Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Logistique
urbaine
L'hôtel
logistique
Chapelle
International
est sorti
de terre
Après un an de travaux, l'hôtel logistique multimodal parisien de Chapelle International, imaginé il y a 6 ans par Sogaris, est déjà une réalité tangible. Certes, la livraison du bâtiment n'est prévue qu'en juin 2017, pour une mise en exploitation commerciale en novembre, mais la phase de construction des structures en béton est désormais achevée, dans les délais. Le rez-de-chaussée est un terminal ferroviaire urbain (TFU) d'environ 16.500 m2, qui accueillera ses premières navettes à partir de septembre, en provenance du site multimodal de Dourges (voir NL n°2241). Au sous-sol se trouve un espace urbain de distribution de 15.000 m2 qui sera utilisé par Metro pour y installer un entrepôt professionnel dédié à la filière CHR. La façade, qui donnera sur le nouveau quartier d'habitation Chapelle Internationale (restant à construire), est entièrement habillée par huit blocs de bureaux (à peu près 10.000 m2 au total). Enfin, la toiture, avec une vue imprenable sur le Sacré Cœur, sera aménagée en espace d'agriculture urbaine et en terrains de sport. Nous reviendrons plus en détail sur l'état d'avancement du projet dans notre numéro d'octobre de Supply Chain Magazine. JLR
 
   
  La vue de la rue  
   
  Le terminal ferroviaire urbain  
   
  En sous-sol, le futur entrepôt de Metro  
 
 
 
INVITATION
Faites de
vos transports
un vecteur
de croissance !
Interlog Services et Supply Chain Magazine vous invitent vendredi 30 septembre de 8h30 à 11h à une matinée de conférences sur le thème : « Faites de vos transports un vecteur de croissance ». Au cours de cette matinée vous découvrirez comment accroitre la visibilité de vos données transport et améliorer votre performance économique à travers le Freight Audit. Avec les retours d'expérience de Jean-Baptiste Delafoy, vice-Président Global Transport Transformation de Schneider electric et de Brian Kunde, Logistic Director Centurion Medical Products (conférence en anglais). Le débat sera animé par Jean-Philippe Guillaume, Directeur des rédactions de Supply Chain Magazine. La matinée se terminera par un cocktail.
Programme
et inscription en ligne.
 
 
Salon
e-commerce
Le prestataire
e-Logik tisse
sa toile
Créée en 2008 par Thierry Dupré, e-Logik n'est plus seulement un prestataire logistique basé à Toulouse et spécialisé dans l'e-commerce, avec des références clients telles que Vente-du-Diable ou le groupe Teddy Smith. Depuis 2012, la société développe en parallèle dans l'Hexagone un réseau d'experts en logistique e-commerce, avec des partenaires régionaux. Le premier adhérent au réseau e-Logik, en 2012, a été Stéphane Gatel, le fondateur de la société Colisback (spécialisé dans les retours e-commerce), qui dispose maintenant à Lyon d'une surface de 1.000 m2. Depuis, d'autres partenaires sont venus le rejoindre à Grenoble, Rennes, Le Mans (le groupe Tremblaye, avec 2.000 m2 dédiés à la logistique e-commerce) et Montpellier (via la création d'une filiale d'e-Logik). Soit 8 entrepôts totalisant 15.000 m2. Un entrepôt de proximité du réseau e-Logik devrait ouvrir à Lille prochainement et la liste ne s'arrête pas là : Aix en Provence, Nice, Besançon, et bientôt Paris (via sans doute le rachat d'une société par e-Logik). « Nous prévoyons d'ouvrir une trentaine de sites d'ici 2020 » nous a confié Thierry Dupré sur le salon e-commerce. L'objectif est de bâtir une offre multi-entrepôts pour les e-marchands, grands ou petits, qui pourront bénéficier de services supplémentaires de collecte des retours (via Coliback et son réseau de plus de 200.000 points de dépose en France et en Europe), de suivi de la marchandise, et de coûts de livraisons massifiés. Le déploiement sur tous les sites du réseau de la solution WMS en mode Saas développée en interne par e-Logik (dénommée e-Kan) devrait permettre la préparation rapide des commandes et la gestion des stocks multiples, ainsi que l'interfaçage facile avec des solutions technologiques déjà utilisées par e-Logik à Toulouse. D'ici la fin de l'année, les premiers objectifs commerciaux du réseau e-Logik seront sans doute de proposer une offre « fullfilment » aux 350 vendeurs de la place de marché de Pixmania (racheté en début d'année par vente-du-Diable). JLR
 
   
  Thierry Dupré, le Président d'e-Logik ©JL.Rognon  
 
 
 
Salon
e-commerce
Tred Union
lance
Tred e-Log
Le groupement de transporteurs Tred Union (58 adhérents, 128 sites, 1,1 M de m2, plus de 6.000 moteurs) a annoncé sur le salon e-commerce hier le lancement de Tred e-Log, une solution globale dédiée aux e-commerçants. La cible principale : les petites entreprises en phase de développement, qui désirent externaliser leur logistique (y compris vers l'international) tout en conservant une proximité avec leurs produits, et avec leur prestataire. « L'idée, c'est de garder cette souplesse de la PME. Il est important de pouvoir offrir aux e-commerçants une relation étroite avec son logisticien, et le numéro de téléphone d'une personne qui lui apportera la réponse à ses questions dans les plus brefs délais » souligne Jean-Christophe Edy, co-Animateur du groupement Tred Union. L'offre comprend des prestations de stockage, de préparation de commandes et d'emballage, peut s'étendre naturellement à la gestion du transport amont et aval (avec preuves de livraison), mais aussi à la gestion du back office, de la hot line, du SAV. Pour cela, le groupement a développé en interne un outil informatique qui peut s'interfacer avec les plates-formes e-commerce du marché, et qui permet aux clients de gérer leurs commandes leurs encaissements, leurs paiement fournisseurs, leur TVA, etc. Pour le moment, Trade e-Log concerne 30 adhérents sur les 58 que compte Tred Union, assez bien répartis sur le territoire. L'avantage du réseau permet également de bénéficier de services annexes tels que les points de retrait ou la collecte des retours. Un responsable commercial, avec une bonne expérience dans l'e-commerce, est en cours de recrutement. Il aura en charge le développement de la marque Tred e-Log. JLR
 
   
  De droite à gauche : Jean-Christophe Edy, co-Animateur du groupement Trade Union, aux côtés de deux adhérents Tred Union qui participent à l'offre Tred e-Log, Alexandra Grandjean de TLM 18. ©JL.Rognon  
 
Salon
e-commerce
Progression
de 15%
des ventes
sur Internet
au deuxième
trimestre
Dès l'ouverture des portes du salon e-commerce hier matin, la Fevad avait de bonnes nouvelles à annoncer, lors de sa conférence de presse sur le bilan du e-commerce au deuxième trimestre 2016. Durant cette période, les achats sur Internet ont augmenté de 15%, à 17,4 Mds€. C'est la meilleure performance depuis 2012, d'après la fédération e-commerce et vente à distance. Par rapport au deuxième trimestre 2015, le nombre de transaction a fait un bond de +21% à 230 M. 21.600 sites actifs ont été créés (+21%) sur un total de 190.000 sites marchandes en France. La baisse de 5% du panier moyen (à 75,5 €) est largement compensée par l'augmentation de la fréquence d'achat (+17%) et du montant total dépensé par cyberacheteur (+11%). A noter également la belle progression de +38% des ventes par l'Internet mobile. D'après l'indice iCE 40, qui se base sur les chiffres d'affaires des 40 sites leaders, il apparaît que les principaux artisans de cette croissance trimestrielle de l'e-commerce en France sont les ventes d'ameublement-décoration, équipement de la maison et hygiène-beauté. « Sur la totalité de l'année 2016, nous sommes plutôt confiants, le cap annoncé des 70 Mds€ de ventes e-commerce devrait être franchi » a déclaré Marc Lolivier, le Délégué général de la Fevad. Par ailleurs, les résultats de l'Observatoire du Consommateur Connecté (mené par Médiamétrie/Netratings) montrent que l'omnicanalité est bien ancrée dans les comportements : 69% des 36 M de cyberacheteurs français pratiquent le ROPO (Recherche en ligne achats en magasin) et 52% le « Store to web » (achat en ligne avec repérage en magasin). 39% ont déjà retourné des produits et 12% avouent avoir commandé plusieurs tailles ou plusieurs modèles à des fins d'essayage. Dans la grande distribution, le Drive est le choix numéro un des cyberacheteurs en matière de livraison (55%), devant la livraison à domicile (52%) et le retrait en magasin (27%). Dans le domaine de la mode et de l'habillement, une enquête de l'IFM (Institut Français de la Mode) sur les 12 derniers mois révèle également que pour la première fois, ce ne sont plus les acteurs de la VAD qui réalisent les plus grosses ventes sur Internet (33,8%), mais les enseignes physiques, les « clicks and mortars » (35,8%), les « pure players » complétant le podium avec une part de 30,9%. JLR
 
 
 
 
E-commerce
Metapack
épaule
Vente-privée
à l'international
Vente-Privée s'appuie sur les services de MetaPack pour étoffer sa stratégie de livraison à l'échelon international, sachant qu'au cours de l'année écoulée, le poids-lourd des ventes événementielles a successivement pris le contrôle du belge Vente-Exclusive, de l'espagnol Privalia (qui opère aussi en Italie, au Brésil et au Mexique) et du suisse Eboutic.ch. Pour l'ensemble de ces clients, l'enjeu est d'élargir la palette des options de livraison en tenant compte des attentes toujours plus exigeantes en termes de flexibilité ou de précision horaire, et des différences propres à chaque marché. Or la solution en mode Saas de Metapack s'appuie sur un portefeuille de 400 transporteurs proposant environ 4.000 formules de services dans le monde. « En réduisant les délais d'intégration des transporteurs et en simplifiant la gestion des flux de livraison, MetaPack nous permet d'optimiser notre efficacité opérationnelle, de limiter la mobilisation de nos ressources et d'accélérer les délais de mise en œuvre » explique dans un communiqué Sébastien Bellone, le Directeur transport et prestations logistiques de Vente-privee.com. Le tout permettant au e-commerçant qui expédie plus de 30 millions de colis par an dans le monde de se concentrer sur son cœur de métier. MR  
 
Matières
dangereuses
Samat rachète
Haanpaa
Samat vient d'acquérir le groupe finlandais Haanpaa (spécialisé dans le transport et la logistique de matières dangereuses pour tous les pays du Nord Europe et la Russie), jusque-là détenu par un fonds de pension américain. C'est un ensemble de 2.380 collaborateurs et une présence dans douze pays que représente désormais le logisticien isérois, également spécialiste des produits chimiques, qui déclare pour 2015 un chiffre d'affaires de 216 M€. A ses 2.000 employés et 4.000 véhicules, viennent s'ajouter les 380 salariés, 1.400 camions et 300 conteneurs (soit 4 millions de tonnes transportées par an), du finlandais. Haanpaa offre également un service de gestion des stocks, d'entreposage et d'expédition, et de gestion des formalités douanières. Avec cette acquisition, Samat renforce et étend sa présence à l'international, notamment autour de la mer Baltique, avec l'ambition que la nouvelle entité devienne un acteur majeur du transport et de la logistique des matières dangereuses en Europe. Un pool de juristes international a été sollicité pour mener à bien l'opération. NB  
 
Identification
Nouveau
terminal
polyvalent pour
point de vente
Datalogic sort un nouveau terminal à usages multiples pour point de vente. Le Joya Touch est à destination des consommateurs pour des opérations telles que le self-scanning, et des retailers qui peuvent l'utiliser notamment pour la gestion des réapprovisionnements, le contrôle d'inventaire et la vérification des prix. Equipé du Bluetooth V4 et de technologie Beacon (petites balises sans fil qui émettent des messages en Bluetooth Low Energy) permettant la géolocalisation et la connexion à de nombreux périphériques, il se recharge entièrement en 2h30 mais bénéficie d'une option « boost recharge », qui lui donne 80 mn d'utilisation pour 15 mn de charge. Le terminal supporte la solution middleware Datalogic adaptée au Cloud Shopevolution, plate-forme multicanal permettant de gérer simultanément plusieurs magasins. Le terminal Joya Touch et Shopevolution ont reçu le 1er prix Popai Awards 2016 (concours des professionnels du marketing point de vente), dans la catégorie « Digital and Technological Innovation ». Datalogic présente actuellement cette nouveauté sur le salon Equipmag, Porte de Versailles. NB  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

USA
DHL mise sur
l'e-commerce
137 M$, c'est la somme que prévoit d'investir Deutsch Post DHL aux Etats-Unis d'ici 2020. Aux 18 centres de distribution et préparation de commandes que compte de logisticien allemand aux USA, auxquels s'ajoutent ceux de Toronto et de Mexico, vont s'ajouter 8 nouvelles structures à partir de 2017 dont une dans le New Jersey qui fait suite à celles récemment inaugurées dans l'Ohio et à Los Angeles . D'autres verront leur capacité augmentée, ce sera le cas notamment à Chicago. L'investissement sera pris en charge conjointement par DHL eCommerce et DHL Supply Chain, le but étant de profiter au maximum de la manne que représente le e-commerce transfrontalier dont 25% provient de sites web américains. Ce marché pèse actuellement quelque 400 Md$ et pourrait atteindre 1.000 Md$ à horizon 2020 notamment grâce à l'appétence des pays émergeants où les achats en ligne augmentent de 28% par an. L'Asie-Pacifique devrait d'ici 2022 absorber 48% des volumes du fait de l'explosion de la middle class chinoise dont la population devraient compter 630 M d'individus dans 6 ans. L'un des clients de DHL qui entend bien profiter du e-commerce transfrontalier pour accroître ses ventes aux USA et en Asie n'est autre que le Bayern de Munich, il a à cet effet effectué une tournée promotionnelle chez l'oncle Sam l'été dernier. PM  
 

Portugal
Stef ouvre
une sixième
plate-forme
transport
Avec l'ouverture d'une nouvelle plate-forme transport sur le marché de gros de Coimbra (MAC) depuis le mois d'août (l'annonce n'a été faite qu'hier), le groupe étoffe ses services destinés à l'industrie agro-alimentaire. Les flux logistiques augmenteront, notamment depuis la région centre du pays vers le reste du territoire. Ce site s'ajoute aux trois plates-formes de transport et de logistique (Lisbonne, Porto et Alverca) et cinq plates-formes de transport (Beja, Algoz, Castelo Branco, Sousel et Coimbra) déjà existantes. Au total, le dispositif dessert plus de 1.200 clients. Le Portugal, où travaillent 420 collaborateurs Stef pour un CA 2015 de 39,5 M€, est l'un des pays où la consommation a progressé au 1er semestre 2016 (+1,3%) (voir NL n°2327). Le groupe continue d'y investir : au 1er semestre 2017, l'ouverture d'un nouveau site destiné aux produits surgelés est prévue à Lisbonne. SLG  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
13 septembre 2016


SEPTEMBRE 2016


Lundi 12 au mercredi 14
Salon
PARIS RETAIL
WEEK
« Le rendez-vous
inédit dédié à
la communauté
du commerce
global »

Paris Expo
Porte de Versailles



Jeudi 22
Conférence
ZETES
« Optimiser Traçabilité et Visibilité Supply Chain »
Découvrez les
nouveaux défis
liés à la
Supply Chain
et comment les
surmonter grâce
à des solutions
innovantes.
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 14h30
Espace St Martin
Paris 3e


Jeudi 29
SSI SCHÄFER
 «Visite du centre Logistique de Longchamp »
Partenaires
Vincia Consulting
SCMagazine
de 10h à 15h30
Segré (45500)


Vendredi 30
Conférence
INTERLOG
« Faites de vos transports
un vecteur
de croissance ! »

Participation de Schneider Electric
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 10h45
Club Confair
Paris 9e



OCTOBRE 2016

Mardi 4
TXT Retail
Thinking Retail Forum
« Les nouveaux
standards de
la planification
dans le Retail »

De 9h à 12h30
« Conférence
PLM TXT avec
l'intervention d'Alinéa »

De 14h à 16h
Hôtel Particulier
Eurosites
Paris 9e



Jeudi 6
Paris-Dauphine
« Supply chain connectée et stratégie digitale »
Organisé par CCM Benchmark
et Supply Chain Magazine



Jeudi 13
Conférence
DIAGMA
« Commerce
omnicanal &
Supply Chain :
refondre
l'organisation
& le pilotage de
la Supply Chain
pour optimiser
la disponibilité
produit »

Témoignage
de GEMO
Partenaire :
SCMagazine
De 9h30 à 11h30
Le XXII
Paris 9e



Jeudi 13 et
vendredi 14

FORMATION
EURODECISION
« Formation
Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Courbevoie



NOVEMBRE 2016

Lundi 14 au
jeudi 17

Salon
ALL4PACK
Emballage &
Manutention
« Des solutions
pour tous
les secteurs
d'activités ! »

Paris Nord
Villepinte




DÉCEMBRE 2016

Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles