Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Les promesses
de la
Supply Chain
connectée
Web-to-store, mobile-to-store, web-in-store, store-to-web, drive, click and collect... autant de néologismes, pour la plupart anglo-saxon, qui illustrent la transformation omnicanale et impliquent des modes d'organisation adaptés, depuis les fournisseurs du producteur jusqu'au consommateur final. Jeudi dernier à l'Université Paris-Dauphine (1), de nombreux responsables de l'industrie, de la distribution et du e-commerce ont partagé avec le public, leur vision de la Supply Chain connectée. Ils ont expliqué comment mener à bien les projets et relever les défis des prochaines années. Et si ces témoignages concernaient des aspects très différents, tous convergeaient vers les mêmes mots d'ordre : mobiliser les énergies autour d'un objectif clairement défini, favoriser la communication interne et externe, promouvoir la transversalité entre les fonctions et favoriser le travail collaboratif. L'objectif étant naturellement de raccourcir les cycles de décision, d'accroître la réactivité et de gagner en efficacité. Autant de principes vertueux mais qui soulève une autre question : l'ultime graal serait-il de satisfaire le client au moindre coût dans un temps toujours plus court ? « Nous sommes convaincus que les délais sont très importants dans la conquête des marchés. Mais chez nous ce ne sera pas n'importe comment à n'importe quel prix. Dans cette course effrénée à la performance, il nous parait primordial de préserver l'humain », devait déclarer, salle Raymond Aron, l'un des intervenants. Et tous les autres d'approuver. Ce qui est plutôt rassurant, non ? JPG
(1) Cette 3e conférence « Supply Chain connectée et stratégie digitale » était organisée par CCM Benchmark en partenariat avec Supply Chain magazine, le Master Supply Chain de Paris-Dauphine et le journal du Net. Prochain grand événement sur le digital : Supply Chain Event les 22 et 23 novembre à la Porte de Versailles.
 
 
 
 
24h du Mans
du camion
Le véhicule au
centre d'une
manifestation
grandiose
C'est dans une ambiance de fête partagée par 55.900 spectateurs, (nouveau record) que s'est tenue la 32e édition des 24 heures Camions, manifestation co-organisée par nos confrères de France Route (groupe Info6TM). Chaque année cet évènement prend un peu plus d'ampleur et constitue un véritable salon international du camion à ciel ouvert en marge des courses qui se déroulent sur les 4,185 km du circuit Bugatti. Les plus grandes marques avaient répondu présent et profitaient de la fête pour rencontrer leurs clients en exposant les derniers modèles de leurs gammes autour du circuit. En piste leurs extrapolations sportives assuraient un tout autre spectacle. Une vraie fête à la fois professionnelle et familiale, qui prouve s'il en était encore besoin, l'attachement affectif des conducteurs routiers à leurs véhicules et à leur métier. JPG  
   
   
 
Formation
4 partenaires,
3 piliers et
1 président
pour la Chaire
Supply Chain de
CentraleSupélec
La Chaire Supply Chain de CentraleSupélec est actuellement soutenue par 4 partenaires : Carrefour, LVMH, Safran et Sanofi. Cette chaire comprend 3 piliers : la recherche, la formation continue et la formation initiale de CentraleSupélec. Elle est maintenant dirigée par Yves Dallery, Professeur de CentraleSupélec, et par ailleurs associé du cabinet Diagma. L'équipe comprend aussi Laurent Grégoire, Responsable du partenariat entreprises, Zied Jemail, Professeur chercheur, et Bruno Croizat. Deux doctorants ont récemment rejoint la Chaire : Selmen Boubaker pour une thèse sur agilité, résilience et Supply Chain, et Haythem Selmi pour une thèse sur l'apport de la Supply Chain à la performance financière de l'entreprise : il s'agit des deux thèmes de recherche que les partenaires ont retenus en priorité. De son côté, Laurent Grégoire poursuit des recherches sur les applications de la blockchain pour la Supply Chain, ce qui sera présenté lors de Supply Chain Event... Une grande première sur laquelle nous reviendrons très prochainement. JPG
 
   
  De gauche à droite : Laurent Grégoire, Haythem Selmi, Selmen Boubaker, Yves Dallery, Zied Jemai.  
 
 
 
Formation
secondaire
Le Bac pro
s'inter-
nationalise
Le projet ETL4All, financé dans le cadre du programme Erasmus +, a réuni l'AFT et l'inspection générale de l'éducation nationale pour la France, des organismes en charge de la formation de niveau 4 (3 ans après la fin de la scolarité obligatoire en Belgique, Catalogne région Emilie-Romagne (Italie) autour d'un programme de mobilité européenne des élèves en bac professionnel, sur le modèle Erasmus pour le cursus universitaire. La conférence de clôture du projet, qui s'est tenue le 5 octobre dernier à Paris, a mis en lumière les apports de ce projet pilote qui s'est traduit par l'introduction d'une section européenne dans la formation des candidats aux bac professionnels transport, logistique et conducteur routier de marchandises. Dans ce cadre sont prévus des enseignements en langue étrangère et des stages à l'étranger avec un impact positif sur le taux de réussite au bac. Pour rendre cela possible, les participants au projet, démarré en 2014 et qui doit s'achever fin octobre, ont travaillé sur un référentiel de compétences commun pour les postes d'exploitant transport et logistique et le conducteur routier. A titre d'exemple, pour ce dernier, 14 compétences ont été identifiées. ETL4All a permis également de rédiger un modèle de contrat de formation. En 2015, une option facultative bac pro de mobilité transnationale a été créée en France avec plus de 4.000 candidats la première année et presque 6.000 en 2016. En hausse, certes, mais encore marginale, surtout parce que tous les lycées ne la proposent pas encore. Cependant, cette ouverture internationale est une bonne manière de valoriser le bac professionnel qui fête ses 30 ans. Aujourd'hui, 90 spécialités existent mais seulement cinq d'entre elles, dont le tertiaire/administratif, l'hôtellerie et la restauration, le commerce, l'accueil et le social, représentent 60% des 200.000 élèves. Le volet transport et logistique est dans les 10 premières filières mais son développement est freiné par les investissements nécessaires à équiper les lycées. Lors de la conférence a été présentée également l'association Netinvet qui rassemble 72 écoles (essentiellement de niveau BTS mais avec une ouverture vers des établissements de niveau 4) dans 8 pays européens. L'association a sélectionné des établissements offrant une formation et des stages de qualité, sans oublier la sécurisation de la période passée à l'étranger, s'agissant d'élèves mineurs. SLG
 
   
  Sarah Koneke, Chargée de projet à l'AFT avec Jonathan Rossetti, ITL, Italie.  
 
Nomination
Claude Sourti
arrive
chez Interlog
Interlog annonce le renforcement de ses équipes « Solutions » avec l'intégration de Claude Sourti au poste de Responsable Produits. Cet Ingénieur Informatique de formation évolue depuis 20 ans dans le développement logiciel dans le domaine de la Supply Chain. Il a notamment participé à la réalisation d'EWR 5 de Generix Group. Ses différentes responsabilités l'ont amené à piloter des projets d'intégration dans le Cloud en s'appuyant sur des méthodologies agiles. Au sein d'Interglog, Claude Sourti aura pour mission de développer l'offre logicielle en mode SaaS pour accompagner la croissance de l'entreprise. Son rôle le conduira à piloter l'évolution de cette offre vers une plateforme ouverte (API, Big Data). Il aura entre autres la responsabilité de la solution O.C.S. rachetée en mars 2016 à la société CTS. JPG  
 
 
 
Nomination
Baptiste
Maurand
devient DGA
d'Haropa-
Port du Havre
Baptiste Maurand rejoint aujourd'hui-même, Haropa – Port du Havre en qualité de Directeur Général Adjoint et membre du directoire du Grand port maritime du Havre. A ce titre, il assistera Hervé MarteL DG d'Haropa. Il sera notamment en charge de piloter et encadrer les actions et réflexions des directions opérationnelles. Ce diplômé de l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées était jusqu'alors conseiller infrastructures routières, ferroviaires et fluviales auprès du Secrétaire d'Etat en charge des Transports. Il a précédemment exercé des fonctions liées aux politiques de transport au sein de la direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM) et de la Direction Régionale de l'Equipement de Haute-Normandie (DREAL). Baptiste Maurand succède à Vincent Malfere nommé DG de la Société d'équipement et aménageur urbain du Rhône et de Lyon. JPG
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Mecalux réalise
deux entrepôts
pour Blech-
warenfabrik
Blechwarenfabrik, entreprise spécialisée dans la fabrication de contenants métalliques utilisés dans différents secteurs industriels, a confié à Mecalux la construction de deux nouveaux entrepôts automatiques à Limburg (Allemagne). L'entreprise allemande a opté pour l'automatisation de son installation afin de tirer le meilleur parti possible de la surface disponible et d'assurer ainsi un flux de marchandises plus important. Le projet comprend un magasin automatique à deux allées pour l'approvisionnement et le retour des matières premières et un autre entrepôt autoportant automatique de quatre allées et à double profondeur, pour gérer le stock provenant de la production. Blechwarenfabrik Limburg GmbH, fondée en 1872, possède des usines de production en Allemagne, en Russie et en Pologne. Actuellement, c'est le premier fabricant de boîtes et contenants métalliques en Europe. JPG  
 

Chine
Walmart
prend de
nouvelles parts
dans le capital
de JD.com
Selon des articles parus dans Le Figaro et Wall Street Journal, Walmart aurait décidé de réinvestir dans le capital du e-commerçant chinois JD.com, portant sa participation à 10,8% et obtenant un statut d'observateur passif au comité de direction de son nouveau partenaire. En juin dernier, Walmart avait échangé avec ce dernier son site chinois Yihaodian et 1,5 Md$ contre 5% de son capital et double donc la mise trois mois seulement après son entrée dans le capital de JD.com, grand rival local d'Alibaba. Le distributeur américain semble ainsi renoncer à toute velléité d'affronter en direct les acteurs chinois du e-commerce, préférant faire ses classes et bénéficier d'une part du gâteau en tant qu'actionnaire. Il s'agit aussi vraisemblablement pour Walmart d'une nouvelle initiative pour contrer son rival Amazon sur l'échiquier international du e-commerce, comme l'indique son récent rachat de Jet.com et ses négociations avec Flipkart, en Inde, où il est là aussi question d'une prise de participation dans le capital d'un acteur établi plutôt que d'une concurrence frontale sur un marché où son image de marque n'est pas aussi forte. Loin d'être un cancre dans la gestion de ses ressources, Walmart, arrivé plus récemment sur ce marché de la vente en ligne, a surtout fait un choix purement comptable entre le lancement et le maintien de nouveaux sites e-commerce au ROI hypothétique sur des marchés lointains et l'achat de parts de marchés chez des acteurs de références pour un ROI plus immédiat. PM  
 

Chine
Alliance entre
Indigo Software
et DDS Logistics
pour présenter
leurs solutions
aux
e-commerçants
chinois
Indigo Software, éditeur de WMS et DDS Logistics, éditeur de TMS vont participer au salon China International Logistics and Transportation Fair pour présenter leurs solutions aux entreprises chinoises. Pour la première fois, Indigo Software et DDS Logistics vont collaborer à l'occasion d'un grand salon international. Ceci marquera le début d'un partenariat commercial dont l'objectif est d'accompagner les entreprises asiatiques désireuses de répondre aux exigences du commerce en ligne. La forte croissance enregistrée par des plateformes comme JD.com et Alibaba a créé une opportunité commerciale énorme pour la Chine et les autres économies asiatiques. Conséquence de l'explosion de l'e-commerce, fabricants et prestataires de services logistiques doivent bien réfléchir à la manière dont ils peuvent rendre leurs entrepôts et services de transport plus efficaces et améliorer les délais, la traçabilité et les volumes traités tout en réduisant les coûts. Avec plus de 15 clients dans la région, dont Bunzl et Wesfarmers, Indigo Software, dont le siège social est au Royaume-Uni, a ouvert sa filiale Asie-Pacifique à Hong Kong en juin 2016. JPG  
 
Planification
+37%
de fiabilité
avec le Demand
Sensing ?
E2open, spécialiste américain des solutions de planification et prévisions de vente, vient de publier les résultats de sa 7e étude annuelle « Forecasting Benchmark ». Réalisée auprès de 17 multinationales, cette étude a pour vocation de mettre en évidence les vertus du Demand Sensing que propose le commanditaire... de l'étude. C'est ainsi que l'on découvre que cette technologie améliorerait à 37% la fiabilité des prévisions de vente et ce tout type de produits confondus, qu'ils soient à forte ou faible rotation voire en phase de lancement. Pour les autres, (comprenez les malheureuses qui n'utilisent pas encore le Demand Sensing) la fiabilité de leurs prévisions n'a semble-t-il pas changé depuis 5 ans. Ce qui conduit E2open à conclure - sans aucune arrière - pensée - que leurs systèmes auraient atteint leurs limites. PM/JPG  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
10 octobre 2016


OCTOBRE 2016

Jeudi 13
Conférence
DIAGMA
« Commerce
omnicanal &
Supply Chain :
refondre
l'organisation
& le pilotage de
la Supply Chain
pour optimiser
la disponibilité
produit »

Témoignage
de GEMO
Partenaire :
SCMagazine
De 9h30 à 11h30
Le XXII
Paris 9e



Jeudi 13 et
vendredi 14

FORMATION
EURODECISION
« Formation
Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Courbevoie


NOVEMBRE 2016

Vendredi 4
Séminaire du
Club de la
Logistique
« Quelles opportunités
pour
le fret fluvial
en Seine-et-
Marne ? »

Organisé par
Seine & Marne
Développement
Partenaire
SCMagazine
De 10h à 12h30
Médiathèque
Astrolabe
Melun



Lundi 7
Journée de découverte
organisée par
SAP France
« SAP Integrated
Business Planning,
la nouvelle
plate-forme
intégrée de
gestion de la
Supply Chain
en temps réel »

Partenaire
SCMagazine
De 8h45 à 16h30
SAP Executive
Business Center
Levallois-Perret



Lundi 14 au
jeudi 17

Salon
ALL4PACK
Emballage &
Manutention
« Des solutions
pour tous
les secteurs
d'activités ! »

Paris Nord
Villepinte



Mardi 22 et
mercredi 23

Salon
Supply Chain
Event
« Accélérez la
transformation
digitale »

Porte de Versailles
Pavillons 8
Paris



Mercredi 30/11
Jeudi 1/12
Vendredi 2/12

Salon SIMI
« Salon de l’immobier logistique »
Palais
des Congrès
Porte Maiilot
Paris



DÉCEMBRE 2016

Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles