Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Evénement !!!
Une Newsletter
dédiée
au transport

Grande nouvelle : Supply Chain Magazine lance aujourd'hui une Newsletter gratuite entièrement dédiée au transport de marchandises tous modes confondus. Son nom : « La Newsletter du fret ». Pilotée par Silvia Le Goff, rédactrice en chef adjointe, sous la responsabilité directe de Jean-Luc Rognon, cette lettre sera d'abord hebdomadaire avant de devenir quotidienne dès le mois de novembre. Elle sera adressée aux responsables transports de l'industrie, de la distribution, des services, mais également aux cadres dirigeants des entreprises de transport. Toute la communauté transport est invitée à envoyer ses informations et ses « scoops » à Silvia (silvia.legoff@scmag.fr) et Nathalie Bier (nathalie.bier@scmag.fr).
Les abonnés à la Newsletter de Supply Chain Magazine
qui souhaiteraient la recevoir,
peuvent également s'abonner
gratuitement en cliquant ci-contre
 
 
 
 
Logistique
« reverse »
FM Logistic
inaugure
son site dédié
aux retours
de Lidl
Une année se sera écoulée entre la mise en route et l'inauguration ce lundi du site de FM Logistic à Marolles-sur-Seine (77), qui assure la gestion des retours magasins pour Lidl. La prestation relève d'un contrat de 3 ans, pour l'instant, avec ce distributeur d'habitude discret sur ses opérations (voir ci-dessous). A cette occasion, Sophie Queney, la directrice de cette plateforme actuellement dédiée au distributeur, a fait valoir qu'au-delà de sa grande capacité de stockage, ce site porté à 24.000 m² consacre une de ses 4 cellules à un process de tri sophistiqué et largement automatisé, affichant une capacité de 10.000 articles/h, jusque-là inédite pour FM Logistic. Yannick Buisson, son DG France a poursuivi sur le thème de l'automatisation comme moyen de réduire la pénibilité pour les salariés, et insisté sur l'exemplarité de l'installation en termes de sécurité et de performance environnementale. C'est le troisième site du prestataire à être certifié HQE avec la mention « exceptionnelle », remise en direct par Certivea. La qualité de la prestation et de l'outil mis en place a d'ailleurs été relevée par Emmanuel Solofrizzo, Cogérant de Lidl France en charge du pôle Vente-Logistique, de même que l'accompagnement du prestataire et sa flexibilité pour monter cette formule de « reverse logistics ». Jean-Christophe Machet, le Pdg de FM Logistic, a de son côté fait valoir les 120 emplois créés et rappelé le rôle essentiel de la logistique dans le maintien d'emplois de proximité. En écho, les édiles locaux se sont bien sûr félicités de ce projet, qui concrétise un dialogue engagé avec le logisticien il y a plus de 20 ans, au fil desquels il a notamment fallu adapter le PLU pour permettre l'implantation d'acteurs logistiques. Yves Jégo, député de la circonscription a même expliqué que la nécessité d'investir pour dégager des surfaces significatives et développer des infrastructures adaptées avait étayé la création de la communauté de communes qu'il préside. Des surfaces sont toujours disponibles, y compris chez FM Logistic qui pourrait tripler ses installations sur place, et assure avoir déjà engagé des discussions commerciales. MR
 
   
  Yannick Buisson, Emmanuel Solofrizzo et
Jean-Christophe Machet ©M.Rabiller
 
   
  Le site de Marolles-sur-Seine et son potentiel de développement ©FM Logistic  
 
Reverse
(suite)
Lidl mise sur
la performance
en retour
Sur la plateforme de Marolles-sur-Seine, FM Logistic gère les retours non-alimentaires des 740 super-marchés que compte Lidl sur la zone nord de la France (sur 1.500 magasins dans l'Hexagone). En l'occurrence des produits en fin de cycle commercial qui deviennent vite encombrants pour ces établissements de taille moyenne, qu'il s'agisse de petit électroménager, de linge de maison ou d'habillement, d'articles de beauté, de bricolage ou de jardinage. « In fine, l'enjeu est de donner une 2e vie à ces produits en les proposant à nouveau mais moins cher à nos clients », indique Emmanuel Solofrizzo, le Cogérant de Lidl France en charge du pôle Vente-Logistique. A charge pour FM Logistic de réceptionner plusieurs centaines de palettes par semaine, sinon plus, et d'en contrôler le contenu et l'état pour déclencher le remboursement des magasins. Suit un tri très largement automatisé via une installation Dematic qui a nécessité 3 M€ d'investissement, et qui constitue des lots cohérents de produits avant leur repalettisation. Le tout est ensuite stocké parmi les 30.000 emplacements-palette du site, à la disposition des achats de Lidl, jusqu'à une réexpédition vers l'un des 13 centres de distribution de l'enseigne en zone Nord. Ce principe de gestion externalisée et automatisée des retours magasins sur un site dédié, Lidl l'a également adopté en zone sud courant 2015, en s'appuyant cette fois sur GT Logistics sur son site de Rives, en Isère, mais avec le même ensemblier pour le volet trieur. Notons qu'avec FM Logistic, la relation a débuté en 2014 sur son site de Fontenay-Trésigny pour des activités de débord mais qu'avec Marolles-sur-Seine et Châlons-en-Champagne ce sont aujourd'hui 3 sites qui travaillent avec Lidl, sur des volets de réception, contrôle, stockage et préparation de palettes. MR
 
   
  Le système de tri automatisé Dematic ©M.Rabiller  
 
 
 
Prestataires
logistiques
ACR
se rebaptise
pour
ses dix ans
Stéphanie Poix Delforge, PDG d'ACR, l'a annoncé lundi soir lors d'une soirée festive (sur le thème de James Bond) à l'occasion des dix ans de la société ardennaise : l'acronyme ACR, qui signifiait dès l'origine Ardennes Copacking Routage, fera désormais référence à trois valeurs phares du prestataire : Avenir, Confidentialité et Réactivité. Cette ancienne cadre supérieure régionale à la Poste a créé ACR en juin 2006 après avoir détecté une opportunité de marché dans la chaîne logistique des cadeaux d'entreprise, notamment pour les grandes maisons de Champagne. Le grand bond en avant de la société a eu lieu en 2011, avec l'achat d'un bâtiment de 2.000 m2 à Villers Semeuse. Cinq ans plus tard, l'entreprise compte 10 salariés, réalise un CA de 1,4 M€, et se positionne comme spécialiste de la logistique sur mesure : logistique cadeaux champagne (avec des clients prestigieux tels que Roederer, Vranken, DEUTZ, Lanson, Laurent Perrier, Taittinger et depuis cette année Duval Leroy et Canard Duchêne), logistique marketing opérationnel (dont Red Bull, Smurfit Kappa, ou encore la Caisse d'épargne), logistique de la VAD (exemple : Bistro TEA, Web Direct et Ardwen) et VPC champagne. « Nous contrôlons l'arrivée des stocks par rapport au bon de commande, nous stockons, nous emballons de manière personnalisée et nous envoyons les colis selon le besoin de nos clients avec une traçabilité unitaire, nous gérons tout le SAV et nous leur transmettons toutes les informations nécessaires. Toute commande passée avant 15h30 est livrée en J+1 avant 13heures partout en France même en Corse » nous a détaillé la sémillante Stéphanie Poix Delforge. JLR
 
   
  L'équipe ACR, avec au centre (en chemisier blanc),
Stéphanie Poix Delforge, PDG d'ACR
 
 
Palettes
Centres
de tris et de
réparations :
LPR
automatise,
sécurise…
Parce que ses clients (industriels de l'agroalimentaire et fournisseurs de la grande distribution) tendent vers une mécanisation grandissante, le spécialiste européen de la location/gestion de palettes LPR-La Palette Rouge, a mis en route un plan de modernisation de ses centres de services, baptisé « Strong 2016 », un investissement de plusieurs millions d'euros sur l'Europe. Dans cet objectif, le centre de tri et de réparations de Saint-Martin-de-Crau (Bouches-du-Rhône), 3 des plus importants du célèbre paletier, vient d'être équipé d'une nouvelle ligne automatisée, permettant une augmentation de 20 à 25% des volumes traités. Ce site, géré par TSP (Toulouse Services Palettes), installé sur 11.000 m2 et comptant 40 collaborateurs permanents, traite 3 millions de palettes par an (22.000 au quotidien), soit 80 mouvements de camions par jour. L'automatisation des chaines permet un tri, un nettoyage, une réparation (environ 1 palette sur 4 arrive cassée), et une nouvelle peinture bien plus rapides et plus optimisés pour remettre dans le circuit très rapidement les produits traités et contrôlés en sortie. Le tri, la remise en état puis l'envoi, prennent maintenant entre 1,2 et 1,3 jours. Les 3 axes prioritaires de ce « Strong 2016 » sont l'automatisation, la sécurisation et la digitalisation. L'automatisation des sites permet de sécuriser et améliorer les conditions de travail des opérateurs, qui voient les taches et la manipulation des palettes (qui pèsent entre 30 et 40 kg), moins pénibles. NB  
   
 
 
 
Palettes suite
... et digitalise
Le loueur mise énormément sur la partie digitalisation pour accompagner au mieux ses partenaires. Actuellement, ses équipes sont équipées d'un iPad fonctionnant avec un logiciel qui agit comme outil de gestion et de contrôle du parc, mais c'est bien le portail client existant « My LPR » que les équipes de LPR souhaitent révolutionner, pour offrir aux clients un accès à de nombreuses fonctions (accès à la facturation, à l'état des stocks, à recevoir ou émettre des alertes sur les stocks etc.). A terme, c'est une vingtaine de fonctions qui sont prévues. Le portail devrait être opérationnel avec une partie des services offerts en février 2017, et fin 2018/début 2019 avec l'ensemble des possibilités. Le but étant d'être à 100% connecté à cette date avec la totalité des intervenants (clients, transporteurs et distributeurs). Cette interface devrait faire gagner énormément de temps, et garantir un meilleur service avec une facilité et une rapidité accrues. NB
 
   
 
Prestataires
logistiques
Un outil de
chiffrage pour
la primo
externalisation
signé
GT Logistics
GT Logistics vient de mettre en ligne un « configurateur » développé par sa cellule innovation. Avec une interface simple et ludique, illustrée par quelques conseils techniques en vidéo, cet outil de chiffrage vise plus particulièrement les responsables achats de sociétés industrielles qui envisagent d'externaliser leur logistique ou une partie de leur production, mais aussi les cabinets de conseil. L'objectif est de faciliter l'étape de préparation d'un appel d'offres d'externalisation logistique en fournissant en quelques clics seulement un ordre de grandeur du budget cible annuel, après s'être inscrit (espace privatif sécurisé) et avoir entré les spécificités de son projet (RH, cycles d'engagement, matériel utilisé, type d'opération, etc). « Pour nous, c'est aussi un outil d'entrée en relation car nous souffrons souvent du fait d'être un peu le partenaire de l'ombre, notre nom n'est pas inscrit ni sur les camions, ni sur les entrepôts » indique Eric Sarrat, le Président de GT Logistics. JLR
(voir suite ci-dessous)
 
 
Prestataires
logistiques
(suite)
GT Logistics
redresse
la barre, après
un début 2016
difficile


Eric Sarrat a évoqué hier devant la presse spécialisée un début d'année 2016 « plutôt difficile sur le plan de la rentabilité » pour GT Logistics en raison « d'insuffisances tarifaires que nous avions nous-mêmes générées ». Avant de souligner que des renégociations de tarifs « à deux chiffres » acceptées par un certain nombre de leurs clients avait permis d'opérer un net rétablissement à partir du mois de mai. Au final, le prestataire va enregistrer sur l'année 2016 un CA prévu de 52 M€, en augmentation de 5%. L'effectif devrait s'élever à plus de 650 salariés fin 2016, avec une cinquantaine de nouveaux postes créés depuis le début de l'année, et encore 100 à 150 à pourvoir, principalement sur le Nord, l'Est et la région Rhône Alpes. Un cinquième du CA concerne des clients qui ont renouvelés leur contrat, après remise en concurrence. C'est le cas par exemple de Ratier Figeac, client de GT Logistics depuis 16 ans (quatre appels d'offres), Rio Tinto Alcan, ou encore de l'usine de Saint-Jean-de-Maurienne le groupe allemand Trimet (un ancien site Rio Tinto). Côté nouveaux clients, GT Logistics a notamment signé cette année avec le CEA Grenoble et avec GRTGaz, pour exploiter sa plate-forme logistique nationale de Châteauroux (où il succède au prestataire toulousain Denjean Logistique). GT Logistics est également référencé depuis cette année par le groupe PSA, avec une première prestation en support de production (entre l'emboutissage et le ferrage) sur le site d'assemblage de la nouvelle 308 à Sochaux.
Fort de ce succès, le prestataire démarre avec le constructeur automobile trois autres dossiers de gestion de magasins généraux dans la nord de la France, dans le cadre du projet Polaris qui concerne trois usines PSA à Valenciennes, Lieu-Saint-Amand, et Douvrin. JLR
Photo : Eric Sarrat, GT Logistics
 
 
Nomination
Gregory
Bounatian
promu chez
DHL Express
France
Gregory Bounatian devient Directeur Commercial de DHL Express France, filiale de la Deutsche Post dont il assurait depuis 2014 la direction des ventes pour l'hexagone. A ce titre, il rejoint le comité de direction de DHL Express France, et reporte en direct au PDG, Michel Akavi. Diplômé en gestion financière, Gregory Bounatian a débuté dans le conseil en gestion privée chez Fortis Investment avant de rejoindre l'expressiste en 2003 comme commercial Grands Comptes. Passé responsable régional des ventes Aquitaine en 2006, son périmètre s'est ensuite étendu à la région Sud-Ouest, au Grand Sud, puis à l'ensemble des ventes terrain en province en 2012, et à toute la France deux ans plus tard. D'où sa connaissance approfondie du secteur transport, couplée à des compétences managériales étayées par un récent mastère spécialisé Marketing Management & Digital de l'ESSEC. MR  
 
Chariots
MBM Services
rejoint
Manuloc
MBM Services, société spécialisée dans la vente, l'entretien et la location de tous types de matériels de manutention, vient de rejoindre le groupe Manuloc (représentant des marques Yale et Hyster). Cette nouvelle acquisition va permettre à la société messine, de renforcer sa présence en Ile-de-France, notamment dans le Sud et l'Ouest Parisien, tout en proposant plus de proximité à ses clients régionaux. Cet accord fait suite au départ en retraite du dirigeant de MBM Services et va permettre d'assurer la pérennité de l'entreprise. Matthieu Barthélemy, Vice-Président de Manuloc, déclare : « Bien qu'évoluant sur un marché des solutions de manutention en perpétuelle concentration, nous avons pour ambition de continuer à nous développer au plus près de nos clients. » MBM Services, qui compte à son actif une flotte de 200 machines, dont 80% en location sous contrat d'entretien longue durée, repose sur un modèle de fonctionnement proche de celui du Manuloc. JPG  
 
Coffrets
cadeaux
Smartbox
revoit sa
planification et
ses approvi-
sionnements
Le Groupe Smartbox a choisi le logiciel de Relex Solutions pour optimiser ses opérations internationales. L'outil remplacera les processus actuels de la société et aura pour vocation d'améliorer la disponibilité, réduire le nombre d'expéditions, minimiser le risque de ruptures de stock et de gérer le risque d'obsolescence. L'objectif est également de mieux gérer la prévision de la demande et le réapprovisionnement des produits très saisonniers. Le Groupe Smartbox s'inscrit dans une stratégie omnicanale, avec ses propres magasins, ses boutiques en ligne, et ses 10 000 points de vente couvrant les plus grandes enseignes de distribution d'Europe. « Nous avons conscience de la valeur qu'une technologie souple et innovante peut apporter à la bonne gestion de notre Supply Chain », a commenté Per Brogaard, COO du groupe. JPG  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume Uni
Une solution
pour planifier
la demande
chez
Pernod Ricard
Pernod Ricard UK et Pernod Ricard Travel Retail EMEA (TREMEA) ont adopté la solution de planification de la demande Infor Demand Planning. Si aucun chiffre précis n'a été communiqué, Infor indique que son client, qui utilisait auparavant un ensemble de logiciels disparates, a obtenu des forecasts plus fiables, baissé ses niveaux de stocks et amélioré ses processus internes de production. « Au départ, nous avons regardé Infor Demand Planning pour optimiser nos procédures existantes » raconte Ben Gibson, Directeur des Opérations de Pernod Ricard UK et TREMEA, « Nos procédures n'étaient pas automatisées car nous avions des ensembles de données multiples. Avec toutes nos marques et différents lead times, nous avions besoin de marier un ensemble de procédures en une valeur de la demande dynamique provenant de nos équipes commerciales ». Pernod Ricard UK et TREMEA gèrent la planification de la demande au Royaume Uni, en Belgique, aux Pays-Bas, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, leur succès a inspiré la filiale espagnole qui a mis en place la solution dernièrement et prévoit de la déployer entièrement avant la fin de l'année, d'autres filiales devant alors lui emboiter le pas. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
12 octobre 2016


OCTOBRE 2016

Jeudi 13
Conférence
DIAGMA
« Commerce
omnicanal &
Supply Chain :
refondre
l'organisation
& le pilotage de
la Supply Chain
pour optimiser
la disponibilité
produit »

Témoignage
de GEMO
Partenaire :
SCMagazine
De 9h30 à 11h30
Le XXII
Paris 9e



Jeudi 13 et
vendredi 14

FORMATION
EURODECISION
« Formation
Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

Intervenant :
Régis Bourbonnais
Pôle Universitaire
Léonard de Vinci
Courbevoie


NOVEMBRE 2016

Vendredi 4
Séminaire du
Club de la
Logistique
« Quelles opportunités
pour
le fret fluvial
en Seine-et-
Marne ? »

Organisé par
Seine & Marne
Développement
Partenaire
SCMagazine
De 10h à 12h30
Médiathèque
Astrolabe
Melun



Lundi 7
Journée de découverte
organisée par
SAP France
« SAP Integrated
Business Planning,
la nouvelle
plate-forme
intégrée de
gestion de la
Supply Chain
en temps réel »

Partenaire
SCMagazine
De 8h45 à 16h30
SAP Executive
Business Center
Levallois-Perret



Lundi 14 au
jeudi 17

Salon
ALL4PACK
Emballage &
Manutention
« Des solutions
pour tous
les secteurs
d'activités ! »

Paris Nord
Villepinte



Mardi 22 et
mercredi 23

Salon
Supply Chain
Event
« Accélérez la
transformation
digitale »

Porte de Versailles
Pavillons 8
Paris



Mercredi 30/11
Jeudi 1/12
Vendredi 2/12

Salon SIMI
« Salon de l’immobier logistique »
Palais
des Congrès
Porte Maiilot
Paris



DÉCEMBRE 2016

Jeudi 1
Webinaire
BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification Industrielle »

Intervenant :
Gilles ALAIS,
Country Manager BOARD France.
De 10h30 à 11h30



Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles