Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
INVITATION
Tendances
digitales
et bonnes
pratiques
de la SC à
l'horizon 2020
CCM Benchmark et Supply Chain Magazine vous invitent
le 6 octobre, à partir de 9 heures, à la 3e conférence
« Supply Chain connectée & stratégie digitale » organisée à l'université Dauphine, en partenariat avec le Master Supply Chain de Paris-Dauphine. Au programme : la Supply Chain au service de la transformation omnicanale. Logistique urbaine : qui gagnera la bataille du dernier kilomètre ? Du big data à la Smart Data, la Supply Chain Prédictive est-elle née ? Le point sur les transformations stratégiques d'une Supply Chain connectée et interconnectée. Entrepôt connecté et robotisé : la nouvelle arme logistique ? Quel visage aura la Supply Chain de demain ? Avec la participation de Pierre Rouxel, Directeur des opérations de Damart, Julien Poisson, Directeur gestion de Celio, Christophe Poutiers, Directeur Supply Chain de BazarChic, Benjamin Chemla, co-Fondateur de Stuart, Frédéric Genta, Head of Industry Retail de Google, Eddy Richauvet, Directeur général et fondateur de Shoprunback, Patrice Fitzner, Directeur logistique de La Redoute, Jean-Michel Hustache, Chef du département logistique de Volkswagen, Eric Ballot, Professeur à l'Ecole de Mines Paris Tech, Christophe Eschenbrenner, Digital Supply Chain Manager d'Alstom, Guy Courtin, vice-Président Industry & Solution Strategy de GT Nexus, David Pierrottet, Directeur du développement RH de Carrefour, Sophie Grugier, DRH opérations industrielles de Schneider Electric, Jérôme Libeskind, Expert en logistique urbaine, Jean-Philippe Guillaume, Directeur des rédactions de Supply Chain Magazine.
Programme complet
et inscription.
 
 
 
 
e-commerce
Bazarchic,
un bon cru
pour
les Galeries
Lafayette

Bazarchic, le site de ventes privées mode-décoration-vin-voyages, a été acquis par le groupe Galeries Lafayette ce lundi. Celui-ci conforte ainsi l'accélération de sa stratégie omnicanale, après l'acquisition en juin dernier du site InstantsLuxe.com, place de marché pour la vente de produits de luxe de seconde main certifiés. « Nous allons les aider dans le développement de leur activité en ligne. Notre agilité, le décloisonnement et l'ouverture de notre organisation ont pesé dans la balance », explique Christophe Poutiers, Directeur Supply Chain de Bazarchic. L'opération, réalisée auprès des actionnaires de BazarChic (dont ses fondateurs Liberty Verny et Nathalie Gillier), porte sur la totalité du capital de BazarChic. Liberty Verny continuera à diriger la société. Une participation majoritaire est déjà acquise, indiquent le groupe Les Galeries Layette, qui comprend outre la chaîne de grands magasins du même nom, le BHV Marais, Louis Pion, Royal Quartz et Didier Guérin. Bazarchic compte une communauté de 6,4 millions de membres et a réalisé un chiffre d'affaires de 80 M€ en 2015. L'acquisition comprend aussi les filiales de la société, BazarChicVoyages (MyTravelChic) et NGR (espaces physiques de destockage). Par ailleurs, notons que Bazarchic a récemment fluidifié ses flux de la catégorie vinicole.
Depuis un mois, il a externalisé les opérations concernant ses ventes de premiers crus à Dartess, spécialiste de la logistique et du conditionnement des vins et spiritueux, filiale du groupe Tesson. Dartess dispose de 36.000 m2 d'entreposage, dont 13.500 m2 maintenus à température constante pour les grands crus. « C'est une activité saisonnière qui nécessitait d'avoir recours à des intérimaires. Nous sommes très satisfaits de Dartess et de sa capacité de réactivité », se réjouit Christophe Poutiers. CC
 
 
e-commerce
Envoimoins-
cher.com
devient Boxtal


Envoimoinscher.com, le site spécialisé dans l'expédition de colis sur Internet, change d'identité pour s'appeler désormais Boxtal. « Nous avons commencé en 2009 avec un nom très efficace par rapport à la promesse de prix que nous faisions en tant que comparateur. Or, depuis, notre proposition de valeur s'est étoffée et repose sur 3 piliers : la promesse du prix certes, mais surtout la qualité de notre outil en termes de fonctionnalités, ainsi que le service client assuré pour les petits comptes. Et nous avons la chance d'avoir une fidélité clients assez exceptionnelle, nous a confié Virginie Ducrot, Présidente de Boxtal. Et de poursuivre : Au départ notre site était ouvert à tous. A présent, 85% de nos clients sont des professionnels d'entreprises de petite taille. Nous avons voulu affirmer ce nouveau positionnement et notre professionnalisme à travers une nouvelle identité et avons choisi Boxtal. Ce nom, plus adapté à notre développement dans des pays non francophones, incarne nos valeurs de simplicité, d'efficacité et de proximité ». Sur le plan fonctionnel, la solution s'est dotée en 2015 d'un outil d'envoi en masse, très plébiscité par les clients, ainsi que de connecteurs avec C.Discount et dernièrement, avec Amazon (d'autres étant prévus). « Les vrais enjeux portent sur les places de marché et sur l'émergence du e-commerce B2B depuis 2015. Nous sommes bien positionnés pour permettre aux petits e-commerçants d'avoir la qualité d'expédition des grands et les accompagner dans leur croissance », estime la présidente, qui par ailleurs affiche des ambitions à l'international avec l'ouverture en octobre du marché espagnol (via des partenariats noués avec Seur, Punto Pack et Correos). Travaillant en France avec 17 transporteurs (dont Fedex, TNT, UPS, Chronopost, Relais Colis, Mondial Relay...), la société ne cesse de croître. Composée de 38 personnes, elle devrait atteindre les 65 employés d'ici fin 2016 et a d'ailleurs déménagé cet été dans des locaux plus grands au cœur de Paris. CP
Photo : Virginie Ducrot, Présidente de Boxtal (ex Envoimoinscher.com) ©Boxtal
 
 
 
 
Plates-formes
collaboratives
Click&Truck
entre en phase
de tests


La toute jeune start-up Click&Truck, soutenue capitalistiquement par FM Logistic (Voir NL n°2314), vient de lancer la première phase de tests de sa plate-forme d'économie collaborative transport sur trois grandes régions : les Hauts de France, l'Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes. « L'ambition est de créer un réseau qui facilite les échanges entre les PME de l'industrie et du transport, dans le but de se renforcer mutuellement, selon un modèle gagnant-gagnant » résume Caroline Sulfour, qui a créé la société en avril dernier. Cette « place de marché BtoB » fait correspondre, en temps réel, les besoins des industriels (lots de 1 à 10 palettes) et les capacités disponibles des transporteurs au moyen d'un moteur de recherche qui prend en compte côté chargeur les spécificités (compatibilité des produits, type de véhicule, etc), les adresses d'expédition et de livraison, le nombre et le type de palettes concernées, la plage de livraison souhaitée et côté transporteur les trajets planifiés, les dates, la capacité disponible, etc. Un devis est calculé automatiquement en fonction de la distance à parcourir, du détour à effectuer, et des services additionnels demandés. Un appli mobile permet de suivre les étapes du transport et d'envoyer la photo du BL ou de la lettre de voiture émargée une fois la livraison effectuée (ce qui accélère le processus de paiement au transporteur). Un premier retour d'expérience est attendu en octobre, afin de lancer de nouveaux développements. Click&Truck vise une couverture nationale du service dans le courant de l'année prochaine. JLR
Photo : Caroline Sulfour, Fondatrice de la société
Click & Truck
 
 
Ferroviaire
Les jeans
Kaporal
empruntent
la Route
de la Soie


Geodis vient d'accomplir son tout premier transport par rail reliant Wuhan, en Chine, à Lyon, pour le compte de son client Kaporal, fabricant français de jeans. Les 11.300 km à travers la Chine, le Kazakhstan, la Russie, la Biélorussie, la Pologne, l'Allemagne et enfin la France, ont été parcourus en 18 jours. Dans cette opération, le prestataire gère du début à la fin l'acheminement des produits de son client, en regroupant l'ensemble des marchandises provenant de divers fournisseurs chinois, en chargeant les conteneurs, puis en les prenant en charge à leur arrivée dans l'Hexagone, jusqu'à sa plate-forme de Grans, près de Marseille (cf. NL n°2252), où il effectue la préparation des commandes (10 millions de pièces textiles par an) et la distribution dans les points de vente de la marque en France. Geodis pilote trois chargements ferroviaires par semaine entre la Chine et la France pour ce client. Pour Vincent Allal, Responsable Supply Chain chez Kaporal, « le transport par rail est une véritable alternative au transport aérien qui était préalablement envisagé. Le temps de transit est relativement court, nous avons divisé par deux notre facture sur cette opération et sommes très sensibles à la faible empreinte environnementale de cette solution ».
Du côté du logisticien on se félicite également de « cette première qui a permis de relever de nombreux défis opérationnels et techniques : ce train traverse 7 pays, effectue 8 changements de locomotives et 3 transbordements frontaliers en raison de l'écartement différent des voies ; 20 conducteurs se succèdent au cours du trajet », explique Kim Pedersen, Directeur Général du métier Freight Forwarding de Geodis. NB
Photo : Kim Pedersen, Directeur Général du métier Freight Forwarding de Geodis
 
 
 
 
Aéronautique
Dassault
Aviation
s'automatise
avec Viastore
Pour automatiser le magasin de son site d'Argonay (Haute-Savoie), Dassault Aviation a choisi Viastore Systems. Une 1èrepercée chez l'avionneur qui résulte d'un travail de longue haleine : les premiers échanges remontent à 2010, pour une mise en service prévue en avril 2017. Le système devra jongler avec près de 35.000 références réparties sur 39.000 adresses de stockage, et il met en œuvre une logique goods-to-man, avec un accent sur l'ergonomie pour améliorer les conditions de travail des collaborateurs. En pratique, convoyeurs et miniloads seront pilotés par le WMS Viadat de Viastore, qui gérera aussi les emplacements, le FIFO ou les inventaires, en lien avec l'ERP. Et pour optimiser le picking des articles, ceux d'un même programme d'avion seront regroupés dans une même unité de stockage. Une dernière attente spécifique a été prise en compte : la nécessité de scanner les lots dès l'entrée en magasin, pour en déterminer le volume. MR
 
   
 
Chauffage
Bosch,
premier client
de Logiparc 03
La division thermotechnology du Groupe Bosch a inauguré courant juin sa nouvelle plate-forme logistique sur 8.000 m2 du Logiparc 03, à Moulins (Allier). Cette branche « chauffage » de l'industriel allemand regroupe les marques Bosch et e.l.m. Leblanc. La logistique (réception et réexpédition des marchandises vers la France l'Allemagne, l'Italie et la Suisse), jusque-là organisée à partir de deux centres en France et sous-traitée, est à présent internalisée et centralisée sur cette nouvelle implantation. Cette réorganisation est le fruit d'une réflexion concertée entre les équipes françaises et la direction allemande, qui souhaitait une symétrie transport/stockage mais également une réduction significative des couts. Le nouveau pôle logistique Bosch est composé d'une partie réception disposant de 3 quais de réception, dont 1 pour réception latérale. Chaque rack est équipé de codes Datamatrix pour identifier les pièces entreposées. La partie expédition est quant à elle dotée de 4 quais (2 pour la messagerie et 2 pour l'affrètement), Heppner et Chronopost se chargeant de la livraison. Ce sont des chariots à mat rétractable Toyota qui assurent les opérations de manutention. La gestion de l'entrepôt est assurée par un WMS « maison », mais une migration vers SAP est en cours. Le site, qui fait travailler une douzaine de personnes, est livré chaque semaine par une cinquantaine de poids-lourds, et une vingtaine en sort pour livrer les 200 commandes quotidiennes. NB  
   
 
Logiparc
(suite)
Les raisons
d'une
implantation
dans le centre
de la France
Le choix de Logiparc 03 pour installer ce pôle a été décidé très rapidement, sa situation géographique répondant parfaitement aux besoins de l'industriel : le parc se situe au croisement d'axes routiers Est-Ouest et l'aménagement en 2x2 voies de la Route Centre Europe Atlantique (RCEA) à 3 km du parc, terminée au plus tard en 2022, viendra compléter le dispositif routier. La proximité de l'aérodrome de Moulins-Montbeugy a également été appréciée. Néanmoins, c'est bien la totalité et la conception entière de Logiparc 03 qui a amené Bosch à en être le premier locataire sur Moulins. L'idée, initiée par Pierre-André Périssol, Président de Moulins Communauté et Maire de Moulins, avec le soutien des services intercommunaux, était dès l'origine de créer un parc multimodal dédié aux activités logistiques classiques et sécurisées, déconstruction/recyclage et multimodal. Etendu sur 184 ha, 32 sont réservés à des corridors écologiques, des zones humides naturelles avec création d'étangs et aménagements paysagers et piétons. 15 ha sont à disposition d'entreprises de l'économie circulaire, et 20 ha sont réservés pour des activités tertiaires. Mais Logiparc 03 se démarque également par le premier bâtiment certifié Seveso III en France. Bâtiment nouvelle génération répondant à une démarche ISO 14001, il s'étendra sur 18.000 m2 divisibles en surfaces jusqu'à 500 m2. Il devrait être livré courant 2018 et viendra combler le manque de solutions de stockage de produits sensibles et dangereux. A noter que Logiparc 03 est conçu comme un port sec, intégrant un poste ferroviaire important. Celui-ci comprendra un faisceau à 3 voies de 550 m de long, de quais et aires de stockage et la possibilité d'aménager un terminal de transport combiné. Les conteneurs et marchandises seront acheminés sur le parc et livrés et/ou retirés chez les sociétés intra et extra zone logistique. Moulins Communauté, qui a déjà conclu un accord avec le Port de Sète Sud de France, poursuit les contacts avec d'autres ports français et européens ainsi qu'avec des hub multimodaux au Benelux et en Allemagne. Des discussions sont actuellement en cours et de nouvelles entreprises devraient prochainement suivre le pionnier Bosch, en venant s'implanter sur Logiparc 03. NB  
   
 
Nomination
Emmanuel
Bonnet,
DG de
SPI Logistic

Le groupe SPI annonce la nomination d'Emmanuel Bonnet en tant que directeur général de sa filiale SPI Logistic. Agé de 49 ans, cet ancien élève de Montpellier Business School a commencé sa carrière à l'international dans la sous-traitance automobile pour rejoindre en 2001 le groupe Geodis comme directeur commercial de Geodis BM puis directeur des marchés FMCG & Retail de Geodis Global Solutions. Depuis 2010, il occupait la fonction de directeur du développement au sein du comité exécutif de Rhenus Logistics France. Egalement administrateur et membre du comité exécutif de l'Aslog, il cumule une solide expérience dans le domaine de la logistique et de la Supply Chain. Le groupe SPI poursuit ainsi le développement de sa filiale logistique, qui s'appuie sur l'expertise acquise par le groupe dans l'automatisation des activités de copacking pour proposer une approche résolument innovante et très performante des activités de picking/préparation de commandes. JPG  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Brésil
Une bourse
de fret attire les
investisseurs
Les banques commenceraient-elles à s'intéresser au transport ? Lors d'une levée de fonds opérée cet été, la bourse de fret brésilienne CargoX a obtenu 10 M$ de la part de la banque américaine Goldmann Sachs. Fondée en 2013 à Sao Paulo, cette société a été créée par l'argentin Federico Varga, un ancien Vice-Président d'une autre banque, JP Morgan Chase. Parmi les autres investisseurs ayant mis la main à la poche lors de cette dernière levée de fonds se trouvent également la société Valor Capital Group ainsi qu'Oscar Salazar, co-fondateur d'Uber et Hans Hickler, ancien dirigeant de DHL Express USA. Pourquoi un tel intérêt pour CargoX ? Selon Oscar Salazar, interrogé par nos confrères de TechCrunch, il existe au Brésil « une énorme asymétrie de l'information », offreurs et chargeurs n'ayant pas les outils pour communiquer entre eux. Les camions rouleraient en moyenne chargé à seulement 60% de leur capacité, ce qui équivaut à une surcapacité d'environ 300 à 350.000 véhicules et se traduit par des coûts de transport élevés, sans parler de la congestion des routes. CargoX aurait d'ores-et-déjà un réseau de 150.000 camions disponibles sur sa plate-forme selon Federico Varga, avec des clients tels que General Mills, Whirlpool et Leroy Merlin. PM  
 

Roumanie
Pooling Partners
propose
la palette
échange
Afin de répondre aux exigences croissantes de ses clients, Pooling Partners, société allemande spécialisée dans la production et la gestion en pooling de palettes et conteneurs, propose désormais son service de location PAKi en Roumanie. « Nous travaillons déjà depuis 2015 pour d'importants clients en Roumanie et nous nous chargeons pour eux de la totalité des échanges directement sur place », affirme Christian Agasse, Directeur Général de Pooling Partners pour les services PAKi. La société a constitué une équipe dédiée pour encadrer ce nouveau marché dont les opérations sont gérées depuis le siège d'Ennepetal en Allemagne. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
6 septembre 2016

SEPTEMBRE 2016


Jeudi 22
Conférence
ZETES
« Optimiser Traçabilité et Visibilité Supply Chain »
Découvrez les
nouveaux défis
liés à la
Supply Chain
et comment les
surmonter grâce
à des solutions
innovantes.
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 14h30
Espace St Martin
Paris 3e




Jeudi 29
SSI SCHÄFER
 «Visite du centre Logistique de Longchamp »
Partenaires
Vincia Consulting
SCMagazine
de 10h à 15h30
Segré (45500)



Vendredi 30
Conférence
INTERLOG
« Faites de vos transports
un vecteur
de croissance ! »

Participation de Schneider Electric
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 10h45
Club Confair
Paris 9e




OCTOBRE 2016

Mardi 4
TXT Retail
Thinking Retail Forum
« Les nouveaux
standards de
la planification
dans le Retail »

De 9h à 12h30
« Conférence
PLM TXT avec
l'intervention d'Alinéa »

De 14h à 16h
Hôtel Particulier
Eurosites
Paris 9e



Jeudi 6
Paris-Dauphine
« Supply chain connectée et stratégie digitale »
Organisé par CCM Benchmark
et Supply Chain Magazine



Jeudi 13 et
vendredi 14

FORMATION
EURODECISION
« Formation
Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Courbevoie