Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Supply Chain
Event
Participez au
« Digital
transformation
Awards »
by SCE
Dans le cadre de Supply Chain Event qui aura lieu les 22
et 23 novembre prochains Parc des expositions de la Porte de Versailles (Paris) un concours aura lieu pour la première fois : il est réservé aux exposants avec pour objectif de « mettre en valeur l'offre en matière d'innovation digitale dans la Supply Chain ». Composé de visiteurs volontaires tous VP/Directeurs Supply Chain de l'industrie et de la distribution, le jury sera recruté en amont de la manifestation. Chacun de ses membres sera accueilli à l'entrée du salon où il se verra remettre le questionnaire de notation et auditera chaque stand candidat pour un résultat final dévoilé lors de la cérémonie de remise de prix aura lieu le 23 novembre 2016 à 16h. Et, cela va de soi, le trophée remis aux lauréats sera produit en... impression 3D !
Pour les exposants ou futurs exposants, contact :
France Burnand / 01 47 56 67 74

 
 
 
 
e-commerce
Alibaba ouvre
à la France
les portes
de la Chine
Le géant chinois du e-commerce Alibaba a détaillé hier son offre destinée aux marques européennes et notamment françaises, lors d'une conférence sur les opportunités du e-commerce en Chine organisée par le cabinet de conseil Equancy, spécialisé en marketing et innovation. Si Alibaba a créé sa propre filiale en France en début d'année (voir NL n°2171), ce n'est pas pour ouvrir des entrepôts dans l'Hexagone et concurrencer Amazon, mais pour inviter les marques françaises à vendre en Chine en utilisant son écosystème (réseaux sociaux, logistique, paiement) et ses plates-formes e-commerce Tmall et Tmall Global. Tmall, qui compte déjà 200 marques françaises, s'adresse aux entreprises déjà présentes sur le sol chinois. Tmall Globalest une plate-forme de e-commerce transnationale (cross-border) crée en 2014 pour les marques qui n'ont pas de présence en Chine. Les sociétés françaises clientes de Tmall Global seraient aujourd'hui au nombre d'une « une quarantaine » (un chiffre assez cocasse venant d'Alibaba...). L'Europe représente un marché stratégique pour Alibaba, qui a d'autres filiales de ce type au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Allemagne, et en Italie. L'offre Tmall Global peut également se charger de la logistique amont, avec une consolidation des flux à l'international à partir de plates-formes au Royaume-Uni (Heathrow) et en Allemagne (Hambourg) et des entrepôts sous douane en Chine. Côté distribution en Chine, Alibaba détient 48% de Cainiao (China Smart Logistics), un consortium de logisticiens et d'expressistes qui gèrent la livraison de 30 M de colis par jour et en J+0 dans sept villes. A l'inverse, il est à noter qu'Alibaba aide également les marques chinoises à vendre à l'étranger, notamment en Europe, via sa place de marché AliExpress. Incluse dans le prix de vente des produits, la livraison des colis est assurée par China Post, qui s'appuie en France sur un partenariat avec Chronopost. (voir suite) JLR  
   
 
e-commerce
(suite)
Les services
digitaux
d'Alibaba
s'appuient
sur Aliyun
« Nous sommes transparents, nous prenons une commission entre 0,5 et 5% sur la vente des produits et les frais annuels pour Tmall Global, hors dépôt de garantie, sont compris entre 30.000 et 60.000 RNB (ndlr : RNB ou renminbi est l'autre nom du Yuan) » a déclaré Aline Guo-Haefele, Directrice du développement pour la France chez Alibaba. Soit entre 4.000 et 8.000 €. Un budget auquel il faut ajouter les prestations de services fournies par les TMall Partners, les TP, qui fournissent diverses prestations avec des designers, des développeurs, du service client, du marketing, des animateurs de réseaux sociaux, des graphistes, etc. Pour la partie informatique, Alibaba a aussi la solution puisqu'il propose, via Alibaba Cloud (ou AliCloud, en « VO » Aliyun), de nombreux services allant de l'hébergement à l'analyse Big Data en passant par les liaisons télécoms, la réalité virtuelle, l'e-commerce mobile ou des jeux. Créée en 2009, Aliyun est le numéro un du cloud public en Chine. Avec un effectif de 3.000 employés dont 80% de développeurs, et un écosystème qui compte des grands noms comme SAP ou Accenture, Aliyun est en pleine expansion à l'international. Son bureau pour l'Europe du Sud est basé à Paris. Elle exploite des data centers en Chine mais également aux Etats-Unis (côté ouest et est) et va en ouvrir d'ici la fin de l'année en Europe (en novembre), au Moyen-Orient, au Japon et en Australie. (voir suite) JLR
 
 
 
 
e-commerce
(suite)
La Poste crée
sa propre
boutique
chez Alibaba
La Boutique France, c'est le nom qu'a choisi GeoPost (groupe La Poste) pour sa propre boutique (Laposte.tmall.hk) sur Tmall Global, la plate-forme d'e-commerce cross-border d'Alibaba. Ouverte depuis le 1er août dernier, cette e-boutique qui met en avant les couleurs de la France s'adresse aux PME hexagonales qui veulent faire du e-commerce en Chine sans y consacrer un budget marketing trop important. La Poste n'est pas la première à lancer une telle initiative, ses homologues Royal Mail, Australian Post ou encore New Zealand Post ont déjà lancé de telles initiatives. Selon nos informations, le ticket d'entrée sur Tmall, dépôt de garantie compris, coûterait pour une entreprise quelque 25.000 € auquel il faut ajouter les coûts des services marketing, opérationnels et d'analyse des données des incontournables « Tmall Partners ». Ce sont tous ces coûts que permet de mutualiser la Boutique France sur Tmall Global, la Poste proposant également un volet logistique et un service de dédouanement. La livraison des produits est assurée par « shipping direct » sur tout le territoire chinois avec une maîtrise du délai de livraison (4 jours pour Shanghai, Beijing, Shenzhen et Guangzhou). La boutique vend déjà une trentaine de produits et des marques comme Arcancil et Parashop. L'objectif visé par GeoPost : compter dans sa Boutique France entre 12 et 15 marques d'ici un an, notamment des laits pour enfants, des cosmétiques, et des accessoires de mode. JLR  
   
 
INVITATION
à la conférence
« visibilité
des données
transport »
(dernier rappel)
Partager
l'expérience
de Schneider
Electric et
de Centurion
Medical
Products
Interlog Services et Supply Chain Magazine vous invitent vendredi 30 septembre de 8h30 à 11h à une matinée de conférences sur le thème : « Faites de vos transports un vecteur de croissance ». Au cours de cette matinée vous découvrirez comment accroitre la visibilité de vos données transport et améliorer votre performance économique à travers le Freight Audit. Avec les retours d'expérience de Jean-Baptiste Delafoy, vice-Président Global Transport Transformation de Schneider Electric et de Brian Kunde, Logistic Director Centurion Medical Products (conférence en anglais).
Le débat sera animé par Supply Chain Magazine.
La matinée se terminera par un cocktail.
Quelques places encore disponibles.
Programme
et inscription en ligne.

 
 
 
 
Circulation
en ville
L'énervement
des
professionnels
face à
la fermeture
des berges
Interrogés sur les conséquences de l'adoption par la Conseil de Paris de fermer au trafic les berges de Paris rive droite, le SNTL (Syndicat National des Transports Légers) et l'OTRE (organisation des TPE et PME du transport routier), nous remontent l'énervement de leurs adhérents face au manque de concertation et au côté autoritaire de la décision qui n'est, selon eux, qu'une mesure parmi d'autres de la politique anti-voiture de la Capitale. Cette nouvelle réglementation oblige les transporteurs à revoir leurs trajets, itinéraires et plannings. Les temps de livraison étant plus longs et plus couteux en termes de consommation et le nombre de clients livrés dans la journée moins important, les couts pour les professionnels vont augmenter, mais la conjoncture difficile de l'économie parisienne, impactée par les attentats et le baisse du nombre de touristes, ne leur permettra pas de répercuter cette hausse sur leurs clients. Cependant, certains espèrent une augmentation du nombre de leurs courses, en tablant sur les difficultés supplémentaires pour les parisiens de circuler dans la capitale, les poussant alors à avoir recours aux services de livraison des enseignes. NB  
 
Circulation
en ville
Quelle place
pour
le transport
collaboratif et
à la demande
pour les
marchandises ?
A l'instar de nombreux secteurs de l'économie, le transport de marchandises est un gisement d'opportunités pour les modèles collaboratifs et à la demande. Les modèles d'affaires dans ce secteur, également dénommés « crowdshipping », sont en effet multiples. Michel Leclerc (Avocat), Jérôme Libeskind (Consultant) et Arthur Millerand (Avocat), dressent dans cet article, un état des lieux : Une des premières expériences est venue de DHL, à Stockholm en septembre 2013, qui avec son service MyWays, a recours à des étudiants pour faire livrer des colis le soir. Egalement en 2013, Walmart annonçait une réflexion visant à mobiliser les particuliers qui faisaient leurs achats dans un supermarché afin de livrer les courses que leurs voisins avaient commandées sur internet. En septembre 2015, Amazon a débuté aux Etats-Unis la livraison de colis par des particuliers, avec son service Amazon Flex et la société californienne Uber n'est pas absente de ce secteur d'activité avec ses services UberRush et UberCargo. En France, plusieurs startups développent des modèles originaux, basés sur le transport de marchandises, comme You2You, Shopopop, MyBoxMan ou Du Pouce au Bras. Les modèles de Stuart ou de Birdiz, fondés sur l'utilisation de particuliers autoentrepreneurs, utilisent des logiques très proches avec des méthodes industrielles.
Lire l'intégralité
de cet article.
 
 
USA
UPS entre
dans la guerre
des drones
DHL, Amazon, La Poste suisse et sans doute d'autres encore ont déjà testé la livraison par drone. UPS ne pouvait rester insensible et annonce avoir procédé jeudi 22 septembre une livraison par drone aux Etats-Unis en partenariat avec le fabricant CyPhy dont il est par ailleurs actionnaire. Ce test, réalisé avec succès, simulait la livraison, depuis la ville de Beverly (Massachussetts), d'un inhalateur pour un enfant victime d'une crise d'asthme sur l'ile de Children's Island située à 5 km en mer. « Notre focus est sur les applications réalistes dont peuvent bénéficier les clients, affirme Mark Wallace, UPS SVP Global Engineering & Sustainability, Nous pensons que les drones sont un bon moyen de livrer dans des endroits difficiles d'accès, dans des situations d'urgence et là où d'autres modes de transport ne sont pas disponibles ». UPS, qui teste par ailleurs les drones en entrepôt comme la plupart des grands logisticiens aujourd'hui, semble espérer un nouvel assouplissement des règles de circulation des drones aux Etats-Unis après la petite ouverture votée par le gouvernement en juin dernier (voir NL n°2302). PM  
   
 
Imprimantes
Une nouvelle
encre sans MEK
pour
emballages
souples
Videojet Technologies, spécialiste de l'identification de produits, vient de commercialiser Flex Solvent une nouvelle encre pour imprimante à jet thermique. Conçue pour les emballages souples non poreux, elle s'adresse aux secteurs des soins de santé, produits d'hygiène et produits pharmaceutiques. Son absence de méthyléthylcétone (MEK), est également adaptée à l'industrie alimentaire. Videojet Technologies est fournisseur de solutions d'impression en ligne, de codage et de marquage des produits ainsi que de services adaptés au cycle de vie des produits. Elle compte 4.000 employés dans 26 pays, et un réseau de distribution de 400 partenaires ainsi que des OEM répartis sur 135 pays. La société compte 345.000 imprimantes installées de par le monde. NB  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Danemark
Klaus Sejling
devient CEO
de Damco

Le ménage continue au sein du groupe AP Moller Maersk. Mme Hanne Sorenson, CEO du prestataire Damco depuis janvier 2014 et membre du groupe depuis 1994, a décidé de quitter son poste à compter du 14 octobre prochain. Elle sera remplacée par Klaus Rud Sejling, actuellement Responsable du Commerce Est-Ouest chez Maersk Line. Arrivé chez Maersken 1997, ce dernier a tout d'abord tenu différents rôles chez Maersk Tankers et Maersk Line avant de rejoindre Maerk Logistics en tant que Branch Manager puis COO de la région Greater China. Plus récemment, il a occupé les postes de Responsable de la Stratégie Groupe et COO de Maersk Tankers pour enfin retourner du côté de Maersk Line au poste qu'il occupe depuis 2014. Ce nouveau départ, après ceux annoncés il y a quelques jours seulement, apparait comme le résultat du grand chamboulement présenté en novembre dernier comme nécessaire pour faire face à une baisse durable des tarifs et des volumes anticipée par l'armateur danois (voir NL n°2151). « Je regrette qu'Hanne ait décidé de quitter Maersk, mais je respecte sa décision d'explorer de nouvelles opportunités commente simplement Soren Skou, CEO du groupe Maersk, Je tiens à la remercier pour toutes ses contributions envers Damco et AP Moller Maersk et je lui souhaite de réussir dans le futur ». PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
29 septembre 2016


SEPTEMBRE 2016


Jeudi 29
SSI SCHÄFER
 «Visite du centre Logistique de Longchamp »
Partenaires
Vincia Consulting
SCMagazine
de 10h à 15h30
Segré (45500)



Vendredi 30

Conférence
INTERLOG
« Faites de vos transports
un vecteur
de croissance ! »

Participation de Schneider Electric
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 10h45
Club Confair
Paris 9e


OCTOBRE 2016

Mardi 4
TXT Retail
Thinking Retail Forum
« Les nouveaux
standards de
la planification
dans le Retail »

De 9h à 12h30
« Conférence
PLM TXT avec
l'intervention d'Alinéa »

De 14h à 16h
Hôtel Particulier
Eurosites
Paris 9e



Jeudi 6
COMPLET
Paris-Dauphine
« Supply chain connectée et stratégie digitale »
Organisé par CCM Benchmark
et Supply Chain Magazine



Vendredi 7
Petit déjeuner
ESKER
« Digital
Supply Chain : Quels impacts
pour les services administration
des ventes ? »

Partenaire :
SCMagazine
A 8h30
Hôtel Marriott
Lyon


Jeudi 13
Conférence
DIAGMA
« Commerce
omnicanal &
Supply Chain :
refondre
l'organisation
& le pilotage de
la Supply Chain
pour optimiser
la disponibilité
produit »

Témoignage
de GEMO
Partenaire :
SCMagazine
De 9h30 à 11h30
Le XXII
Paris 9e


Jeudi 13 et
vendredi 14

FORMATION
EURODECISION
« Formation
Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Courbevoie



NOVEMBRE 2016

Vendredi 4
Séminaire du
Club de la
Logistique
« Quelles opportunités
pour
le fret fluvial
en Seine-et-
Marne ? »

Organisé par
Seine & Marne
Développement
Partenaire
SCMagazine
De 10h à 12h30
Médiathèque
Astrolabe
Melun



Lundi 7
Journée de découverte
organisée par
SAP France
« SAP Integrated
Business Planning,
la nouvelle
plate-forme
intégrée de
gestion de la
Supply Chain
en temps réel »

Partenaire
SCMagazine
De 8h45 à 16h30
SAP Executive
Business Center
Levallois-Perret



Lundi 14 au
jeudi 17

Salon
ALL4PACK
Emballage &
Manutention
« Des solutions
pour tous
les secteurs
d'activités ! »

Paris Nord
Villepinte



Mardi 22 et
mercredi 23

Salon
Supply Chain
Event
« Accélérez la
transformation
digitale »

Porte de Versailles
Pavillons 8
Paris


Mercredi 30/11
Jeudi 1/12
Vendredi 2/12

Salon SIMI
« Salon de l’immobier logistique »
Palais
des Congrès
Porte Maiilot
Paris



DÉCEMBRE 2016

Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles