de prendre l'avion, un Boeing 757 spécialement affrété pour elle, jusqu'à l'aéroport tanzanien de Kilimanjaro. Après une dernière étape en camion, elle a enfin rejoint son nouveau domicile, un sanctuaire pour rhinocéros protégé des braconniers. La jeune rhinocéros était accompagnée durant son voyage des accréditations nécessaires et d'une bonne dose de foin et d'eau. Ce déménagement hors norme a été financé par le George Adamson Wildlife Preservation Trust, une ONG visant à aider les espèces menacées à vivre et à prospérer dans leur habitat naturel. PM  
   
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
4 juillet 2016

JUILLET 2016

Mardi 5
Webinar
DYNASYS
« Prévisions
et S&OP dans l'Industrie : Comment
améliorez ses prévisions dans différents environnements
de production»

De 17h à 18h








Mardi 12
FORUM D'ETE

« Les métiers de
la Supply Chain :
formation,
recrutement,
salaires, parcours,
perspectives... »

En partenariat avec
ESCP EUROPE
de 9h à 18h
Paris 11e

Partenaires




SEPTEMBRE 2016


Jeudi 22
Conférence
ZETES
« Optimiser Traçabilité et Visibilité Supply Chain »
Découvrez les
nouveaux défis
liés à la
Supply Chain
et comment les
surmonter grâce
à des solutions
innovantes.
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 14h30
Espace St Martin
Paris 3e



OCTOBRE 2016

Jeudi 13 et
vendredi 14

FORMATION
EURODECISION
« Formation
Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Courbevoie